Search

Pourquoi l'adénome de la prostate se développe-t-il?

Selon les experts, l'adénome de la prostate est une hyperplasie bénigne de la prostate masculine, c'est-à-dire la présence d'une certaine croissance pathologique de la prostate bénigne, elle-même située dans la circonférence de l'urètre.

Afin de mieux comprendre ce qu'est un adénome de la prostate, il est recommandé de se référer à l'anatomie humaine.

Sous la prostate, dans l'anatomie, on entend l'organe du système reproducteur masculin, qui a l'aspect d'une châtaigne et qui est situé dans le périnée entre le sphincter urétral externe et la vessie.

À travers la prostate elle-même, ou plutôt dans son épaisseur, passe la section postérieure de l'urètre.

Toutes les caractéristiques susmentionnées de la structure, du fonctionnement et de la localisation sont associées aux principaux symptômes qui caractérisent la maladie de la prostate.

Dans certaines conditions, le tissu de la prostate mâle commence à se développer avec le temps, c’est-à-dire, il devient hypertrophié. Ce tissu modifié est appelé adénome.

L'adénome est une tumeur bénigne, car sa taille augmente relativement lentement et ne métastase pas. C'est à ce moment que le tissu de la prostate mâle commence à grossir et que, par conséquent, presse l'urètre, situé dans son épaisseur, et les premiers symptômes de l'adénome de la prostate apparaissent.

Les causes

D'où viennent les racines?

Pour le moment, on peut affirmer que l'adénome de la prostate est l'une des maladies les plus fréquentes dans la forte moitié de l'humanité âgée. Cependant, les scientifiques ne peuvent nommer les causes exactes de cette maladie.

La plupart des chercheurs soutiennent que ce sont l'âge et la production normale d'hormones sexuelles mâles qui constituent les principaux facteurs de risque d'apparition et de formation ultérieure d'adénome de la prostate.

Il est à noter que dans le cas de la castration d'un homme avant le début de la puberté, la maladie n'est pas diagnostiquée. Lorsque la castration survient après le début de la puberté, elle est extrêmement rare.

C’est sur ce phénomène que reposent les principales méthodes de traitement des adénomes existantes.

D'autres théories (par exemple, les effets de l'alcool, du tabagisme et du surpoids) n'ont pas encore été confirmées avec précision.

En règle générale, l'adénome de la prostate chez les hommes est diagnostiqué après l'âge de 45 ans. Naturellement, plus ce chiffre est élevé, plus la probabilité de détecter un adénome de la prostate est grande. À l'âge de soixante-dix ans environ, un homme sur cent déclarait la maladie.

Que peut causer?

Nous énumérons ci-dessous les principales causes de l'apparition et / ou du développement ultérieur d'adénomes de la prostate.

  • fumer;
  • régime alimentaire malsain (manque d'aliments végétaux et abus d'aliments trop gras ou trop salés);
  • manque d'activité physique;
  • abus d'alcool;
  • prédisposition génétique (si des membres de votre famille ou des membres de votre famille immédiate ont déjà été diagnostiqués, vous courez un risque plus élevé de progression de l'adénome de la prostate);
  • surpoids;
  • l'âge (l'adénome de la prostate ne survient que dans des cas exceptionnels chez les hommes de moins de quarante ans, mais après 60 ans, presque chaque seconde a un adénome de la prostate);
  • race (curieusement, mais c’est pour les représentants de la race caucasienne ou négroïde que la maladie est dangereuse et les Asiatiques n’ont rien à craindre).

Signes de

Avec l’âge, selon les experts, la croissance des tissus entraîne une augmentation constante du corps, ce qui entraîne un rétrécissement de l’urètre et se manifeste, en règle générale, sous la forme des signes suivants.

Difficulté et / ou augmentation de la miction

Très souvent, la miction augmente la nuit. Et cela a ses propres raisons liées à une certaine particularité de la régulation nerveuse des fonctions correspondantes de la vessie. Ainsi, certains hommes durant la journée ne ressentent pas les symptômes ci-dessus, mais la nuit, ils ne sont pas en mesure de vider leur vessie, même à quelques reprises.

Affaiblissement de l'urine

En règle générale, ce symptôme de l'adénome de la prostate apparaît en premier, mais reste malheureusement inaperçu jusqu'à l'apparition ultérieure d'autres plus importants.

Miction d'uriner

Ces envies surviennent le plus souvent soudainement et au mauvais moment (réunion importante ou toute autre situation stressante). C'est ce symptôme qui oblige l'homme à recourir à l'aide d'un spécialiste.

Sensation de vidange incomplète de la vessie

Dans certains cas, un symptôme similaire de l'adénome de la prostate peut être «masqué» sous des mictions fréquentes, en particulier le matin.

Incontinence urinaire

Avec un adénome prolongé de la prostate, ce symptôme peut apparaître. Dans ce cas, les principaux initiateurs du rendez-vous pour une consultation avec un médecin sont des parents ou des amis proches, car ils sont les premiers à prêter attention à l'odeur désagréable de l'urine.

Il est à noter que tous les symptômes et signes précités d'apparition et de développement ultérieur d'adénome de la prostate n'apparaissent pas immédiatement ni tous ensemble. Pendant longtemps, cette maladie ne peut être caractérisée que par un seul symptôme discret.

Certains hommes attribuent très souvent cette condition à leur âge ou à des situations de stress fréquentes au travail. Et seulement après l'apparition de symptômes plus graves, il devient nécessaire de faire appel à un spécialiste.

Adénome de la prostate 2 degrés

Selon les experts, la deuxième étape se caractérise tout d'abord par des stades intermédiaires de violation des principales fonctions de la vessie, des reins et des voies urinaires supérieures.

Également à ce stade, lorsque vous urinez, en règle générale, la vessie ne peut pas vider complètement, c’est-à-dire que l’urine résiduelle (environ 100 à 200 ml), dont la quantité augmente avec le temps, stagne.

Dans le détrusor, on observe un développement de changements dystrophiques; lors des contractions, il ne gère plus le débit urinaire actif pendant la contraction; par conséquent, le volume de la vessie commence à augmenter.

Pour vider immédiatement la vessie, il devient nécessaire de presser ou de resserrer les muscles du diaphragme et de l'abdomen, ce qui augmente par la suite la pression intravésicale.

La miction à ce stade de l'adénome de la prostate est réalisée en plusieurs phases, par intermittence, avec des périodes de repos fréquentes, prenant plusieurs minutes.

En raison de l'augmentation constante de la pression dans la vessie et de la compression mécanique de la bouche des uretères, toutes les structures musculaires perdent leur élasticité, ce qui entraîne une violation du transit urinaire par la voie urinaire supérieure, puis leur expansion.

En conséquence, tous les processus ci-dessus entraînent une diminution de l'efficacité des reins, qui se manifeste de manière externe sous forme d'amertume dans la bouche, de soif constante et de polyurie.

