Search

A quoi ressemble la prostate chez l'homme: photo

La liste des signes d'impuissance chez les hommes, mentionnent souvent la prostate. Quelle est la prostate chez les hommes? Tellement abrégé que la prostate, qui remplit de nombreuses fonctions importantes dans le corps humain.

Prostate chez les hommes photo

La prostate chez l’homme (photo 2) est constituée de tissu musculaire et glandulaire: la première est responsable de la synthèse des hormones et des substances nécessaires, la seconde de la séparation de la miction de l’éjaculation. En dehors de la prostate, la prostate est recouverte de tissu conjonctif. La taille de la prostate chez les hommes (photo in gal.) Dépend du physique et de l'âge. En moyenne, les paramètres sont 3.5cm * 3cm * 2cm, le poids ne dépasse généralement pas 20 grammes.

La prostate accomplit plusieurs tâches liées à la sphère sexuelle et aux voies urinaires:

  1. La prostate chez l’homme est responsable de la séparation de la miction et de l’éjaculation, c’est-à-dire qu’elle ne permet pas aux spermatozoïdes de pénétrer dans la vessie ou l’urine - de se distinguer lors des rapports sexuels;
  2. La prostate chez l'homme est également responsable de la miction: elle maintient le liquide à l'intérieur, permet un écoulement normal, bloque le chemin de l'infection;
  3. La prostate chez l'homme joue un rôle important dans la vie sexuelle: elle assure la production de suc prostatique, ce qui affecte la qualité du sperme, de certaines substances actives responsables du flux sanguin et de l'érection, produit de la testostérone, des vitamines et d'autres hormones.

Où est la prostate chez les hommes photo

La position inaccessible de la prostate chez les hommes est souvent difficile pour les médecins lors de l'examen et des procédures ultérieures. La prostate est située chez les hommes (photo 3) au centre du bassin, sous la vessie, entre le rectum et l’anus et à la base du pénis. La prostate chez l'homme ressemble à une petite boule allongée de la taille d'une noix, dont la partie allongée se plie autour de la partie initiale de l'urètre et s'y connecte à l'aide de plusieurs douzaines de canaux excréteurs. Le gros côté vient au bas de la vessie.

Vous pouvez même savoir où se trouve la prostate chez l'homme (photo ci-dessous), même à la maison. Pour ce faire, insérez votre doigt dans l'anus. La pointe de la prostate est à environ 5 cm de l'entrée. Il devrait être ferme mais serré, la pression ne devrait pas causer de gêne. Les sensations de douleur indiquent la présence de problèmes, notamment la cystite chez l'homme et de nombreuses autres maladies graves.

Comment est la photo échographie de la prostate

L’échographie ou l’échographie de la prostate chez l’homme (photo 4) est l’un des moyens les plus précis de rechercher la cause du problème et de choisir le traitement le plus optimal. Une échographie de la prostate est effectuée pour détecter tout changement dans le corps et détecter les maladies. Une échographie obligatoire de la prostate est effectuée pour les problèmes:

  1. Avec des mictions de toute nature, sensation de vessie pleine, même après l'avoir vidée;
  2. Dans la sphère sexuelle et la puissance;
  3. Avec la conception d'un enfant, s'il n'y a pas de raison plus évidente.

Des tests réguliers sont recommandés pour les hommes âgés de 45 à 50 ans afin de prévenir en temps voulu le développement de maladies liées à l’âge.

L’échographie de la prostate est réalisée (photo ci-dessous) de deux manières:

  1. Externe ou transabdominal: il s'agit d'une option moins précise dans laquelle l'appareil est pressé de l'extérieur sur la paroi abdominale. Cependant, il est plus confortable pour les patients et permet aux médecins d'identifier les signes de maladie, après quoi ils sont envoyés pour des tests supplémentaires;
  2. Interne ou transrectal: dans ce cas, un capteur est inséré dans le rectum. La procédure peut difficilement être qualifiée d’agréable, mais elle aide à obtenir les informations les plus précises.

Adénome de la prostate chez les hommes

L'adénome de la prostate est également appelé hyperplasie bénigne et se rencontre souvent chez les patients de plus de 45 ans. L'adénome de la prostate (photo 5) est la formation dans le corps de plusieurs nodules enflammés - une tumeur bénigne qui rend la miction difficile. Souvent, avec la maladie survient une prostatite chez les hommes - une inflammation de la prostate.

Symptômes de l'adénome de la prostate chez l'homme:

  1. Problèmes de miction: flux lent, augmentation des envies sans raison, surtout la nuit;
  2. Des difficultés à uriner, la nécessité de faire des efforts pour y remédier ou, au contraire, une incontinence;
  3. Réduire le volume d'urine à quelques gouttes.

L'adénome de la prostate est traité:

  1. Les médicaments, à l'aide de médicaments: le médecin les sélectionne en fonction de leurs caractéristiques individuelles;
  2. Sur le plan opérationnel: cette option est généralement utilisée dans les cas avancés;
  3. Autres méthodes: recettes populaires, changements de mode de vie, massage. Ce dernier peut être fait indépendamment, mais avant de faire un massage de la prostate, il vaut la peine de suivre une formation, sinon cela peut être nocif.

L'adénome de la prostate chez les hommes, dont les symptômes sont énumérés ci-dessus, n'a pas de cause clairement identifiée. Les médecins ont souvent tendance à blâmer tous les âges, car aucune mauvaise habitude ne peut conduire à la maladie.

Kyste de la prostate chez les hommes

Le kyste chez l'homme est une maladie dans laquelle les cavités avec la forme fluide dans le corps. Le plus souvent, il est associé à diverses inflammations et tumeurs. Le kyste de la prostate chez les hommes (photo 6) peut être détecté par les symptômes suivants:

  1. Dysfonctionnements dans la sphère sexuelle: impuissance, éjaculation prématurée;
  2. Difficulté à uriner, sensations douloureuses;
  3. Douleur dans la prostate et le rectum;
  4. Augmentation de la température corporelle.

Il est important de se rappeler que l'uréthrite chez l'homme a souvent les mêmes signes et que le médecin doit donc poser un diagnostic précis.

Symptômes du cancer de la prostate chez l'homme

Le cancer de la prostate chez l'homme (photo 7) est une tumeur qui occupe l'une des premières places parmi tous les oncologies et conduit souvent à la mort. Contrairement à l'adénome, le cancer de la prostate (photo ci-dessous) est une tumeur maligne. Les raisons de son apparition sont les suivantes:

  • l'hérédité;
  • changements hormonaux de l'âge;
  • mauvaises habitudes et mode de vie malsain.

Les symptômes du cancer de la prostate chez les hommes sont les suivants:

  1. Difficulté à uriner, pulsion accrue, surtout la nuit, diminution de la pression du courant et diminution du volume;
  2. En cas d'écoulement de sang dans l'urine;
  3. Dans des sensations douloureuses dans la prostate et en urinant;
  4. Faiblesse, perte de poids, perte d'appétit.

Le cancer de la prostate peut ne présenter aucun symptôme. Souvent, le cancer de la prostate chez l'homme, dont les symptômes ressemblent à celui d'une tumeur bénigne, est confondu avec un adénome ou une autre maladie. Cela entraîne une perte de temps due à un diagnostic incorrect.

Adénome de la prostate

L'adénome de la prostate, également appelé hyperplasie bénigne de la prostate, est une tumeur bénigne ou plutôt une prolifération excessive des tissus de la glande entourant l'urètre. Selon les directives de l'Association européenne d'urologie, le diagnostic de l'adénome de la prostate est basé sur les résultats d'une étude du tissu de la prostate au microscope, lorsque le médecin détecte une augmentation du nombre d'éléments cellulaires de la glande.

Figure numéro 1. La figure montre l'emplacement de la prostate dans le corps d'un homme. Il est situé près de la vessie et du rectum, à travers son épaisseur passe par l'urètre. Contrairement à la norme, dans les adénomes de la prostate, la taille du fer est considérablement augmentée en raison de la prolifération des tissus autour de l'urètre.

Avec l'hyperplasie bénigne de la prostate, les tissus se dilatent autour de l'urètre, comprimant sa lumière, ce qui peut perturber l'écoulement de l'urine par la vessie.

L'adénome de la prostate est une composante inévitable et essentielle du processus de vieillissement de l'homme, qui se développe à la suite de changements hormonaux.

Prévalence de l'adénome de la prostate

L'adénome de la prostate est un problème courant qui affecte la qualité de vie de plus du tiers des hommes de plus de 50 ans. Aux États-Unis, environ 14 millions d'hommes souffrent d'hyperplasie bénigne de la prostate. Plus de 30 millions d'hommes dans le monde présentent des symptômes d'adénome de la prostate.

Environ 50% des hommes de plus de 60 ans présentent des modifications de la prostate caractéristiques de l'adénome de la prostate. Ce chiffre passe à 85 ans et atteint 90%.

La prévalence de la maladie chez les hommes de race blanche et négroïde est la même. Cependant, il a été noté que l'hyperplasie bénigne est plus grave et progresse progressivement chez les hommes de la race négroïde. Cela est dû à un taux plus élevé de testostérone et à un grand nombre de récepteurs aux androgènes chez les personnes de cette race.

L'adénome de la prostate est courant dans le processus de vieillissement.

Dans le processus de croissance des hommes, la prostate traverse deux périodes de croissance. Le premier stade de croissance survient au début de la puberté, lorsque le fer double de volume. A l'âge de 25 ans vient la deuxième période de croissance. Au fil des ans, cette phase conduit progressivement au développement d’une hyperplasie bénigne de la prostate.

