Search

Douleur abdominale basse chez l'homme

La douleur dans le bas-ventre gauche chez l'homme peut être causée par différentes raisons. Anatomiquement, le sigmoïde et le rectum sont projetés dans cette zone. En outre, la douleur peut provoquer une inflammation de la prostate, de la rate et des coliques néphrétiques.

Maladie du tractus intestinal

Les douleurs abdominales basses chez les hommes peuvent être un signe des maladies suivantes:

  • la proctosigmoïdite (proctite);
  • la sigmoïdite;
  • diverticulite;
  • obstruction intestinale;
  • colite ulcéreuse;
  • polypes sigmoïdes;
  • cancer sigmoïde / rectal.

Proctosigmoïdite (proctite)

La douleur du côté gauche peut provoquer une inflammation combinée de la membrane muqueuse de la surface du rectum et du côlon sigmoïde. Les signes de la maladie sont:

  • douleur dans le bas de l'abdomen à gauche, s'étendant dans la zone de la fourche, de la vessie, des fesses et de la face antérieure de la cuisse;
  • besoin fréquent de déféquer, accompagné de la libération d'une petite quantité de selles friables contenant du sang et des muqueuses;
  • trouble dyspeptique - diarrhée (la constipation accompagne la maladie beaucoup moins souvent).

La sigmoïdite chronique se caractérise par la sécrétion de mucus par l'anus, qui provoque des démangeaisons et une irritation de la peau autour de l'anus. La cause de la maladie peut être: des infections d’origines diverses, notamment la dysenterie, la fièvre typhoïde, ainsi que la syphilis et la gonorrhée, la constipation - des parties de matières fécales séchées provoquent une irritation des parois de l’intestin, une réaction allergique.

Sigmoïdite

La sigmoïdite est une inflammation du côlon sigmoïde qui se manifeste sous forme aiguë et chronique. Le plus souvent, il s'agit d'une lésion combinée du sigmoïde et du rectum. Dans ce cas, une rectosigmoïdite est diagnostiquée. Parfois, le tableau clinique de la sigmoïdite peut être retrouvé avec une colite - une inflammation du côlon.

Il existe plusieurs variétés de sigmoïdite:

  • Catarrhal Seule la couche superficielle de la muqueuse intestinale est impliquée dans le processus inflammatoire. La condition est accompagnée par la libération d'une petite quantité de mucus.
  • Érosif. À la surface des muqueuses, des zones érosives se forment, n'affectant pas les couches profondes des muqueuses.
  • Ulcératif. Des ulcères profonds apparaissent à la surface de la muqueuse.
  • La périsigmoïdite. L'inflammation se propage à la membrane séreuse, ce qui provoque la formation d'infiltrats de différentes tailles autour de l'intestin. Le mésentère est impliqué dans le processus pathologique. La formation des adhérences se produit.

Les symptômes de la sigmoïdite sont les suivants: crampes aiguës dans l'abdomen gauche, s'étendant jusqu'à la jambe gauche et dans la région lombaire, nausées, vomissements, ballonnements, selles bouleversées (diarrhée), associées à de fréquents faux désirs - selles fétides contenant du sang et du mucus (rappelle le slop de viande).

Il y a un écoulement seulement un mélange de mucus et de sang sans particules de masses fécales, une intoxication du corps - maux de tête, faiblesse, faiblesse, fièvre. Le traitement de la maladie est conservateur. On prescrit au patient un régime thérapeutique, ainsi que des antibiotiques et des probiotiques pour restaurer la microflore intestinale.

Diverticules sigmoïdes

La douleur sur le côté gauche du bas-ventre peut être un symptôme de la diverticulite sigmoïde. La maladie s'accompagne du développement de protrusions pathologiques dans les parois intestinales et constitue l'une des pathologies les plus fréquemment diagnostiquées du tractus gastro-intestinal.

Les causes de la formation de diverticule sont les suivantes: modifications des parois intestinales de nature dystrophique, perturbations de la motilité intestinale, stagnation des masses fécales dans la lumière du côlon sigmoïde, pathologies vasculaires du tube digestif. Le plus souvent, ces facteurs fonctionnent ensemble.

La période d'exacerbation de la diverticulite s'accompagne des symptômes suivants:

  • douleurs vives et parfois douloureuses au bas de l'abdomen;
  • constipation fréquente;
  • des ballonnements;
  • lourdeur abdominale diminuant après un acte de défécation;
  • nausée, se terminant par des vomissements;
  • la présence d'impuretés sanguines dans les selles;
  • fièvre
  • malaise général.

Le traitement de la maladie est complexe et comprend plusieurs points:

  • Réception des médicaments. Les hommes reçoivent des médicaments appartenant à la catégorie des médicaments antibactériens, antispasmodiques, laxatifs, procinétiques et enzymes.
  • Respect des régimes thérapeutiques.

Obstruction intestinale

Parfois, un homme souffre d'une obstruction intestinale du côté gauche du bas-ventre. Cette condition pathologique découle de la présence de raisons mécaniques / fonctionnelles empêchant le passage d'aliments et de liquides dans le côlon.

Les principaux signes d’obstruction du côlon sont les suivants: douleur spastique, localisée dans le bas-ventre gauche, nausées, se terminant par des vomissements, distension abdominale asymétrique grave, constipation, libération retardée des gaz.

Le tableau clinique caractéristique se développe dans le contexte du bien-être complet. Le premier symptôme est une douleur intense dans le bas-ventre gauche.

Initialement, il est déterminé à un endroit spécifique, puis, à mesure que l'état se détériore, il devient diffus.

Le patient ressent de fortes contractions des intestins, accompagnées d'un bouillonnement actif. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, l'état de la personne se dégrade considérablement: le patient pâlit, il transpire beaucoup.

L’absence de traitement adéquat d’une condition peut constituer une menace pour la vie d’une personne. Dans le contexte de l'obstruction, la nécrose de l'intestin affecté, provoquée par une circulation sanguine locale altérée, n'est pas exclue. A l'avenir, perforation intestinale et développement de péritonite.

Colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse est une inflammation ulcéreuse diffuse de la membrane muqueuse du côlon. L'origine de la maladie a une étiologie incertaine. Les raisons de son développement peuvent être:

  • virus et bactéries;
  • troubles de la nature auto-immune.

Pour la colite ulcéreuse non spécifique se caractérise par un parcours ondulé: une rémission stable est remplacée par une exacerbation.

Les symptômes de la pathologie dans la période aiguë sont:

  • saignement de l'orifice anal;
  • ténesme douloureux;
  • douleur lancinante dans l'abdomen;
  • diarrhée fréquente;
  • les masses fécales contiennent des impuretés sanguines.

La colite ulcéreuse non spécifique est caractérisée par une perte de poids, qui s'explique par une diminution de l'appétit, des perturbations dans le processus d'assimilation des aliments et des selles molles fréquentes. La forme pathologique fulminante, qui se développe à la vitesse de l'éclair, est particulièrement dangereuse pour l'homme. Ses complications les plus dures sont la perforation des parois intestinales et son augmentation toxique.

Étant donné que les causes du développement de la pathologie chez les médecins ne sont pas complètement connues, le traitement se réduit à réduire l'inflammation, à réduire les symptômes pathologiques et à prévenir l'exacerbation. Le traitement implique l'utilisation de techniques thérapeutiques et chirurgicales. Le point important est l'observance des régimes thérapeutiques.