Taille normale de la prostate

Enfants et ados

On pense que chez un nouveau-né, la masse de la prostate ne représente que quelques grammes. Ensuite, au cours de la puberté, sa masse augmente progressivement et à l’âge de 20 ans, elle atteint environ 20 grammes. En règle générale, cette masse ne devrait pas changer au cours des 25 prochaines années.

Adultes et personnes âgées

Chez un homme adulte, la taille de la prostate a les paramètres suivants: épaisseur de 10 à 23 mm, longueur de 25 à 45 mm, largeur de 22 à 40 mm.

Il convient de noter que les écarts par rapport aux paramètres ci-dessus ne sont nullement un signe de la présence d'un adénome de la prostate d'une part, ni d'une excellente santé masculine de l'autre.

Dans tous les cas, chaque homme soucieux de sa santé est invité à se soumettre régulièrement à des tests et à un examen approprié avec des spécialistes qualifiés.

Ce n'est que dans cette situation qu'un adénome de la prostate ou toute autre maladie peut être guéri aux premiers stades de son apparition.

Les conséquences

Comme mentionné précédemment, l'adénome de la prostate est considéré intrinsèquement comme une tumeur bénigne, car les cellules de l'adénome lui-même ne sont pas caractérisées par une croissance maligne ou des métastases ultérieures.

Selon les scientifiques et les médecins dans ce domaine, le principal danger de cette maladie réside dans les complications. Vous trouverez ci-dessous les complications les plus courantes de l'adénome de la prostate.

  1. Infection des voies urinaires (par exemple, prostatite, cystite, pyélonéphrite, etc.). En règle générale, le développement d'infections des voies urinaires est attribué au fait que l'urine stagne dans la vessie elle-même, créant ainsi un environnement favorable au développement et au fonctionnement de diverses bactéries et microbes, entraînant l'apparition d'autres conséquences plus graves de l'adénome de la prostate.
  2. Retarder la miction. Se produit le plus souvent lors d’une consommation fréquente et prolongée de boissons alcoolisées, de situations stressantes ou de la prise de certains médicaments. Dans ce cas, il devient impossible pour une miction normale à cause du gonflement de la glande et du blocage subséquent de l'urètre. Dans le cas d'une situation similaire, il est recommandé de contacter immédiatement votre médecin.
  3. Formation de pierre
  4. Insuffisance rénale chronique. Une telle complication survient le plus souvent en raison de l'évolution longue et aiguë de la maladie, qui est à son tour la principale cause de décès dans l'adénome de la prostate.

Bien entendu, il existe actuellement des études sur les principales causes de décès chez l'adénome de la prostate. Il est à noter que la mort n’est possible que dans deux cas:

  • en cas de complications;
  • ou en raison du manque de traitement qualifié en temps opportun.

Une intervention chirurgicale est-elle nécessaire pour l'adénome de la prostate de grade 2?

Qu'est-ce que l'adénome de la prostate? Il s'agit de la maladie la plus courante du système reproducteur de l'homme, à savoir une tumeur qui se forme dans la prostate. Les médecins appellent généralement cette pathologie l'hyperplasie bénigne de la prostate (HBP).

  • Comment se manifeste le degré d'HBP 2?
  • Traitement de l'adénome de la prostate 2 degrés
  • Types d'interventions chirurgicales
    • Thérapie au laser
    • Résection transurétrale
    • Adénoectomie
  • Contre-indications
  • Les conséquences

La cause du développement de l'adénome est associée aux changements hormonaux qui se produisent dans le corps masculin après 50 ans. En soi, cette maladie n’est pas dangereuse, mais ses symptômes apportent un inconfort au patient et les complications peuvent mettre la vie en danger. Par conséquent, pour un traitement réussi, il est très important de détecter en temps voulu un adénome. Si le traitement conservateur n'a pas donné de résultats, effectuez une intervention chirurgicale. Mais est-ce toujours nécessaire? Essayons de le comprendre.

Comment se manifeste le degré d'HBP 2?

Il existe généralement trois stades de la maladie, des symptômes et des méthodes de traitement différents. La première phase peut durer assez longtemps sans symptômes prononcés, mais le deuxième état du patient commence à se détériorer du fait que l'adénome de la prostate continue de croître. La vessie cesse de supporter la charge qui en résulte, c’est-à-dire que les muscles perdent leur capacité à se contracter avec l’intensité requise pour une sortie complète de l’urine. Cela conduit aux symptômes suivants:

  • Il se produit un amincissement de la couche musculaire et sa capacité à se contracter est perdue. Dans les endroits des parois de la vessie, qui sont libérés des muscles, des saillies commencent à se former.
  • L'urine n'est pas complètement éliminée et son volume résiduel peut atteindre 400 ml.
  • Des symptômes tels qu'une bouche sèche, des nausées et des vomissements peuvent survenir.
  • Il existe une forte probabilité de rétention urinaire aiguë avec une douleur intense.
  • L'urine commence à peine à pénétrer dans la vessie, entraînant des complications rénales (hydronéphrose, insuffisance rénale, pyélonéphrite).

Pour que la tumeur ne se développe pas davantage, un traitement urgent est nécessaire.

Traitement de l'adénome de la prostate 2 degrés

Est-il possible d'éviter une intervention chirurgicale si un homme reçoit un diagnostic d'adénome de la prostate à 2 degrés? Dans ce cas, le traitement médicamenteux est peu utilisé. Cela aide seulement à suspendre la croissance de la tumeur, mais n'élimine pas sa croissance. La prise de médicaments n'apporte des résultats qu'au stade initial et, aux stades suivants du développement, les médicaments sont utilisés comme composants auxiliaires.

Habituellement, pour le traitement de l’HBP, le grade 2 est prescrit:

  • des inhibiteurs;
  • alpha-bloquants;
  • préparations à base de plantes.

Des inhibiteurs sont nécessaires pour arrêter la croissance de l'adénome et réduire sa taille. L'effet de ces médicaments ne se produit pas avant trois mois après le début de leur administration. Utilisation de médicaments tels qu'Avodart, Finasteride.

Les bloqueurs alpha-adrénergiques aident à soulager la miction, car ils lissent les muscles des parois de la vessie et éliminent la douleur, mais ils n'arrêtent pas la croissance de l'adénome. Habituellement, le médecin vous prescrit des médicaments tels que Tamsulosin, Girron et un soulagement est à prévoir dès 5 à 6 jours.

Les préparations à base de plantes aident à normaliser le fonctionnement de la prostate et à réduire les problèmes du système urogénital. L'ingrédient actif de ces agents est constitué d'oligo-éléments d'herbes naturelles (Prostamol, Tykveol).

La combinaison de ces trois groupes de médicaments procure un soulagement significatif au patient.

Types d'interventions chirurgicales

Les principales indications pour la chirurgie de l’HBP de grade 2 sont les suivantes:

  • la difficulté constante de vider la vessie;
  • sang dans l'urine;
  • maladies infectieuses;
  • intoxication du corps;
  • inflammations d'étiologie différente;
  • congestion de la vessie et formation de dépôts;
  • insuffisance rénale.