Malgré le fait que la prostate se développe presque toute la vie d'un homme, un élargissement de la glande ne pose de problèmes qu'à partir de l'âge de 40 ans. L'adénome de la prostate provoque rarement des symptômes chez les hommes de moins de quarante ans.

Adénome de la prostate et stress émotionnel

L'adénome de la prostate peut causer un inconfort considérable à un homme, principalement en raison de l'impossibilité d'uriner normalement. Chez certains hommes, le stress résulte également de troubles tels que l’anxiété et la dépression, qui le rendent difficile pour la vie quotidienne. L’hyperplasie bénigne de la prostate peut provoquer un stress émotionnel dans la vie personnelle d’une personne. Beaucoup d'hommes ne se sentent pas à l'aise avec des problèmes de miction. Même si la maladie ne provoque pas de douleur importante, elle peut causer de la frustration ou de l'irritation, entraîner le développement de la dépression et "désactiver" un homme d'une vie sociale active.

Une étude a montré que les niveaux d'anxiété et d'anxiété chez les hommes présentant des symptômes légers et graves de troubles urinaires étaient deux fois plus élevés que chez les hommes présentant des symptômes modérés. Le stress émotionnel lié aux symptômes des voies urinaires inférieures peut également être causé par une incertitude quant à la signification de ces symptômes. Cette incertitude peut alimenter l'inquiétude que l'adénome de la prostate soit un signe avant-coureur d'une maladie plus grave, telle que le cancer de la prostate.

Une maladie masculine peut être stressante pour les membres de sa famille. C'est à dire l'hyperplasie bénigne de la prostate n'affecte pas seulement la personne qui en souffre, elle peut aussi avoir un impact émotionnel négatif sur la famille, en particulier sur le partenaire ou le conjoint. Des études ont montré que les femmes dont les hommes souffrent d'adénome de la prostate subissent souvent un stress psychologique en raison de la maladie de son mari. Ce fardeau peut inclure des troubles du sommeil.

Une étude approfondie des informations sur l'adénome de la prostate et de son traitement efficace aidera un homme à réduire son stress et ses tensions émotionnelles. En partageant vos problèmes, y compris émotionnels, avec un médecin, vous pourrez soulager votre état.

Mythes sur l'adénome de la prostate

Si on vous a diagnostiqué un adénome de la prostate, vous devez savoir qu'il existe de nombreux mythes que nous allons essayer de dissiper avant même que vous n'y croyiez.

Mythe n ° 1: Si j'ai un adénome de la prostate, je dois boire moins de liquide.

Si vous présentez des symptômes d'adénome de la prostate, ne limitez pas la quantité de liquide consommée par jour. Plus vous buvez de liquide, mieux c'est, car cela favorise un bon drainage de la vessie et prévient le développement d'infections ou la formation de calculs. Cependant, il est nécessaire de limiter la quantité de liquide consommée le soir, cela réduira la fréquence des mictions nocturnes.

Mythe numéro 2: Je devrais juste accepter les symptômes de la maladie.

L'adénome de la prostate peut réduire considérablement la qualité de vie, ce qui ne vous permet pas de profiter pleinement de la vie. L'hyperplasie bénigne de la prostate ne met pas la vie en danger, mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez endurer et vivre avec, car de nombreuses options de traitement s'offrent à vous. En vous inscrivant à une consultation avec un urologue, vous pouvez choisir le traitement le plus approprié pour vous.

Mythe numéro 3: Plus la prostate est grosse, plus les symptômes de la maladie sont durs.

Ce n'est pas toujours la taille de la prostate qui détermine la gravité des symptômes. Chez certains hommes ayant une énorme prostate, les symptômes de la maladie sont minimes. Par exemple, l'afflux d'urine faiblit de temps en temps. Et les hommes ayant une petite prostate peuvent présenter une gamme complète de symptômes.

Mythe numéro 4: l'adénome affecte le désir sexuel et la capacité de vivre l'orgasme.

L'adénome de la prostate n'affecte pas directement votre désir sexuel. Vous pourriez avoir d’autres problèmes liés aux relations sexuelles, tels que des difficultés à avoir une érection ou des douleurs lors de l’éjaculation, susceptibles de vous causer des ennuis et une instabilité. L'attirance sexuelle et les sensations pendant l'orgasme ne changent pas. Discutez de ces questions avec votre partenaire si vous êtes préoccupé par votre relation.

Mythe numéro 5: L'adénome de la prostate cause l'infertilité.

Ne croyez pas ce mythe, l'adénome de la prostate ne cause pas d'infertilité!

Mythe numéro 6: Une activité sexuelle fréquente ou rare est nocive pour la prostate.

Il n'y a aucune preuve que l'adénome de la prostate soit causé ou aggravé par des habitudes sexuelles.

Mythe n ° 7: l'adénome de la prostate provoque le cancer de la prostate.

L'adénome de la prostate n'est pas un cancer. En outre, l'adénome de la prostate n'est pas une condition précancéreuse et n'augmente pas le risque de développer un cancer. L'adénome de la prostate et le cancer de la prostate ont certains des mêmes facteurs prédisposants. Par exemple, le tabagisme et l'obésité sont des facteurs de risque pour le cancer et l'adénome de la prostate. En outre, certains des symptômes de l'adénome de la prostate peuvent être confondus avec les symptômes du cancer de la prostate.

Mythe numéro 8: la chirurgie est la seule option de traitement.

Il existe un grand nombre de méthodes pour traiter l'hyperplasie bénigne, à la fois médicale et chirurgicale. Le traitement médicamenteux est efficace dans les premiers stades de la maladie, dans les derniers stades, accompagné de la survenue de complications, un traitement chirurgical est nécessaire.

Mythe # 9: La seule intervention chirurgicale disponible est la résection transurétrale de l'adénome.

Il existe d'autres options chirurgicales pour traiter cette maladie. Ils comprennent l’alblation laser transurétrale de la prostate, l’adénomectomie par laparoscopie ou ouverte. Il existe également des procédures relativement nouvelles relativement peu invasives pour le traitement de maladies de la prostate, telles que la vaporisation au laser ou la thermothérapie à micro-ondes.

Adénome de la prostate ou HBP chez l'homme: causes, contre-indications et photo de la maladie

L'état de la prostate affecte le bien-être, le mode de vie et les performances d'un homme.

L'hyperplasie de la prostate (adénome de la prostate) peut causer de nombreux problèmes, dont le principal est le problème de la miction normale.

Un traitement opportun aide à corriger le développement d'un adénome à l'aide de médicaments ou de méthodes chirurgicales.

Pour un diagnostic précis de la maladie, vous devez consulter l'urologue. Dans cet article, vous apprendrez quelles sont les causes d'un adénome de la prostate. La photo montrera clairement la maladie.

Qu'est-ce que l'adénome de la prostate?

La prostate (prostate) est un petit organe composé de muscles et de glandes. Cette glande remplit des fonctions importantes dans le corps de l'homme. Il met en évidence un secret spécial (jus), qui dilue le sperme lors de l'éjaculation.

Au-dessus de la prostate se trouve la vessie, à travers laquelle passe l'uretère. Avec une érection, la prostate bloque l'entrée de la vessie. Fer tissé à partir des tubes et des alvéoles.

L'hyperplasie ressemble visuellement à une croissance inégale ou uniforme des tissus. Dans le même temps, les lobes des organes sont généralement clairement visibles. L'adénome de la prostate chez les hommes peut se propager dans toutes les directions.

Au cours de la formation d'un adénome (hyperplasie), différents types de tissus subissent des modifications. Par conséquent, la nature de cette tumeur bénigne ou de ses parties peut être:

  • musculaire (myomateuse);
  • cicatriciel (fibreux);
  • ou glandulaire (adénomateux).

Il existe trois types de glandes dans la prostate, qui peuvent toutes se développer. Les néoplasmes remplacent progressivement les tissus sains. L'hyperplasie commence par de petits nodules, qui se multiplient et grandissent progressivement.

Quels sont les noms de cette maladie?

Changes in, caractérisée par un élargissement bénin de la prostate, a plusieurs noms dans la littérature en langue russe. «Adénome de la prostate» et «adénome de la prostate» sont des noms plus familiers pour l'audition du patient. Néanmoins, les nouveaux noms - HBP (hyperplasie bénigne de la prostate) ou HBP (hyperplasie bénigne de la prostate) reflètent plus pleinement l'essence de ce changement.

Dans des livres et des articles écrits par des urologues russes de la fin du 19e siècle et du début du 20e siècle, cette maladie s'appelle hypertrophie de la prostate. Le terme "hypertrophie" signifie une augmentation anormale de quelque chose (organe, cellules). Au début du XXe siècle, un terme en urologie «adénome de la prostate» est également apparu, indiquant que le tissu en expansion n'est rien de plus qu'une tumeur bénigne de la prostate - un adénome.

Dans le même temps, un certain nombre de scientifiques ont commencé à utiliser le terme «hyperplasie» (avec une hypertrophie d’un organe ou de cellules, leur taille augmente simplement, et avec une hyperplasie, l’organe augmente en raison d’une augmentation du nombre de cellules).

En outre, des différences entre les médecines russe et anglaise sont apparues.

Déjà au milieu du XXe siècle, dans des ouvrages de référence et des manuels, la maladie s'appelait hyperplasie bénigne de la prostate - HBP, ce qui peut être traduit en russe par "hyperplasie bénigne de la prostate".

