Search

Cystite chez l'homme - symptômes et traitement à la maison

La cystite est une infection bactérienne causée par l’introduction d’une bactérie dans la vessie par l’urètre. Cet état pathologique est appelé infections des voies urinaires inférieures.

La cystite est moins fréquente chez les hommes, car leur urètre est beaucoup plus long que celui des femmes. Par conséquent, les bactéries doivent aller assez longtemps pour atteindre la vessie. Environ tous les deux centièmes représentants du sexe fort révèlent des signes pertinents.

Aujourd'hui, nous examinerons la cystite chez l'homme, ses symptômes et les médicaments utilisés pour traiter efficacement à domicile.

Les causes

Pourquoi la cystite survient-elle chez l'homme et qu'est-ce que c'est? Le plus souvent, c'est l'infection qui provoque la cystite. Les bactéries pénètrent dans la vessie, principalement par la voie ascendante, c’est-à-dire de l’urètre, de la prostate, du testicule ou de son appendice, des vésicules séminales.

Chez les hommes, l'urètre est assez long, étroit et courbé. De plus, la membrane muqueuse et l'épithélium de la vessie des hommes sont capables de résister indépendamment aux germes. Ceci explique la rareté de la maladie chez les représentants du sexe fort.

  1. La cystite infectieuse chez l'homme se développe généralement sur fond d'uréthrite, de prostatite, d'orchite, de vésiculite, d'épididymite.
  2. Cystite spécifique causée par les mycoplasmes, la chlamydia, les trichomonas, la mycobactérie tuberculeuse, le gonocoque.
  3. Très rarement, la cystite accompagne des maladies telles que le purpura, l'actinomycose et la schistosomiase.

Parmi les autres facteurs qui augmentent le risque de développer une cystite chez l’homme, il faut noter le diabète, les lésions de la colonne vertébrale, la chirurgie transurétrale (résection de la prostate, tumeurs de l’urètre, de la vessie), le stress, l’hypothermie, l’abus d’alcool, les aliments épicés.

Signes de maladie

Les premiers signes de cystite chez l'homme peuvent être détectés indépendamment, cette maladie est caractérisée par:

Le traitement de la cystite avec des antibiotiques n’a pas besoin d’être différé, car il a de lourdes conséquences et peut entraîner des complications sous la forme d’une inflammation de la fibre autour de la vessie, d’une diminution de la taille de la vessie, d’une incontinence urinaire et d'une pyélonéphrite.

Symptômes de la cystite chez les hommes

Avec le développement de la cystite aiguë, un homme doit porter une attention particulière aux symptômes - des visites fréquentes aux toilettes pour des besoins moindres. Si la miction est accompagnée de douleur et de difficultés et que l’urine elle-même devient trouble, c’est une raison pour vous adresser à un urologue et être examiné.

Ainsi, les principaux symptômes de la cystite chez l’homme sont:

  • il devient douloureux d'uriner, il y a une sensation de brûlure et une douleur au pubis;
  • miction fréquente, bien que pas toujours capable de faire pipi;
  • l'urine est excrétée en petites portions, à la fin, le sang peut être libéré;
  • il y a des signes d'intoxication: faiblesse, fatigue, mal de tête, perte d'appétit;
  • une douleur ou un inconfort au pubis peut apparaître en dehors de l'acte de miction;
  • parfois, l'urine est libérée involontairement, mais en petite quantité;
  • l'urine devient trouble, un sédiment floculant tombe, une odeur désagréable se fait sentir;
  • peut augmenter la température corporelle.

Les plaintes persistent pendant 10 à 14 jours, après lesquels, si elles ne sont pas traitées, il est possible de transformer la forme aiguë de la cystite en maladie chronique, quand il n’ya pas de symptômes, ou qu’ils existent, mais qu’ils sont légers.

Diagnostics

Afin de comprendre comment traiter la cystite chez l'homme, celle-ci doit être correctement diagnostiquée. Dans le même temps:

  1. Analyse d'urine selon la méthode de Nechyporenko.
  2. Semez de l'urine sur des microbes pathogènes pour déterminer leur sensibilité aux antibiotiques.
  3. Uroflowmetry - une étude du passage de l'urine dans l'urètre et de sa vitesse.
  4. Cystoscopie - examen interne de la vessie avec un endoscope.

Le succès du traitement de la cystite dépend du diagnostic et détermine les causes de son développement.

Des complications

Les conséquences les plus graves de la cystite sont l'apparition d'un reflux vésico-urétéral (lorsque l'urine est rejetée de la vessie dans les uretères) et d'une pyélonéphrite.

Les formes sévères de cystite (par exemple, les gangrènes) peuvent entraîner des fistules et une inflammation de la cellulose paravésicale. L'inflammation dans le sphincter de la vessie s'accompagne parfois d'une rétention urinaire aiguë.

Traitement de la cystite chez les hommes

Lorsque des symptômes de cystite ont été découverts, un homme devrait commencer un traitement par certains médicaments, principalement des antibiotiques. Ils ne sont nommés que par un expert.

Le schéma général de traitement de la cystite chez l'homme comprend:

  1. Vous devez boire beaucoup de liquide, jusqu'à trois litres par jour. Un peu plus pour mentir. Le régime est interdit de salé, acide et épicé. En cas de fièvre, prenez des médicaments antipyrétiques.
  2. Antibiotiques. Attribuer après isolement de l'agent pathogène et établir sa sensibilité aux médicaments. Il s'agit généralement de comprimés: nitrofuranes (furadonine), fluoroquinolones (Normaks, Tsiprolet A, Nolitsin), céphalosporines.
  3. Phytothérapie Lors du traitement de la cystite chez les hommes, le traitement doit inclure des diurétiques à base de plantes, des anti-inflammatoires tels que la tisane - thé à la busserole, la feuille d’airelles et la prêle.
    Analgésiques Soulager efficacement la douleur causée par les antispasmodiques (Papaverin, No-Spa) et les AINS (Nimesil, Diclofenac).
  4. Si une IST est détectée, les médicaments appropriés sont prescrits.
  5. Les symptômes et le traitement de la cystite dépendent de maladies concomitantes, qui sont le plus souvent - prostatite, pyélonéphrite, adénome de la prostate, lithiase urinaire, adénomectomie.
  6. Lavage de la vessie. Parfois, le patient reçoit cette procédure avec une solution spéciale contenant des antiseptiques. Il aide à détruire rapidement les bactéries pathogènes à l'intérieur de la vessie.
  7. Physiothérapie Après la fin de la période aiguë d'inflammation, une électrophorèse, une UHF, des ultrasons, une thérapie au laser magnétique, une thérapie par la boue sont utilisées pour la résorption et une récupération rapide.

Cystite dans la forme aiguë sont traités avec des médicaments antibactériens à la maison, prescrits par un médecin. Aussi, ces patients sont recommandés repos au lit, un régime spécial et beaucoup de boissons.

Le traitement de la forme chronique est plus difficile, il ne peut pas se passer de physiothérapie et d'instillations antiseptiques locales. Dans ce cas, le traitement vise à améliorer le passage de l'urine et à prévenir le reflux.

Antibiotiques

Le médicament principal est un antibiotique, car dans la plupart des cas, la cystite est causée par la flore bactérienne. Les groupes d'antibiotiques qui pénètrent dans la membrane muqueuse de la vessie sont les fluoroquinolones et les céphalosporines.

Antibiotiques fluoroquinolones:

  • la loméfloxacine;
  • la gatifloxacine;
  • l'ofloxacine;
  • ciprofloxacine.