Les méthodes chirurgicales suivantes sont utilisées pour traiter l'adénome de la prostate:

  • thérapie au laser;
  • résection transurétrale;
  • adénoectomie.

Considérez-les plus en détail.

Thérapie au laser

Une telle opération pour l'adénome de la prostate de grade 2 est considérée comme bénigne, dans la mesure où le risque de saignement postopératoire et d'autres complications est minimisé. Une telle intervention ne présente pratiquement aucune contre-indication et le patient n’est hospitalisé que pour deux jours. Il n'y a pas besoin de cathétériser la vessie pendant longtemps.

Les types de thérapie au laser suivants sont disponibles:

  • ablation au laser;
  • énucléation laser.

Après avoir utilisé un traitement tel que l'ablation au laser, le tissu prostatique cesse de croître et tout excès est éliminé par brûlure ou évaporation. Cette méthode sera efficace pour les adénomes de petite taille (pas plus de 140 cm3) et un résultat positif est observé dans 98% des cas.

L'énucléation au laser enlève la tumeur avec des rayons laser. Cette procédure permet, sans aucun risque, d'éliminer la formation d'une grande taille, ce qui conduit à la restauration de la fonction de l'urètre, et la miction retourne à la normale.

Après cette procédure, le tissu est envoyé au laboratoire pour examen afin d'éliminer le risque de cancer de la prostate. Les avantages du traitement au laser de l'adénome sont une efficacité élevée, une liste minimale de contre-indications, une période de rééducation courte. Le seul inconvénient est le coût élevé de la procédure.

Résection transurétrale

Dans ce cas, le retrait de l'adénome de la prostate est effectué lors d'une intervention endoscopique. Pendant la chirurgie, un résectoscope est utilisé - un dispositif spécial qui est inséré à travers l'ouverture de l'urètre dans la cavité de la vessie. Les sites tumoraux sont retirés avec un résectoscope, il est également utilisé pour coaguler les vaisseaux endommagés lors de cette manipulation. L'opération est réalisée sous anesthésie locale. Après la chirurgie, une sonde de Foley est insérée pendant plusieurs jours.

Adénoectomie

Cette méthode chirurgicale est utilisée chez les patients présentant un diagnostic de tumeur bénigne de l'hyperplasie prostatique de grade 2, pesant 75 grammes, et le traitement conservateur n'apportant aucun résultat. Au cours de l'opération, réalisée sous anesthésie locale, le tissu adénome de la prostate est retiré. Il est réalisé de deux manières: pozadilobkovy et suprapubic. L'adénectomie présente l'avantage de permettre au médecin d'accéder directement à la tumeur et de l'extraire avec son doigt.

Dans le même temps, des complications de miction surviennent dans de très rares cas et la vessie n'est pratiquement pas blessée. Après manipulation, le patient a besoin de soins. Il installe un cathéter pour l'écoulement de l'urine et du sang, ainsi que pour surveiller les paramètres hémodynamiques. Pour éliminer le syndrome douloureux, le médecin prescrit des pilules antidouleur.

Contre-indications

Il existe certaines contre-indications à la chirurgie pour l'adénome de la prostate à 2 degrés. Ceux-ci peuvent être les états suivants:

  • les varices, accompagnées par l'expansion des veines de la vessie;
  • troubles de la coagulation;
  • ankylose de l'articulation de la hanche;
  • insuffisance cardiaque;
  • maladies aiguës des organes internes.

Avant d'accepter une intervention chirurgicale, le patient doit subir l'examen nécessaire pour que le médecin soit sûr que son corps ne se détériorera pas au cours du processus. S'il n'y a pas de contre-indications à l'opération et que l'adénome se développe de plus en plus, un tel traitement ne doit pas être différé. Plus tôt on traite chirurgicalement l'HBP, plus vite le patient revient à la normale.

Les conséquences

Parfois, après l'opération, il y a des complications. Les raisons en sont peut-être: violation du régime alimentaire du patient, erreur médicale pendant la chirurgie, caractéristiques individuelles de l'organisme.

Les complications postopératoires possibles incluent:

  • mictions fréquentes survenant dans le premier mois après l'opération;
  • embole pulmonaire;
  • la dysfonction érectile, qui se produit dans 3-5% des cas;
  • insuffisance cardiaque;
  • infarctus du myocarde.

En général, la guérison de l’HBP de grade 2 est tout à fait possible. L'essentiel - il est temps de demander de l'aide médicale. En aucun cas, on ne peut se soigner, car à ce stade, il est inutile. De plus, la maladie passe rapidement au troisième stade ou, de plus, la tumeur passe de bénigne à maligne.

Modifications du PSA après une prostatectomie radicale

Le cancer de la prostate aux premiers stades est très difficile à diagnostiquer, car il est masqué par les symptômes caractéristiques de l'adénome et de la prostatite de la prostate. Le seul moyen de déterminer la présence d'un processus malin qui a débuté dans la prostate est de déterminer le PSA, qui, en cas de cancer, disparaît de l'échelle. Quel devrait être le niveau de PSA après une prostatectomie radicale?

Qu'est-ce qu'une prostatectomie radicale?

Avec des adénomes trop importants ou un cancer aux stades initiaux, lorsque les métastases n'ont pas encore commencé à se propager et que la tumeur est localisée dans l'organe affecté, une intervention chirurgicale sera nécessaire pour résoudre le problème une fois pour toutes. Ne vous inquiétez pas du fait que la qualité de vie d'un homme va diminuer après le retrait de la prostate. En fait, il est bien préférable de retirer un organe défectueux, car cela pourrait nuire grandement à l'organisme.

Une prostatectomie radicale est pratiquée si les valeurs de PSA ne dépassent pas 20 ng / ml, sinon une chimiothérapie devra être utilisée pour réduire le taux de cette substance dans le corps. Une autre condition préalable à l'opération est un âge inférieur à 75 ans, ainsi qu'une augmentation de l'espérance de vie d'au moins 10 ans après l'opération.

Pour le moment, il y a deux manières de mener l'opération:

Hypertrophie de la prostate: causes, symptômes et traitements naturels

La prostate chez l’homme grandit tout au long de sa vie, ce qui est considéré comme la norme. Dans la majorité de la population masculine, ce processus est asymptomatique, alors que d'autres font face à ce problème de leurs propres yeux. Une hypertrophie de la prostate affecte non seulement la santé en général, mais modifie également la qualité de vie d'un homme en particulier.

Une hypertrophie de la prostate se rencontre chez un homme sur cinq âgé de 50 à 60 ans et le plus souvent chez des hommes plus âgés. Les symptômes de cette maladie peuvent être très gênants, car ils peuvent affecter la qualité de votre vie personnelle ou de votre travail en raison du manque constant de sommeil. Il n’est pas utile de recourir à des médicaments ou à une intervention chirurgicale dans tous les cas d’hypertrophie de la prostate, surtout si cela n’est pas vraiment nécessaire, car le cours de la maladie peut être exacerbé. Dans la plupart des cas, il vous suffit de modifier votre régime alimentaire et votre mode de vie pour retrouver son état de santé antérieur.