Les chirurgiens soviétiques ont utilisé les termes «adénome de la prostate» et «adénome de la prostate», les considérant comme corrects. De tels termes sont utilisés à ce jour, ils sont plus familiers à l'audition des patients. Cependant, au cours des 10-15 dernières années, les médecins des institutions médicales figurant sur la fiche du patient n’appellent pas cette maladie «adénome de la prostate», mais BPH (dans un autre mode de réalisation, BPH).

Les causes

Les premières plaintes d’urgence fréquente peuvent apparaître à l’âge de 40 à 45 ans. À cet âge, le diagnostic d'HBP en urologie est posé chez 20 à 27% des hommes.

Qu'est-ce qui fait que les hommes ont un adénome de la prostate? Plus l'homme est âgé, plus le risque d'hyperplasie d'organe est élevé. Les causes de l'adénome de la prostate chez l'homme sont associées à des modifications hormonales.

Avec la réalisation de la maturité chez les hommes, la production de la testostérone, une hormone masculine, diminue et la production des hormones féminines, l'œstrogène, augmente.

Les dysfonctionnements de l'hypophyse et de l'hypothalamus dans l'adénome de la prostate sont une autre raison de la production insuffisante de testostérone pour diverses raisons.

Tous les hommes sont à risque, peu importe leur lieu de résidence, leur race, leurs activités ou leur activité physique. Aucune association n'a été trouvée entre l'hyperplasie prostatique et le tabagisme ou l'abus d'alcool. Le principal facteur de risque est l'âge de la personne. Il n’existe pas non plus de lien entre la formation d’une hyperplasie bénigne de la prostate et la prostatite aiguë ou chronique.

À quoi ressemble l'hyperplasie bénigne de la prostate (HBP)?

Une prostate en bonne santé ressemble à un corps symétrique et arrondi de section transversale triangulaire, de couleur rose pâle. Dans la section, vous pouvez voir des actions lisses. L'hyperplasie, la croissance des tissus, rend le corps ovale, arrondi ou lui donne une forme irrégulière et une hétérogénéité de la structure.

L'augmentation peut être significative et la forme des lobes et de la glande dans son ensemble est complètement asymétrique. Ces modifications sont clairement visibles sur l'écran de l'appareil à ultrasons (sur les images, vous pouvez également voir la déformation de la vessie et la quantité d'urine résiduelle).

Une prostate en bonne santé a la forme d’un triangle aplati faisant face au sommet. Le diamètre d’une prostate saine de diamètre est en moyenne de 4 cm et de 3,5 à 4 cm dans le sens longitudinal, le volume d’une prostate saine étant d’environ 20 cm3.

À quoi ressemble l'adénome de la prostate? Photo à votre attention:

Symptômes et signes

Un signe et un symptôme de la maladie peuvent être des mictions répétées pendant la journée, avec une vidange incomplète de la vessie.

Un autre signe d'une hypertrophie de la prostate est un problème de processus urinaire lui-même:

  • jet faible, non tendu;
  • la nécessité de fatiguer les muscles abdominaux pendant la miction;
  • une fois que le patient a uriné, on a le sentiment que la vessie est toujours pleine;
  • excrétion de gouttes d'urine après la miction;
  • douleur dans la région sus-pubienne après la miction.

Vous trouverez ci-dessous les symptômes des différents stades de la maladie.

  1. La première étape - le jet n’a pas de pression, alors qu’il existe de fortes impulsions accélérées (surtout la nuit), la miction est difficile.
  2. La deuxième étape - le jet n'a pas de pression, alors qu'il y a de fortes impulsions accélérées.

Vidange incomplète de la vessie et formation d'urine résiduelle. Rétention urinaire aiguë possible, en conséquence - une violation des reins.

  • La troisième étape - en raison du chevauchement de l'urètre, le patient urine avec beaucoup de difficulté. Une rétention urinaire aiguë nécessitant un traitement par un chirurgien est possible. L'urine goutte goutte à goutte spontanément. La fonction rénale est altérée.
  • Que peut et ne peut pas faire?

    Pour les adénomes de la prostate, voici les contre-indications:

    • soulever des poids;
    • supercool, nager dans le trou;
    • bronzer, surchauffer, y compris dans le bain;
    • manger de la viande rouge, des aliments épicés, de la margarine, des graisses animales, des aliments à base de farine, d'autres aliments interdits par le régime;
    • boire de l'alcool gazeux et des boissons gazeuses;
    • faire du vélo avec une mauvaise sélection de la selle;
    • fumer (fumer restreint les vaisseaux sanguins et est incompatible avec le traitement de nombreux médicaments);
    • abuser de l'alcool.

    Quand l'hyperplasie prostatique peut et devrait:

    • mener une vie active, marcher beaucoup;
    • pratiquer des sports sans haltérophilie pour améliorer la circulation dans la région pelvienne;
    • faire de la thérapie physique et du yoga;
    • prendre des bains d'une certaine température après avoir consulté un médecin. Vous trouverez toutes les informations sur les traitements à l'eau pour les adénomes de la prostate ici;
    • avoir une vie sexuelle ou se masturber après avoir consulté un urologue;
    • suivre un régime;
    • assurez-vous de manger des tomates et des pâtes de tomates contenant du lycopène;
    • ramener le poids à la normale;
    • après 45 ans, allez chez l'urologue une fois par an;
    • Ne pas oublier la prévention des maladies.

    Le domaine de la médecine impliqué dans l'adénome de la prostate s'appelle l'urologie. Les maladies de la prostate sont traitées par un urologue. Si un homme vit dans une région où il n'y a pas de spécialistes restreints, il devrait contacter un médecin généraliste qui lui recommandera un médecin urologue. L'urologue est également spécialiste des maladies des reins et des organes du système urinaire.

    Options de traitement

    La méthode et le schéma thérapeutique de la maladie de l'HBP sont déterminés par l'urologue après la réalisation des procédures de diagnostic et la réception des résultats du test. L'analyse la plus importante est l'analyse de PSF (antigène peptidique spécifique). Dans la plupart des cas d'HBP, la prostate peut être traitée sans intervention chirurgicale.

    Médicamenteux

    Si la maladie de l'adénome de la prostate a atteint le stade extrême et que les médicaments sont efficaces, le médecin vous prescrit un traitement contre l'hyperplasie bénigne de la prostate. Les médicaments modernes ont montré une grande efficacité dans le traitement de l'hyperplasie prostatique.

    Il existe deux groupes de médicaments efficaces.

    1. Médicaments qui soulagent la tension de la prostate, réduisant ainsi son tonus.

    Dans une prostate détendue, le canal urinaire devient plus large et l’urine de la vessie passe librement.

  • Médicaments réduisant la production de testostérone. Lorsque vous prenez ces médicaments, la prostate se contracte, la libido diminue et le volume du sperme diminue. En conséquence, la prostate moins de pression sur l'urètre.
  • Les préparations à base de plantes ont un certain effet cicatrisant, mais la concentration de substances qui affectent le volume de la prostate est bien inférieure à celle des drogues synthétiques.
  • Traitement avec des bougies et des microclysters. Sur les avantages et les inconvénients des médicaments sous cette forme, lisez notre article.
  • Intervention chirurgicale

    Il existe plusieurs méthodes de traitement chirurgical. Le médecin peut suggérer au patient d’effectuer une opération d’épargne avec un équipement moderne. Dans les cas extrêmes, le patient est retiré de la prostate. Les méthodes de traitement chirurgical peuvent être invasives (opérations abdominales à grande échelle) et peu invasives (méthodes simples dans lesquelles l’ouverture de la cavité est faite ponctuellement ou pas du tout). Il existe les types d'opérations suivants:

    Invasif:

    Endoscopique:

    • ablation par aiguille transurétrale;
    • résection transurétrale;
    • incision transurétrale;
    • électrovaporisation transurétrale.

    Mini-invasif (non endoscopique):

    • la cryodestruction;
    • traitement par ultrasons focalisés;
    • équilibrage;
    • injection d'alcool éthylique;
    • hyperthermie par micro-ondes;
    • thérapie transurétrale par micro-ondes;
    • installation d'un stent urétral.

    Parfois, on prescrit au patient une embolisation vasculaire. Cette procédure est conçue pour réduire le flux sanguin vers la prostate, ce qui entraîne une diminution de sa taille.

    Remèdes populaires

    Les remèdes populaires comprennent le traitement des infusions et des décoctions de plantes, d’huile et de graines de citrouille, de miel, de cire d’abeille, de propolis, de thés et de miel sbiten. En tant que drogue, on utilise de la pelure d'oignon, du jus de pomme de terre, de l'huile de ricin, du sel.

    Complications possibles

    En l'absence de traitement, les patients au stade 2 et en particulier au stade 3 peuvent présenter des complications liées à un adénome de la prostate.

    Du sang peut apparaître dans la vessie du patient en raison de lésions des vaisseaux sanguins dues à une pression urinaire excessive.

    Quoi de plus dangereux adénome de la prostate chez les hommes? Les vaisseaux sanguins peuvent endommager les calculs vésicaux.

    Les calculs se forment à partir d'urine résiduelle, en particulier en cas de processus inflammatoire (cystite) de la vessie.

    Les muscles de la vessie peuvent être soumis à des tensions et à une dystrophie; le fait de jeter de l'urine dans les reins peut entraîner une pyélonéphrite et le développement d'une insuffisance rénale. Une tumeur de l'adénome de la prostate peut causer une prostatite chronique.

    Grâce à cet article, vous avez appris quelles sont les causes de l'adénome de la prostate chez l'homme, vous vous êtes familiarisé avec des images d'hyperplasie bénigne de la prostate et vous avez découvert les complications possibles de la maladie.

    Vidéo utile

    Dans la vidéo suivante sur les symptômes de l’HBP et le traitement de cette maladie:

    Adénome de la prostate chez les hommes photo

    Cette maladie se développe à partir de l'épithélium glandulaire de la prostate. L'adénome n'est pas capable de former un foyer secondaire du processus pathologique, mais si vous ne prenez aucune mesure, il va évoluer en cancer glandulaire. Les médecins utilisent un terme différent dans le diagnostic - HBP. Il représente ce qui suit: hyperplasie bénigne de la prostate.

    Le principal symptôme de l'adénome de la prostate chez l'homme est l'émission fréquente d'urine la nuit.

    Les premiers signes qui devraient alerter - l’émission d’urine avec la vessie pleine est accompagnée d’un malaise et d’une sensation de brûlure à la fin. Très souvent confondu avec la polyurie. Quand un tel moment arrive, il est urgent de contacter un urologue ou un néphrologue.

    Si vous ne faites pas appel à un spécialiste, la libération d'urine chez les hommes deviendra plus fréquente et encore plus douloureuse. Le processus de libération de fluide est moins libre. La quantité d'urine excrétée à la fois diminue. Le jet est faible. L'envie d'émettre avec une bulle à moitié vide peut apparaître, devenir forte et l'homme ne peut tolérer une courte période. Beaucoup considèrent qu'un tel état est naturel et imputé à l'âge, mais ce n'est pas correct, et cela ne devrait pas être observé, même si vous avez 20 ans, au moins 60 ans.

    Après un certain temps, le processus d'émission d'urine devient presque impossible. Parfois, chez les hommes atteints d'adénome de la prostate, l'urine est émise avec quelques pauses, au point de fatiguer. En conséquence, l'incontinence urinaire se produit la nuit, puis autour de l'horloge. Cette sélection donne à l'homme un inconvénient.

    Les causes de la maladie

    L'adénome de la prostate a un nombre considérable de causes chez les hommes:

    1. Infections génitales. Ceux-ci incluent: la chlamydia, le virus de l'herpès et d'autres.
    2. Circulation sanguine altérée dans les organes pelviens chez les hommes.
    3. Mode de vie sédentaire et sédentaire.
    4. Absence de relations sexuelles pendant longtemps, interruption des relations sexuelles ou allongement des relations sexuelles à l'aide de méthodes artificielles.
    5. Problèmes avec le système immunitaire.
    6. L'hypothermie conduit à un adénome de la prostate.
    7. Situations stressantes et tensions nerveuses, grand effort physique.
    8. Réactions allergiques du corps.
    9. Violation des niveaux hormonaux chez l'homme.
    10. Manque d'oligo-éléments, de nutriments et de vitamines.

    S'il existe des symptômes ou des causes pouvant provoquer une inflammation de la prostate, consultez un médecin qui vous prescrira le traitement approprié. Pour une connaissance plus détaillée de cette maladie, vous pouvez visualiser des photos décrivant en détail les processus inflammatoires se produisant dans la prostate.

    Complications de l'adénome de la prostate

    Au stade initial, lorsque le processus d'élargissement des cellules entraîne une légère augmentation des organes et que l'émission d'urine est encore insignifiante, des symptômes de nycturie ou d'hématurie peuvent parfois apparaître. Ensuite, l'adénome de la prostate est compliqué par une lithiase urinaire ou des infections transmises sexuellement.

    Types de complications de l'adénome de la prostate chez l'homme:

    1. Rétention urinaire aiguë. Cette condition du corps masculin se caractérise par l'impossibilité de se vider de soi, ce qui s'accompagne de sensations douloureuses et du besoin d'émettre de l'urine. Manifesté à la deuxième ou troisième étape du processus inflammatoire de la prostate. Les raisons en sont: l'hypothermie, la suralimentation d'aliments épicés, l'utilisation de médicaments diurétiques, une fatigue accrue, une position assise ou couchée pendant une longue période, l'alcoolisme. Tout cela peut entraîner un gonflement de la prostate. Symptômes: manque d'urine lors de l'émission, coupure du pubis, gonflement de la vessie, anxiété dans la région sus-pubienne. La vidange se fait avec un cathéter ou une intervention chirurgicale.
    2. L'hématurie est la présence d'une petite quantité de sang dans la décharge. Dans l'adénome de la prostate, l'hématurie survient de manière inattendue. L'hématurie peut être détectée au microscope ou lors de l'émission d'urine. Traitement: si un homme a un adénome dans ce cas, il devrait être opéré immédiatement.
    3. Des pierres dans la vessie. La formation de calculs est due à une quantité considérable d'urine non excrétée. Symptômes: émission fréquente d'urine, douleur à la tête du pénis, il est parfois impossible de déféquer.
    4. Complications dues à des infections entraînant l'apparition de diverses maladies du système urogénital. La congestion peut contribuer au développement de l'infection, ainsi qu'à la mise en place d'un cathéter.
    5. CKD Observé dans la dernière étape. Symptômes: bouche sèche, faiblesse accrue, électrolytes sanguins altérés, augmentation de l'émission d'urine, augmentation du taux d'urée et de crétinine, etc. Un traitement dans un tel état est inutile.

    Une enquête sur cette maladie implique:

    1. Examen digital rectal, reconnu comme la méthode la plus fiable.
    2. Prenant le secret de la prostate.
    3. Un écouvillon des voies urinaires qui aide à détecter les infections.
    4. Échographie - vous permet de déterminer la taille de la glande, les restes du liquide, pour trouver les calculs. Cela aide également à déterminer l'efficacité du traitement.
    5. Urométrie - aide à identifier le moment de l'émission de l'urine, la vitesse du jet et d'autres paramètres nécessaires au diagnostic.

    Un homme de plus de 50 ans est affecté à PSA. Cette procédure aide à identifier les cancers de la prostate au stade initial et à prescrire le traitement approprié. Les symptômes peuvent ne pas toujours aider à un diagnostic correct. Si un médecin soupçonne un cancer, il prescrit une biopsie de la prostate.

    Pour éviter les complications et l'apparition de tumeurs, il est nécessaire de subir un examen annuel et de passer les tests recommandés. Une telle attitude envers votre corps vous aidera à vous sentir bien à tout âge. Assurez-vous de faire attention aux changements et aux symptômes. Pour se débarrasser de l'adénome, il est nécessaire de respecter les recommandations et de suivre le traitement.

    Actuellement, l'adénome n'est pas traité par une méthode unique, car les symptômes présents peuvent indiquer plus d'une maladie. Dans chaque cas, afin de prescrire le traitement correct, il est nécessaire de prendre en compte de nombreux facteurs: la catégorie d'âge du patient, le bien-être général, l'accord à la chirurgie, le stade de l'adénome. Par exemple, après une étape établie, vous pourrez vous familiariser avec la photo et comprendre approximativement quelle image de la maladie est en train de se produire. Sous la photo, signe toujours quel traitement doit être prescrit à ce stade. Mais cela ne signifie pas qu'il soit nécessaire de se soigner et de se diagnostiquer soi-même. L'adénome est traité avec une méthode conservatrice ou chirurgicale.

    L’application de l’une des méthodes dépend des stades de la maladie:

    Lorsque le traitement médicamenteux prescrit des médicaments spéciaux, mais ils ne sont pas en mesure de sauver complètement un homme de la maladie. Ils sont pris pour une longue période et régulièrement.

    Prévention des maladies

    Ceux qui souffrent d'adénome devraient faire des exercices dont les photos peuvent être trouvées sur Internet. Ils aideront à améliorer le flux sanguin dans la région pelvienne, préviendront la stagnation du sang, normaliseront le poids corporel. Assurez-vous également de porter une attention particulière à votre alimentation et commencez à consommer davantage de fruits, de légumes, de fruits de mer et de céréales.

    L'usage d'alcool, de tabac et de drogues est strictement interdit. Vous devriez également éviter l'hypothermie. Portez une attention particulière à la sexualité pour éviter le risque de contracter une infection. Éliminez l’abstinence et l’agitation sexuelles prolongées sans éjaculation et tout autre écart par rapport au rythme physique naturel.

    Si vous ne respectez pas toutes les mesures préventives, ne demandez pas l'aide d'un spécialiste, ne pratiquez pas de sports ni ne faites d'exercice (pour bien comprendre l'exercice, vous devez vous familiariser avec la photo), n'adhérez pas à une nutrition adéquate et ne surveillez pas votre vie sexuelle adénomes de la prostate, ce qui peut compliquer la vie de tout homme et entraîner la mort.

    L'état de la prostate affecte le bien-être, le mode de vie et les performances d'un homme.

    L'hyperplasie de la prostate (adénome de la prostate) peut causer de nombreux problèmes, dont le principal est le problème de la miction normale.

    Un traitement opportun aide à corriger le développement d'un adénome à l'aide de médicaments ou de méthodes chirurgicales.

    Pour un diagnostic précis de la maladie, vous devez consulter l'urologue. Dans cet article, vous apprendrez quelles sont les causes d'un adénome de la prostate. La photo montrera clairement la maladie.

    La prostate (prostate) est un petit organe composé de muscles et de glandes. Cette glande remplit des fonctions importantes dans le corps de l'homme. Il met en évidence un secret spécial (jus), qui dilue le sperme lors de l'éjaculation.

    Au-dessus de la prostate se trouve la vessie, à travers laquelle passe l'uretère. Avec une érection, la prostate bloque l'entrée de la vessie. Fer tissé à partir des tubes et des alvéoles.