Polypes sigmoïdes

La cause de la douleur peut devenir des polypes se développant à partir des tissus de l'épithélium glandulaire et dirigés à l'intérieur de la lumière de l'intestin. Elles peuvent ressembler à des formations en forme de champignon, laides ou sphériques, fixées à la surface de la muqueuse à l’aide d’une jambe. Au début, ils sont bénins, mais ont tendance à renaître.

Les types de polypes suivants sont distingués:

  • Hyperplasique Les néoplasmes les plus fréquemment diagnostiqués ressemblent à des plaques plates et rondes. La transition vers le cancer est assez rare.
  • Adénomateux Sujettes à la renaissance et appartiennent à des conditions précancéreuses. Au tout début du développement, ils ne déclarent rien sur eux-mêmes. En grandissant, ils peuvent provoquer une obstruction intestinale et des saignements fréquents.
  • Diffuse Les raisons de leur formation sont des maladies héréditaires.

Les causes de la formation de polypes sont les suivantes: pathologie gastro-intestinale chronique - diverticulite, maladie de Crohn, colite ulcéreuse, dysbiose intestinale, prédisposition génétique, exercice insuffisant, faible teneur en fibres de la nourriture consommée.

Les symptômes des polypes sigmoïdes deviennent (les symptômes cliniques se manifestent tardivement et seulement après que la taille du polype dépasse 3 cm):

  • lorsqu'il essaie de s'asseoir ou de faire un mouvement brusque, le patient ressent une douleur aiguë dans le segment abdominal inférieur gauche;
  • la présence dans les masses fécales de la traînée de sang frais, ce qui s'explique par le traumatisme des polypes villeux;
  • une grande quantité de mucus dans les masses fécales indique la présence de formations polypeuses glandulaires;
  • alternance de constipation et de diarrhée;
  • fausse envie de déféquer;
  • distension abdominale causée par une flatulence accrue;
  • brûlures d'estomac et éructations fréquentes.

Maladies de la rate

Les causes de la douleur peuvent être la pathologie de la rate. La douleur abdominale gauche peut être accompagnée par: l'expansion pathologique de l'organe, l'infarctus de la rate, l'abcès, la torsion, la leucémie myéloïde et lymphatique.

L'élargissement de la rate

L'organe est situé dans l'hypochondre gauche, mais à la suite de l'expansion pathologique de la douleur, il se produit le long du bas-ventre (son côté gauche). Les causes de l'inflammation peuvent être le processus inflammatoire, la détérioration de la circulation sanguine dans l'organe.

Les signes de pathologie sont:

  • crampes intestinales douloureuses ressenties en bas à gauche;
  • accès de nausée se terminant par des vomissements;
  • augmentation de la température corporelle totale.

Crise cardiaque rate

Une crise cardiaque est causée par le chevauchement de la lumière de l'artère qui alimente la rate. Lorsque cela se produit, la mort d'une partie du corps. Les signes d’une crise cardiaque sont les suivants: douleur aiguë, abaissement de l’hypochondre gauche dans le bas de l’abdomen, douleur accrue pendant une respiration profonde, mouvements, toux, fièvre à des niveaux élevés.

Abcès splénique

Une douleur intense est accompagnée par la formation d'ulcères. Les symptômes de la maladie sont les suivants: douleur spasmodique dans l'hypochondre gauche, s'étendant du côté gauche du thorax et du bas-ventre, faiblesse croissante, fièvre, nausée, se terminant par des vomissements.

Inversion de la rate

La cause de la maladie est la torsion de l’artère alimentant la rate en sang. Le défaut peut être causé par une lésion des ligaments du mésentère ou par leur pathologie congénitale. Les symptômes de la pathologie peuvent être: ballonnements, constipation, douleur, descente de l'hypochondre gauche jusqu'à l'abdomen, vomissements, détérioration progressive.

Leucémie myéloïde et lymphocytaire

La douleur se développe après avoir mangé et appuyé sur la zone de projection de la rate. À mesure que l'état s'aggrave, la douleur ne fera qu'augmenter.

Gastrite ou gastroduodénite

Lorsque l'inflammation de l'estomac peut augmenter de manière significative en taille, tomber dans le bas vêlage de l'abdomen. Dans de tels cas, la gastrite est accompagnée de spasmes intestinaux sévères. Les autres signes de pathologie sont:

  • des nausées;
  • attaques de brûlures d'estomac;
  • douleur lancinante en appuyant sur la région épigastrique.

Emplacement atypique de l'appendice enflammé

Dans l'appendicite, la douleur est le plus souvent définie à droite, mais dans de rares cas, la douleur se déplace vers la gauche. Les symptômes d'un état pathologique sont:

  • spasmes intestinaux légers au départ, aggravés avec le temps - la douleur devient crampes, battements;
  • nausée, se terminant par des vomissements;
  • diarrhée (relativement rare);
  • fièvre.

La douleur de l'abdomen inférieur gauche chez les hommes peut indiquer le développement de maladies graves. Et lorsque les symptômes pathologiques apparaissent, il est recommandé de consulter un médecin qualifié.

Douleur abdominale basse chez l'homme: causes, traitement


Comme le disaient les anciens: "La douleur est un chien de garde de la santé." Si quelque chose vous fait mal, même si ce n'est pas fort et pas brutalement, cela signifie que le corps essaie de dire au propriétaire qu'il a besoin d'aide. La tâche de la personne - pour trouver et éliminer la cause de ce syndrome, appelé "enterralgiya". Cela devrait être fait avec l'aide d'un médecin - une personne qui a consacré près d'une décennie à étudier le fonctionnement de chacun de nos organes et ce que l'on observe lorsque l'un d'entre eux se détériore. Nous examinons ici les causes de la douleur dans le bas de l'abdomen chez l'homme afin de vous orienter vers le spécialiste que vous souhaitez contacter lors de l'une ou l'autre des localisation de l'enterralgie. Nous parlerons également de la dépendance du diagnostic vis-à-vis de la nature du syndrome douloureux (traction, coupure, etc.), ainsi que des symptômes qui l’accompagnent.

Ce qui est dans les régions du bas gastrique chez les hommes

  • annexe;
  • le caecum;
  • la dernière section de l'intestin grêle, qui se jette dans le caecum;
  • le tiers inférieur de l'uretère droit
  • boucles de l'intestin grêle;
  • la vessie;
  • "terminaisons" des uretères y entrant;
  • la prostate;
  • vésicules séminales situées au-dessus de la prostate
  • le rectum;
  • boucles de l'intestin grêle;
  • côlon sigmoïde;
  • uretère gauche

Mais les douleurs sur les côtés du bas-ventre des hommes ne surviennent pas seulement lorsque l'un des organes, situé à droite ou à gauche, tombe malade. Il sera également perturbé dans les cas où une tumeur ou une inflammation est apparue dans l'une des structures reliées aux régions gastriques inférieures sous la forme de branches du tronc nerveux.

Ce qui peut faire mal

Les causes de la douleur dans le bas de l'abdomen peuvent résulter d'une tumeur ou d'une maladie inflammatoire de l'un des organes suivants:

  1. estomac;
  2. intestins: épais et minces;
  3. annexe;
  4. les reins;
  5. la vessie;
  6. les uretères;
  7. la prostate;
  8. les testicules;
  9. colonne vertébrale lombo-sacrée;
  10. vésicules séminales.

Laissez-nous examiner l'étiologie (causes) du syndrome de la douleur, en fonction de son emplacement et de sa nature.

Et dans le tractus gastro-intestinal inférieur et dans le bas du dos

Les entérgies du bas-ventre et du bas du dos indiquent le plus souvent une pathologie du système urinaire, de la prostate ou de la colonne vertébrale.