Qu'est-ce qu'une hypertrophie de la prostate?

La prostate est une glande du système reproducteur masculin, située juste sous la vessie, entre le rectum et la base du pénis. Une hypertrophie de la prostate peut entraîner des problèmes de miction, car elle se situe autour de l'urètre, à travers lequel passe l'urine.

Médicalement, une hypertrophie de la prostate est appelée hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) ou adénome de la prostate. Le mot bénin suggère que la croissance de la prostate n'est pas due aux cellules cancéreuses et le mot hyperplasie signifie une augmentation ou une augmentation anormale du nombre de cellules. L’HBP est la croissance de cellules non cancéreuses la plus courante chez les hommes, qui ne se transforme pas en cancer de la prostate.

À mesure qu'elle grandit, la prostate commence à exercer une pression sur la vessie et l'urètre, ce qui rend difficile l'écoulement de l'urine et provoque fréquemment un besoin urgent d'uriner, même si la vessie n'est pas pleine. Ces envies augmentent lorsque les muscles situés au bas de la vessie commencent à se contracter, même lorsqu'il y a une très petite quantité d'urine. Au fil du temps, cette pression constante affaiblit les muscles de la vessie, ce qui a pour effet qu'elle cesse de se vider correctement et complètement.

Les symptômes

Lorsque la prostate est hypertrophiée, elle exerce une pression sur la vessie et les voies urinaires. Cela peut entraîner des problèmes tels que:

  • mictions fréquentes, surtout la nuit;
  • difficile à supporter avec des impulsions;
  • l'urine ne commence pas à couler immédiatement (malgré la forte envie);
  • stress en urinant;
  • jet faible et impossibilité de mettre fin brusquement au processus;
  • à la fin du processus, l'urine continue de goutter et de fuir;
  • sentiment que la vessie n'est pas vide après avoir uriné.

Il convient de noter qu’il n’existe aucun lien direct entre la taille de la prostate et ses symptômes. Chez les hommes ayant une très grande prostate, aucun symptôme de la prostate ne peut apparaître du tout, alors qu'une augmentation relativement faible peut causer beaucoup de problèmes.

Environ le tiers des hommes présentant une hypertrophie de la prostate présentent des symptômes du tractus urinaire inférieur (LUTS), qui affectent leur qualité de vie. Les symptômes de la SNMT ont été décrits ci-dessus. Chez certains hommes, ils disparaissent avec le temps, chez d'autres, ils restent inchangés ou s'aggravent. Dans ce dernier cas, un traitement chirurgical peut être nécessaire.

Il arrive parfois qu'un homme avec une prostate hypertrophiée ait soudainement du mal à uriner ou ne puisse plus du tout uriner. Cette condition désagréable et potentiellement dangereuse s'appelle rétention aiguë de l'urine et nécessite des soins médicaux immédiats. Il survient généralement chez les hommes atteints d'hyperplasie bénigne de la prostate et est généralement précédé d'effets indésirables sur la prostate. Il peut faire froid, prendre des médicaments qui ont un effet sur la contraction de la vessie ou une consommation excessive d’alcool. D'autres facteurs peuvent inclure des procédures invasives pour le traitement du gepzh, de la prostatite bactérienne aiguë et des infections virales.

Causes de l'élargissement de la prostate

Il est parfaitement normal que la prostate commence à se développer rapidement pendant la puberté. Pendant ce temps, il atteint la taille d'une noix. À environ 25 ans, la prostate continuera à se développer à nouveau très lentement. Sa croissance chez chaque personne se produit de différentes manières: pour certains, elle grandit plus vite que pour d'autres.

Il s'avère que les changements qui surviennent avec les hormones sexuelles mâles (androgènes) avec l’âge affectent la croissance de la prostate. La prostate transforme la testostérone en dihydrotestostérone (DHT), un autre androgène puissant, qui à son tour stimule la croissance des cellules dans le tissu prostatique. Ceci est la principale cause d'une hypertrophie de la prostate et survient généralement entre la puberté et jusqu'à 25 ans. Les œstrogènes peuvent également être impliqués dans le processus d’agrandissement de la prostate. En vieillissant, les taux de testostérone chez les hommes diminuent et le pourcentage d'oestrogènes augmente et peut déclencher la croissance de la prostate.

Facteurs de risque

L'âge est un facteur de risque majeur pour l'élargissement de la prostate. Ce processus se développe comme un phénomène strictement lié à l’âge chez presque tous les hommes, à partir de 40 ans environ. Des études sur les résultats d'autopsie dans le monde entier montrent que la prévalence de l'HBP est d'environ 10% chez les hommes de 30 ans, 20% chez les hommes âgés de 40 ans, atteint 50 à 60% chez les hommes âgés de 60 ans et 80 à 90% chez les hommes. à l'âge de 70-80 ans.

Les recherches menées par la Mayo Clinic and Foundation ont montré que sur 2 119 hommes participant à l’étude, 440 (21%) ont déclaré que ce problème concernait également leurs parents de sexe masculin. Ces 440 personnes ont également rencontré ce problème à un degré ou à un autre. Nous pouvons en conclure que le facteur héréditaire augmente le risque de développer une HBP.

Et une étude publiée dans l'International Journal of Cardiology suggère que les patients atteints d'HBP et de symptômes des voies urinaires basses sont plus susceptibles d'avoir des maladies du système cardiovasculaire que les personnes âgées. Les raisons sous-jacentes de cette corrélation ne sont pas tout à fait claires, mais les chercheurs suggèrent qu'une hypertrophie de la prostate pourrait être un facteur de risque de maladies cardiovasculaires en raison du manque constant de sommeil, de pics de pression artérielle et de taux de cortisol élevés.

Traitements traditionnels d'élargissement de la prostate

Le traitement d'une hypertrophie de la prostate dépendra de la gravité des symptômes et du risque de complications, telles que la rétention aiguë de l'urine, par exemple. La plupart des hommes présentant une hypertrophie de la prostate présentent des symptômes d'intensité légère ou modérée et peuvent y faire face sans recourir à des médicaments. Si une hypertrophie de la prostate entraîne inconfort et douleur, réduit la qualité de vie d'un homme et que les symptômes ne font que s'aggraver, vous devez toujours consulter un médecin et suivre le traitement prescrit.

Aux États-Unis, les médecins choisissent la tactique à suivre pour résoudre ce problème, et cette approche est de plus en plus populaire. Les patients présentant une hypertrophie de la prostate font l'objet d'une surveillance constante pour savoir avec certitude si la situation générale s'est détériorée avant de passer à un traitement quelconque. Souvent, les traitements de l'hypertrophie de la prostate ou du cancer de la prostate, tels que la chirurgie ou la radiothérapie, sont trop conservateurs, douloureux et entraînent de nombreux effets secondaires, tels que l'incontinence urinaire, des problèmes d'organes génitaux, l'impuissance.