    AIDE! Adénome de la prostate (hyperplasie) se réfère à une augmentation du nombre de cellules dans ses tissus.

    L'hyperplasie ressemble visuellement à une croissance inégale ou uniforme des tissus. Dans le même temps, les lobes des organes sont généralement clairement visibles. L'adénome de la prostate chez les hommes peut se propager dans toutes les directions.

    Au cours de la formation d'un adénome (hyperplasie), différents types de tissus subissent des modifications. Par conséquent, la nature de cette tumeur bénigne ou de ses parties peut être:

    • musculaire (myomateuse);
    • cicatriciel (fibreux);
    • ou glandulaire (adénomateux).

    Il existe trois types de glandes dans la prostate, qui peuvent toutes se développer. Les néoplasmes remplacent progressivement les tissus sains. L'hyperplasie commence par de petits nodules, qui se multiplient et grandissent progressivement.

    Changes in, caractérisée par un élargissement bénin de la prostate, a plusieurs noms dans la littérature en langue russe. «Adénome de la prostate» et «adénome de la prostate» sont des noms plus familiers pour l'audition du patient. Néanmoins, les nouveaux noms - HBP (hyperplasie bénigne de la prostate) ou HBP (hyperplasie bénigne de la prostate) reflètent plus pleinement l'essence de ce changement.

    Dans des livres et des articles écrits par des urologues russes de la fin du 19e siècle et du début du 20e siècle, cette maladie s'appelle hypertrophie de la prostate. Le terme "hypertrophie" signifie une augmentation anormale de quelque chose (organe, cellules). Au début du XXe siècle, un terme en urologie «adénome de la prostate» est également apparu, indiquant que le tissu en expansion n'est rien de plus qu'une tumeur bénigne de la prostate - un adénome.

    Dans le même temps, un certain nombre de scientifiques ont commencé à utiliser le terme «hyperplasie» (avec une hypertrophie d’un organe ou de cellules, leur taille augmente simplement, et avec une hyperplasie, l’organe augmente en raison d’une augmentation du nombre de cellules).

    En outre, des différences entre les médecines russe et anglaise sont apparues.

    Déjà au milieu du XXe siècle, dans des ouvrages de référence et des manuels, la maladie s'appelait hyperplasie bénigne de la prostate - HBP, ce qui peut être traduit en russe par "hyperplasie bénigne de la prostate".

    Les chirurgiens soviétiques ont utilisé les termes «adénome de la prostate» et «adénome de la prostate», les considérant comme corrects. De tels termes sont utilisés à ce jour, ils sont plus familiers à l'audition des patients. Cependant, au cours des 10-15 dernières années, les médecins des institutions médicales figurant sur la fiche du patient n’appellent pas cette maladie «adénome de la prostate», mais BPH (dans un autre mode de réalisation, BPH).

    AIDE! Les termes ont été remplacés car le nouveau nom reflète correctement et complètement l'essence de la maladie, traduite littéralement en anglais, actuellement utilisée par les urologues de tous les pays de la CEI. Les médecins utilisent d'autres noms pour cette maladie, comme le recommande la Classification internationale des maladies (CIM-10, numéro d'article N40).

    Les premières plaintes d’urgence fréquente peuvent apparaître à l’âge de 40 à 45 ans. À cet âge, le diagnostic d'HBP en urologie est posé chez 20 à 27% des hommes.

    Qu'est-ce qui fait que les hommes ont un adénome de la prostate? Plus l'homme est âgé, plus le risque d'hyperplasie d'organe est élevé. Les causes de l'adénome de la prostate chez l'homme sont associées à des modifications hormonales.

    Avec la réalisation de la maturité chez les hommes, la production de la testostérone, une hormone masculine, diminue et la production des hormones féminines, l'œstrogène, augmente.

    Les dysfonctionnements de l'hypophyse et de l'hypothalamus dans l'adénome de la prostate sont une autre raison de la production insuffisante de testostérone pour diverses raisons.

    Si l'augmentation ne pince pas l'urètre, ne cause pas d'autres inconvénients, alors

    traitement de l'hyperplasie prostatique

    Tous les hommes sont à risque, peu importe leur lieu de résidence, leur race, leurs activités ou leur activité physique. Aucune association n'a été trouvée entre l'hyperplasie prostatique et le tabagisme ou l'abus d'alcool. Le principal facteur de risque est l'âge de la personne. Il n’existe pas non plus de lien entre la formation d’une hyperplasie bénigne de la prostate et la prostatite aiguë ou chronique.

    Une prostate en bonne santé ressemble à un corps symétrique et arrondi de section transversale triangulaire, de couleur rose pâle. Dans la section, vous pouvez voir des actions lisses. L'hyperplasie, la croissance des tissus, rend le corps ovale, arrondi ou lui donne une forme irrégulière et une hétérogénéité de la structure.

    L'augmentation peut être significative et la forme des lobes et de la glande dans son ensemble est complètement asymétrique. Ces modifications sont clairement visibles sur l'écran de l'appareil à ultrasons (sur les images, vous pouvez également voir la déformation de la vessie et la quantité d'urine résiduelle).

    Une prostate en bonne santé a la forme d’un triangle aplati faisant face au sommet. Le diamètre d’une prostate saine de diamètre est en moyenne de 4 cm et de 3,5 à 4 cm dans le sens longitudinal, le volume d’une prostate saine étant d’environ 20 cm3.

    À quoi ressemble l'adénome de la prostate? Photo à votre attention:

    Un signe et un symptôme de la maladie peuvent être des mictions répétées pendant la journée, avec une vidange incomplète de la vessie.

    Un autre signe d'une hypertrophie de la prostate est un problème de processus urinaire lui-même:

    • jet faible, non tendu;
    • la nécessité de fatiguer les muscles abdominaux pendant la miction;
    • une fois que le patient a uriné, on a le sentiment que la vessie est toujours pleine;
    • excrétion de gouttes d'urine après la miction;
    • douleur dans la région sus-pubienne après la miction.

    AIDE! La nature et l'intensité des symptômes dépendent de la forme et de l'orientation de l'hyperplasie. Ainsi, l'HBP de la prostate en expansion dans le rectum ne cause pas de difficultés de miction. L'adénome, atteignant la paroi abdominale, exerce une pression sur l'urètre, ce qui entraîne des problèmes.

    Avec le développement de l'HBP a trois degrés.

    Vous trouverez ci-dessous les symptômes des différents stades de la maladie.

    1. La première étape - le jet n’a pas de pression, alors qu’il existe de fortes impulsions accélérées (surtout la nuit), la miction est difficile.
    2. La deuxième étape - le jet n'a pas de pression, alors qu'il y a de fortes impulsions accélérées.

    Vidange incomplète de la vessie et formation d'urine résiduelle. Rétention urinaire aiguë possible, en conséquence - une violation des reins.

  • La troisième étape - en raison du chevauchement de l'urètre, le patient urine avec beaucoup de difficulté. Une rétention urinaire aiguë nécessitant un traitement par un chirurgien est possible. L'urine goutte goutte à goutte spontanément. La fonction rénale est altérée.
  • Pour les adénomes de la prostate, voici les contre-indications:

    • soulever des poids;
    • supercool, nager dans le trou;
    • bronzer, surchauffer, y compris dans le bain;
    • manger de la viande rouge, des aliments épicés, de la margarine, des graisses animales, des aliments à base de farine, d'autres aliments interdits par le régime;
    • boire de l'alcool gazeux et des boissons gazeuses;
    • faire du vélo avec une mauvaise sélection de la selle;
    • fumer (fumer restreint les vaisseaux sanguins et est incompatible avec le traitement de nombreux médicaments);
    • abuser de l'alcool.

    Quand l'hyperplasie prostatique peut et devrait:

    • mener une vie active, marcher beaucoup;
    • pratiquer des sports sans haltérophilie pour améliorer la circulation dans la région pelvienne;
    • faire de la thérapie physique et du yoga;
    • prendre des bains d'une certaine température après avoir consulté un médecin. Vous trouverez toutes les informations sur les traitements à l'eau pour les adénomes de la prostate ici;
    • avoir une vie sexuelle ou se masturber après avoir consulté un urologue;
    • suivre un régime;
    • assurez-vous de manger des tomates et des pâtes de tomates contenant du lycopène;
    • ramener le poids à la normale;
    • après 45 ans, allez chez l'urologue une fois par an;
    • Ne pas oublier la prévention des maladies.

    Le domaine de la médecine impliqué dans l'adénome de la prostate s'appelle l'urologie. Les maladies de la prostate sont traitées par un urologue. Si un homme vit dans une région où il n'y a pas de spécialistes restreints, il devrait contacter un médecin généraliste qui lui recommandera un médecin urologue. L'urologue est également spécialiste des maladies des reins et des organes du système urinaire.

    La méthode et le schéma thérapeutique de la maladie de l'HBP sont déterminés par l'urologue après la réalisation des procédures de diagnostic et la réception des résultats du test. L'analyse la plus importante est l'analyse de PSF (antigène peptidique spécifique). Dans la plupart des cas d'HBP, la prostate peut être traitée sans intervention chirurgicale.

    Si la maladie de l'adénome de la prostate a atteint le stade extrême et que les médicaments sont efficaces, le médecin vous prescrit un traitement contre l'hyperplasie bénigne de la prostate. Les médicaments modernes ont montré une grande efficacité dans le traitement de l'hyperplasie prostatique.

    Il existe deux groupes de médicaments efficaces.

    1. Médicaments qui soulagent la tension de la prostate, réduisant ainsi son tonus.

    Dans une prostate détendue, le canal urinaire devient plus large et l’urine de la vessie passe librement.

  • Médicaments réduisant la production de testostérone. Lorsque vous prenez ces médicaments, la prostate se contracte, la libido diminue et le volume du sperme diminue. En conséquence, la prostate moins de pression sur l'urètre.
  • Les préparations à base de plantes ont un certain effet cicatrisant, mais la concentration de substances qui affectent le volume de la prostate est bien inférieure à celle des drogues synthétiques.
  • Traitement avec des bougies et des microclysters. Sur les avantages et les inconvénients des médicaments sous cette forme, lisez notre article.
  • Il existe plusieurs méthodes de traitement chirurgical. Le médecin peut suggérer au patient d’effectuer une opération d’épargne avec un équipement moderne. Dans les cas extrêmes, le patient est retiré de la prostate. Les méthodes de traitement chirurgical peuvent être invasives (opérations abdominales à grande échelle) et peu invasives (méthodes simples dans lesquelles l’ouverture de la cavité est faite ponctuellement ou pas du tout). Il existe les types d'opérations suivants:

    Invasif:

    • adénomectomie ouverte;
    • laparoscopie;
    • retrait d'adénome de la prostate par laser (vaporisation, énucléation).

    Endoscopique:

    • ablation par aiguille transurétrale;
    • résection transurétrale;
    • incision transurétrale;
    • électrovaporisation transurétrale.

    Mini-invasif (non endoscopique):

    • la cryodestruction;
    • traitement par ultrasons focalisés;
    • équilibrage;
    • injection d'alcool éthylique;
    • hyperthermie par micro-ondes;
    • thérapie transurétrale par micro-ondes;
    • installation d'un stent urétral.

    Parfois, on prescrit au patient une embolisation vasculaire. Cette procédure est conçue pour réduire le flux sanguin vers la prostate, ce qui entraîne une diminution de sa taille.

    La vidéo suivante présente une opération de résection transurétrale pour retirer un adénome de la prostate:

    Les remèdes populaires comprennent le traitement des infusions et des décoctions de plantes, d’huile et de graines de citrouille, de miel, de cire d’abeille, de propolis, de thés et de miel sbiten. En tant que drogue, on utilise de la pelure d'oignon, du jus de pomme de terre, de l'huile de ricin, du sel.

    En l'absence de traitement, les patients au stade 2 et en particulier au stade 3 peuvent présenter des complications liées à un adénome de la prostate.

    Du sang peut apparaître dans la vessie du patient en raison de lésions des vaisseaux sanguins dues à une pression urinaire excessive.

    Quoi de plus dangereux adénome de la prostate chez les hommes? Les vaisseaux sanguins peuvent endommager les calculs vésicaux.

    Les calculs se forment à partir d'urine résiduelle, en particulier en cas de processus inflammatoire (cystite) de la vessie.

    Les muscles de la vessie peuvent être soumis à des tensions et à une dystrophie; le fait de jeter de l'urine dans les reins peut entraîner une pyélonéphrite et le développement d'une insuffisance rénale. Une tumeur de l'adénome de la prostate peut causer une prostatite chronique.

    IMPORTANT! Les problèmes de miction ne disparaîtront pas d'eux-mêmes. Ils peuvent être le signe de changements graves dans le corps. Une visite opportune chez le médecin aidera à prévenir les complications et le développement incontrôlé de la maladie.

    Grâce à cet article, vous avez appris quelles sont les causes de l'adénome de la prostate chez l'homme, vous vous êtes familiarisé avec des images d'hyperplasie bénigne de la prostate et vous avez découvert les complications possibles de la maladie.

    Dans la vidéo suivante sur les symptômes de l’HBP et le traitement de cette maladie:

    Lorsque les patients appartenant à la partie masculine de la population commencent à avoir des problèmes de miction, on soupçonne que des changements dans la prostate créent des obstacles.

    La pathologie peut avoir un caractère bénin, alors il s’agit d’un adénome de la prostate. Si les cellules sont malignes, on parle alors de cancer de l'organe.

    Dans ce cas, il est nécessaire de contacter un spécialiste sans retarder la visite ultérieurement. Au début, les spécialistes peuvent fournir une assistance de qualité. Le patient sera capable de prévenir les complications de la maladie.

    Dans son état normal, la prostate a une taille qui correspond à celle d'un marron. Un organe important pour le fonctionnement du corps masculin, participe à la création du sperme, assure sa viscosité normale.

    La glande est située sous la vessie, notamment parce qu’elle recouvre complètement l’uretère lorsqu’elle quitte la vessie, le processus de miction dépend de l’état de la prostate.

    Par conséquent, si des changements surviennent dans la glande et que celle-ci commence à augmenter ses paramètres, la lumière de l'uretère diminue automatiquement.

    Dans la plupart des cas, avec l’âge, la prostate a tendance à grossir. Le tissu fibro-musculaire se développe. La première chose à laquelle un homme doit faire face au début de ce processus est la difficulté à uriner.

    Le cancer bénin de la prostate est appelé adénome. Parmi les maladies urologiques, cette pathologie prend la première place. Plus de la moitié des hommes du groupe d'âge de plus de quarante ans souffrent d'adénome de la prostate.

    Le fer est principalement affecté par des maladies qui peuvent être divisées en deux grands groupes:

    • pathologies tumorales: adénome et cancer,
    • maladies inflammatoires - prostatite.

    La prostatite est quand un processus inflammatoire se produit dans les tissus de la prostate. Cela peut provoquer des infections ou d’autres raisons liées au mode de vie ou à une immunité réduite.

    Un symptôme courant entre la prostatite et l'adénome est qu'ils sont tous deux à l'origine de l'augmentation de la taille de la glande et, par conséquent, à des problèmes de miction.

    La photo montre un adénome de la prostate.

    La progression de la pathologie provoquée par l'adénome n'est pas aiguë, en particulier au début de la maladie.

    Dans l'adénome, il n'y a pas de tels signes caractéristiques de la prostatite:

    • fièvre
    • douleur intense dans la prostate lors de la palpation,
    • il peut y avoir des écoulements urinaires indiquant une inflammation.

    Les causes exactes de ce qui est un adénome de la prostate, non identifié. On remarque que certains facteurs coïncident avec la détection de ce problème, à savoir:

    • Une hypertrophie de la prostate survient principalement chez les hommes de plus de quarante-cinq ans. Par conséquent, l’indicateur d’âge associé à ce seuil et plus âgé est classé comme facteur de risque.
    • La deuxième raison est liée à la première. Les experts attribuent la croissance de la prostate aux changements hormonaux. Ce phénomène est observé chez les hommes avec l’avènement du troisième âge.
    • Le stress psycho-émotionnel, associé à l'âge de 45 ans, peut affecter la santé des hommes.

    Les controverses entre spécialistes sont l’affirmation du lien entre l’apparition de la maladie et la présence de tels facteurs:

    • fumer, boire excessivement,
    • maladies infectieuses ou inflammatoires antérieures,
    • intensité de la vie sexuelle.

    De plus en plus de chercheurs disent que ces faits n’affectent pas le mécanisme de croissance de la prostate.

    En raison du fait que l'adénome de la prostate chez les hommes, dont le volume augmente, produit une pression sur l'uretère, cela crée inévitablement des obstacles lors de la miction.

    Il peut y avoir de tels signes:

    • Après l'urgence, le patient ressent le besoin d'uriner immédiatement.
    • La miction doit être faite souvent et par petites portions.
    • La nuit, le patient se réveille plusieurs fois pour vider la vessie.
    • Pendant la miction, la vidange n’a pas lieu immédiatement, des pauses occasionnelles se produisent, le jet reprend plusieurs minutes après l’interruption.
    • De manière caractéristique, le jet devient plus mince, interrompu, la pression est faible et non constante pendant la miction.
    • Les difficultés avec la libération de l'urine à travers l'uretère, il est nécessaire de forcer les muscles.
    • Si la vessie est pleine, le patient risque de ne pas pouvoir attendre et retenir son urine.

    Des complications peuvent survenir dans l'adénome de la prostate si d'autres facteurs provoquent un rétrécissement encore plus important de la lumière de l'uretère.

    Il est alors possible que le patient développe une situation dans laquelle il est impossible de vider la vessie, ce qui provoquera une rétention aiguë de l'urine.

    La condition sera accompagnée de symptômes:

    • douleurs abdominales
    • désir douloureux d'uriner.

    Les facteurs pouvant causer une exacerbation peuvent être:

    • la nécessité de maintenir le repos au lit,
    • constipation
    • la vessie se vide avec des retards
    • hypothermie

    La situation aiguë nécessite une hospitalisation immédiate.

    La prostate élargie, associée au développement d'un adénome, a un caractère bénin. Cela signifie que les tissus envahis ne métastasent pas, ne se propagent pas aux organes voisins.

    Il existe également un manque de qualité inhérent aux cancers - à travers la lymphe et le sang, le champ de la maladie ne se développe pas.

    On croyait que l'adénome était le précurseur du cancer et qu'une tumeur bénigne pouvait potentiellement devenir maligne. Aujourd'hui, il est révélé qu'il s'agit de deux maladies différentes. Il y a des patients qui ont les deux.

    L'apparition d'un adénome ne porte pas la menace que ses cellules finissent par devenir malignes. Les études scientifiques n'ont pas confirmé le lien entre l'adénome et le cancer de la prostate.