Médicaments à base de plantes:

Il est également important de suivre un régime alimentaire qui préviendra un environnement urinaire agressif.

Nutrition pour la cystite

Il joue un rôle extrêmement important de boisson abondante (environ 2-2,5 litres par jour).

Le régime alimentaire de cette maladie doit être bénin et inclure des aliments ayant principalement un effet diurétique - pastèque, melon, citrouille, concombre, canneberges et autres aliments d'origine végétale. Il est également permis de consommer du lait, du fromage cottage, du fromage non salé, du son, du pain à grains entiers, des céréales.

Il est formellement interdit en période de maladie de consommer de l'alcool, des aliments salés, gras, épicés, frits, des fast foods, ainsi que des fruits aigres et des baies (sauf les canneberges).

Cystite chronique chez les hommes - symptômes et traitement

La cystite aiguë et chronique n'est pas la maladie masculine la plus fréquente. En raison de la faible prévalence de la cystite chronique chez les hommes, les symptômes et le traitement de cette maladie ne sont pas connus de tous.
Cela est dû à l'anatomie de l'urètre masculin. Cet organe chez l'homme est beaucoup plus long et étroit que chez la femme, et donc moins susceptible d'être infecté. L'inflammation de la vessie survient chez environ 7 à 10 hommes sur 1000.

La cystite survient chez les hommes plus souvent chez les personnes d'âge moyen et plus avancé. Avec un traitement inadéquat ou l'absence totale de traitement, la maladie devient chronique.

Causes de la maladie

La cystite chronique chez les hommes jeunes est le plus souvent due à un manque d'hygiène et à une cystite aiguë sous-traitée. Quant aux hommes à partir de 40 ans, ils ont alors une cystite due à d'autres maladies. Avec l'âge, le risque de maladies telles que la lithiase urinaire, l'adénome de la prostate, l'obstruction de la vessie et de l'urètre augmente. Toutes ces maladies perturbent le flux normal des urines. En conséquence, l'urine stagnante devient un terrain fertile pour la reproduction active des bactéries.

L'agent inflammatoire responsable peut être une bactérie staphylocoque

Habituellement, le processus inflammatoire ne se limite pas à la région de la vessie. La cystite d'origine infectieuse se produit simultanément avec la prostatite, l'uréthrite et la pyélonéphrite. L'agent inflammatoire responsable peut être un staphylocoque, un bâtonnet pyocyanique, une infection fongique. On trouve moins souvent E. coli, car chez les hommes, l'urètre est loin de l'anus. Parfois, la cause de la maladie peut être une infection sexuellement transmissible: chlamydia, Trichomonas, gonocoque.

Souvent, la maladie est précédée d’une hypothermie systématique. Cela devient un facteur provocant. Une exposition constante au froid réduit l'immunité et contribue à l'infection.
La cystite peut survenir comme une complication après une infection des voies respiratoires supérieures. Un homme n’associe généralement pas la douleur lorsqu’il urine avec une grippe reportée, une sinusite, un mal de gorge ou une amygdalite. Cependant, l'infection est tout à fait possible, car les bactéries et les virus peuvent se propager à travers le corps par le sang.

La cystite peut aussi être d'origine tuberculeuse. Parfois, le bacille tuberculeux se trouve dans le corps dans un état de «sommeil», sans aucun signe de maladie chez une personne. Selon les observations des médecins, environ 90% de la population est porteuse de l'agent responsable de la tuberculose. Mais si une personne mange mal, abuse de l'alcool ou si son immunité est gravement affaiblie, le processus de la tuberculose peut alors être activé et aller vers le système urogénital. Ces formes de tuberculose extrapulmonaire sont très difficiles à reconnaître, car les symptômes de la maladie peuvent être effacés. Une analyse du bacille tuberculeux peut également donner un résultat faussement positif si le patient a déjà pris des antibiotiques.

La cystite peut survenir après un cathétérisme et une cystoscopie de la vessie, ainsi qu’après une intervention chirurgicale, si une infection a été introduite accidentellement. La maladie peut être causée par des blessures, notamment les coups portés au bas de l'abdomen.

Dans de rares cas, l'inflammation peut être associée à un purpura ou une invasion hémorragique et à des parasites - schistosomes.

Formes de cystite chronique

La cystite chronique est divisée en primaire et secondaire. La forme primaire de la maladie apparaît par elle-même, indépendamment des autres pathologies. Elle est causée par des blessures, une exposition aux radiations, une infection de l'environnement extérieur, des maladies parasitaires. La cystite secondaire est une conséquence de calculs, de tumeurs, de corps étrangers, d'adénome de la prostate et d'obstruction de l'urètre.

Le modèle de flux de la cystite chronique est divisé en 3 groupes:

  1. Latent. Les symptômes de la maladie sont invisibles. La maladie ne peut être détectée que par le diagnostic. L'aggravation se produit à 2 fois en un an.
  2. Persistant L'aggravation se produit plus de 2 fois par an. Des tests de laboratoire et des examens instrumentaux permettent de diagnostiquer une inflammation.
  3. Interstitiel La forme la plus grave de la maladie. Les exacerbations sont fréquentes, la pathologie des parois de la vessie progresse, le patient se plaint de douleurs constantes.

Symptomatologie

Les manifestations de la cystite chronique sont similaires à aiguës, mais moins prononcées. Les douleurs ne sont pas si intenses, les mictions moins fréquentes et l'état général est plus facile. Une telle amélioration apparente du bien-être peut indiquer un processus chronique. Le patient se plaint des manifestations suivantes:

  • mictions fréquentes, avec une diminution de la portion d'urine;
  • au début et à la fin de la vidange, une sensation de brûlure et une douleur sont ressenties;
  • il y a des douleurs dans l'aine et la région sus-pubienne;
  • mélange de mucus dans l'urine.

Dans la forme latente de la maladie, aucun symptôme ne peut être ressenti. Alors, la cystite ne peut être détectée que par des tests de laboratoire ou une cystoscopie. Les symptômes de la cystite chronique chez les hommes se manifestent dans la forme interstitielle de la maladie. L'envie d'uriner peut perturber presque toutes les heures, la douleur à l'aine et au-dessus du pubis ne disparaît presque pas. Parfois, le patient est traité avec différents antibiotiques sans succès jusqu'à ce que le diagnostic correct lui soit posé.

Quelle peut être une cystite chronique dangereuse

Il est plus difficile de traiter une cystite chronique qu’une maladie aiguë. Il est nécessaire d’examiner attentivement tous les rendez-vous du médecin. Après tout, l'inflammation chronique négligée dans les organes urogénitaux est extrêmement dangereuse pour la santé des hommes.

Une maladie de la prostate peut survenir. Bien entendu, la cystite ne provoque pas directement une maladie de la prostate, mais en cas d'inflammation chronique, l'immunité diminue fortement. Dans le contexte d'un système immunitaire affaibli, les maladies de la prostate sont souvent activées. Et dans les maladies chroniques du système urogénital, l'impuissance survient souvent.

L'inflammation chronique est sujette à des exacerbations fréquentes. Au fil du temps, les récidives de la maladie surviennent même avec une légère hypothermie. La maladie, sous sa forme avancée, ne se prête pas toujours aux méthodes de traitement conservatrices, il est parfois nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale.
L'infection peut passer par les uretères et provoquer une pyélonéphrite. En raison d'une miction trop fréquente, les parois de la vessie se déforment progressivement et la pathologie des parois conduit parfois au cancer.