L'étude, qui a débuté entre 1989 et 1999 et a été publiée dans le New England Journal of Medicine, a été menée auprès de 695 hommes atteints d'un cancer de la prostate à ses débuts. Une prostatectomie radicale a été assignée à un groupe (ablation de la prostate) et le second groupe était simplement sous la surveillance attentive de médecins sans aucun traitement. Fin 2012, les résultats d'une étude de 23 ans ont été rendus publics. Il est à noter que la chirurgie n'a été pratiquée que dans les cas où le risque de décès était trop important, en tenant compte de l'âge du patient. Naturellement, le taux de survie dans le groupe sous observation régulière, mais sans traitement, était significativement plus élevé que chez les personnes opérées. Mais ce groupe de patients présentait une évolution lente de la maladie, des symptômes mineurs et un risque de mortalité moins élevé. Il en découle qu'avant de traiter avec des méthodes radicales entraînant une masse d'effets secondaires, voire de mourir, il est temps d'attendre le temps de comprendre si un traitement est nécessaire.

Si les symptômes d’une hypertrophie de la prostate ne disparaissent pas ou s’intensifient avec le temps, on utilise les méthodes de traitement traditionnelles suivantes:

Traitement de la toxicomanie

Comme mentionné précédemment, avant de choisir des méthodes radicales, il convient d'attendre pour pouvoir observer et observer le développement des symptômes. Si la situation globale ne fait que s'aggraver avec le temps, il est nécessaire de demander à un médecin quoi faire, il sait et choisit un plan de traitement individuel. Les alpha-bloquants, tels que la terazosine, sont utilisés pour soulager les symptômes de l’HBP. Avec leur aide, les symptômes disparaissent en quelques semaines à peine, mais ils n'empêchent pas la croissance ultérieure de la prostate. Les inhibiteurs de la 5-alpha réductase (tels que avodart ou proscar) sont utilisés pour réduire une hypertrophie de la prostate, mais le traitement peut prendre jusqu'à six mois ou plus pour que les premiers résultats apparaissent. Parfois, des alpha-bloquants et des inhibiteurs de la 5-alpha réductase sont utilisés en association. Lors de la prise de médicaments, il convient de prendre en compte leurs éventuels effets secondaires, ainsi que leurs interactions avec d'autres médicaments. Par exemple, les alpha-bloquants ne doivent pas être associés à des médicaments pour le traitement de l'impuissance, car ils abaissent tous deux la pression artérielle.

Intervention chirurgicale

Il existe des méthodes chirurgicales qui sont utilisées pour enlever le tissu de la prostate. Une intervention chirurgicale est nécessaire au début des complications ou lorsque les symptômes s'aggravent, et il n'y a pas d'autre moyen de soulager la gêne. La résection transurétrale de la prostate (TURP) est la forme de chirurgie la plus courante utilisée pour traiter une hypertrophie de la prostate. Chaque année aux États-Unis, environ 150 000 personnes suivent cette procédure. L'opération consiste à enlever le tissu de la prostate envahi avec un courant électrique ou au laser.

L'étude de 2011 portait sur 40 patients atteints de TURP à cause de l'HBP. Les participants à l'expérience avaient moins de 80 ans et le poids de leur tissu d'HBP était de 30 à 80 grammes. Après avoir collecté les données des participants après la chirurgie, les chercheurs ont constaté que leur qualité de vie s’améliorait après la chirurgie et que l’âge des patients n’affectait pas l’évolution de la situation.

Traitement élargi de la prostate avec des remèdes populaires

1. Changements de mode de vie et de régime

Certains ajustements du mode de vie habituel peuvent atténuer les symptômes d’une hypertrophie de la prostate. Pour ceux qui décident de reporter les méthodes de traitement traditionnelles, ces changements peuvent considérablement améliorer la situation:

  • limiter ou éviter l'alcool et la caféine;
  • boire moins de liquide le soir;
  • essayez d'écrire au moins une fois toutes les trois heures;
  • mener une vie active;
  • maintenir un poids santé;
  • augmentez votre consommation d'acides gras bénéfiques, tels que les oméga-3, par exemple.

2. Entraînez vos muscles du plancher pelvien.

L’entraînement des muscles pelviens, également appelé exercices de Kegel, peut aider les hommes à renforcer les muscles du diaphragme pelvien et à améliorer l’incontinence urinaire. L'exercice est assez simple et consiste à fatiguer et à détendre les muscles qui soutiennent la vessie et à fermer le sphincter. S'il est difficile de localiser ce muscle, essayez de faire un exercice en urinant. Tendez les muscles de sorte que le flux du jet ralentisse d'abord, puis s'arrête complètement pendant 20 secondes. Il est recommandé d'effectuer cet exercice 3 à 5 fois par jour.

3. Suppléments à base de plantes

Les herbes médicinales suivantes peuvent également aider à traiter l’HBP:

Palma Serenoa

Il est largement utilisé comme agent thérapeutique pour le traitement des troubles urinaires causés par l’HBP. Des études ont montré que Palm Serenoa peut résoudre le problème des chasses d'eau fréquentes chez les hommes atteints d'HBP et qu'il peut également être utilisé pendant longtemps sans nuire à la santé.

Racine d'ortie

Une étude menée au Japon a révélé que les composants de la combustion de l'ortie sont composés de composants hydrophobes (stéroïdes, par exemple), qui ralentissent l'activité de la membrane dans les tissus de la prostate et inhibent le métabolisme et la croissance des cellules de la prostate.

Huile de citrouille

Des études ont montré que l'huile de pépins de citrouille peut réduire les symptômes d'une hypertrophie de la prostate en trois mois et, au bout de six mois, que les problèmes de miction disparaissent complètement.

Prostate élargie et précautions

Avant de prendre des médicaments sans ordonnance médicale (décongestionnants ou antihistaminiques, par exemple), les hommes présentant une hypertrophie de la prostate doivent simplement consulter un spécialiste. Ces médicaments, habituellement utilisés pour traiter le rhume et les allergies, peuvent aggraver les problèmes urinaires. Ils ont un effet relaxant sur les muscles de la prostate et du cou de la vessie, ce qui entraîne une incontinence urinaire.

Les diurétiques qui augmentent la miction peuvent également aggraver les symptômes d'une hypertrophie de la prostate. Vous devez donc consulter votre médecin avant de le prendre.

Adénome élargi de la prostate - comment traiter?

La prostate est un organe purement masculin qui entretient des relations sexuelles en tant que conducteur du sperme. Il met en évidence le secret du mouvement du sperme. La prostate est située autour de l'urètre, c'est-à-dire qu'elle l'entoure à la base de la vessie. Après la puberté, sa taille augmente et son fonctionnement commence. La norme est considérée comme la taille d'une noix, et dans le cas d'une pathologie, elle peut atteindre une grosse pomme. L'élargissement pathologique de la glande masculine peut être dû à un adénome ou à une inflammation (prostatite).

Dans ce cas, la prostate comprime l'urètre, perturbant ainsi le flux d'urine. Un diagnostic précis ne peut être posé que par un médecin qualifié.