Colique rénale

Syndrome dit, se développant en violation du passage de l'urine à travers l'uretère. Apparaît à un certain intervalle entre l'endroit où l'uretère laisse le rein et la région où il se jette dans la vessie. Le plus souvent, ce "tube" d'urine est obstrué par des cailloux (surtout lorsqu'une personne aime le faire de manière indépendante, sans examen ni recommandation de "nettoyage" des reins). Mais aussi, l'uretère peut devenir impraticable sur certains sites en raison de son inflammation ou de son gonflement. De plus, ces derniers peuvent se développer à la fois dans l'organe lui-même et dans les tissus entourant l'uretère.

  • se produit avec des convulsions;
  • ne permet pas de trouver une position dans laquelle il ferait moins mal, les forçant à tourner dans le lit;
  • donne aux organes génitaux externes, l'aine, la zone au-dessus du pubis et ses côtés;
  • souvent accompagné de nausée et de perturbation de l'état général;
  • peut être accompagné de fièvre et d'urine avec du sang.

Maladie rénale

Une lésion du rein gauche ou de l'uretère gauche peut être suspectée par:

  • douleur plus dans la région lombaire;
  • diminution ou augmentation de la quantité d'urine;
  • sang, mucus ou pus dans l'urine;
  • augmentation de la température corporelle;
  • odeur désagréable qui vient de l'urine.

Maladies de la colonne vertébrale

Que ce soit l'ostéochondrose, la spondylose ou la spondylarthrite ankylosante, elle peut être accompagnée de douleurs dans le bas de l'abdomen (mais surtout dans une partie) et dans le bas du dos. Aussi ce syndrome a les caractéristiques suivantes:

  • douleur dans une zone, ne bouge pas, ne prend pas une grande surface avec le temps;
  • abandonne généralement, se répandant sur sa surface arrière;
  • ne s'accompagne pas de nausée, de vomissements, de modifications des selles;
  • la pression sur la colonne vertébrale provoque une gêne;
  • ça fait plus mal le soir;
  • le matin, il est difficile de tourner le torse sur le côté ou de se pencher, puis il passe pendant la journée;
  • dans une jambe, la chair de poule, l'engourdissement, le froid peuvent être ressentis.

Syndrome de la douleur en bas à gauche

Lorsque la douleur est laissée dans le bas de l'abdomen des hommes, cela peut indiquer le développement de diverses pathologies que nous allons examiner.

Gastrite ou gastroduodénite

L’estomac enflammé, généralement situé à gauche sous les côtes, peut, s’étirant, atteindre le bas de l’abdomen, où il provoque une entérgie. Il est difficile de deviner que cette partie du tractus gastro-intestinal est affectée (sans l'aide d'un gastro-entérologue), mais de tels signes peuvent être révélateurs:

  • des nausées;
  • brûlures d'estomac;
  • douleur avec la pression dans la zone sous la cuillère.

Hypertrophie aiguë de la rate

Bien que cet organe de formation du sang, dans lequel les globules rouges naissent et "meurent", se trouve sous la côte gauche, en cas d'augmentation de son volume, il existe une douleur du côté gauche de l'abdomen.

Les raisons de l'expansion de la rate sont soit une inflammation, soit une diminution de la lumière des vaisseaux veineux à travers lesquels le sang s'écoule de cet organe.

Les symptômes de cette maladie sont:

  • enterralgiya, localisé en bas et à gauche;
  • nausée, vomissement;
  • fièvre.

Crise cardiaque rate

Lorsque la lumière d'une artère ou de sa branche se chevauche (avec un thrombus, une plaque d'athérosclérose, de la graisse) qui nourrit la rate, une partie de l'organe meurt - une crise cardiaque se produit. Il y a:

  • une douleur aiguë qui descend de l'hypochondre gauche vers le bas-ventre gauche;
  • l'intensité du syndrome douloureux augmente avec la respiration profonde, la toux et le mouvement;
  • forte fièvre

Abcès splénique

Le processus purulent qui se développe dans le corps peut être compliqué par l’absorption de bactéries dans la circulation systémique. Ensuite, ils se répandent dans tout le corps et peuvent se former dans l'un ou l'autre organe. Un abcès (ou plusieurs abcès) peut également se former dans la rate.

  • entérgie dans l'hypochondre gauche, qui donne à la moitié gauche de la poitrine et au bas-ventre gauche;
  • augmentation de la température;
  • faiblesse croissante;
  • nausée, vomissements.

Inversion de la rate

Ceci est une condition de torsion de l'artère de la rate. La raison en est peut-être soit un état congénital des ligaments du mésentère, soit une blessure survenue dans l'hypochondre gauche.

Les signes de la rate de volvulus peuvent être appelés:

  • des ballonnements;
  • la constipation;
  • la douleur descend de l'hypochondre gauche vers le bas de l'abdomen, à gauche;
  • vomissements;
  • détérioration.

Leucémie myéloïde et lymphocytaire chronique

Manifester ces formes de cancer du sang de la même manière. Il s'agit d'une douleur dans le bas-ventre gauche, qui n'apparaît initialement qu'après le repas ou lorsque vous cliquez sur cette zone. Au fur et à mesure que la tumeur progresse, l'intensité de l'entérgie augmente.

La maladie de Crohn

Une inflammation spécifique de l'intestin se manifeste:

  • douleur dans diverses parties de l'abdomen, y compris la partie inférieure gauche;
  • vomissements;
  • diminution de l'appétit;
  • la diarrhée;
  • fatigue
  • douleurs articulaires.

Des symptômes similaires sont caractéristiques pour les périodes de hauteur. Elles sont suivies de périodes de rémission sans douleur ni diarrhée ni vomissement. Plus d'informations sur les symptômes de la maladie de Crohn.

Polypose

Si des sections descendantes du gros intestin ou des parties de l'intestin grêle situées à gauche deviennent souvent enflammées, des polypes se développent avec le temps - des excroissances ressemblant à des champignons de la membrane muqueuse, qui rétrécissent la lumière du tube intestinal et peuvent être malignes. En savoir plus sur les symptômes de polypes dans les intestins.

Colite ulcéreuse

Il s'agit d'une maladie dans laquelle, pour une raison inconnue, toute la muqueuse du gros intestin est affectée (des ulcères apparaissent dessus). Il commence par le rectum, dont la projection tombe sur la partie abdominale inférieure gauche. Affecte également les départements les plus sous-jacents.

  • augmentation de la température;
  • picotements ou compression dans le bas-ventre gauche - au stade initial;
  • ballonnements, en particulier dans le bas-ventre;
  • faiblesse générale;
  • diarrhée ou constipation.

Emplacement atypique de l'appendice enflammé

La maladie commence soudainement, parfois avec des douleurs autour du nombril, qui se déplacent ensuite vers la gauche. Au départ, l'enterralgia est modérée, puis elle se développe de plus en plus, elle devient crampante, mais elle peut aussi être pulsante.

En outre, des nausées apparaissent, il peut y avoir une à deux fois des vomissements, parfois une diarrhée, qui est associée à une irritation du péritoine, un appendice enveloppant et enflammé, et un estomac avec des intestins. La température corporelle augmente.

Diverticulite

Il s’agit d’une maladie dans laquelle la paroi intestinale devient une source de protubérances semblables aux petites hernies. Cette pathologie se développe le plus souvent chez les personnes âgées. Peut ne présenter aucun symptôme, apparaître sur une radiographie avec contraste contrasté à une autre occasion. En outre, les diverticules, enflammés, peuvent provoquer l'apparition d'entériques de toute localisation, y compris l'abdomen inférieur gauche de l'homme. En outre, il y a la constipation, les frissons; la température augmente.

Douleur hypogastrique droite

Une douleur dans le bas-ventre droit est typique pour:

  1. Inflammation du rein droit ou de l'uretère. Les symptômes sont identiques à ceux décrits pour les lésions du côté gauche.
  2. Appendicite, avec une localisation typique du processus enflammé (un signe similaire à ceux avec une localisation atypique).
  3. La maladie de Crohn. Ses symptômes peuvent ressembler à une appendicite.
  4. Colite ulcéreuse non spécifique, en progression.
  5. Diverticulite.
  6. Maladies de la colonne vertébrale.

Syndrome douloureux dans la région sus-pubienne

Ce symptôme est caractéristique des pathologies suivantes.

Prostatite aiguë et exacerbation de prostatite chronique

La douleur est généralement une piqûre qui s'étend jusqu'au périnée, à l'aine et aux testicules; peut donner au sacrum et à l'anus. Lors de la prochaine exacerbation de cette maladie, le syndrome acquiert un caractère irritant, la consommation d'alcool, le surmenage et l'hypothermie peut provoquer son apparition.

Outre l'enterralgie, d'autres symptômes apparaissent:

  • douleur dans l'abdomen en urinant;
  • violation de l'érection;
  • rétention urinaire;
  • randonnées fréquentes dans le petit;
  • violation de l'érection.

La cystite

C'est ce qu'on appelle l'inflammation de la vessie. Il se caractérise par les symptômes suivants:

  1. douleur pendant la miction, qui ne complète pas complètement le processus de vidange de la vessie;
  2. mictions fréquentes;
  3. sang dans l'urine;
  4. douleur douloureuse au pubis;
  5. l'urine devient trouble;
  6. la température peut augmenter;
  7. dans les cas graves, développent des nausées et des vomissements.

Cancer de la vessie

Au début, cette pathologie ne se manifeste pas. À mesure que la pathologie progresse, il devient plus difficile d'uriner et du sang apparaît dans les urines. Les autres symptômes ressemblent à la cystite: mictions fréquentes et douloureuses, douleurs dans le bas du dos et douleurs abdominales. Mais la température ici n'augmente pratiquement pas, et le «No-shpa», le «Baralgin» ou le «Drotaverin», qui soulagent la maladie en cas de cystite, ne résolvent pas les problèmes de miction provoqués par une aggravation de l'écoulement de l'urine. En savoir plus sur les symptômes du cancer de la vessie.

Adénome de la prostate

Au début, la miction devient plus fréquente et l'envie d'aller aux toilettes commence à réveiller l'homme la nuit. De plus en plus grande, la prostate aggrave le flux d'urine de la vessie vers l'urètre, qui s'accompagne de douleur douloureuse et de douleur à la miction, de rétention urinaire et de lumbodynie.

La stase de l'urine dans la vessie conduit à ses infections fréquentes - la cystite. Si l'infection se propage plus haut, une pyélonéphrite peut même se développer. En savoir plus sur les symptômes de l'adénome de la prostate.

Cancer de la prostate

Lorsque la tumeur atteint une taille assez importante ou se développe à l'endroit où l'urètre quitte la vessie, les premiers symptômes apparaissent. C'est:

  • douleur dans le périnée;
  • désir fréquent d'aller "petit";
  • le sang non seulement dans l'urine, mais aussi dans le sperme;
  • "Flux faible".

Plus tard, avec métastases ou désintégration de la tumeur, apparaissent:

  1. la faiblesse;
  2. perte de poids;
  3. malaise;
  4. lourdeur dans la poitrine;
  5. douleur dans les os: hanches, bassin, colonne vertébrale;
  6. perte de poids

Vésiculite

C'est le nom de l'inflammation des vésicules séminales - un organe apparié situé près de la prostate. La maladie se manifeste:

  • douleur qui donne au sacrum. Il augmente avec les selles ou la vessie pleine;
  • érection et éjaculation douloureuses;
  • sang dans le sperme;
  • difficulté à uriner;
  • malaise;
  • possible - la libération de pus avec de l'urine ou du sperme.

Le diagnostic de la nature de la douleur

  • Prostatite chronique, adénome de la prostate;
  • Varicocèle;
  • Inflammation ou kyste pancréatique
  • Colique rénale avec lithiase urinaire, tumeur ou rétrécissement de l'uretère;
  • Vésiculite;
  • Inversion de la rate;
  • Quand une hernie inguinale est blessée
  • Colite ulcéreuse non spécifique;
  • Diverticulose;
  • Prostatite
  • Colique rénale;
  • L'appendicite;
  • Prostatite;
  • Infarctus de la rate;
  • Quand une hernie inguinale est blessée;
  • Inflammation testiculaire
  • Prostatite aiguë
  • Pyélonéphrite aiguë;
  • En l'absence de désir d'uriner avec une cystite;
  • Cancer de la vessie;
  • Un ulcère à l'estomac ou une gastrite;
  • Cancer de la prostate
  • Prostatite chronique;
  • Adénome de la prostate;
  • Diverticulite;
  • Syndrome du côlon irritable;
  • Maladie rénale
  • Cystite aiguë - pendant la miction;
  • Prostatite;
  • Cancer de la prostate et adénome - en essayant d'uriner;
  • Pathologies intestinales
  • La maladie de Crohn;
  • L'appendicite;
  • Colique rénale

Symptôme Diagnostic

Les symptômes des principales pathologies dont nous avons discuté ci-dessus. Nous ne donnons ici que les noms de maladies pouvant être regroupées par joint avec signe de douleur.

Douleur associée à un événement

La douleur dans le bas-ventre des hommes après la miction parle de cystite.

Si ce syndrome est apparu après une hypothermie, il s'agit d'une preuve en faveur d'une exacerbation ou d'une prostatite chronique, ou cystite.

La douleur après les rapports sexuels indique une inflammation des vésicules séminales ou de la prostate.

L'apparition de douleurs abdominales après avoir mangé est un signe de syndrome du côlon irritable. C’est une maladie dont la structure, mais la fonction du tractus gastro-intestinal, en souffre. Cela se manifeste par l'apparition d'une douleur et d'une forte envie de déféquer avec un stress émotionnel, une impulsion non productive de déféquer ou un sentiment de vidange incomplète - après cela, des changements périodiques dans la nature des selles - constipation ou diarrhée.

Augmentation de la température

Si un homme a des douleurs et de la fièvre, cela peut indiquer un développement:

  • vésiculite;
  • prostatite aiguë;
  • pyélonéphrite;
  • lithiase urinaire au cours d'une colique rénale;
  • diverticulite;
  • La maladie de Crohn;
  • cystite grave;
  • une appendicite;
  • crise cardiaque ou abcès de la rate.

Douleur avec pression

La douleur dans le bas de l'abdomen d'un homme, qui se produit lorsqu'on appuie sur l'estomac, peut parler de:

  • un abcès situé entre les anses intestinales se trouvant dans le bas de l'abdomen;
  • une appendicite;
  • rate myocardique;
  • diverticulite.

Comment se fait le diagnostic?

Au-dessus du diagnostic en cas de douleur, localisé dans le bas-ventre, 2 spécialistes travaillent pour les hommes: un gastro-entérologue et un urologue. Ils détermineront la cause de cet état en:

  1. enquête, lorsque le médecin devra déterminer le début de la douleur et son lien avec la nature, l’intensité et la localisation de ce sentiment. Il est également important de connaître la position du corps ou la situation lorsque la douleur s'intensifie ou diminue.
  2. palpation (palpation) des organes à travers la paroi abdominale antérieure, détermination de divers symptômes et, si nécessaire, examen de la prostate par le rectum;
  3. recherche complémentaire:
    • Échographie de la prostate (à travers la peau de l'abdomen ou du rectum),
    • Échographie abdominale,
    • examen radiographique des organes abdominaux et avec contraste,
    • Échographie des reins et du pancréas.

Si une tumeur de la prostate ou de la vessie est détectée au cours de l’étude, une biopsie doit être effectuée. Si nous parlons d'une tumeur de l'intestin, du pancréas ou d'un rein, aucune biopsie ne sera effectuée avant l'opération. La région éloignée sera immédiatement envoyée à l'étude. La pré-tomographie sera effectuée - par résonance magnétique ou par ordinateur.

Pour les maladies des voies urinaires, des analyses d'urine sont nécessaires: générales, selon Nechyporenko, ainsi que la culture bactériologique de l'urine.

Lorsque la prostatite est réalisée, examen bactériologique du suc de la prostate.

Traitement

Le traitement de la douleur dans le bas-ventre dépend de l’état diagnostiqué. Donc, si nous parlons d'une appendicite aiguë, une opération urgente est nécessaire. Également traité et infarctus de la rate, et abcès, localisé entre les anses intestinales, et adénome de la prostate.

Le traitement de la prostatite, de la maladie de Crohn et du syndrome du côlon irritable est réalisé à l'aide de médicaments de toutes sortes.

Le traitement d'un cancer de n'importe quel endroit a une tactique différente et dépend du stade auquel le carcinome est trouvé. Dans le traitement sont utilisés: chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie.

Qu'est-ce qui cause la douleur abdominale basse chez l'homme?

La douleur dans le bas ventre à gauche chez l'homme est un problème assez fréquent chez lequel les patients vont dans des institutions médicales.

Une douleur aiguë, douloureuse ou lancinante peut signaler de graves problèmes de santé. La cause peut être des maladies nécessitant une hospitalisation immédiate. C'est pourquoi la douleur ne peut être ignorée, mais vous devez consulter un médecin et subir un examen complet pour clarifier le diagnostic.

Anatomie de l'abdomen gauche

Afin de se rapprocher de l'anatomie, vous pouvez considérer les organes situés dans la partie inférieure gauche. Très probablement, douleur associée au désordre ou à la perturbation de l'un d'entre eux.

La structure de l'abdomen gauche:

  • Paroi abdominale. Ce sont des tissus mous (muscles abdominaux et peau) qui constituent un sceau qui retient le contenu de la cavité abdominale. Se compose des parties supérieure, inférieure, avant et arrière. La douleur dans le côté inférieur gauche est le plus souvent associée à une violation du mur avant.
  • Côtes inférieures gauche. Une personne en bonne santé a 12 paires de côtes. Les deux paires inférieures sont appelées "flottantes", car elles ne s'attachent pas à la colonne vertébrale. Ils recouvrent complètement la rate et en partie l'estomac. Lorsque l'inflammation de ces organes, en raison de l'augmentation, les côtes peuvent se gonfler et causer une gêne. En outre, ne pas ignorer la fracture des os des côtes avec des blessures.
  • La rate est le plus grand organe de la cavité abdominale et est représentée par une accumulation de tissu lymphoïde. C'est le principal organe du système immunitaire qui produit des anticorps et filtre les bactéries. Elle participe également à la formation de la bile et de la circulation sanguine. La rate est située entre les 9e et 11e côtes de gauche.
  • L'estomac est l'organe digestif qui fait partie des intestins. Le remplissage et la vidange de l'estomac contrôlent les muscles situés en haut et en bas. En principe, l’estomac est situé au centre, en dessous de la poitrine, entre les organes, mais la majeure partie se trouve du côté gauche. Sa microflore est très agressive et des processus inflammatoires peuvent souvent se produire.
  • Le duodénum est une division de l'intestin grêle. Il est situé entre l'estomac et le jéjunum. A généralement une longueur de 25-30 cm, capacité environ 250 mg. Sa fonction principale est la normalisation de l'équilibre acido-basique, de sorte que les aliments digérés dans l'estomac n'irritent pas les organes internes. Il sert également à fermer le pervertor de l'estomac afin d'éviter l'infiltration de masses alimentaires digérées.
  • Le pancréas est l’un des organes les plus importants du système digestif. Il produit le suc gastrique et des enzymes pour la digestion complète des aliments. Il se situe dans la cavité abdominale derrière l’estomac, juste à côté de celle-ci et du duodénum. Le pancréas comprend la queue, le corps et la tête. Il s’agit de la plus grande glande du corps, dont la perturbation peut causer de nombreuses maladies.
  • L'intestin grêle est l'intestin dans lequel s'effectue la digestion. L'intestin grêle est situé entre le gros intestin et l'estomac. L'intestin grêle humain est divisé en trois sections: l'iléon, le jéjunum et l'ulcère duodénal.
  • Le gros intestin est le dernier secteur de l'habitation, beaucoup plus épais que l'intestin grêle (environ six centimètres de diamètre), mais beaucoup plus court. C'est l'achèvement du processus digestif et la sortie des matières fécales.
  • Le péritoine est une membrane recouvrant la paroi abdominale de l'intérieur. Il se compose de collagène, de fibres élastiques et est recouvert d'endothélium. Dans le corps de l'homme, la cavité péritonéale est fermée. En raison de l'épithélium plat, le péritoine est très sensible et, comme il possède de nombreuses terminaisons nerveuses, il commence à faire mal à la moindre inflammation.
  • Rein gauche. Les reins sont un organe associé du système urinaire. Leur fonction principale est la purification du sang et la production d'urine. Le rein gauche est au niveau de la première vertèbre lombaire derrière la feuille pariétale à gauche. Sa taille est d'environ 23x5x3 centimètres. Il entre en contact avec la paroi arrière de la cavité abdominale et est fixé par le tissu adipeux et les ligaments. Pour cette raison, il peut tomber et créer une douleur. Si une échographie a révélé un kyste du rein gauche, les causes et le traitement peuvent être obtenus à partir de cet article.
  • L'uretère gauche est un organe creux, plus précisément un tube d'environ 30 centimètres de long, qui relie les reins à la vessie. À partir du pelvis rénal, l'urine développée pénètre dans l'uretère dans la vessie pour être ensuite extraite du corps. Sur l'uretère, il y a des sphincters annulaires qui contribuent à la promotion de l'urine, quelle que soit la position du corps humain.
  • La vessie chez l'homme est devant le rectum (chez la femme - devant l'utérus). C'est un organe creux composé de muscles. L'urine y pénètre par les uretères et y est collectée avant élimination.
  • Vaisseaux de la cavité abdominale. L'approvisionnement en sang dans la cavité abdominale se produit dans l'aorte abdominale, les veines, les vaisseaux et les capillaires. Les plus importants sont les artères lombaires, le tronc cœliaque, qui alimente l’estomac, le foie et la rate, les artères rénales et les testicules jusqu’aux voies urinaires.
  • Les nerfs de la cavité abdominale sont situés près des vaisseaux sanguins et des artères. Ils appartiennent au système végétatif. Les nerfs sont représentés par des nœuds et des faisceaux de fibres nerveuses. Chez les hommes, le long du parcours des artères testiculaires, des fibres testiculaires s'étendent dans le petit bassin.

Comment se débarrasser de la prostatite sans l'aide de médecins, à la maison?

  • arrêter la douleur
  • normaliser la miction
  • avoir le désir sexuel et la capacité d'avoir des rapports sexuels

Elena Malysheva va nous en parler. La santé des hommes brisés peut et doit être restaurée! en utilisant un traitement en temps opportun. Lire plus »

Quelles structures peuvent s'enflammer du côté gauche de l'abdomen chez les hommes?

Chez les hommes, le côté gauche de l'abdomen peut enflammer les organes suivants:

  • La rate. En soi, il devient rarement enflammé, il peut être pris dans le processus inflammatoire d'autres organes qui se trouvent dans la cavité abdominale. L'inflammation de la rate peut être causée par la présence de parasites pénétrant dans le corps, de tumeurs malignes ou bénignes ou de traumatismes. La cause exacte ne peut être déterminée que par le médecin, après l'examen. Au cours du processus inflammatoire, la rate grossit et exerce une pression sur les organes situés à proximité. Pour cette raison, il peut y avoir une douleur et une gêne dans le bas-ventre à gauche, une douleur à l'aine à gauche, qui ne peut être ignorée. Ici, nous avons déjà couvert la question sur
  • Estomac Le processus inflammatoire dans l'estomac apparaît lorsque la membrane muqueuse est endommagée ou endommagée. Les raisons peuvent être nombreuses. L'alcool et le tabagisme sont les plus courants chez les hommes. Ils détruisent les tissus mous et irritent les parois internes de l'estomac. Il peut également s'agir d'aliments trop salés ou épicés. Le manque de vitamines et de minéraux est également une cause de la destruction de l'estomac. L'influence de tels facteurs conduit à une gastrite ou à un ulcère gastrique.
  • Les intestins sont très souvent enflammés, quel que soit leur âge. Le plus souvent, l'inflammation intestinale est un signe de parasites dans le corps. Mais ce n'est pas la seule raison. Mauvaise alimentation, mauvaise hérédité, faible immunité, microflore altérée - tous ces facteurs peuvent irriter la muqueuse intestinale et provoquer une inflammation accompagnée de douleurs douloureuses donnant au bas-ventre gauche.
  • Péritoine. En médecine, l'inflammation du péritoine est appelée «pérétonite». Il se produit comme une complication de toute maladie ou blessure à l'abdomen. Les symptômes de la pérétonite sont une douleur vive (très forte), la température, des nausées et des vomissements. Le processus inflammatoire des tissus mous du péritoine peut être fatal. En cours, la maladie provoque des convulsions, le coma, une altération du fonctionnement du coeur et d'autres organes importants. Par conséquent, il est important d'appeler immédiatement une ambulance.
  • Rein. L'inflammation des reins (pyélonéphrite) provoque de la fièvre (38-39 degrés) et des douleurs provoquant l'abdomen et simultanément le bas du dos. L'inflammation rénale peut survenir à la suite d'infections et de toxines, d'hypothermie ou de rhumes.
  • La colonne vertébrale. Une hernie déplacée ou étranglée peut "se déplacer" dans la direction de l'abdomen et il semble à une personne que ce sont les intestins ou l'estomac qui font mal. En cas de douleurs antispasmodiques prononcées, il est nécessaire de faire appel à une ambulance.
  • Les testicules sont l'une des principales causes de la douleur dans le bas de l'abdomen chez l'homme. Cela peut être une inversion du testicule, à la suite de quoi le cordon spermatique avec tous les vaisseaux et terminaisons nerveuses s’étire. Dans ce cas, il y a une douleur intense, ce qui donne l'abdomen et les organes qui sont là. De même, diverses pathologies des organes génitaux masculins ou des infections sexuellement transmissibles peuvent être à l'origine de la douleur.

Causes de la douleur du côté gauche de l'abdomen chez l'homme

Chez les femmes comme chez les hommes, il existe de nombreuses causes de douleur au côté gauche de l'abdomen, qui ne peuvent être éliminées qu'avec un traitement médical. Le plus souvent, ces douleurs provoquent des maladies et une inflammation des systèmes digestif ou urinaire. O ne fait pas exception - ce sont des maladies vertébrales.

Les causes les plus courantes de douleur abdominale:

  • Maladies de l'estomac. Le plus souvent, ils sont dus à la malnutrition et à la consommation d'alcool (le plus souvent chez les hommes, car selon les statistiques, ils boivent plus de femmes). Les symptômes des troubles de l'estomac sont la douleur, les vomissements, les nausées, la perte d'appétit et le goût désagréable de la bouche. Tout cela est lié à la destruction de la muqueuse de l'estomac. Les problèmes les plus courants sont la gastrite aiguë (empoisonnement), un ulcère résultant de la malnutrition ou la présence de tumeurs bénignes dans l'estomac. En cas d'empoisonnement, il est nécessaire de laver l'estomac et de prendre des médicaments pour restaurer la microflore. Pour les ulcères, un traitement à long terme est nécessaire.
  • Maladies du duodénum - cette pathologie, qui entraîne un processus inflammatoire dans la membrane muqueuse de l'intestin, ce qui perturbe tout le processus de digestion. Les inflammations surviennent pour diverses raisons et ont une nature différente (ulcère, bulbe, duodénite, gastroduodénite, cancer, érosion, etc.). Toutes ces maladies détruisent les tissus mous de la paroi interne du duodénum et provoquent une inflammation. Quoi qu'il en soit, seul un médecin qualifié peut sauver du problème.
  • Il existe de nombreuses maladies du pancréas (cholécystite, pancréatite, nécrose pancréatique, diabète sucré, tumeur ou cancer). Selon les statistiques, chez les hommes, le pancréas est enflammé de 1,5 à 2 fois plus souvent que chez les femmes. Cela est dû à un degré plus élevé de traitement négligent de leur santé (nourriture, tabagisme). Les principaux symptômes sont les nausées, les vomissements (souvent avec la bile), les vertiges, la fièvre et des douleurs dans l'hypochondre droit. Mais il est important que le spasme musculaire puisse se produire et tirer sur le côté gauche du bas-ventre.
  • Maladies de la rate. La rate peut être détruite à la suite d'infections fréquentes par des infections virales respiratoires aiguës, des varices ou une insuffisance cardiaque. En médecine, il existe le concept de "rate myocardique", mais ses symptômes, malheureusement, n'ont pas été établis. La rate est souvent enflammée par des maladies d'autres organes du tractus gastro-intestinal. La rate enflammée augmente de taille et peut éclater. Les premiers symptômes sont une douleur intense à gauche et un bleu au nombril, indiquant un saignement interne.
  • Épais et petit intestin. La maladie la plus commune est Escherichia coli. Tout le monde l'a dans le corps, mais avec une faible immunité, il provoque une inflammation. Symptômes - diarrhée et vomissements. En cas d'empoisonnement, les intestins font mal, et ses parois sont détruites par les toxines. Les maladies du colon sont accompagnées de douleur, de flatulence, de constipation ou de diarrhée. La douleur survient dans le bas de l'abdomen et s'atténue légèrement après un acte de défécation. Le plus rare mais le plus terrible est la maladie de Crohn. Cela peut résulter d'une infection. Il affecte complètement le tractus gastro-intestinal, détruit les tissus des os et du cartilage, des éruptions cutanées peuvent apparaître sur la membrane muqueuse de la cavité buccale et dans tout le corps, et la température peut atteindre 40 degrés.
  • Péritoine. Les maladies péritonéales sont pour la plupart des conséquences des maladies des organes internes du tractus gastro-intestinal. Quant aux maladies indépendantes du péritoine, il s’agit de la mésadénite (inflammation des ganglions lymphatiques du péritoine), de la maladie adhésive (qui survient le plus souvent à la suite d’une chirurgie et d’une inflammation) et de la péritonite, une complication de la maladie des organes du péritoine.
  • Vaisseaux de la cavité abdominale. Les troubles circulatoires sont un problème grave pour les organes du péritoine. Cela se produit à la suite d'un manque de vitamines, d'une diminution de la qualité du sang, d'une perte d'élasticité des vaisseaux. La pire chose qui puisse être - est la survenue d'une stase sanguine, qui entraîne la formation d'un caillot sanguin. Si le navire ne résiste pas à la charge et éclate, une hémorragie se produit. Cette condition est considérée comme critique. De plus, une violation des vaisseaux de la cavité abdominale provoque des coups et des blessures (chez l'homme, on la retrouve 3 à 4 fois plus souvent que chez la femme).
  • Système urinaire. Le problème le plus courant est la cystite et l'urétrite. Ce sont des processus inflammatoires de la vessie, causés par une hypothermie, une stagnation de l'urine ou des infections. Ces maladies se caractérisent par une sensation de brûlure pendant la miction, un désir constant d'aller aux toilettes pour un petit besoin, l'incontinence urinaire. L'olithiase affecte aussi souvent les gens. Les sels, les nitrates et les scories peuvent se déposer dans les reins et former des calculs qui, par les uretères, pénètrent dans la vessie et peuvent obstruer les lumières. Le résultat est une douleur intense. Chez l'homme, les calculs peuvent bloquer l'urètre et provoquer une inflammation de l'ensemble du système.
  • La colonne vertébrale. Les maladies de la colonne vertébrale et de la moelle épinière sont nombreuses. Ostéochondrose, scoliose, hernie, ostéoporose, etc. ces maladies sont associées à un dépôt de sel, à une altération du cartilage et à une diminution de la quantité de liquide synovial (interarticulaire). Elle est caractéristique de la maladie de la colonne vertébrale, douleur dans le dos, le cou et le bas du dos. La lourdeur musculaire dans le dos est souvent confondue avec une maladie rénale et inversement. Pas une douleur exceptionnelle dans le bas-ventre à gauche.
  • Autres raisons Blessures, entorses, intoxications, inflammations - ce sont tous des maux qui peuvent "donner" au côté gauche de l'abdomen. La cause exacte de la douleur sans diagnostic sur un équipement spécial est pratiquement impossible à établir. Tous les organes et systèmes sont interconnectés. Il se trouve que ça fait mal à l'estomac et que la raison en est dans la main cervicale, il est donc impossible de le deviner. L'essentiel est de traiter votre santé de manière responsable et de consulter un médecin. Beaucoup boivent une pilule contre la douleur et pensent que tout va passer. Ne fonctionnera pas! Si la douleur diminue, cela ne signifie pas que le problème est passé. Puisque le corps donne un signal sous forme de douleur, cela signifie que ce n’est pas et devrait être examiné afin de ne pas aggraver la situation.

Types de douleur

La douleur peut être différente, avoir un caractère, une fréquence et une force différents. Bien sûr, la douleur est désagréable et mauvaise, mais si vous creusez plus globalement, alors la douleur est bonne. Douleur - c'est le premier signal de problèmes dans le corps. Grâce à la douleur, une personne comprend qu’il est nécessaire de mettre en œuvre certaines méthodes pour l’éliminer et pour établir le travail de tel ou tel organe ou système.

En médecine, il existe plusieurs types de douleur:

  • La douleur aiguë (physiologique) résulte de lésions de tissus à terminaison nerveuse. Une telle douleur disparaît rapidement si vous commencez à prendre des mesures pour combattre son lien de causalité. En termes simples, si l’estomac a mal à la suite d’une inflammation intestinale, il faut un médicament à long terme pour le restaurer. Mais la douleur passe beaucoup plus tôt que les zones endommagées ne sont complètement régénérées. Un exemple de douleur aiguë: en coupant un doigt avec un couteau, les tissus sont endommagés et une personne ressent immédiatement la douleur.
  • La douleur chronique (pathologique) se forme à la suite de pathologies du corps. Une telle douleur peut durer très longtemps et être permanente ou temporaire. Il survient en cas de blessures, de fractures (lorsque les os poussent ensemble, mais une zone endommagée peut faire mal pendant plusieurs années), d'opérations, de néoplasmes, d'anomalies congénitales, etc. Un exemple de douleur chronique: l'ostéochondrose, qui perturbe de nombreux processus dans le corps. De temps en temps, la tête peut faire mal, faire mal au dos, ne pas se faire tourner le cou.

Si une personne ressent de la douleur - cela indique le travail complet des récepteurs nerveux qui contrôlent le travail de tout l'organisme, et avec certains dysfonctionnements, ils émettent un signal d'alarme sous la forme d'un syndrome de la douleur.

Nos lecteurs recommandent!

Pour une amélioration rapide et fiable de la puissance, nos lecteurs recommandent un remède naturel qui affecte de manière globale les causes de la dysfonction érectile. La composition comprend uniquement des ingrédients naturels avec une efficacité maximale. En raison de ses composants naturels, le médicament est absolument sans danger, sans contre-indications ni effets secondaires. Lire plus »

Que faire avec une douleur au côté gauche de l'abdomen?

Tout d’abord, je voudrais vous rappeler que vous n’êtes pas un voyant, vous ne pouvez pas établir un diagnostic pour vous-même et comprendre exactement quel organe a besoin d’un traitement.

Si vous vous rendez chez un médecin seul (et non en ambulance), il est préférable de consulter un médecin généraliste qui tiendra une conversation, un examen primaire et rédigera une référence vers un spécialiste. Ensuite, vous serez dirigé vers le diagnostic afin d’établir un diagnostic précis, sur lequel reposera la méthode de traitement.

Les gastro-entérologues, les neurologues, les endocrinologues ou les cardiologues traitent généralement des problèmes du côté gauche. Le spécialiste auquel vous devez vous adresser dépendra des résultats des tests et des diagnostics corporels.

Diagnostic des causes de douleur dans l'abdomen gauche

Sur la base de la douleur dans le bas ventre à gauche, il est impossible d'établir la cause exacte de la perturbation dans le corps.

Pour un diagnostic précis, vous devez être examiné dans un établissement médical où le médecin vous prescrira de tels tests et procédures:

  • Examen primaire et conversation avec le patient. C'est le plus fondamental. Plus le patient parle de ses maladies ou de ses sensations et de son style de vie, plus le médecin sait clairement ce que cela peut être. Ainsi, la gamme des enquêtes sera beaucoup plus étroite. Sur la base de la conversation et de vos antécédents, qui sont consignés dans le dossier médical, le médecin saura plus ou moins clairement de quel type d’autorité vous pourriez avoir des problèmes.
  • Une numération globulaire complète est une procédure nécessaire pour toute visite chez le médecin. Un test sanguin général montre l'état de santé général et aidera à identifier la pathologie. Les plaquettes, les leucocytes, l'hémoglobine, le ROE dans le sang (érythrocytes) sont les composants principaux. Par leur nombre, vous pouvez déterminer ou exclure de nombreuses maladies. Un faible taux d'hémoglobine indique une anémie (anémie), c'est-à-dire un manque de fer dans l'organisme. Augmentation - à propos de la déshydratation. Le tableau d’âge de l’hémoglobine peut être consulté ici. Un grand nombre de plaquettes sont des problèmes de vaisseaux sanguins, de reins et de foie, et leur absence indique une intoxication et des infections virales. Si le nombre de globules rouges dépasse le chiffre standard, cela signifie une déshydratation. Le manque de globules rouges peut être un signe de saignement interne. On observe le plus souvent une augmentation du nombre de globules blancs chez les personnes souffrant d’infections intestinales aiguës. Leur carence peut signaler la fièvre typhoïde.
  • L'analyse biochimique du sang détermine plus précisément la composition du sang et sa qualité. Détermine également avec précision le nombre de tous les composants du sang. Le nombre d'enzymes contenues dans le sang peut déterminer la maladie. Si, d'après une analyse générale, seul l'état du sang est déterminé, la biochimie permet de connaître le fonctionnement de tous les organes et systèmes internes.
  • Une analyse d'urine générale doit être effectuée pour exclure le diabète et vérifier l'état général de la microflore du corps. La présence de bactéries dans les urines indique une maladie du système urinaire. Il est également possible de déterminer la présence de calculs dans les reins ou la vessie, qui sont souvent à l'origine de douleurs, par sédimentation d'urine. Par leur couleur, leur odeur, leur consistance et leur contenu, vous pouvez identifier des maladies ou des troubles qui ne se font pas connaître. Si de l'épithélium plat se trouve dans l'urine, sa valeur peut être trouvée ici.
  • L'analyse des matières fécales est effectuée pour détecter les bactéries et les parasites dans le corps. Tous les vers possibles qui «dévorent» littéralement une personne de l'intérieur sont contenus dans les selles. Le mucus, le pus ou le sang de l'anus, dans les matières fécales, peuvent parler de saignements, d'infections, d'infections et d'autres problèmes, qui permettent de réduire le nombre de maladies suspectées qui provoquent des douleurs dans le bas ventre à gauche.
  • Les méthodes de recherche microbiologiques permettent d’établir le rôle des microorganismes en cas de syndrome douloureux. Ces études comprennent des tests de laboratoire et l'étude de sécrétions ou d'échantillons de tissus vous permettant d'établir ou d'éliminer la présence de bactéries dans le matériel à l'étude.
  • L'échographie est réalisée sur un équipement spécial, dans lequel les organes internes sont translucides à l'aide d'ondes ultrasonores pour détecter la présence de pathologies (ganglions lymphatiques, tumeurs, excès de liquide, agrandissement d'organes, etc.). Les avantages de l'échographie sont indolores et abordables.
  • Sonnant. Cette procédure est utilisée pour l'examen du tube digestif, ainsi que pour la prise de suc gastrique pour des tests de laboratoire. Avec cette méthode, le patient avale une sonde flexible. Ce n’est pas très agréable et provoque parfois des vomissements, mais c’est efficace. Il existe une opportunité d'examiner l'estomac, la bile, le duodénum et de prendre des matériaux pour l'analyse, pour étudier l'état de santé.
  • La tomodensitométrie est réalisée à l'aide de rayons X sur un organe spécifique. Avec un tel diagnostic, il est possible d'examiner complètement l'organe interne dans les moindres détails. Ainsi, il est possible d'identifier les tumeurs, les kystes, l'érosion, les ulcères et d'autres pathologies.
  • Fibroesophagogastroduodenoscopy. Cette méthode de diagnostic vous permet d'explorer les organes supérieurs du tractus gastro-intestinal à l'aide d'un gastroscope spécial. C'est un tube flexible spécial qui est inséré par la bouche. Avec son aide, vous pouvez examiner les organes de l'intérieur, que le spécialiste voit sur l'écran.
  • Radiodiagnostic. Les rayons X fournissent une occasion de voir l'état des organes internes par la méthode de la radiographie humaine. En conséquence, la nature de la pathologie peut être déterminée afin de prescrire le traitement correct.
  • La coloscopie est réalisée à l'aide d'un endoscope, qui est inséré à travers l'anus. De cette façon, vous pouvez inspecter le gros intestin pour détecter des pathologies ou des néoplasmes.

Après ces mots terribles, n’ayez pas peur d’aller chez le médecin. Il ne vous donnera pas tout à la fois. Dans la plupart des cas, une analyse de sang et d'urine suffit. Selon eux, l'image de l'état des organes internes et de la présence ou de l'absence de parasites, qui infectent ces organes et provoquent des douleurs, "émerge".

Pour confirmer le diagnostic, vous pouvez vous soumettre à une échographie. Une radiographie ou une coloscopie n'est prescrite que dans les cas critiques, en cas de suspicion de saignement interne ou de tumeur. Ensuite, bien sûr, vous devez réussir un examen plus précis.

Traitement

Étant donné que la douleur dans le bas-ventre du côté gauche peut avoir un caractère et une cause différents, il est impossible de se soigner soi-même. Il est impératif que vous subissiez un examen par des spécialistes qui vous prescriront un traitement médical complet et compétent. Ce n'est pas exclu la chirurgie.

En aucun cas, ne peut pas s'engager dans l'auto-traitement, car les maladies des organes internes nécessitent un traitement complexe. Lorsque l'inflammation nécessite des antibiotiques qui affectent négativement les reins. Pour cette raison, vous devez prendre des médicaments supplémentaires. Un traitement approprié et efficace ne peut que prescrire un médecin, après le test et le diagnostic.

Prévention

Comme vous pouvez le constater, la cause de la douleur dans le bas-ventre à gauche des hommes peut être multiple.

Pour les éviter et réduire le risque de processus inflammatoires, vous devez surveiller votre corps dans son ensemble:

  • Nourriture saine. Manger des légumes, des fruits, du poisson, des produits laitiers est nécessaire, car ils sont riches en minéraux, en vitamines et en toutes les substances nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme. L'essentiel est que la nutrition soit équilibrée et qu'il soit nécessaire de manger de la nourriture 3 à 4 fois par jour. Il est nécessaire de contrôler la quantité de frites, épicées, salées et acides. De tels produits irritent la membrane muqueuse des organes internes et peuvent provoquer un processus inflammatoire.
  • Sport Les sports, le jogging ou la charge renforcent les muscles. Il est nécessaire de maintenir le ton de tous les organes internes. Pendant l'exercice, la circulation sanguine s'améliore, ce qui permet à l'oxygène de pénétrer dans tous les organes internes et d'améliorer leur fonctionnement.
  • Arrêtez de boire et de fumer. L'alcool et la nicotine nuisent considérablement au travail de tous les organes et systèmes et inhibent les processus intracellulaires. Ils affectent négativement la rate et les reins, entraînant une foule de problèmes et de maladies associés à une diminution de la qualité du sang et du métabolisme. La nicotine et l'alcool détruisent les tissus des organes internes et nuisent au fonctionnement du système circulatoire, qui transporte l'oxygène vers tous les organes.
  • Visitez un médecin. Il n'est pas nécessaire de s'asseoir et d'attendre que quelque chose soit malade. Au moins une fois par an, vous devez être examiné par des spécialistes pour déterminer votre état de santé. Ainsi, vous pouvez détecter les problèmes dès les premières étapes et les éliminer immédiatement.

En conséquence, je voudrais répéter encore une fois qu’en aucun cas l’automédication ou la médication ne peuvent être retardées. Si vous ressentez de la douleur, vous devez immédiatement demander de l'aide pour ne pas aggraver l'état de santé dans lequel le traitement sera long, douloureux et coûteux.