    Au cours du développement de l'adénome de la prostate, il y a trois étapes:

    1. Compensé - caractérisé par une augmentation de la glande. La prostate a des modifications initiales et donc des conséquences mineures:
      • les frontières ont des contours clairs
      • palpation pas de douleur,
      • la texture du corps est fermement élastique,
      • Le sillon moyen est détecté par la palpation,
      • en urinant, l'urine ne reste pas dans la vessie, aucun résidu n'est libéré.

    Le stade de la maladie après l'apparition du développement d'un adénome peut durer jusqu'à trois ans.

  • Sous-compensé - une augmentation de la prostate a atteint des niveaux lorsqu'elle a commencé à affecter fortement la fonction de la vessie pour éliminer l'urine du corps. Les violations se produisent:
    • la vessie est libérée par portions
    • l'épaisseur des parois de la bulle augmente
    • une partie de l'urine est conservée,
    • si la vessie déborde, une miction involontaire peut se produire,
    • l'urine peut être trouble et contenir des impuretés sanguines.
  • Décompensé - le plus grand degré de développement de l'adénome. Manifestations:
    • l'urine est retenue en grande quantité
    • l'excrétion de l'urine se fait goutte à goutte,
    • la vessie est étendue parce qu'elle est souvent pleine;
    • la rétention urinaire aggrave les reins.
    • Le patient a des symptômes:
      • constipation
      • perte de poids
      • perte d'appétit
      • bouche sèche
      • l'anémie,
      • faible état de santé
      • le patient exhale une odeur d’urine dans l’air.
  • Le spécialiste analyse les plaintes du patient et effectue des recherches à l'aide de la méthode de palpation. La preuve initiale d'un possible élargissement de la prostate est ainsi obtenue. Déterminer le diagnostic des méthodes de diagnostic suivantes chez l'homme:

    • Échographie transrectale - montre dans quelle partie de la prostate il y a eu une augmentation, la vue d'ensemble,
    • Échographie de la vessie - pour le pronostic, l’état de l’organe compte, dans quelle mesure il se produit une rétention urinaire;
    • Tests d'adénome:
      • pour le niveau de PSA - il est déterminé qu'il existe une suspicion de malignité des cellules tumorales,
      • Analyse générale de l'urine et du sang - donne des informations sur la présence possible de processus inflammatoires et d'autres déviations de la santé;
      • déterminer le niveau de créatinine - pour comprendre l’état des voies urinaires supérieures;
    • méthode de débitmétrie urinaire - ajoute de l’information au diagnostic de l’adénome de la prostate, déterminant les troubles de la miction.

    La prostate produit une protéine spécifique, dont le niveau peut être déterminé par un test sanguin. Faites un prélèvement de sang dans une veine.

    L'analyse de situation est effectuée selon trois critères:

    1. Dans les adénomes de la prostate, le PSA doit être dans les limites de la normale. Des taux excessifs de PSA suggèrent un cancer possible de la prostate. La valeur normale de PSA est différente pour différentes catégories d’âge:

    Dans l'adénome, le volume de la prostate augmente. L’augmentation de l’organe correspond à la détérioration de l’état du patient et au changement de tactique de traitement.

    Chez les patients présentant un adénome de la prostate, il existe une telle classification de la pathologie associée à des modifications de sa taille:

    • 30 ÷ 55 mm - un traitement conservateur est possible,
    • 40 conserv 60 mm - un traitement conservateur est également utilisé, le retrait d'une partie de la prostate peut être recommandé, la chirurgie endoscopique est acceptable,
    • 60 ÷ 80 mm - une opération ouverte est effectuée.

    Le traitement le plus efficace contre l'adénome de la prostate consiste à réduire sa taille par une intervention chirurgicale. Il existe différentes méthodes, y compris celles à faible impact.

    La photo montre l'opération TUR avec adénome de la prostate.

    • Une opération ouverte est montrée dans des cas très négligés lorsque d'autres méthodes ne peuvent pas être appliquées.

    Traitement médicamenteux

    Les médicaments peuvent être utilisés pour le traitement conservateur dans les premiers stades de l'adénome de la prostate.

    Utiliser:

    • Bloquants - inhibent la production de la substance dihydrotestostérone, ce qui permet une certaine diminution de la prostate et le processus d'élargissement de celle-ci s'arrête.
    • Les bloqueurs alpha-adrénergiques - contribuent à l'amélioration de la miction en cas d'adénome, facilitent ce processus.

    Le régime alimentaire de l'adénome de la prostate est constitué en tenant compte du fait que la prise de poids et la constipation doivent être évitées. Par conséquent, il est préférable de manger:

    • autant de produits contenant des fibres que possible
    • Il est bon d’inclure des salades de fruits et de légumes,
    • manger des graines de citrouille crues,
    • réduire la quantité de graisse animale ingérée,
    • Enrichissez le régime en présence d'acides gras insaturés: huiles végétales et produits contenant des oméga-3.

    Réduire au minimum ou refuser du tout:

    • adoption de glucides digestibles,
    • viande rouge
    • les abats,
    • assaisonnements épicés
    • plats de légumineuses,
    • produits contenant des additifs malsains;
    • bouillons de viande et de poisson riches,
    • conserves de viande ou de poisson
    • bière (boissons alcoolisées),
    • du chocolat

    La diète doit être faite de manière à être équilibrée. Les aliments recommandés pour les patients atteints d'adénome conviennent à tous ceux qui se soucient de leur santé.

    Après une intervention chirurgicale pour adénome de la prostate, des rechutes inflammatoires sont possibles.

    À cet égard, pendant la période postopératoire, il est nécessaire de respecter les précautions que le médecin désigne:

    • ne pas trop travailler
    • ne pas surcharger
    • suivre un régime
    • être supervisé par un spécialiste.

    Réduire la taille de la prostate en retirant l'adénome par voie chirurgicale soulage généralement le patient du problème de quinze ans. Un dixième des patients qui ont subi la procédure revient dans quinze ans pour la répéter. Le spécialiste peut prescrire une réintervention si l’état de santé du patient le permet.

    Si un patient a un adénome de la prostate, il devrait éviter toute exposition à la chaleur dans la région de la prostate:

    • ne vous échauffez pas
    • les effets d'un électroaimant, excluent les vibrations;
    • ne pas se baigner dans le bain,
    • non autorisé dans le massage de la prostate.

    La maladie peut être ajustée à un stade précoce. La qualité de vie dans les cas avancés se détériore considérablement, il existe un risque de complications. À un stade ultérieur du développement sans intervention chirurgicale ne peut pas faire.

    Les précautions comprennent des activités qui favorisent un mode de vie sain:

    • charges modérées qui empêchent la stagnation;
    • suivre un régime
    • un homme devrait se soumettre à des examens préventifs avec un spécialiste, en particulier dans la catégorie d'indicateurs de l'âge âgés de plus de 45 ans;
    • Il est important de ne pas augmenter le poids, car il entraîne une augmentation de la taille de la prostate.
    • essayez de ne pas créer de situations dans lesquelles:
      • la prostate est sensible à l'hypothermie,
      • la vessie est remplie de plus de mesures
      • constipation

    Vidéo sur l'adénome de la prostate:

    Nous étudions le corps masculin: quel est le scrotum chez l'homme?

    Pour l'activité sexuelle, la puissance et l'érection sont responsables à la fois des organes génitaux externes et de la structure interne de l'ensemble du système reproducteur. Le scrotum masculin, qui détermine principalement le travail de la fonction érectile, n’est pas le dernier rôle à jouer dans ces problèmes. Il est ensuite responsable de la fonction de reproduction de l’homme. Tous les problèmes associés au scrotum peuvent entraîner des complications et des affections secondaires du système reproducteur.

    Presque tout le monde sait où se trouve le scrotum chez les hommes, mais tous ne sont pas conscients de la structure interne de cet organe, de ses fonctions et de ses problèmes éventuels. La nature a veillé à ce que les spermatozoïdes puissent se développer pleinement et mûrir, créant chez l'homme les glandes sexuelles situées en dehors de la cavité abdominale.

    Ce à quoi ressemble un scrotum masculin détermine la structure et l'apparence de cet organe interne. Du point de vue de la science, le scrotum est un organe de saillie de la paroi antérieure du péritoine chez les mammifères mâles.

    Il est juste arrivé que pour la maturation complète des spermatozoïdes, responsables de la continuation de la race masculine, un certain régime de température soit nécessaire - au moins 35 degrés. Pour cela, l'homme assume naturellement les organes génitaux externes en dehors du péritoine - le scrotum.

    Le scrotum est conçu pour préserver les testicules des hommes et leur protection contre les facteurs d’exposition négatifs externes, ainsi que pour créer les conditions les plus favorables pour la fonction de reproduction. Si un homme est exposé à l'hypothermie, le scrotum se contracte, empêchant les testicules et les spermatozoïdes de geler. Avec des conditions de température favorables, la peau du scrotum devient douce.