Causes de l'augmentation de la glande

L'adénome est une tumeur bénigne de la prostate composée du tissu glandulaire de l'organe touché. La probabilité de transformation en processus malin est d'environ 10% chez tous les patients. La pathologie survient à un âge avancé de la population masculine, et plus l'homme est âgé, plus l'adénome est probable. La testostérone sécrétée par les testicules renaît en une hormone qui affecte négativement la prostate, provoquant un processus tumoral. Il existe trois types de formation d'adénomes:

  1. Une tumeur se forme sur la partie antérieure de la prostate et exerce beaucoup de pression sur la vessie, à laquelle sont associés les symptômes lumineux de la maladie et la fréquence élevée des complications.
  2. Le processus de croissance se situe à l'arrière de la glande. Les symptômes associés à la miction ne sont donc pas prononcés, mais la fonction de l'urètre s'affaiblit, ce qui conduit à une stagnation de la vessie.
  3. Avec une augmentation de la prostate sur toute la surface, la douleur est presque absente, la miction n'est pas perturbée, ce type est donc le plus favorable.

La prostatite est une maladie d'un jeune âge, dans laquelle la prostate est légèrement élargie. Ce sont surtout les jeunes hommes qui en souffrent à cause de leur propre négligence. Les causes les plus courantes d’élargissement de la prostate sont les suivantes:

  • Hypothermie des organes pelviens;
  • L'obésité;
  • L'abus d'alcool et le tabagisme;
  • Maladies infectieuses (peuvent être compliquées et entraîner une inflammation de la glande);
  • Longue abstinence d'activité sexuelle;
  • Troubles circulatoires dans le bassin;
  • Travail assis (conduit à des processus stagnants et est une cause fréquente d'une hypertrophie de la prostate à un jeune âge);
  • La nutrition joue également un rôle dans l'apparition de la prostatite.

L'adénome est presque inévitable dans le processus de vieillissement du corps masculin. Mais il est tout à fait possible de prévenir la prostatite en respectant le ratio normal de travail et de repos.

Symptômes d'élargissement de la prostate

Presque tous les hommes qui font face à une hypertrophie de la prostate ressentent déjà une gêne au stade initial de la maladie. Le problème menace le rythme de vie normal. Les patients signalent les symptômes suivants:

  1. Mictions fréquentes, d'abord la nuit et plus tard autour de l'horloge;
  2. Écoulement spontané d'urine;
  3. Faible pression de jet;
  4. Le jet est totalement absent et se transforme en une goutte d’urine;
  5. Blocage complet de l'adénome envahi par l'urètre;
  6. Sensation de vessie pleine après la miction;
  7. Douleur dans la vessie qui survient pendant l'inflammation en raison de la présence d'urine résiduelle constante (ceci entraîne la prolifération de bactéries et l'inflammation peut piéger les uretères et les reins);
  8. Dysfonction érectile et manque de sexualité;
  9. Lourdeur ou douleur dans la région lombaire;
  10. Du sang dans les urines peut apparaître dès le stade avancé de la maladie, en raison de la formation de calculs dans la vessie et en cas de lésion de la membrane muqueuse.

Il est presque impossible de vivre avec de tels problèmes et l’homme doit consulter un médecin pour obtenir de l’aide.

Diagnostics

Que faire si la prostate est agrandie, seuls les spécialistes peuvent décider. Dans ce cas, l’homme devrait recevoir des conseils non seulement de l’urologue, bien que les symptômes de cette maladie soient assez spécifiques. Le thérapeute, le chirurgien, l’endocrinologue participent à l’examen. Dans certains cas, le patient a besoin d'une conversation avec un psychologue, car le problème affecte la vie sociale de l'homme. Les médecins prescrivent un certain nombre d'examens et de tests afin de déterminer le choix du traitement. Le plan de sondage comprend:

  • Analyse générale du sang et de l'urine;
  • Tests sanguins biochimiques;
  • Électrocardiogramme (la plupart des patients étant déjà âgés);
  • Échographie des organes pelviens;
  • Sang au moment du pliage;
  • Sang pour le sucre;
  • Analyse de la susceptibilité au développement de l'oncologie au niveau cellulaire;
  • Analyses histologiques (effectuées principalement après une intervention chirurgicale).

Le rôle principal dans le diagnostic et la prescription de traitement est un urologue. Les autres experts dans cette affaire agissent en tant que consultants. Lors de l'examen manuel de la prostate, à travers l'anus, le médecin établit un diagnostic préliminaire et envoie le patient confirmer la nosologie pour un examen supplémentaire. Le moyen le plus simple, le plus abordable et le plus fiable de rechercher une hypertrophie de la prostate est l'échographie des organes pelviens. Cette procédure est effectuée sur la vessie pleine, puis à nouveau inspectée après la miction pour déterminer la présence d'urine résiduelle. Insistez sur l’importance de l’urine, car c’est une menace de processus inflammatoires et, dans certains cas, irréversible des reins.

Traitement

Plus tôt un homme se tournera vers un médecin, plus il sera en mesure d'éviter les problèmes. Il est beaucoup plus facile de traiter une hypertrophie de la prostate à un stade précoce du processus pathologique et le pronostic est favorable. Mais si l’ensemble du système urinaire est impliqué, le traitement est retardé pendant longtemps et fait face à de graves complications.

La meilleure méthode de traitement est considérée comme une intervention chirurgicale visant à enlever la prostate. Mais comme dans toute opération, il y a toujours un risque de complications.

Il existe plusieurs types de chirurgie:

  1. Un outil chirurgical spécial est inséré dans l'urètre et une partie de la glande envahie par la végétation est retirée, ouvrant ainsi le passage pour une miction normale. Une telle opération est réalisée sous anesthésie générale ou épidurale. Pour son recours dans la plupart des cas. En plus des complications postopératoires, il peut aussi y avoir un effet secondaire sous la forme de sperme lors des rapports sexuels dans la vessie, pouvant affecter la fonction de reproduction de l'homme.
  2. Il existe une méthode d'expansion de l'urètre pour un écoulement normal de l'urine. Dans ce cas, la prostate n'est pas du tout touchée. Recourir à elle avec une légère augmentation. Les risques et les conséquences sont minimes.
  3. La méthode de traitement au laser est la plus récente et la plus efficace dans le traitement de l'adénome de la prostate. L'excision est réalisée avec un laser sans complications particulières pour le corps.
  4. La chirurgie abdominale n’est pratiquée que si la prostate est hypertrophiée deux fois ou plus. L'opération est compliquée avec toutes les conséquences possibles. Les médecins l'approchent très sérieusement, examinent attentivement la patiente et évaluent le pour et le contre.

Il y a des patients chez qui tous les types d'interventions chirurgicales sont contre-indiqués. Les principales raisons peuvent être de tels facteurs:

  • Problèmes avec le système de coagulation du sang;
  • Processus infectieux des organes génitaux;
  • Insuffisance cardiaque décompensée;
  • Le diabète au stade de la décompensation;
  • Très vieux âge

Dans de tels cas, un traitement médicamenteux complémentaire est prescrit. Il est également pertinent dans le traitement d'une hypertrophie de la prostate à un stade précoce. Habituellement, les médecins prescrivent les groupes de médicaments suivants:

  1. Antitumoral;
  2. Anti-inflammatoire;
  3. Hormones qui suppriment la production de testostérone;
  4. Antibactérien;
  5. Les médicaments qui détendent les muscles lisses améliorent ainsi le flux d'urine;
  6. Remèdes homéopathiques.