Souvent avec une inflammation, l'urine est rejetée dans les reins et les uretères. Une perforation de la vessie peut survenir.

Diagnostic de la cystite chronique chez l'homme

Aux premiers signes de la maladie, il est nécessaire de consulter l’urologue pour un diagnostic préliminaire. Le médecin examinera et palpera les organes génitaux et examinera également la prostate par le rectum. Déjà sur la base de l'inspection, il sera possible de conclure: est une cystite causée par des maladies de la prostate.

Pour un diagnostic plus précis, une série de tests de laboratoire sera attribuée:

  • Analyse clinique de l'urine. Augmentation possible du nombre de leucocytes et de globules rouges.
  • Analyse clinique du sang. Lors d'une exacerbation d'une cystite chronique, la RSE et le nombre de globules blancs sont généralement élevés.
  • Buck ensemencer l'urètre et l'urine détachables. Cela détermine la sensibilité de l'agent infectieux aux médicaments antibactériens.
  • Le diagnostic PCR est effectué lorsque des infections transmissibles sexuellement sont suspectées.
    par.

Pour clarifier les causes de la cystite chronique prescrit des examens instrumentaux. Spend uroflowmetry - étudiez la vitesse de la miction. Ceci est nécessaire pour identifier une éventuelle obstruction de la vessie. Et aussi faire une inspection à l'aide d'un cystoscope.

Échographie prescrite des reins et de la prostate. Ceci est fait pour identifier les complications. L'examen échographique de la vessie en cas de cystite chronique n'est pas toujours possible, car un tel examen nécessite un remplissage maximal de cet organe. Et à cause des envies fréquentes, il est difficile pour les patients d’accumuler une quantité suffisante d’urine.

En cas de doute sur le diagnostic ou s'il est nécessaire de séparer la cystite des autres maladies, une radiographie de la vessie est administrée avec l'introduction d'un agent de contraste.

Traitement de la cystite chronique

Le traitement de la cystite chronique chez les hommes est effectué de manière exhaustive. Appliquer des préparations médicales et à base de plantes, laver la cavité enflammée et la physiothérapie. Si une pathologie est à l'origine de la cystite, traitez d'abord la maladie qui a entraîné la stagnation de l'urine. Par exemple, retirez les calculs ou l'adénome de la prostate. Si le corps a un foyer d'infection chronique (par exemple, dans les voies respiratoires supérieures), la réhabilitation de l'inflammation est nécessaire.

Traitement de la toxicomanie

Les antibiotiques ne sont prescrits qu’après l’analyse du semis en réservoir et la détection de la sensibilité de l’agent infectieux aux agents antibactériens. Médicaments utilisés fluoroquinolone, nitrofurane et groupes de céphalosporines.

Pour l'anesthésie lors d'une exacerbation de la maladie, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, diclofénac, kétorolac) et des antispasmodiques (Nosh-pa, Baralgin, Halidor, Cistenal) sont prescrits.

Si l'examen révèle des infections génitales, ils sont traités avec des médicaments antibactériens.

Des veinotoniques (Escusan) sont utilisés pour améliorer l’approvisionnement en sang des zones enflammées. Pour réduire l'hypoxie tissulaire, des antihypoxants sont utilisés (Solcoseryl), des agents antiplaquettaires sont prescrits (Trental).

Pour renforcer l'immunité, Levomax, Polyoxidonium et Galavit sont prescrits immunomodulateurs. Bien aider les bougies bio-stimulantes Vitaprost, qui sont utilisées spécifiquement pour le traitement des maladies du système génito-urinaire chez les hommes.

Phytothérapie

Le traitement avec phytopreparations est utilisé en complément d’un traitement médicamenteux. Les préparations à base de plantes sont utilisées: Tsiston, Monurel, Canephron, Brusniver, Fitolysin.

  • Cystone est une préparation à base de plantes combinée à partir d’extraits de plantes. Il agit comme un diurétique et améliore l'effet des agents antibactériens.
  • Monurel est un remède de canneberge et d'acide ascorbique. Il nettoie le corps et élimine les bactéries. Ce remède à base de plantes est utilisé dans la période où il n'y a pas d'exacerbation.
  • Canephron est fabriqué à partir d'extraits de plusieurs plantes. Ce remède réduit la douleur et les problèmes d'urine.
  • Brusniver est une collection de thé de airelles, de millepertuis, de train et d'églantier. Le médicament soulage l'inflammation dans les tissus affectés.
  • La pâte de phytolysine est composée d'extraits de pin, d'orange et de romarin. Il agit comme un diurétique, anti-inflammatoire et antispasmodique.

Un remède éprouvé contre l'inflammation sont les charges et décoctions de plantes médicinales: ortie, camomille, fenouil, millepertuis, romarin sauvage. Buvez des tisanes et des tisanes ont besoin de beaucoup de temps, plus d'un an. Il est utile tous les 2-3 mois d’utiliser de nouvelles formulations d’herbes.

Cependant, nous ne devons pas oublier que la maladie ne peut être guérie avec des herbes seules. Les remèdes maison ne doivent être utilisés qu'avec les médicaments prescrits.

Traitement local et physiothérapie

Des préparations d'acide hyaluronique et de polysaccharides sont injectées dans la vessie avec des anesthésiques. Cela aide à réduire la douleur. La thérapie dure jusqu'à 3 mois.

Et également prescrire le lavage de la cavité de la vessie avec des antiseptiques (furatsilinom et nitrate d'argent). Le cycle de lavage dure environ 14 jours. En cas de douleur intense, Novocainic est utilisé.
Des procédures physiothérapeutiques, ultrasons, UHF, électrophorèse, magnétothérapie, thérapie de boue sont utilisés.

Le traitement dans les sanatoriums des territoires de Stavropol et de Krasnodar est indiqué.

Régime alimentaire

En règle générale, dans l'inflammation chronique de la vessie, prescrire un régime alimentaire. Parfois, il est nécessaire de respecter les restrictions alimentaires pendant une longue période.

Le but principal du régime alimentaire dans ce cas est de limiter les produits qui provoquent une irritation de la membrane muqueuse des voies urinaires. Dans la préparation du régime suivez les règles suivantes:

L'alcool est interdit pendant la cystite.

  • les aliments épicés sont exclus;
  • il est interdit de manger des aliments frits, des cornichons et des conserves;
  • quantité limitée de protéines et de bonbons;
  • l'alcool, le café et le thé fort sont strictement interdits;
  • la quantité de sel est limitée;
  • les produits diurétiques sont présentés.

Il est recommandé d’inclure les légumes, les soupes avec bouillon de légumes, les céréales, les produits laitiers (yaourt, kéfir, ryazhenka, yaourt), la viande bouillie et le poisson dans l’alimentation. Le jus de canneberge est très utile.

Traitement chirurgical

Chez les hommes, le traitement chirurgical n’est pratiqué que si la maladie est négligée. Faites plusieurs types d'opérations:

  1. Enlèvement des polypes de la vessie. Si les polypes interfèrent avec le drainage de l'urine, une opération est alors effectuée pour éliminer ces formations. L'intervention est réalisée sous anesthésie générale, méthode de la coagulation. L'intervention est réalisée à l'aide d'un tsitoskop de petits instruments spéciaux. L'opération est exempte de sang, le saignement cessant instantanément sous l'influence de la température élevée.
  2. Résection transurétrale du col de la vessie. Cette opération est réalisée avec des modifications cicatricielles dans le col de la vessie. La résection est réalisée par endoscopie, l'instrument est inséré dans l'urètre sous anesthésie générale. La boucle, chauffée à haute température, coupe le tissu altéré.