    Le scrotum masculin est un organe génital externe doté d'une structure anatomique multicouche. Il se compose des couches suivantes:

    1. La couche de peau est située à l'extérieur et prend une teinte brun foncé plus foncée que celle des autres parties du corps. La peau est recueillie sous forme de plis, cela n'implique pas la présence de glandes sébacées, qui sont remplacées par des glandes sudoripares apocrines. Ce sont ces glandes qui forment l'odeur individuelle de chaque personne. Au milieu de la couche de peau, on suppose une telle couture qui passe dans le septum séparant les testicules mâles.
    2. La couche charnue - du point de vue de l’anatomie, elle se présente comme un analogue de la graisse sous-cutanée située dans le péritoine de l’homme. Cette couche est constituée de cellules musculaires lisses et de tissu conjonctif, elles forment toutes un septum entre les testicules.
    3. Le fascia spermatique externe est une mince gaine de tissu conjonctif, prolongement logique du muscle oblique ou plutôt de son fascia.
    4. Le fascia de cremasteris est les muscles qui retiennent les testicules, ils sont représentés comme une gaine de tissu conjonctif.
    5. Cremaster - muscles conçus pour soulever les testicules, dérivés des muscles obliques et transversaux de l'homme.
    6. Le fascia spermatique interne est un tissu conjonctif qui forme une gaine mince qui prolonge le fascia transverse du torse.
    7. La membrane vaginale est la couche émergeant de la cavité abdominale, qui se présente sous la forme d'un tissu séreux mince et élastique. Cette couche est constituée de deux feuilles, l’une externe pariétale et l’autre viscérale interne. La seconde est conçue pour recouvrir les testicules, et entre les feuilles se trouve un liquide, grâce auquel les testicules à l'intérieur du scrotum se déplacent librement.

    Une telle structure complexe détermine tous les processus et fonctions naturels des organes génitaux. En outre, le scrotum comprend des vaisseaux, ainsi que des terminaisons nerveuses. Les artères et les veines sont responsables de la circulation et du débit sanguins, sans lesquels une érection est impossible. Les terminaisons nerveuses sont la clé de la stimulation sexuelle et de la jouissance des relations sexuelles.

    Sachant ce qu'est un scrotum, il est logique de connaître les maladies les plus typiques de cet organe sexuel. La médecine identifie trois maladies auxquelles les hommes sont confrontés:

    • Inflammation du scrotum nécessitant un traitement à domicile ou en hospitalisation. Cela peut être dû à des blessures physiques ou à des maladies infectieuses. Les symptômes suivants sont observés: démangeaisons, rougeur de la peau, douleur, gonflement du scrotum, excrétion de sang moins fréquente dans le sperme.
    • Oncologie, à savoir cancer de la peau du scrotum. Pour identifier cette maladie peut seulement un spécialiste étroit, ainsi qu'un diagnostic fiable. La raison d'aller chez le médecin devrait être les sceaux et l'éducation dans cet organisme.
    • Un testicule non descendu est une pathologie congénitale, à la suite de laquelle, au moment du développement sexuel du garçon, les testicules ne descendent pas du péritoine à l'extérieur. Comme le montre la pratique, une telle anomalie se développe dans l'utérus.

    En cas de symptômes alarmants au niveau du scrotum et des testicules, un homme doit consulter un thérapeute qui redirigera le patient vers le spécialiste approprié. Le plus souvent, l'urologue et l'andrologue comprennent ces questions.

    L'adénome de la prostate, ou hyperplasie bénigne, est une prolifération pathologique de la prostate, dont les cellules commencent à se diviser à un rythme incontrôlé. Afin de reconnaître l'évolution de cette maladie dans le temps, vous devez connaître les principaux signes de l'adénome de la prostate chez l'homme. Si des symptômes ont coïncidé, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin, sinon la pathologie deviendra vraiment dangereuse.

    Pour comprendre comment faire face à ce problème, vous devez d'abord comprendre ce qu'est un adénome de la prostate. L'essence de la maladie réside dans le fait que les cellules de l'épithélium glandulaire de la prostate commencent à se multiplier très rapidement, formant un adénome. Cette tumeur est bénigne, c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas d'oncologie. Cependant, un adénome trop volumineux peut conduire à des résultats tristes. Cela ressemble à un adénome de la prostate - photo ci-dessous. Afin de reconnaître le développement de l'adénome de la prostate dans le temps, les symptômes et les méthodes de traitement doivent être très bien connus et surveiller votre bien-être.

    L'adénome est un problème typiquement masculin, car il n'y a pas de prostate chez la femme. Les hommes qui ont dépassé l'âge de 40 à 45 ans sont principalement atteints de la maladie, ce problème n'est pratiquement pas rencontré chez les jeunes. Plus un homme est proche de la vieillesse, plus la probabilité d'une tumeur de la prostate est grande. Cela est dû aux changements naturels des niveaux hormonaux qui se produisent chez tous les membres du sexe fort.

    Fait intéressant, le développement de l'adénome de la prostate peut dépendre non seulement de l'âge, mais également de la race et du pays de résidence. L'adénome de la prostate, dont les symptômes inquiètent beaucoup les hommes âgés, est plus commun chez les membres de la race négroïde, tandis que les Japonais, les Chinois et les Coréens vivant à l'est souffrent très rarement d'adénome car ils consomment de nombreux aliments susceptibles de ralentir la croissance d'une tumeur bénigne.

    Cet organe, qui ressemble à la taille et à la forme d’une noix, se trouve à proximité de la vessie d’un homme, la prostate étant enroulée autour de l’urètre. Avec une taille de glandes normale, cela n'interfère pas du tout avec le processus de miction, mais la situation change dès qu'elle augmente légèrement. En conséquence, la partie supérieure du tractus urinaire est comprimée et de graves problèmes apparaissent.

    Dans le corps masculin, la prostate joue un rôle très important car elle produit un secret qui se mêle au liquide séminal et nourrit les spermatozoïdes tout en les protégeant des influences extérieures. La probabilité d'une fertilisation réussie augmente.

    Bien sûr, les cellules de la prostate ne vont pas simplement proliférer aussi rapidement, car il doit y avoir une raison qui les pousse à se diviser plus rapidement que nécessaire pour une réparation normale de la prostate. Pour le moment, on ne comprend pas encore parfaitement ce qui conduit exactement à la formation d'adénomes de la prostate chez l'homme, chaque personne pouvant avoir une raison purement individuelle.

    Néanmoins, de nombreux scientifiques s'accordent pour dire que le contexte hormonal qui évolue en raison de la restructuration du corps doit être mis en cause. Dans le corps de chaque homme, les hormones mâles et femelles ont des proportions différentes, mais avec le soi-disant climax masculin, l'équilibre de ces substances change en faveur de l'œstrogène, tandis que le nombre d'androgènes diminue. Le corps augmente le niveau d'extradiol, ce qui conduit à la division pathologique des cellules de la prostate.

    Non seulement les hormones peuvent être à l'origine de la prolifération des cellules de la prostate, mais d'autres facteurs conduisent à l'apparition de symptômes d'adénome de la prostate chez l'homme:

    • plus de 40 à 45 ans;
    • mener une vie sédentaire, le manque d'activité physique;
    • la présence d'un excès de poids, ce qui provoque une production accrue d'hormones féminines dans le corps d'un homme;
    • hypertension artérielle;
    • l'hérédité, en particulier si la tendance à la formation d'adénome de la prostate était observée chez des parents très proches;
    • régime alimentaire malsain, qui est dominé par gras, salés, farine et autres plats pas très sains;
    • Abus de mauvaises habitudes: le tabagisme et les boissons alcoolisées.

    Si un homme coïncide avec au moins quelques facteurs, il est probable qu’à l’âge de 40 ans, il commence à ressentir les symptômes de la prostatite et de l’adénome. Pour éviter cela, vous devez subir un examen complet par un urologue aussi souvent que possible.

    Certaines personnes pensent qu'en plus des facteurs susmentionnés, d'autres raisons peuvent également conduire au développement d'un adénome de la prostate, par exemple le niveau d'activité sexuelle. En fait, la croissance cellulaire ne pourra pas affecter:

    • nombre de contacts sexuels;
    • niveau de libido;
    • orientation sexuelle;
    • les maladies affectant les organes pelviens;
    • maladies sexuellement transmissibles.

    Malgré le fait que les hommes ayant une faible libido ou des maladies de la région génitale n'ont pas à s'inquiéter de trop, vous devriez quand même être examiné le plus souvent possible, car toute autre raison du développement d'une tumeur peut apparaître.

    Chaque homme doit surveiller de près son état de santé, car le développement d’une tumeur peut être prévenu avec le plus de succès possible aux stades précoces. Toute apparition de symptômes d'adénome de la prostate doit être surveillée et, si disponible, vous devez contacter immédiatement votre urologue pour identifier les causes de la maladie et résoudre le problème sans intervention chirurgicale.

    La maladie se caractérise par les symptômes suivants:

    • douleur et inconfort en allant aux toilettes;
    • le flux d'urine devient trop faible, parfois il peut être intermittent;
    • parfois, un homme peut remarquer un écoulement involontaire de gouttelettes d'urine individuelles;
    • il reste toujours une petite quantité de liquide dans la vessie, ce qui donne parfois l'impression qu'elle est pleine;
    • afin de vider complètement la bulle, vous devez forcer fortement.

    Il est important de savoir que les signes de prostatite et d'adénomes sont à bien des égards identiques, mais quel que soit le problème, il faut quand même le traiter. Vous devez également vous rappeler les symptômes de la prostatite et des tumeurs de la prostate auxquels vous devez accorder une attention particulière, car ce sont les symptômes d'une complication:

    • il y a du sang et du mucus qui sont ajoutés à l'urine;
    • on ressent une douleur dans la région sus-pubienne;
    • une personne perd du poids très rapidement malgré le régime habituel;
    • sensation de bouche sèche et perte d'appétit;
    • forte fièvre avec adénome de la prostate.

    Si vous ignorez ces signes d'adénome de la prostate, n'effectuez pas d'examen urologique et ne produisez pas un traitement approprié, le résultat peut être triste.

    La tumeur sous-traitée dans la prostate est menacée par l’apparition des complications suivantes:

    Diagnostic De Prostatite

    Les Complications De La Prostatite