Tous les médicaments, à l'exception de l'homéopathie, ont des effets secondaires sur le corps de l'homme. Les principales sont: réduction pathologique de la pression artérielle, impuissance, faiblesse générale. Avec un traitement bien choisi et l'observation d'un spécialiste, de tels symptômes peuvent être évités.

Prévention

Pour éliminer le problème presque inévitable pour chaque homme, vous pouvez, si vous mangez bien, ne consommez pas d'alcool, avez une vie sexuelle régulière, suivez les règles d'hygiène personnelle, faites de l'exercice modéré, marchez davantage.

Dans la vieillesse, des visites périodiques chez l'urologue et des diagnostics par ultrasons sont recommandés, ce qui permet l'identification de la pathologie aux stades initiaux.

Si l'échographie révèle une hypertrophie de la prostate, l'homme doit immédiatement consulter un médecin qui choisira le traitement le plus approprié.

Quelles sont les tailles autorisées d'adénome de la prostate?

Pour résoudre un problème aussi important que le traitement de l'hyperplasie prostatique d'un homme (adénome de la prostate) et le choix de la méthode de traitement appropriée, le médecin doit connaître les dimensions exactes de cet organe chez un patient. La taille de la prostate permet à un spécialiste de diagnostiquer correctement le degré de son augmentation et de choisir les méthodes de traitement de la maladie - de manière conservatrice ou à l'aide d'une intervention chirurgicale.

Le premier est utilisé pour éliminer un adénome bénin avec une tumeur de petite taille ou en utilisant la méthode de résection transurétrale.

Si, en cas d'adénome de la prostate, sa taille a été augmentée de plus d'une certaine taille, une intervention chirurgicale par chirurgie abdominale ou par brûlage d'un excès de tissu à l'aide d'un laser puissant dans une clinique spécialisée sera nécessaire.

Que devrait savoir un homme sur la prostate? L'adénome est-il traité avec une grosse tumeur? Quelles méthodes déterminent la taille de l'adénome de la prostate?

Pour répondre à ces questions, il est nécessaire de bien comprendre ce qu'est la prostate, son emplacement et son fonctionnement, et comment sa taille peut changer lorsqu'un adénome survient, ce qui peut conduire un homme malade à l'impuissance ou à la stérilité.

Les principales fonctions de la glande reproductive et sa localisation chez l'homme

Cet organe joue un rôle important dans le corps et se situe dans le bassin. Au-dessus de cet organe musculaire glandulaire se trouve la vessie. La prostate est recouverte de son tissu, le segment initial du canal urinaire (urètre). Cette glande est responsable de la production d'un secret spécial qui, lorsqu'il est mélangé avec le liquide séminal, régule l'activité des spermatozoïdes et les protège des facteurs indésirables externes. Le fer, avec son dos, touche les parois du rectum. Dans des conditions normales de forme et de taille, il ressemble à une noix de petit diamètre.

La structure physique du corps et son action

Anatomiquement, la prostate est constituée de deux moitiés. Ils sont reliés les uns aux autres par un isthme et se composent eux-mêmes de cellules glandulaires, qui sont les producteurs du secret. Lors du fonctionnement normal de la prostate pendant les rapports sexuels, les spermatozoïdes sont saturés de diverses substances énergétiques et sont transportés vers leur destination. Cela est dû à la réduction simultanée des muscles glandulaires pour libérer le secret. Un grand nombre d'entre eux forment ensemble ce qu'on appelle le sphincter, qui, au cours du processus sexuel, se contracte et empêche l'urine de pénétrer dans l'éjaculat.

Le même organe agit comme une barrière pour protéger l'ensemble du système urinaire et reproducteur des bactéries et des virus envahissants.

Sur le côté extérieur de la prostate est recouvert de tissu conjonctif, formant une capsule de la glande reproductive. Un apport de sang artériel à un organe se fait par l'artère inférieure de l'urètre. Le plexus veineux recueille le sang de la glande.

Croissance et développement de la prostate

À la naissance, le garçon commence à augmenter la taille de la prostate, qui pèse déjà environ 1 g. À l'heure actuelle, sa croissance a lieu pendant la puberté de l'homme et prend fin à l'âge de 18 ans. Dans des conditions normales, le fer commence à diminuer après l'âge de 55 ans chez l'homme en raison d'une diminution naturelle de la quantité d'androgènes dans le corps. Avec diverses maladies endocriniennes provoquant une pathologie dans le développement des organes génitaux, la prostate peut ne pas atteindre une taille normale.

Avec le développement de processus inflammatoires ou l'apparition d'une tumeur maligne, il se produit une augmentation du volume de la glande, qui est généralement observée chez les hommes de 45 ans et plus.

Les principaux symptômes du développement de l'adénome de la prostate

L’homme peut déterminer l’apparition de la maladie grâce aux caractéristiques suivantes:

  • une tension supplémentaire des muscles abdominaux est nécessaire pour vider la vessie;
  • le flux d'urine devient lent et diminue sensiblement en diamètre tout en prolongeant le temps où il est éliminé du corps;
  • il y a une miction intermittente.

Dans les manifestations susmentionnées de la maladie, des facteurs tels que:

  • l'âge de l'homme;
  • l'apparition de troubles hormonaux;
  • l'athérosclérose;
  • excès de gain de poids;
  • situations stressantes;
  • mode de vie sédentaire;
  • divers facteurs environnementaux;
  • changements liés au vieillissement des taux de testostérone chez les hommes.

Avec le développement ultérieur de l'adénome, à un stade ultérieur, les symptômes suivants apparaîtront:

  • miction fréquente d'uriner;
  • incapacité à retenir l'urine;
  • l'apparition d'une douleur aiguë lors de l'éjaculation;
  • processus douloureux d'excrétion de l'urine du corps.

Cela est dû à l'augmentation de la taille de la prostate et à la compression de l'urètre par ses tissus. Ce processus est provoqué par la pénétration de l'infection dans les organes génitaux et urinaires. Sans traitement, la maladie entraîne de telles complications:

  • la rétention urinaire aiguë se développe;
  • des gouttes de sang apparaissent dans l'urine;
  • frissons et mal de dos;
  • courbatures;

Tous ces symptômes indiquent une violation du processus d'écoulement de l'urine, la pénétration de microbes pathogènes dans le petit bassin et le développement de diverses pathologies. Cela conduit à une stagnation de la vessie et au développement de la lithiase urinaire, à une insuffisance rénale aiguë, au développement de la cystite et à l’émergence de tout un ensemble de maladies infectieuses et de pathologies de nature diverse.

Le patient doit immédiatement consulter un médecin pour le diagnostic et le choix du traitement de la maladie.