Résection transurétrale du col de la vessie

Conclusion

Le traitement de la cystite chronique est souvent difficile. Par conséquent, il est important de commencer le traitement de la forme aiguë et des maladies urinaires associées dans le temps. Vous ne devez pas exposer votre corps à l'hypothermie. Il est nécessaire d'éviter l'infection par des infections génitales. Il convient de rappeler que le risque de maladie avec l’âge devient plus élevé. Les hommes d'âge moyen et âgé doivent être examinés périodiquement par un urologue lors de l'exécution du test.

Avez-vous de sérieux problèmes de potentiel?

Déjà beaucoup d'outils essayés et rien n'a aidé? Ces symptômes vous sont familiers:

  • érection lente;
  • manque de désir;
  • dysfonctionnement sexuel.

Le seul moyen est la chirurgie? Attendez et n'agissez pas par des méthodes radicales. Augmentation de la puissance POSSIBLE! Suivez le lien et découvrez comment les experts recommandent un traitement.

Cystite chez les hommes - traitement, nutrition

La cystite est une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie de nature infectieuse ou non infectieuse. Bien sûr, cette maladie est beaucoup plus répandue chez les femmes, mais un homme sur deux doit l’essayer par lui-même.

Qu'est-ce qui cause la cystite chez l'homme?

Chez les hommes comme chez les femmes, la principale cause de cette maladie est l’infection - elle est le plus souvent causée par E. coli, Pseudomonas aeruginosa, Proteus, Staphylococcus aureus, gonocoque, champignons pathogènes, Chlamydia.

Il convient de noter que dans près de 100% des cas, l'agent infectieux pénètre dans la vessie d'un homme dont le sang provient d'organes inflammatoires voisins (urétrite, prostatite, pyélonéphrite chronique, tuberculose rénale et autres maladies). La voie d'infection de l'extérieur pour les hommes n'est pas typique, car leur urètre est assez mince et de grande longueur, ce qui crée des difficultés pour la promotion des micro-organismes. Il faut également dire que, dans tous les cas, l'agent causal de la maladie qui est entrée dans la vessie ne provoquera pas d'inflammation - cet organe a une grande capacité d'auto-nettoyage. Pour le développement du processus inflammatoire, il est nécessaire qu'un corps masculin fort soit exposé à certains facteurs contribuant à la maladie. Ces facteurs sont:

  • stress chronique ou aigu;
  • diminution du statut immunitaire contre toutes les maladies;
  • l'hypothermie;
  • stase de l'urine dans la vessie.

Dans le contexte de l'impact d'un ou plusieurs des facteurs ci-dessus, la résistance de l'infection de la vessie est réduite et l'agent infectieux est introduit dans la membrane muqueuse de l'organe, provoquant ainsi un processus inflammatoire.

Cystite beaucoup moins fréquemment enregistrée de nature non infectieuse, résultant de:

  • les effets des produits chimiques contenus dans l'urine (par exemple, certains médicaments excrétés par les reins peuvent irriter la muqueuse de la vessie et provoquer une inflammation de la vessie);
  • lésion de la membrane muqueuse de la vessie par un corps étranger (généralement une pierre urinaire);
  • brûlures de la membrane muqueuse, par exemple, lorsqu'une solution est injectée dans la cavité de la vessie pour la laver, avec une température supérieure à celle requise.

Symptômes de la cystite chez les hommes

Les symptômes de cette maladie chez les hommes et les femmes sont les mêmes. Les patients s'inquiètent généralement de:

  • sensation d'inconfort, puis douleur sourde et douloureuse dans la région sus-pubienne; avec le temps, la douleur devient plus intense, parfois avec des crampes;
  • envie d'uriner fréquemment, souvent fausse (peu concluante);
  • miction douloureuse en petites portions (littéralement quelques gouttes);
  • des crampes, des brûlures dans l'urètre pendant la miction;
  • dans certains cas, l'incontinence urinaire;
  • l'urine change de couleur - devient trouble, parfois avec un mélange de sang;
  • faiblesse générale, fatigue, manque d'appétit, faible fièvre.

Les plaintes persistent pendant 10 à 14 jours, après quoi, si elles ne sont pas traitées, il est possible de transformer la forme aiguë de la maladie en une maladie chronique, quand il n’ya aucun symptôme de la maladie, ou qu’elles sont exprimées légèrement.

Diagnostics

Le médecin peut suspecter une cystite sur la base des plaintes ci-dessus, des antécédents de la maladie (indications des facteurs provoquant chez le patient) et d'un examen objectif (il y aura douleur à la palpation au-dessus du pubis). Clarifier le diagnostic aidera à compléter l'analyse d'urine, qui montrera un grand nombre de globules blancs et, éventuellement, de globules rouges. L'échographie de la vessie atteinte de cette maladie n'a aucune valeur diagnostique, car la condition principale de sa mise en œuvre est une vessie pleine et il est physiquement impossible de retenir la miction pendant une longue période.

Pour confirmer le diagnostic de cystite chronique, un examen plus large est nécessaire. Il comprend, outre un test urinaire général, d'autres études:

  • analyse d'urine selon nechyporenko;
  • culture d'urine afin de développer une colonie d'agents pathogènes et de déterminer sa sensibilité aux antibiotiques;
  • test de passage d'urine;
  • la cystoscopie.

Traitement

Les activités de traitement de cette maladie devraient inclure:

  • repos au lit;
  • régime alimentaire;
  • traitement de la toxicomanie.

En ce qui concerne le régime, les questions du lecteur sont peu susceptibles de se poser et nous nous attarderons sur les 2 points restants.

Nutrition pour la cystite

Le régime alimentaire de cette maladie doit être bénin et inclure des aliments ayant principalement un effet diurétique - pastèque, melon, citrouille, concombre, canneberges et autres aliments d'origine végétale. Il est également permis de consommer du lait, du fromage cottage, du fromage non salé, du son, du pain à grains entiers, des céréales. Il joue un rôle extrêmement important de boisson abondante (environ 2-2,5 litres par jour).

Il est formellement interdit en période de maladie de consommer de l'alcool, des aliments salés, gras, épicés, frits, des fast foods, ainsi que des fruits aigres et des baies (sauf les canneberges).

Médicaments pour le traitement de la cystite chez l'homme

  • Près de 100% des cas dans le traitement de la cystite ne peuvent pas se passer d'antibiotiques (un groupe de fluoroquinolones, céphalosporines).
  • Pour réduire les signes d'inflammation et pour l'anesthésie, des AINS sont prescrits.
  • Les remèdes à base de plantes (urolesan, canephron, busserole) aideront à soulager les spasmes et à réduire l’inflammation.
  • Les vitamines augmenteront la résistance du corps aux infections.
  • En cas de cystite chronique, la physiothérapie est indiquée.

Quel médecin contacter

S'il y a des signes de cystite chez les hommes, vous devez consulter un urologue. En cas d'évolution chronique ou récurrente de la maladie, il est utile de consulter un spécialiste des maladies infectieuses, un néphrologue, un phthisiologue, un immunologiste.

Les symptômes de la cystite chez les hommes. Cystite: traitement (médicaments)

La cystite est une maladie du système urogénital qui se développe à la suite du processus inflammatoire dans la paroi de la vessie. Cette pathologie est assez fréquente chez les hommes. La maladie se caractérise par des manifestations désagréables qui violent le rythme de vie habituel. Pour éviter que la cystite ne se transforme en une forme chronique, il ne faut pas différer la visite chez le médecin dès l'apparition des premiers signes d'indisposition.

Formes de cystite chez les hommes

En médecine, il existe trois types de cystite:

  • cystite aiguë (apparaît dans les 2-3 heures);
  • cystite chronique (le patient ressent un inconfort constant);
  • forme récurrente de cystite (les symptômes réapparaissent après environ 2 semaines).

Symptômes typiques de la maladie

  • Mictions fréquentes (plusieurs fois par heure).
  • Envie constante d'uriner, l'urine étant excrétée par petites portions.
  • Douleur et sensation de brûlure pendant la miction (la douleur est déterminée dans la région de la vessie et de l'urètre, ainsi que dans le dos lombaire).
  • Mictions fréquentes en petites portions la nuit.
  • Urine opaque (trouble), peut être mélangé avec du sang.

Symptômes de la cystite aiguë

  • Mictions fréquentes.
  • Les symptômes de la cystite chez les hommes peuvent se manifester par une légère augmentation de la température corporelle, mais dans certains cas, si le processus inflammatoire est passé dans les reins, il se produit un refroidissement et la température atteint 39-40 ° C.
  • La douleur peut également être ressentie dans le périnée, dans l'anus et les organes génitaux.
  • L'urine est trouble, elle contient des leucocytes, des bactéries et un épaississement des cellules de la membrane de la vessie.

Si des signes de cystite apparaissent et disparaissent soudainement, cela ne signifie pas pour autant que la maladie est passée d'elle-même, mais plutôt que la maladie est devenue chronique. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes de la cystite apparaissent, consultez un médecin.

Cystite chronique - symptômes

  • En règle générale, la cystite chronique est une conséquence d'une autre maladie présente dans le système urogénital (pathologie de la vessie, des voies urinaires, des reins ou des organes génitaux).
  • Les symptômes de la cystite chronique ressemblent aux signes caractéristiques de la forme aiguë de la maladie, mais ils ne sont pas prononcés.

Les difficultés auxquelles le patient peut faire face s'il développe une cystite chronique: les symptômes peuvent être effacés, ce qui rend difficile l'établissement d'un diagnostic et la prescription d'un traitement.

Qu'est-ce qui peut causer une cystite?

La forme et les symptômes de la cystite chez l'homme dépendent du type de bactérie qui contribue au développement de cette maladie.

  • Micro-organismes de la microflore opportuniste de l'intestin (E. coli, Klebsiella, entérocoques, proteus, entérobactéries, staphylocoques).
  • Bactéries responsables de maladies génitales (chlamydia, trichomonas, mycoplasmes, ureaplasmas, herpès type 2, champignons du genre Candida).
  • Les infections nosocomiales - cystite peuvent se produire après la chirurgie ou la pose du cathéter (staphylocoque, streptocoque, salmonelle, esherehii, Proteus, Klebsiella, iersenii, Morganella, Pseudomonas aeruginosa, gerperovirus, varicelle, herpès zoster, le cytomégalovirus, l'adénovirus, paramyxovirus).

Voies d'infection par la cystite

  • Chemin ascendant - l'urètre (voie d'infection la plus courante).
  • Chemin descendant - les agents pathogènes pénètrent dans la vessie par les reins.
  • Voie lymphogène - l’infection se produit à partir des organes pelviens adjacents. Ce mode d'infection est typique pour les femmes. Cela est dû à la particularité de la structure anatomique.
  • Voie hématogène - L’infection se produit par le sang (les bactéries sont transportées par la circulation sanguine dans tout le corps et pénètrent ainsi dans la vessie).
  • Le chemin direct - L’infection peut se produire lors de l’ouverture d’ulcères dans les organes voisins.

Causes non infectieuses de la cystite

  • Anomalies du système immunitaire.
  • Divers troubles hormonaux.
  • Dysfonctionnements du système nerveux (entraînant une fibrose de la vessie). C'est la forme la plus grave de cystite.
  • Une réaction allergique qui peut se manifester sous la forme d'une cystite.
  • La radiothérapie a été réalisée dans la région pubienne ou dans le bas de l'abdomen.
  • Des brûlures dans les parois de la vessie peuvent survenir en raison de l'introduction de divers produits chimiques dans sa cavité.

Causes infectieuses de la cystite

La cystite chez les hommes survient souvent à cause de l'urine stagnante dans la vessie avec:

  • maladies tumorales;
  • urolithiase;
  • diverticule de la vessie;
  • pénétration de corps étrangers;
  • adénome de la prostate.

Les symptômes de la cystite chez les hommes peuvent se produire en raison de la présence de processus inflammatoires dans le système urogénital:

  • avec urétrite (inflammation des parois de l'urètre);
  • avec orchite (inflammation des testicules);
  • vésiculite (inflammation des vésicules séminales);
  • avec prostatite (inflammation de la prostate);
  • pyélonéphrite (maladie du rein).

L'apparition de la cystite est facilitée par diverses anomalies du système urogénital (diverses contractions empêchant l'écoulement de l'urine):

  • phimosis (rétrécissement du prépuce chez les garçons);
  • obstruction intravésicale (l'obstruction sousvésicale de l'appareil urinaire est une anomalie congénitale).

Les maladies ci-dessus augmentent considérablement le risque de développer une cystite, mais cela ne signifie pas que tous les hommes souffrant de certains problèmes de santé en souffrent. Le risque d'apparition de la maladie augmente en présence de certains facteurs concomitants.

Facteurs prédisposants

  • L'hypothermie
  • L'hypodynamie.
  • Rapports sexuels non protégés.
  • Porter des sous-vêtements serrés.
  • Violation de l'hygiène personnelle.
  • Vidange incomplète de la vessie due à un adénome de la prostate et à une prostatite.
  • Carence en vitamine.
  • La présence de maladies chroniques d'autres organes.
  • L'apparition d'une cystite peut être le résultat de manipulations médicales (cathétérisme, urétrocystoscopie).
  • La présence de corps étrangers dans la vessie (calculs, cystostum, endoprothèses dans les uretères).

Comment guérir la cystite, pour déterminer la cause exacte de la maladie aidera le médecin. En raison de facteurs mal établis provoquant une pathologie, l'auto-traitement de ce problème peut entraîner des complications graves et le développement d'une cystite chronique.

Traitement conservateur de la cystite

Le traitement de la cystite dépend directement de la forme de la maladie et de la cause de son apparition. Souvent, le traitement de la maladie est effectué à l'aide de médicaments antibactériens. Le choix de l'un ou l'autre groupe d'antibiotiques dépend du type d'agent pathogène. Fondamentalement, les comprimés pour la cystite ont un large spectre d’action, c’est-à-dire qu’ils combattent divers types de microorganismes nuisibles. Par conséquent, des médicaments peuvent être prescrits pour obtenir les résultats des tests. Lorsque l'agent causal de la maladie est établi avec précision, les agents antibactériens sont pris à la maison, conformément au mode d'emploi ou à la prescription d'un médecin. Les médicaments suivants peuvent être utilisés pour le traitement:

  • "Lévofloxacine".
  • "Nevigremon".
  • "Ciprofloxacine".
  • Palin
  • "Nolitsin" ou son analogue "Norbaktin".
  • "Furadonin".
  • "Monural".
  • Augmentin ou Amoxiclav.
  • "Furagin".
  • "Rulid".
  • "Nitroxoline".
  • "Furazolidone".

Le traitement thérapeutique des médicaments antibactériens dure en moyenne 7 à 10 jours (parfois 2 à 4 semaines). L'exception est le médicament "Monural" - il doit être pris une fois par dose de 3 grammes.

Mais, malgré l'efficacité des médicaments antibactériens, ils causent de graves dommages à l'organisme et entraînent des effets secondaires:

  • dans le système cardiovasculaire;
  • dans le système génito-urinaire;
  • dans le système nerveux central (faiblesse, somnolence, maux de tête fréquents, vision floue);
  • dans le tube digestif (diarrhée ou constipation, nausée, douleur et ballonnements dans l'abdomen, gastrite, dysbactériose, etc.);
  • réactions allergiques;
  • violation de la formation de sang.

Cystite: traitement

Les préparations à base de plantes peuvent, dans certains cas, guérir la cystite. Ces produits contenant des extraits de plantes sont les plus sûrs et réduisent considérablement le risque d'effets secondaires. Mais dans la plupart des cas, les préparations à base de plantes sont prescrites en association avec un traitement antibactérien. Ceux-ci sont tels que:

  • "Feuilles d’airelles et camomille";
  • Canephron est le remède à base de plantes le plus efficace contre la cystite;
  • "Monurel";
  • "Cyston";
  • "Fitolizin".

Les symptômes douloureux de la cystite chez l'homme sont éliminés à l'aide d'anesthésiques non stéroïdiens et d'antispasmodiques, tels que:

En plus des médicaments pour la cystite, des procédures thérapeutiques supplémentaires peuvent être indiquées:

  • physiothérapie (UHF, iontophorèse, inductothermie);
  • plateaux sessiles avec des herbes médicinales: sauge, camomille, calendula;
  • herbes diurétiques;
  • douche vésicale avec solutions antiseptiques;
  • traitement chirurgical.

Dans certains cas, une immunothérapie et des médicaments immunomodulateurs sont prescrits. Ils sont utilisés pour activer le système immunitaire afin de lutter contre les bactéries pathogènes.

Pendant la période de traitement, il est recommandé d’adhérer au repos au lit, à l’alimentation et de s’abstenir de rapports sexuels. Le traitement n'est interrompu que sur prescription d'un médecin en fonction des résultats des tests nécessaires pour la transmission au patient à la fin du traitement.

Bonne nutrition

Le régime alimentaire pour la cystite est un élément important du traitement, il contribue également à améliorer le bien-être du patient lors de l’exacerbation d’une cystite chronique et lors de l’apparition de sa forme aiguë. La règle de base d'un tel système alimentaire: le matin, il est recommandé de manger des aliments «difficiles» à digérer, et l'après-midi, le menu doit être composé de plats légers et diététiques.

Régime alimentaire avec cystite aiguë

Le régime alimentaire pour les cystites aiguës a une règle générale: les aliments qui irritent les parois de la vessie sont complètement exclus du régime: aliments au vinaigre, aliments fumés, épicés et salés et divers assaisonnements. Il est également nécessaire de limiter la consommation de produits potentiellement dangereux:

  • soda, bonbons;
  • produits à base de farine de qualité supérieure, pommes de terre;
  • thé fort et café.

Il est strictement interdit de prendre de l'alcool!

Pendant l’exacerbation de la cystite, il est recommandé de boire du jus de canneberge. Il est conseillé de manger des fruits (en particulier de la pastèque), des légumes, des produits laitiers, des jus de légumes. Il est également recommandé de boire beaucoup.

Nourriture pour la cystite chronique

Pendant la rémission, il n'y a généralement pas de restrictions alimentaires strictes. Mais il reste certaines recommandations à suivre:

  • limiter la consommation d'aliments gras et glucidiques;
  • se concentrer sur les produits à base de lait fermenté;
  • consommer du pain de grains entiers, des céréales non emballées, des légumes et des fruits;
  • Les soupes de légumes, les jus de fruits frais, le poulet et la viande maigre sont utiles pour la cystite;
  • de la ration alimentaire quotidienne excluent les produits qui entraînent une irritation des parois de la vessie (viandes fumées, boissons alcoolisées, aliments en conserve, assaisonnements, sauces chaudes).

Diagnostic de la cystite

En règle générale, le traitement de la cystite est prescrit après l'examen du patient, ce qui comprend:

  • analyse d'urine pour l'ensemencement;
  • palpation du scrotum et de la prostate, étude des organes génitaux;
  • tests pour les infections sexuellement transmissibles;
  • Échographie des reins, de la prostate et de la vessie.

Mesures préventives

Malgré le fait que les médicaments pour le traitement de la cystite combattent rapidement et efficacement la maladie, il est préférable de la prévenir que de la traiter. La prévention empêchera non seulement le développement de la cystite, mais améliorera également la santé en général. Que comprennent les mesures proactives? Ce sera utile:

  • Élimination du stress, manque de sommeil, hypothermie.
  • Manger des légumes, des fruits.
  • Rejet des produits épicés, gras et fumés.
  • Buvez au moins 2 litres de liquide par jour.
  • Vidange systématique et complète de la vessie.
  • Prévenir l'hypothermie.
  • Observez l'hygiène personnelle.
  • Il est déconseillé de porter des sous-vêtements bien ajustés.
  • Diagnostic et traitement opportuns d'autres maladies du système génito-urinaire.
  • Une fois par an, consulter un urologue pour un examen de routine.

Des complications

Il est important de comprendre que la cystite est une maladie grave qui, en cas de traitement tardif, peut entraîner de graves problèmes de santé et, dans certains cas, des processus irréversibles.

  • La cystite aiguë deviendra chronique.
  • Une réduction du volume de la vessie peut survenir.
  • Violation de la sexualité.
  • Le processus inflammatoire peut aller aux reins (pyélonéphrite), à ​​l'urètre (urétrite), aux tissus entourant la vessie.

Pour éviter des conséquences graves, il est nécessaire de consulter un médecin et de respecter scrupuleusement tous ses rendez-vous.

Cystite chronique chez l'homme

La plupart des gens croient que la cystite est une maladie typiquement féminine. La spécificité anatomique des voies urinaires chez l'homme empêche la pénétration de l'agent pathogène de l'extérieur. Cependant, il est impossible d'éliminer complètement l'inflammation des parois de la vessie. La publication présente des rapports sur la cystite chronique chez l'homme, ses symptômes, ses causes et ses méthodes de contrôle.

Y a-t-il une cystite chez les hommes?

L'inflammation du réservoir urinaire chez un homme jeune est rare et résulte d'une violation grave de l'hygiène intime ou d'une infection causant une maladie vénérienne. Après quarante ans, le risque augmente en raison d'une diminution de la défense immunitaire, ainsi que du développement de maladies chroniques.

L'hypothermie constante, les situations stressantes, le diabète sucré, l'amygdalite permanente, la sinusite, la lithiase urinaire, la prostatite entraînent une inflammation des parois de la vessie. L’émergence de la maladie contribue à l’abus d’alcool, de tabac, d’aliments épicés, de mets raffinés.

Si les femmes souffrent principalement en âge de procréer, les différences de sexe disparaissent chez les patientes matures et âgées.

Les symptômes

Les signes suivants sont caractéristiques de l'exacerbation de la cystite chronique:

  • douleur au-dessus de l'aine;
  • nycturie - besoin fréquent d'uriner la nuit;
  • strangurie - difficulté à se vider, accompagnée de douleur;
  • turbidité de l'urine;
  • détérioration de la santé.

Est-ce que la température dans la cystite chronique chez les hommes? La maladie évolue généralement sans hyperthermie. L’apparition de fièvre est un symptôme d’intoxication alarmant, caractéristique de l’évolution sévère de la maladie.

Diagnostics

En plus des symptômes cliniques, analyse informative des urines. Un ensemencement bactérien, une microscopie du frottis urétral, une cystoscopie, une échographie de la prostate et des reins sont effectués. Si une infection sexuelle est suspectée, un diagnostic PCR est réalisé.

Thérapie

La stratégie de traitement de la cystite chronique chez l'homme se développe dans les domaines suivants:

  • traitement médicamenteux;
  • traitement local;
  • intervention chirurgicale;
  • physiothérapie;
  • restrictions alimentaires.

Traitement médicamenteux

Les agents antimicrobiens sont prescrits après l'analyse de l'urine sur la sensibilité de la microflore aux antibiotiques. Les céphalosporines, les fluoroquinolones, ainsi que les préparations du groupe des nitrofuranes sont en demande.

Outre les antibiotiques, des antiphlogistes non hormonaux sont utilisés - le diclofénac, l’ibuprofène et leurs analogues. Pour soulager les spasmes, utilisez Baralgin, Papaverin, No-Shpu. À la discrétion de l'urologue, appliquez des immunomodulateurs, des veinotoniques, des moyens d'éliminer l'hypoxie. Si la maladie est associée à une prostatite ou à d'autres pathologies urogénitales, utilisez des suppositoires rectaux Vitaprost.

La cystite permanente chez les hommes est une maladie qui dure toute la vie. Par conséquent, pendant les périodes de rémission, le traitement symptomatique ne doit pas être oublié. Les phytopreparations sont utilisées:

Les agents auxiliaires dans le traitement de l'inflammation de la vessie sont considérés comme des décoctions de plantes médicinales - camomille, millepertuis, fenouil. Les médicaments sont pris après l'approbation de l'urologue.

Traitement local

Dans les situations avancées, la cavité de la bulle est lavée avec des antiseptiques en association avec des anesthésiques. Le nitrate d'argent, la furatsiline, des préparations d'acide hyaluronique sont utilisés. Pour soulager la douleur, pratiquez le blocage par Novocain.

Intervention chirurgicale

Lorsque les médicaments ne vous aident pas, faites appel à la chirurgie. Effectuer l'enlèvement des calculs, si la cystite est associée à une lithiase urinaire, des polypes de la vessie, lorsque la maladie s'accompagne d'un rétrécissement de la lumière de l'uretère.

En cas de cystite nécrotique, un tube pour la sortie de l'urine est sorti. Dans les cas graves, la vessie est enlevée.

Physiothérapie

Lorsque la cystite permanente lente prescrit UHF, ultrasons, électrophorèse, thérapie de boue, thérapie magnétique. Le traitement de spa est montré.

Restrictions alimentaires

L'inflammation chronique de la vessie dure toute la vie. Même après une longue rémission, les symptômes cliniques réapparaissent si la personne abuse de l'alcool, du tabac, de la gourmandise. Par conséquent, le but est d’éliminer de l’alimentation les plats suivants, irritant les parois des uretères, contribuant à la formation de calculs, retenant les liquides dans le corps:

  • pointu, fumé, salé;
  • frits, en conserve, marinés;
  • riche en protéines - premiers plats dans un bouillon de viande ou de poisson fort;
  • aliments cuits à base de légumineuses et de céréales;
  • des bonbons;
  • café, ainsi que thé fort;
  • fruits aigres sauf les canneberges.

Les produits suivants sont recommandés pour une utilisation:

  • soupes de bouillon de légumes;
  • produits laitiers fermentés;
  • poisson et viande bouillis;
  • jus de canneberge.

Prévention

La prévention de la cystite est l'hygiène personnelle, la vie intime protégée, le traitement des maladies chroniques. Un homme devrait éviter l'hypothermie, les situations stressantes et les excès gastronomiques. Les mauvaises habitudes, les comportements frivoles deviennent la cause de la cystite et des maladies associées. À l'âge adulte, vous devez mener des enquêtes régulièrement.

Conclusion

La cystite chronique devient une maladie à vie pour un homme qui a atteint l'âge adulte. Pour ralentir le développement de la maladie, pour éviter les exacerbations, il est nécessaire de changer le mode de vie.

Quels symptômes indiquent une cystite chez l'homme?

Inflammation de la vessie - une maladie que même le plus patient des patients va forcer les proches parents à se plaindre de leur maladie. Ce n’est pas seulement douloureux et inconfortable, c’est aussi très désagréable: vous êtes constamment en attente, littéralement physiquement, vous ne pouvez pas vous détendre. Ceux qui ont survécu à une cystite aiguë connaissent toutes les nuances de la maladie et se rappellent que ces jours-ci, ils ne voulaient que la paix et la solitude.

La cystite est beaucoup plus fréquente chez les femmes, car on pourrait penser que cette impressionabilité est simplement une exagération féminine de l'étendue de la maladie. Mais dès qu'un homme contracte une cystite, il s'avère que les femmes sont beaucoup plus patientes et plus endurantes. Pour un homme, toute affection urologique est un stress grave, ainsi que la cystite.

La cystite ne "aime" pas les patients masculins?

Le plus souvent, l’inflammation de la membrane muqueuse de la vessie touche les hommes de plus de quarante ans et se manifeste dans le contexte d’autres maladies urologiques. Particulièrement dangereux en tant que facteur de développement de la cystite, de divers types de processus stagnants dans la cavité de la vessie et même d’obtenir une infection dans ses tissus.

Pourquoi la cystite affecte rarement les hommes:

  1. Le canal urinaire masculin est assez long et sinueux, ce qui constitue un chemin d'infection trop difficile - il lui est simplement physiquement difficile d'entrer à l'intérieur;
  2. Même si l'infection pénètre encore dans l'urètre, elle est généralement partiellement éliminée par un jet d'urine. Les cellules protectrices éliminent ce qui reste avant que les agents pathogènes n'apparaissent dans la vessie.
  3. La cystite chez l'homme apparaît si son immunité est sérieusement affaiblie, si on observe une congestion dans l'organe urinaire ou si les agents pathogènes s'y trouvent en très grand nombre.

Cystite masculine: causes

La cystite aiguë chez l'homme est la maladie primaire. C'est-à-dire qu'une infection par des bactéries ou d'autres dommages à l'intégrité de la bulle s'est produite pour la première fois. Pour le cours aigu caractérisé par une sévérité des symptômes et un début brillant.

Qu'est-ce qui peut causer une cystite masculine?

  • Exposition aux radiations;
  • Réaction allergique;
  • Maladies rénales infectieuses et maladies des uretères;
  • Infections sexuellement transmissibles;
  • Immunité réduite;
  • Hypothermie importante;
  • Pénétration dans le corps par le sang ou la lymphe, ou avec le courant urinaire des bactéries nuisibles de certains virus, microorganismes protozoaires;
  • Le sepsis;
  • Inflammation de l'urètre;
  • Prostatite;
  • Adénome de la prostate;
  • Le courant inverse de l'urine - dans l'urètre, il commence à un mouvement turbulent;
  • Traumatisme corporel (peut être associé à un cathétérisme et à d'autres procédures médicales);
  • Fistule entre les voies urinaire et rectale.

Les bactéries sont la cause la plus courante de cystite. Les statistiques montrent que l’agent causal typique de la cystite est E. coli, ainsi que les cocci, Proteus, pathogènes de diverses infections urogénitales.

Types de cystite

Comme déjà mentionné, la description de l'évolution de la cystite est aiguë et chronique. La cystite aiguë est une maladie rare ou apparue pour la première fois. Il est important qu'après la guérison de cette maladie, les analyses d'urine de laboratoire reviennent à la normale.

Types d'inflammation chronique:

  1. Latent. Cette maladie est asymptomatique. Une telle cystite ne peut être fixée que par des techniques endoscopiques. Les périodes d'exacerbation sont assez rares. Lors d'une exacerbation, la maladie est aiguë ou subaiguë.
  2. Persistant Une exacerbation se produit deux ou trois fois par an, moment auquel les tests de laboratoire démontrent un processus inflammatoire.
  3. Interstitiel Il s’agit d’une forme grave de la maladie, caractérisée par des exacerbations fréquentes, une douleur presque constante dans la zone urinaire, qui entraînent des déformations des parois de l’organe.

La cystite est également classée selon le principe d'implication d'un site spécifique dans l'inflammation. Avec la cystite cervicale, seule la nuque de la vessie s'enflamme, avec le trigonite, le triangle de la vessie est enflammé et, avec une maladie diffuse, la paroi de l'organe est impliquée dans le processus d'inflammation.

En outre, la cystite est catarrhale - dans une telle situation, la membrane muqueuse de la vessie est hyperémique, hémorragique - elle diffère par une hémorragie, une inflammation kystique se produit avec la formation de kystes, des ulcères - ulcères à la paroi.

Lorsque la cystite phlegmoneuse dans la région de la vessie accumule beaucoup de pus, la cystite gangréneuse est diagnostiquée avec une nécrose tissulaire de l'organe.

Symptômes de la maladie

La maladie est bénigne, modérée et grave. Cela dépend des symptômes et des résultats de l'étude.

Dans la maladie aiguë a noté:

  • Écoulement urinaire - problématique, douloureux, accompagné d'impulsions fréquentes et même fausses, peut avoir lieu la nuit;
  • L'urine peut être avec du sang (hématurie terminale), avec des sécrétions purulentes (leucocyturie), floue, et parfois avec une odeur répulsive forte;
  • Autres symptômes Ceux-ci incluent une augmentation de la température, une faiblesse générale et de la fatigue, une performance incomplète. La douleur se fait sentir à l'aine, dans le pénis, dans le scrotum. Il y a une incontinence urinaire, des démangeaisons dans la région de l'urètre. Sur le fond de l'inflammation il y a des douleurs musculaires et articulaires, la fièvre.

La cystite chronique ne se développe pas si rapidement. C'est moins douloureux, pas une violation si importante de l'urine, améliorant la santé globale.

Comment reconnaître la maladie et établir le bon diagnostic

Comment traiter la cystite chez l'homme, décide strictement spécialiste. Le patient doit venir chez l'urologue. Lors de la réception, le médecin entendra les plaintes de l'homme et procédera à un examen urologique. Déjà à ce stade, le spécialiste saura si le lien entre la cystite et l'adénome, la prostatite ou d'autres pathologies urologiques existants est possible.

Ensuite, le médecin doit prescrire une étude de laboratoire et instrumentale, qui détermine l'agent pathogène, ainsi que la nature de l'inflammation.

Techniques de laboratoire - ce qu'il faut:

  • Oam Avec la cystite, elle peut entraîner une augmentation des leucocytes, du sang dans les urines, du mucus, des bactéries et même de l'épithélium desquamé.
  • Chêne Lorsque la cystite allergique peut être une augmentation des éosinophiles. En outre, l'analyse montre une augmentation de la RSE, de la leucocytose (avec fièvre);
  • Bactéries dans l'urine et le contenu de l'urètre. Cette étude identifie l'agent responsable de la maladie et détermine la sensibilité de celui-ci aux antibiotiques.
  • Étude PCR. Il est prescrit s'il y a suspicion d'infections vénériennes.

Un diagnostic plus avancé implique la compilation d'un immunogramme, la biochimie sanguine, etc.

Des méthodes de diagnostic instrumentales sont également possibles: débitmétrie urinaire, cystoscopie, échographie des reins et de la prostate, éventuellement cystographie. L'échographie de l'organe lui-même n'est pas effectuée au cours d'une maladie aiguë, car il est alors physiquement impossible de remplir au maximum la cavité de sa cavité avec de l'urine.

Comment traiter la cystite

De nombreux patients s'intéressent à la quantité de cystite traitée chez les hommes. Cela dépend de la gravité et de la forme de la maladie.

La partie dominante de tous les cas ne nécessite qu'un traitement conservateur. Les opérations sont prescrites pour la forme gangréneuse de la maladie et la cystite chronique, qui a provoqué un adénome de la prostate.

Traitement standard pour la cystite aiguë:

  1. Mode lit / demi-lit (au moins pour la première fois);
  2. Boisson de qualité suffisante (environ 2 litres / jour);
  3. Régime alimentaire avec le rejet de diverses épices et assaisonnements, alcool, café et plats épicés;
  4. Rejet de nicotine (au moins pour la durée du traitement);
  5. Réception de médicaments antispasmodiques;
  6. Les diurétiques et les uroseptiques en tant que traitement adjuvant efficace;
  7. Antibiotiques - bien qu’ils complètent cette liste, ils en constitueront le principal composant (la cystite infectieuse ne peut être soignée sans antibiotiques).

Toutes sortes de tisanes, bains chauds, chauffe-sec sur le bas-ventre - un sujet de discussion avec l'urologue. Ce ne sont pas des recettes universelles qui conviennent à tout le monde, mais des mesures avec une efficacité douteuse. Les mêmes herbes ont des contre-indications d'utilisation, la chaleur dans la cystite aiguë est un facteur de propagation d'une infection.

Y a-t-il un intérêt en phytothérapie pendant la cystite?

Quelle est la cystite dangereuse pour les hommes? Aussi étrange que cela puisse paraître, elle se guérit d'elle-même. Comme vous le savez, les hommes n’apprécient pas particulièrement les pilules, car ils sont d’accord sur les décoctions et les tisanes, qui sont utiles à une femme ou à une mère. Dans le meilleur des cas, les proches se rendent à la pharmacie pour un prélèvement d'urologie, qu'ils traitent de la cystite.

La maladie s'atténue (pas toujours - mais c'est possible), les symptômes s'atténuent, l'homme se réjouit et croit que les herbes l'ont sauvé. Mais la nouvelle aggravation se produit assez rapidement et prête à confusion. De ce point de vue, la phytothérapie est dangereuse, et même une consommation importante de boissons aux fruits de canneberge posera problème.

Mais si vous êtes une personne sensée et que vous utilisez des médicaments à base de plantes uniquement comme traitement supplémentaire, cela vous aidera certainement.

La busserole, le fenouil, l'ortie, le calamus, le millepertuis et d'autres plantes sont utiles pour soulager les signes d'inflammation. Buvez des thés urologiques spéciaux, mais ne les remplacez pas par le traitement principal.

Si vous ne guérissez pas la cystite, commencez-la, les complications peuvent être assez graves. Cette pyélonéphrite (une infection affecte les reins), le reflux vésico-urétéral et une inflammation du tissu para-vésical.

Un homme ne doit pas tolérer l'hypothermie, traiter rapidement les problèmes urologiques, boire beaucoup (eau plate, tisane et compotes peu sucrées), renforcer le système immunitaire de toutes les manières possibles.