Dimensionnement de la prostate

Cette opération est réalisée lors de l'examen primaire par un médecin. Les méthodes suivantes sont utilisées pour déterminer le volume de la prostate et ses mesures linéaires:

  1. L'examen manuel de la prostate est effectué par un urologue. Il insère un doigt dans le rectum du patient et, sentant la glande, détermine sa taille et sa structure approximatives. Si l'étude montre une augmentation significative de la taille de la prostate, une échographie est prescrite pour déterminer sa taille avec plus de précision.
  2. L'échographie est une méthode de diagnostic instrumental de la prostate, elle est très informative. En utilisant des ondes ultrasonores, il est possible d'obtenir une grande précision dans la détermination du volume, de la taille et du poids de la glande. La même méthode est utilisée dans le traitement de l'adénome et pour la surveillance postopératoire du changement (réduction) de la prostate, afin de déterminer l'exactitude de la stratégie de traitement choisie.
  3. Parfois, dans le même but (bien que très rarement), une méthode utilisant un équipement à rayons X est utilisée avec l'utilisation d'un liquide spécial (contrastant) pour la coloration des organes étudiés. Cela s'appelle la prostatographie et la précision de la mesure de la taille de la prostate n'est pas inférieure, mais elle nécessite une préparation préalable du patient.

Quelle devrait être la taille de la prostate?

La taille moyenne autorisée du corps doit respecter les paramètres suivants:

  • longueur - 3 cm;
  • largeur - 30 mm;
  • épaisseur - 0,02 m.

La taille minimale autorisée de l'adénome:

  • longueur - 2,5 cm;
  • largeur - 22 mm;
  • épaisseur - 0,015 m.

Les paramètres maximaux possibles de la prostate:

  • longueur - 4,5 cm;
  • largeur - 40 mm;
  • épaisseur - 0,023 m.

Connaissant la taille, il est possible, à l’aide d’actions mathématiques, de déterminer le volume de la glande. Il doit être compris entre 20 et 30 cm 3.

Le poids d'un corps en bonne santé est généralement de 16 à 19 g.

Ces données sont approximatives, car elles dépendent de la physiologie, de l'âge et d'autres caractéristiques individuelles du corps masculin.

Pour déterminer le volume de la prostate, utilisez souvent cette formule:

  • où W est le volume de la glande;
  • A est l'âge du patient.

Les méthodes de calcul automatiques basées sur des données ultrasonores entraînant souvent une erreur importante dans les mesures, les médecins préfèrent donc lire tous ces paramètres manuellement.

Prostate redimensionnable dans l'adénome

Les paramètres de la glande avec le développement de l'adénome subissent une augmentation significative. Les plus petits écarts par rapport aux tailles normales constatés lors de l'examen par un médecin permettent aux spécialistes d'envoyer le patient à un examen plus détaillé, car la négligence dans ce domaine peut être coûteuse - un adénome peut se développer très rapidement.

Un diagnostic correct et un traitement rapide aident à arrêter la croissance ondulante du tissu prostatique et à utiliser des méthodes conservatrices de traitement de la maladie ou des méthodes modernes d’intervention chirurgicale épargnées.

Dans les pays dotés d'un système développé de diagnostic précoce de l'adénome de la prostate, les opérations ne sont pratiquées que dans 1/5 des cas de détection de la maladie. Lors de l'utilisation de méthodes chirurgicales surviennent souvent diverses complications.

Lorsque la prostate est détectée au cours de l'examen chez un patient présentant un volume de 30 à 50 centimètres cubes et de légers troubles fonctionnels de l'organe, les médecins prescrivent un traitement conservateur avec divers médicaments qui retardent ou arrêtent complètement la croissance de la prostate.

Pour ce faire, utilisez des médicaments qui affectent les muscles lisses de la prostate et, en affaiblissant le cou du conduit urinaire, réduisent la résistance aux mouvements de l'urine.

Ils sont communément appelés alpha-bloquants. Leur effet positif est noté 2 semaines après le début du traitement. Parallèlement, de tels effets indésirables ont été mis en évidence lors de leur utilisation:

  • abaisser la pression artérielle chez un patient;
  • l'apparition de maux de tête;
  • éjaculation de nature rétrograde.

Également utilisé des médicaments du groupe des inhibiteurs - ils aident à réduire la taille du tissu envahi de la prostate. Leur effet thérapeutique se manifeste 5 mois après le début de l’utilisation du médicament. Certains d'entre eux réduisent la taille de la glande de 30%.

Si la taille de la glande dépasse 36 à 42 cm3 et si la médication n’a aucun effet, et si le patient a des problèmes de miction, une opération est alors prescrite pour prélever une partie du tissu prostatique.

Pour que l'opération soit moins traumatisante pour le patient, la taille de l'adénome ne devrait pas dépasser 63 cm3.

Pour les paramètres importants du volume de la prostate (jusqu'à 80 cm 3), une procédure chirurgicale ouverte est prescrite, ce qui peut entraîner de telles complications pour le patient:

  • incontinence urinaire;
  • diverses violations de la fonction sexuelle;
  • la présence d'une cicatrice visible.

Méthodes par lesquelles effectuer une intervention chirurgicale:

  1. La plus courante est la prostatectomie ouverte, prescrite pour une masse de glande inférieure à 40 g et une urine résiduelle ne dépassant pas 0,14 l.
  2. Méthode transurétrale - est réalisée par pénétration dans le corps du patient à travers l'urètre sans utiliser d'incisions. Le poids de l'adénome ne doit pas dépasser 55 g, l'urine résiduelle est de 0,13 l. Cette méthode n'est pas applicable aux patients souffrant de maladie rénale.
  3. La thérapie au laser - l'une des méthodes d'opération sans effusion de sang les plus modernes, consiste à brûler l'excès de tissu prostatique avec un laser puissant qui coagule simultanément les vaisseaux sanguins.
  4. Une méthode relativement nouvelle - l'embolisation des vaisseaux sanguins avec un adénome de la prostate.

Outre le traitement de l'adénome, la taille de la prostate joue un rôle important dans la prescription de traitements pour des maladies telles que la prostatite, le cancer de la prostate. Quand ils se produisent également un changement significatif du volume de la glande dans le sens d'augmentation. Lorsque cela se produit, il y a un retard dans la miction et une violation presque complète de la fonction sexuelle du patient.

Avec un tel tableau clinique, le développement d'une pathologie des vaisseaux sanguins ou du plexus veineux de la prostate est possible.

Par conséquent, pour diagnostiquer une maladie et prescrire une méthode de traitement, il est primordial de déterminer la taille de la prostate. Au moindre soupçon du développement d'un adénome de la prostate, un homme devrait consulter un urologue. Un diagnostic précoce de la maladie permet de traiter le patient plus efficacement et assez rapidement pour mettre le patient debout.

Partagez-le avec vos amis et ils partageront certainement quelque chose d'intéressant et d'utile avec vous! C'est très facile et rapide, il suffit de cliquer sur le bouton de service que vous utilisez le plus souvent: