Search

Cystite chez l'homme - symptômes et traitement à la maison

La cystite est une infection bactérienne causée par l’introduction d’une bactérie dans la vessie par l’urètre. Cet état pathologique est appelé infections des voies urinaires inférieures.

La cystite est moins fréquente chez les hommes, car leur urètre est beaucoup plus long que celui des femmes. Par conséquent, les bactéries doivent aller assez longtemps pour atteindre la vessie. Environ tous les deux centièmes représentants du sexe fort révèlent des signes pertinents.

Aujourd'hui, nous examinerons la cystite chez l'homme, ses symptômes et les médicaments utilisés pour traiter efficacement à domicile.

Les causes

Pourquoi la cystite survient-elle chez l'homme et qu'est-ce que c'est? Le plus souvent, c'est l'infection qui provoque la cystite. Les bactéries pénètrent dans la vessie, principalement par la voie ascendante, c’est-à-dire de l’urètre, de la prostate, du testicule ou de son appendice, des vésicules séminales.

Chez les hommes, l'urètre est assez long, étroit et courbé. De plus, la membrane muqueuse et l'épithélium de la vessie des hommes sont capables de résister indépendamment aux germes. Ceci explique la rareté de la maladie chez les représentants du sexe fort.

  1. La cystite infectieuse chez l'homme se développe généralement sur fond d'uréthrite, de prostatite, d'orchite, de vésiculite, d'épididymite.
  2. Cystite spécifique causée par les mycoplasmes, la chlamydia, les trichomonas, la mycobactérie tuberculeuse, le gonocoque.
  3. Très rarement, la cystite accompagne des maladies telles que le purpura, l'actinomycose et la schistosomiase.

Parmi les autres facteurs qui augmentent le risque de développer une cystite chez l’homme, il faut noter le diabète, les lésions de la colonne vertébrale, la chirurgie transurétrale (résection de la prostate, tumeurs de l’urètre, de la vessie), le stress, l’hypothermie, l’abus d’alcool, les aliments épicés.

Signes de maladie

Les premiers signes de cystite chez l'homme peuvent être détectés indépendamment, cette maladie est caractérisée par:

Le traitement de la cystite avec des antibiotiques n’a pas besoin d’être différé, car il a de lourdes conséquences et peut entraîner des complications sous la forme d’une inflammation de la fibre autour de la vessie, d’une diminution de la taille de la vessie, d’une incontinence urinaire et d'une pyélonéphrite.

Symptômes de la cystite chez les hommes

Avec le développement de la cystite aiguë, un homme doit porter une attention particulière aux symptômes - des visites fréquentes aux toilettes pour des besoins moindres. Si la miction est accompagnée de douleur et de difficultés et que l’urine elle-même devient trouble, c’est une raison pour vous adresser à un urologue et être examiné.

Ainsi, les principaux symptômes de la cystite chez l’homme sont:

  • il devient douloureux d'uriner, il y a une sensation de brûlure et une douleur au pubis;
  • miction fréquente, bien que pas toujours capable de faire pipi;
  • l'urine est excrétée en petites portions, à la fin, le sang peut être libéré;
  • il y a des signes d'intoxication: faiblesse, fatigue, mal de tête, perte d'appétit;
  • une douleur ou un inconfort au pubis peut apparaître en dehors de l'acte de miction;
  • parfois, l'urine est libérée involontairement, mais en petite quantité;
  • l'urine devient trouble, un sédiment floculant tombe, une odeur désagréable se fait sentir;
  • peut augmenter la température corporelle.

Les plaintes persistent pendant 10 à 14 jours, après lesquels, si elles ne sont pas traitées, il est possible de transformer la forme aiguë de la cystite en maladie chronique, quand il n’ya pas de symptômes, ou qu’ils existent, mais qu’ils sont légers.

Diagnostics

Afin de comprendre comment traiter la cystite chez l'homme, celle-ci doit être correctement diagnostiquée. Dans le même temps:

  1. Analyse d'urine selon la méthode de Nechyporenko.
  2. Semez de l'urine sur des microbes pathogènes pour déterminer leur sensibilité aux antibiotiques.
  3. Uroflowmetry - une étude du passage de l'urine dans l'urètre et de sa vitesse.
  4. Cystoscopie - examen interne de la vessie avec un endoscope.

Le succès du traitement de la cystite dépend du diagnostic et détermine les causes de son développement.

Des complications

Les conséquences les plus graves de la cystite sont l'apparition d'un reflux vésico-urétéral (lorsque l'urine est rejetée de la vessie dans les uretères) et d'une pyélonéphrite.

Les formes sévères de cystite (par exemple, les gangrènes) peuvent entraîner des fistules et une inflammation de la cellulose paravésicale. L'inflammation dans le sphincter de la vessie s'accompagne parfois d'une rétention urinaire aiguë.

Traitement de la cystite chez les hommes

Lorsque des symptômes de cystite ont été découverts, un homme devrait commencer un traitement par certains médicaments, principalement des antibiotiques. Ils ne sont nommés que par un expert.

Le schéma général de traitement de la cystite chez l'homme comprend:

  1. Vous devez boire beaucoup de liquide, jusqu'à trois litres par jour. Un peu plus pour mentir. Le régime est interdit de salé, acide et épicé. En cas de fièvre, prenez des médicaments antipyrétiques.
  2. Antibiotiques. Attribuer après isolement de l'agent pathogène et établir sa sensibilité aux médicaments. Il s'agit généralement de comprimés: nitrofuranes (furadonine), fluoroquinolones (Normaks, Tsiprolet A, Nolitsin), céphalosporines.
  3. Phytothérapie Lors du traitement de la cystite chez les hommes, le traitement doit inclure des diurétiques à base de plantes, des anti-inflammatoires tels que la tisane - thé à la busserole, la feuille d’airelles et la prêle.
    Analgésiques Soulager efficacement la douleur causée par les antispasmodiques (Papaverin, No-Spa) et les AINS (Nimesil, Diclofenac).
  4. Si une IST est détectée, les médicaments appropriés sont prescrits.
  5. Les symptômes et le traitement de la cystite dépendent de maladies concomitantes, qui sont le plus souvent - prostatite, pyélonéphrite, adénome de la prostate, lithiase urinaire, adénomectomie.
  6. Lavage de la vessie. Parfois, le patient reçoit cette procédure avec une solution spéciale contenant des antiseptiques. Il aide à détruire rapidement les bactéries pathogènes à l'intérieur de la vessie.
  7. Physiothérapie Après la fin de la période aiguë d'inflammation, une électrophorèse, une UHF, des ultrasons, une thérapie au laser magnétique, une thérapie par la boue sont utilisées pour la résorption et une récupération rapide.

Cystite dans la forme aiguë sont traités avec des médicaments antibactériens à la maison, prescrits par un médecin. Aussi, ces patients sont recommandés repos au lit, un régime spécial et beaucoup de boissons.

Le traitement de la forme chronique est plus difficile, il ne peut pas se passer de physiothérapie et d'instillations antiseptiques locales. Dans ce cas, le traitement vise à améliorer le passage de l'urine et à prévenir le reflux.

Antibiotiques

Le médicament principal est un antibiotique, car dans la plupart des cas, la cystite est causée par la flore bactérienne. Les groupes d'antibiotiques qui pénètrent dans la membrane muqueuse de la vessie sont les fluoroquinolones et les céphalosporines.

Antibiotiques fluoroquinolones:

  • la loméfloxacine;
  • la gatifloxacine;
  • l'ofloxacine;
  • ciprofloxacine.

Médicaments à base de plantes:

Il est également important de suivre un régime alimentaire qui préviendra un environnement urinaire agressif.

Nutrition pour la cystite

Il joue un rôle extrêmement important de boisson abondante (environ 2-2,5 litres par jour).

Le régime alimentaire de cette maladie doit être bénin et inclure des aliments ayant principalement un effet diurétique - pastèque, melon, citrouille, concombre, canneberges et autres aliments d'origine végétale. Il est également permis de consommer du lait, du fromage cottage, du fromage non salé, du son, du pain à grains entiers, des céréales.

Il est formellement interdit en période de maladie de consommer de l'alcool, des aliments salés, gras, épicés, frits, des fast foods, ainsi que des fruits aigres et des baies (sauf les canneberges).

Symptômes de la cystite chez l'homme - traitement, causes, signes

On sait que la cystite se produit souvent chez les femmes, mais chez les hommes, est-ce que la cystite est ou non? Et s'il se produit, quels sont ses symptômes caractéristiques et comment traiter la cystite chez l'homme? Parmi les représentants du sexe fort, cette maladie est enregistrée beaucoup moins souvent que chez les femmes, principalement chez les hommes de plus de 45 ans, et ne représente qu'environ 1% de tous les cas diagnostiqués.

Par conséquent, il y a certainement une cystite chez les hommes. Les symptômes pouvant indiquer une cystite sont des mictions fréquentes, des sensations de brûlure, des coupures, des douleurs dans la région située au-dessus du pubis, l'apparition de mucus, du sang dans les urines, une envie nocturne d'uriner. Cela est dû au processus inflammatoire, qui affecte la muqueuse de la vessie, ce qui perturbe son fonctionnement normal.

Pour le diagnostic de la cystite, l’urine est examinée à la fois sur le plan bactériologique et microscopique, puis sur l’échographie de la vessie, bien qu’elle ne soit pas toujours informative, sur l’échographie des reins, de la prostate, la cystographie et la tomodensitométrie spirale à détecteurs multiples. Le traitement de la cystite chez les hommes comprend l’antibiothérapie obligatoire, le traitement symptomatique, l’utilisation de divers remèdes à base de plantes, la physiothérapie.

Causes de la cystite chez l'homme

Il est très facile pour un jeune homme de ne pas tomber malade d'une cystite et il suffit de suivre les règles d'hygiène personnelle. Mais la principale cause de cystite chez les hommes, en particulier avec l’âge, est la lithiase urinaire, les infections sexuellement transmissibles chroniques, les sténoses, les urters et l’affaiblissement de l’immunité (hormones, médicaments cytotoxiques, radiothérapie, infection par le VIH, etc.). Chez la femme, la cystite se manifeste le plus souvent. infection ascendante de l'urètre, de l'anus, du vagin et des hommes de la prostate, de l'urètre, de l'épididyme, des vésicules séminales.

Si un homme a des problèmes urologiques accompagnés d'un rétrécissement de l'urètre et, par conséquent, d'une stagnation de l'urine, il s'agit alors d'un élément déclencheur de l'apparition de la cystite.

Celles-ci peuvent être des barrières mécaniques, telles qu'un corps étranger, des pierres sortant de la vessie, ainsi que des maladies plus graves, telles que l'adénome de la prostate, des néoplasmes malins, des diverticules, etc.

La cystite chez l'homme est rarement un processus isolé, puisqu'un urètre étroit et allongé empêche toute infection de pénétrer dans la vessie. Par conséquent, la cystite infectieuse est le plus souvent associée à une prostatite, une urétrite, une vésiculite. Comme chez les femmes, les principaux agents responsables sont E. coli, Staphylococcus aureus, Pseudomonas aeruginosa et les champignons Candida.

La cystite masculine peut être causée par des infections sexuellement transmissibles cachées - gonorrhée, trichomonase, chlamydia chez l'homme, mycoplasme. Très rarement, la cystite accompagne des maladies telles que le purpura, l'actinomycose et la schistosomiase.

Si la pénétration de l'infection se produit par un mécanisme descendant, elle est le plus souvent due à une pyélonéphrite, une tuberculose rénale.

Par ailleurs, il faut prêter attention à l'étiologie de la tuberculose liée à la tuberculose, car parfois le processus de la tuberculose urinaire et génitale chez l'homme est effacé, chronique, ne se manifeste que par une faible fièvre, une faiblesse, de petits symptômes et des signes périodiques, une cystite, une prostatite chronique, une pyélonéphrite, une urétrite, etc.

Aujourd'hui, il y a une épidémie de tuberculose dans le pays, l'immunité est réduite dans la population et l'infection à Mycobacterium tuberculosis chez la population adulte est de 90%. Lorsque les conditions sont favorables à la tuberculose - stress, surcharge de travail, mauvaise alimentation, alcool - cela passe facilement d’un état latent à une maladie qui affecte non seulement les poumons familiers, mais aussi d’autres organes - la prostate, les testicules et les reins.

Dans le même temps, la tuberculose extrapulmonaire est rusée par le fait qu’elle est déguisée en processus infectieux banaux et que les cultures permettant de détecter les bâtonnets de Koch au cours d’une évolution chronique sont souvent faussement négatives, en particulier lorsqu’elles sont traitées avec des fluoroquinolones.


La grippe, la sinusite, l'amygdalite chronique et d'autres maladies infectieuses et virales, qui semblent être localisées dans les organes du système respiratoire éloignés de la vessie, peuvent introduire de manière pathogène (par le sang) des bactéries pathogènes dans la vessie. Par conséquent, l'inflammation de la vessie peut également devenir une complication de tout processus infectieux dans le corps.

Il est également possible d'infection lors de la cystoscopie, le cathétérisme de la vessie.

Les lésions de l'abdomen et de la colonne vertébrale, le diabète chez les hommes, l'hypothermie constante, le stress chronique et le manque de sommeil contribuent également au développement de la cystite chez les hommes.

Les symptômes de la cystite peuvent également apparaître après des interventions chirurgicales dans la cavité abdominale, des opérations transurétrale de la vessie, une résection de la prostate, des néoplasmes malins de l'urètre et de la prostate.

Symptômes, signes de cystite chez l'homme - aigus et chroniques

  • Dans la cystite aiguë, le symptôme principal est une miction fréquente, avec un seul volume d’urine pouvant ne représenter que 10-15 ml, parfois une incontinence urinaire peut survenir.
  • La douleur et la difficulté à uriner sont également des signes de cystite chez les hommes; ils doivent faire un effort pour commencer le processus de vidange de la vessie. Des sensations particulièrement douloureuses accompagnent le début et la fin de la miction. La douleur est décrite par les patients comme une sensation de brûlure, une coupure dans l'urètre (les causes de la douleur, une sensation de brûlure lors de la miction). Parfois, la douleur est très intense, parfois tolérable. Entre les vidages, les hommes sont perturbés par des sensations douloureuses dans le pénis, l'aine et le pubis.
  • La cystite aiguë chez l'homme se manifeste par des symptômes d'intoxication générale, une température élevée, une transpiration accrue, des maux de tête, des frissons, une faiblesse générale, etc. Dans de tels cas, l'hospitalisation du patient est indiquée.
  • Dans les situations difficiles, lorsque la cystite gangréneuse et hémorragique se développe chez l’homme, que l’urine devient trouble, qu'elle contient du sang, du mucus, qu’elle peut dégager une odeur putride et que la quantité d’urine ne dépasse pas 400 ml. par jour
  • En ce qui concerne la cystite chronique chez les hommes, ses symptômes sont plus contenus, la douleur peut être insignifiante, la fréquence des envies de poussée n'est pas élevée non plus, les impuretés dans l'urine sont le plus souvent d'un caractère muqueux, sans particules de sang. Cependant, comme tout processus chronique, la cystite se manifeste également par vagues, avec des périodes de rémission et d'exacerbations.

Traitement de la cystite chez les hommes

Avec les symptômes ci-dessus, un homme devrait consulter un urologue. Le médecin ne prescrit un traitement qu'après avoir réuni les antécédents du patient, un diagnostic approfondi dans toutes les directions:

  • Culture d'urine bactérienne, identifiant l'agent pathogène et sa sensibilité aux agents antimicrobiens.
  • Frottis urogénital pour infections cachées - IST
  • Analyse d'urine - informative en cas de valeurs élevées de leucocytes, érythrocytes, mucus. La raison de la suspicion de tuberculose est la réaction acide de l'urine.
  • L'échographie de la vessie n'est généralement pas effectuée, car le patient ne peut pas accumuler une quantité suffisante d'urine pour un examen informatif, mais une échographie des reins et de la prostate est nécessaire car ils peuvent aider à identifier la cause de la cystite.
  • Dans la cystite chronique, une cystoscopie est révélée, révélant des corps étrangers, des calculs, des néoplasmes, et une biopsie est réalisée au cours de cette procédure. La cystoscopie peut également être prescrite pour le traitement persistant de la cystite aiguë et elle est conçue pour déterminer le type et la localisation de la cystite elle-même, c’est-à-dire, le premier à évaluer visuellement l’état de la membrane muqueuse, bien que des corps étrangers et des calculs puissent également se former.
  • Parfois, la cardiométrie est nécessaire pour confirmer ou exclure une obstruction organique, ce qui est souvent le cas pour la cystite chez l'homme.

Le traitement de la cystite aiguë avec rétention urinaire persistante et douleur intense, non arrêtée par des analgésiques - est effectué dans un hôpital, après un diagnostic approfondi, l'identification de l'agent responsable ou des maladies associées du système génito-urinaire. Comment traiter la cystite chez l'homme? Les recommandations générales pour le traitement de cette maladie sont les suivantes:

  • Repos au lit dans la période aiguë de la maladie, diminution de la température avec les antipyrétiques, consommation abondante jusqu’à 2,5 litres par jour, aliments diététiques sans aliments salés, épicés et acides.
  • Antibiotiques pour la cystite chez les hommes. Après avoir identifié l'agent pathogène et déterminé sa sensibilité aux antibiotiques, il est nécessaire d'utiliser des agents antimicrobiens: il s'agit généralement de fluoroquinolones (Nolitsin pour la cystite, Normaks, Tsifran, Tsiprolet A), de nitrofuranes (Furadonine), de céphalosporines, pendant une semaine uniquement sur ordonnance du médecin.
  • Phytothérapie Lors du traitement de la cystite chez les hommes, le traitement doit inclure des diurétiques à base de plantes, des anti-inflammatoires tels que la tisane - thé à la busserole, la feuille d’airelles et la prêle. À condition qu’une personne ne présente pas de manifestations allergiques sur les herbes médicinales, les médicaments à base de plantes qui ont un effet auxiliaire et atténuent les symptômes de l’inflammation - Canephron, Cystone avec cystite, Fitolysin, aident bien. Vous pouvez également utiliser les propriétés bénéfiques des canneberges - buvez du jus de canneberge, du jus de cystite ou des comprimés de Monurel à l'extrait de canneberge. Étant donné que les phytopreparations réduisent la concentration de l'antibiotique, elles ne sont utilisées qu'après la fin du traitement antibactérien.
  • Analgésiques Les antispasmodiques sont appropriés pour le soulagement de la douleur - No-Shpa, Papaverin, ainsi que des anti-inflammatoires non stéroïdiens - Diclofenac, Nimesil.
  • IST. Pour le traitement des maladies sexuellement transmissibles, certains schémas thérapeutiques sont prescrits par le médecin en cas de détection de telles infections par PCR, car ils peuvent également être les agents responsables de la cystite chez l'homme.
  • Les symptômes et le traitement de la cystite dépendent de maladies concomitantes, qui sont le plus souvent - prostatite, pyélonéphrite, adénome de la prostate, lithiase urinaire, adénomectomie. Par conséquent, dans de tels cas, le traitement de la cystite est le traitement de ces maladies.
  • Lavage de la vessie. Parfois, le médecin peut effectuer le lavage de la vessie avec des antiseptiques ou un blocage novocainique.
  • Physiothérapie Après la fin de la période aiguë d'inflammation, une électrophorèse, une UHF, des ultrasons, une thérapie au laser magnétique, une thérapie par la boue sont utilisées pour la résorption et une récupération rapide.
  • Sanatoriums. Pendant les périodes de rémission, il est très efficace de traiter dans divers sanatoriums spécialisés - les territoires de Krasnodar et Stavropol.

Cystite chez les hommes

La cystite chez l'homme est un processus inflammatoire des voies urinaires qui affecte la muqueuse de la vessie et conduit à une violation de ses fonctions. Les manifestations de la cystite chez l'homme sont les mictions fréquentes et douloureuses, la douleur dans la région sus-pubienne, l'apparition d'impuretés pathologiques dans l'urine. Le complexe de diagnostic de la cystite comprend l'examen de l'urine (microscopique, bactériologique), les ultrasons de la vessie, la cystoscopie, la cystographie et la tomodensitométrie. Le traitement de la cystite chez l'homme nécessite la nomination d'un traitement antimicrobien, phytothérapie, physiothérapie, traitement symptomatique.

Cystite chez les hommes

La prévalence de la cystite chez les hommes est beaucoup plus faible que chez les femmes. En urologie, la cystite est diagnostiquée chez 0,5% des hommes, généralement âgés de plus de 40 ans. La nature atypique de la cystite masculine s'explique par les particularités de l'urètre masculin: l'urètre long, étroit et incurvé retient dans la plupart des cas l'infection et l'empêche de monter dans la vessie. Dans le même temps, le développement de la cystite chez l'homme est plus souvent causé par une obstruction infra-vésiculaire, une compression de la vessie au-dessous de la vessie (au niveau de l'urètre ou du col de la vessie), qui empêche la libre circulation de l'urine.

Classification de la cystite

Selon ces facteurs, les cystites primaire et secondaire sont sécrétées. La cystite primaire chez les hommes comprend les lésions aiguës et chroniques de la vessie. La cystite aiguë peut à son tour être une genèse infectieuse (non spécifique et spécifique), causée par des facteurs thermiques, chimiques, médicinaux, toxiques, nutritionnels. La cystite chronique primaire peut avoir une étiologie infectieuse, post-traumatique, parasitaire. Plus souvent, la cystite chez l'homme est de nature chronique secondaire et se développe dans le contexte d'une pathologie urologique concomitante de la localisation kystique ou extravésicale.

Les cystites cervicales, focales et diffuses se distinguent par la prévalence de l'inflammation dans la vessie. Compte tenu de la nature des modifications cliniques et morphologiques et des images endoscopiques, la cystite chez les hommes peut porter des formes catarrhale, granuleuse, hémorragique, fibrineuse, ulcéreuse, phlegmoneuse, gangréneuse, nécrotique, kystique, polypeuse, encroûtante, croûteuse.

Causes de la cystite chez l'homme

Les principales causes de cystite chez l'homme sont les problèmes urologiques, accompagnés d'une obstruction infra-vésiculaire et d'une stagnation urinaire. Les corps étrangers et les calculs de la vessie, les tumeurs, les diverticules, les adénomes de la prostate, les rétrécissements de l'urètre peuvent constituer des obstacles mécaniques à l'écoulement de l'urine. Chez les garçons, une cystite accompagne assez souvent le phimosis - le rétrécissement du prépuce, un dysfonctionnement de la vessie neurogène.

La cystite infectieuse chez l'homme se développe généralement sur fond d'uréthrite, de prostatite, d'orchite, de vésiculite, d'épididymite. Les agents responsables de la cystite chez les hommes, ainsi que de la cystite chez les femmes, sont principalement des bactéries non spécifiques - E. coli (80%), St. saprophyticus, Klebsiella, Proteus (15%), Pseudomonas aeruginosa, Candida, champignons apparentés aux levures, provoquent une cystite chez les hommes, provoquée par des mycoplasmes, la chlamydia, le trichomonas, la mycobactérie tuberculeuse et le gonocoque. Les formes rares de cystite chez les hommes comprennent l'actinomycose, le purpura, la schistosomiase, etc.

La cystite infectieuse chez l'homme peut se développer par des voies ascendantes, descendantes, lymphogènes, hématogènes, directes. Dans la voie ascendante de pénétration, les agents pathogènes pénètrent dans la vessie à partir de l'urètre, de la prostate, du testicule ou de son appendice, les vésicules séminales. Le mécanisme descendant est plus souvent observé avec la tuberculose rénale, la pyélonéphrite, la pyonephrose. La dérive hématogène de micro-organismes pathogènes dans la vessie se produit à partir de foyers purulents lointains associés à une amygdalite, une sinusite, un furonculose, une pulpite, etc. L'infection directe est généralement associée à des manipulations endourologiques - cathétérisme de la vessie, cystoscopie. De plus, un agent pathogène directement dans la vessie peut survenir en présence d'une fistule de la vessie, d'un infiltrat appendiculaire et d'un abcès de la prostate s'ouvrant dans la cavité de la vessie.

Parmi les autres facteurs qui augmentent le risque de développer une cystite chez l’homme, il faut noter le diabète, les lésions de la colonne vertébrale, la chirurgie transurétrale (résection de la prostate, tumeurs de l’urètre, de la vessie), le stress, l’hypothermie, l’abus d’alcool, les aliments épicés.

Symptômes de la cystite chez les hommes

Les principales manifestations de la cystite aiguë chez l’homme sont les mictions fréquentes (y compris la nycturie), les pulsions impérieuses, la difficulté et la miction douloureuse (strangurie), l’hématurie terminale, la turbidité urinaire. Les symptômes d'accompagnement peuvent être de la fièvre et des frissons, un handicap.

La douleur au cours du processus de miction, en particulier au stade initial et final, s'accompagne d'une sensation de brûlure dans l'urètre. En dehors du miccia, il y a une douleur dans la région sus-pubienne, aine, scrotum, pénis. Le volume d'une seule portion d'urine est réduit à 10-20 ml, dans certains cas, le développement de l'incontinence urinaire est possible. Les signes typiques de la cystite chez les hommes sont la leucocyturie et la pyurie, l'hématurie microscopique ou macroscopique.

Dans les formes sévères de cystite chez l'homme (hémorragique, phlegmoneux, gangréneuse), une intoxication se développe, due à une température corporelle élevée, à une oligurie. L'urine a une couleur trouble, une odeur putride, contient des impuretés de sang, de la fibrine, des couches de la membrane muqueuse détachée.

La cystite chronique chez les hommes se caractérise par une symptomatologie plus rare, elle peut évoluer de manière onduleuse ou en permanence. Dans la cystite chronique chez les hommes, les mictions ne sont pas si fréquentes et douloureusement douloureuses; la leucocyturie, la protéinurie, la microhématurie périodique et le mucus dans l'urine sont préservés. Les complications de la cystite chez l’homme peuvent être la paracystite (inflammation du tissu para-vésical), la pyélonéphrite, la sclérose des parois de la vessie avec une forte diminution de sa capacité.

Diagnostic de la cystite chez l'homme

Les hommes chez qui on soupçonne une cystite devraient subir un examen approfondi par un urologue. Chez les hommes atteints de cystite, l'examen des organes génitaux, la palpation du scrotum et l'examen de la prostate par le rectum sont obligatoires. Ces études nous permettent de confirmer ou d’exclure le lien entre cystite et phimosis, orchiepididymite et prostatite.

Pour déterminer la flore pathologique responsable de la cystite chez l'homme, une culture bactériologique de l'urine et un frottis urétral sont effectués, ainsi qu'un examen PCR du grattage à la recherche d'infections génitales. Dans l'analyse générale de l'urine, on trouve de grandes quantités de globules rouges, de globules blancs, de mucus et d'épithélium. L'urine acide est caractéristique de la cystite tuberculeuse. Pour exclure une obstruction organique, accompagnant souvent une cystite chez l'homme, une débitmétrie est réalisée; afin de confirmer ou d’exclure la dyssynergie detrusor-sphincter - examen urodynamique.

L'examen échographique de la vessie en cas de cystite aiguë chez l'homme est difficile, car les patients ne peuvent pas accumuler d'urine, ce qui permet de visualiser les parois de la vessie à l'état non déployé. Par conséquent, l’échographie de la prostate est d’une importance primordiale lors de la détermination de la quantité résiduelle d’urine et de l’échographie des reins, ce qui permet d’identifier les modifications pathologiques des voies urinaires et les complications de la cystite chez l’homme.

Avec une hématurie macroscopique, ainsi que la cystite chronique chez les hommes présentant une cystoscopie. Au cours de l'examen endoscopique, il est possible de reconnaître la nature et la forme de l'inflammation, d'identifier les calculs, les tumeurs, les corps étrangers de la vessie, d'effectuer une biopsie. Dans les situations douteuses, ainsi que dans le but du diagnostic, la cystographie et la cystourethrographie multispirale sont effectuées.

Traitement de la cystite chez les hommes

Dans la phase aiguë de la cystite chez les hommes, il est nécessaire de rester au lit, de boire beaucoup de liquides (au moins 2 à 2,5 litres de liquide par jour), d’exclure les aliments épicés, épicés, salés, acides et d’alcool, et de s’abstenir de rapports sexuels. En cas de rétention urinaire aiguë ou de douleur persistante, une hospitalisation peut être nécessaire.

Le traitement étiotropique de la cystite chez l'homme nécessite des agents antimicrobiens: le plus souvent des fluoroquinolones, des céphalosporines, des nitrofuranes; moins souvent - les pénicillines, dans les 5-7 jours. Dans le traitement de la cystite chez les hommes montre la nomination de la phytothérapie, plante uroseptikov. Pour soulager le syndrome douloureux, on utilise des formes d’AINS, des comprimés et des antispasmodiques.

Dans certains cas, la vessie est lavée avec des antiseptiques pour effectuer des blocages pré-vessie, intra-vessie, novocaïne présacrale. Après le soulagement de l'inflammation aiguë, le traitement de la cystite chez l'homme est complété par la physiothérapie: séances d'inductothermie, d'électrophorèse, de thérapie UHF, d'ultrasons, de thérapie magnétique et de thérapie laser magnétique, applications de boue. antispasmodiques.

Si des maladies urinaires associées à la cystine sont détectées chez l'homme, leur élimination est nécessaire - traitement de la pyélonéphrite, de la prostatite, de l'épididymo-orchite, de la lithiase urinaire, de l'adénome de la prostate et de l'adénomectomie. Avec les déformations du col de la vessie, la vessie TUR est indiquée; avec les sténoses de l'urètre, il est dilaté. La sclérose cicatricielle de la vessie peut nécessiter une néphrostomie unilatérale, l’imposition d’urétéro-anastomose, une urétérosigmo-anastomose et une iléocystoplastie.

Prévention de la cystite chez l'homme

Prévenir le développement de la cystite chez les hommes permet une hygiène intime, la prévention des MST, l'élimination des facteurs de stress et de l'hypothermie, le traitement rapide des maladies de l'appareil génital masculin, la pyélonéphrite, l'assainissement des foyers purulents. Lors de la réalisation d'études et de manipulations endo-vésicales, il est nécessaire de respecter scrupuleusement l'asepsie et une prophylaxie avancée aux antibiotiques.

Cystite chez les hommes

Y a-t-il une cystite chez les hommes?

La cystite étant considérée comme un problème féminin, beaucoup de personnes pensent que cette maladie ne survient pas chez l'homme. Cependant, ce n'est pas. La maladie peut affecter le sexe fort, il arrive tout simplement pas aussi souvent que chez les femmes. Le groupe à risque comprend les hommes qui ont franchi le cap des 45 ans. Ils représentent jusqu'à 1% de tous les cas enregistrés de la maladie.

Par conséquent, il est important de savoir que chez le sexe masculin, l'inflammation de la vessie peut être diagnostiquée. Dans le même temps, les symptômes de la maladie ressemblent à ceux de la femme: douleur et crampes lors de la miction, douleur au pubis, sang dans les urines, apparition de mucus. Ces signes indiquent souvent le développement de la cystite. Leur apparition est due à des lésions de la membrane muqueuse tapissant la vessie. Il devient enflammé et cesse de fonctionner normalement.

Pour poser un diagnostic, il est nécessaire de prendre des urines pour analyse (bactériologique et microscopique), une échographie de tous les organes du système urinaire. Parfois prescrire une cystographie, CT. Il est nécessaire de traiter la maladie avec l’utilisation obligatoire d’agents antibactériens, la physiothérapie et les remèdes à base de plantes. Selon les symptômes de la maladie, des analgésiques, des sédatifs et d’autres remèdes peuvent être prescrits pour soulager l’état du patient.

Causes de la cystite chez l'homme

Éviter la cystite n'est pas difficile pour un jeune homme. Il suffit de ne pas violer les règles d'hygiène personnelle. Plus un homme vieillit, plus il est susceptible de développer des maladies du système reproducteur et urinaire. Ils deviennent la cause de la cystite. Si le rôle principal est joué par une infection ascendante chez les femmes, dans le sexe fort, la maladie devient souvent la conséquence de processus pathologiques dans l'urètre, l'épididyme, la glande de la prostate et les vésicules séminales.

En outre, les causes de la maladie peuvent être:

Troubles urologiques contribuant à la rétention d'urine dans la vessie. Ceci est souvent observé en raison du rétrécissement de l'urètre.

L'apparition d'une barrière mécanique, par exemple une pierre, un corps étranger.

Maladies de la prostate, par exemple, adénome.

Prostatite, vésiculite, urétrite. C'est dans le contexte de ces maladies internes que les hommes développent une inflammation de la vessie, car il est extrêmement difficile de contracter des infections de l'extérieur.

Infections cachées, parmi lesquelles: chlamydia, mycoplasmose, gonorrhée.

Les causes rares de la cystite sont l'actinomycose, la schistosomiase, le purpura.

La cause d'une infection à la baisse peut être une tuberculose rénale et une pyélonéphrite. Une attention particulière doit être portée à la tuberculose, cause du développement de la cystite chez l'homme. Souvent, cette maladie ne se donne pas. Une température corporelle sous-fébrile peut survenir, une faiblesse inexpliquée. Parfois, il existe des signes mineurs de prostatite, urétrite, pyélonéphrite, etc. De plus, la situation de la tuberculose dans le pays est très tendue. Les porteurs d'infection représentent jusqu'à 90% de la population adulte, dont beaucoup ont une faible immunité. La chute des défenses de l'organisme se produit dans le contexte du stress, de l'alcoolisme et des troubles de l'alimentation. Toutes ces conditions sont propices au passage de la bactérie de la phase latente à la phase active. En même temps, il affecte non seulement les poumons, mais également d’autres organes, notamment les reins, les testicules et la prostate. Le danger réside dans le fait que les récoltes sur un bâton de Koch donnent souvent un résultat faux négatif et que l'infection est masquée par d'autres maladies moins dangereuses.

Les maladies infectieuses et virales (par exemple, sinusite maxillaire, amygdalite, grippe) avec localisation dans les voies respiratoires supérieures peuvent provoquer une inflammation. Les bactéries pénètrent dans l’organe du système urinaire par la circulation sanguine. Par conséquent, la cystite peut devenir une complication de tout processus infectieux, quel que soit son emplacement.

Infection pendant les procédures de diagnostic. Cela peut être un cathéter ou une cystoscopie.

Les interventions chirurgicales dans la région de la cavité abdominale, les opérations du plan urologique - tout cela peut provoquer le développement de la maladie.

En outre, d'autres facteurs de risque entraînent une baisse des forces immunitaires, qui est à l'origine du développement de la maladie. Parmi ces facteurs, notons l'hypothermie, le manque de sommeil, le stress, le diabète, des lésions abdominales, la colonne vertébrale.

Symptômes et signes de la cystite chez l'homme

Parmi les symptômes résultant du développement de la cystite chez l'homme, on distingue:

Au stade aigu de la maladie, l'homme ressent le besoin de vider fréquemment la vessie. Dans le même temps, le volume à la sortie ne peut pas dépasser 15 ml

Douleur en essayant de vider la vessie. Pour commencer à uriner, un homme doit faire un effort. Le pic de douleur vient au début et à la fin de l'acte. Son caractère varie d'intense à tolérable. Il y a souvent une sensation de brûlure et des crampes. Entre les actes de miction, un homme a des douleurs dans l'aine et dans la région sus-pubienne, ainsi que dans le pénis.

Il peut y avoir une augmentation de la température corporelle, qui s'accompagne de symptômes généraux d'intoxication. Le patient a mal à la tête. Des frissons, de la faiblesse, etc. Avec de tels symptômes, le patient est hospitalisé.

La cystite hémorragique ou gangréneuse se forme en cas de maladie grave. L'urine excrétée devient trouble et contient souvent du sang et du mucus. L'odeur devient forte, putride. Les volumes de liquide diminuent et ne dépassent souvent pas 400 ml par jour, ce qui est nettement inférieur au volume prescrit.

Si l'inflammation est passée au stade chronique, les douleurs s'estompent, seul le mucus est détecté dans l'urine, aucun sang n'est libéré. Cependant, les périodes de calme sont souvent remplacées par des périodes d'aggravation.

Traitement de la cystite chez les hommes

Si une liste complète des symptômes de la cystite ou au moins quelques signes est observée, l'homme doit consulter de toute urgence un médecin. Les questions de diagnostic et de traitement des maladies du système urogénital sont traitées par l'urologue. Le diagnostic est impossible sans un examen approfondi et une collection complète d'anamnèse.

Pour exclure la possibilité d'une erreur médicale, les urologues fournissent une étude complète du patient dans les domaines suivants:

Collecte d'urine pour la culture bactérienne. Cela permettra d'identifier l'agent pathogène et de déterminer à quels médicaments il présente une sensibilité particulière.

Prendre un frottis urogénital pour détecter les infections cachées qui sont transmises sexuellement.

Urine pour analyse générale. La présence du processus inflammatoire est déterminée par la teneur accrue en leucocytes et érythrocytes dans ce liquide biologique. Aussi normal devrait être pas de mucus. Si une réaction acide urinaire est détectée, alors ceci est à la base de la suspicion d'infection tuberculeuse.

Il n'est pas recommandé d'utiliser l'échographie de l'organe le plus enflammé pour le diagnostic. Cela est dû au fait que pendant la phase aiguë de la maladie, le patient ne pourra pas accumuler le volume d’urine nécessaire, ce qui est nécessaire pour une visualisation adéquate. Cependant, l'échographie des reins et de la prostate est obligatoire. C'est une méthode assez informative pour déterminer la cause de la maladie.

La cystoscopie est nécessaire si le patient présente une forme chronique de cystite. Cette technique permet de détecter des tumeurs, des calculs et d’autres corps étrangers. En outre, une biopsie est réalisée lors de la cystoscopie.

Une obstruction organique accompagne souvent la cystite masculine. Pour sa détermination, la fluorométrie et la cysto-métrographie seront nécessaires.

Lorsqu'une personne souffre de douleurs aiguës, qu'elle a une rétention urinaire aiguë et que, en même temps, les analgésiques acceptés ne produisent aucun effet, une hospitalisation est indiquée. À l'hôpital, des diagnostics complexes sont effectués pour identifier soit un agent pathogène existant, soit une pathologie concomitante ou une infection du système urinaire ou génital.

En ce qui concerne le traitement de la cystite chez l’homme, il existe certaines recommandations:

Repos au lit Un patient présentant des signes d'une phase aiguë de la cystite a un besoin urgent de repos au lit. En présence de température élevée, il est réduit en utilisant des médicaments antipyrétiques. Le volume de liquide doit être suffisant pour éliminer l’infection du corps. Le patient doit boire au moins 2500 ml par jour. Assurez-vous de suivre un régime qui implique une interdiction des aliments acides et épicés.

Les médicaments pour la cystite chez les hommes (antibiotiques). prendre des agents antibactériens. Une sélection adéquate de médicaments ne peut être effectuée qu'après avoir identifié l'agent responsable de la maladie et déterminé sa sensibilité à un médicament particulier. Les nitrofuranes (furadonine), les fluoroquinolones (Tsifran, Normaks, Nolitsin, Tsiprolet A) et les céphalosporines sont le plus souvent utilisés pour traiter cette inflammation chez l'homme. L'utilisation de tout médicament sans recommandations médicales préalables est inacceptable. La durée du traitement est en moyenne de 7 jours.

Phytothérapie La phytothérapie est un élément obligatoire du système général de traitement de la cystite chez l’homme. Tisanes populaires aux propriétés diurétiques et anti-inflammatoires. Ils sont à base de plantes, par exemple, de feuilles d’airelles, de busserole, de prêle des champs. Si le patient ne souffre pas de réactions allergiques, alors des médicaments à base de plantes peuvent soulager la maladie. Fitolysin, Cystone, Kanefron. Pour réduire l'inflammation et réduire les symptômes désagréables de la maladie. Il existe des médicaments à base d'extrait de canneberge, par exemple les comprimés de Monurel. Pour aider le corps dans la lutte contre l'infection aidera le jus de canneberge ou la boisson aux fruits, cuite de leur propre chef. Cependant, ne comptez pas sur l'effet immédiat. Chaque préparation à base de plantes devra durer longtemps en raison du retard du résultat thérapeutique dans le temps. En outre, la phytothérapie n’est pas en mesure de remplacer le traitement médicamenteux. Par conséquent, les deux méthodes doivent être combinées, sans prendre d'antibiotiques à large spectre est indispensable.

Prendre des analgésiques. Pour soulager les sensations douloureuses qui accompagnent toujours la cystite chez l'homme, des antispasmodiques sont utilisés, par exemple, No-spa ou Papavern. En plus de ces agents, des anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être utilisés, par exemple Declofenac ou Nimesil.

IST. Si des infections sexuellement transmissibles ont été diagnostiquées, le schéma thérapeutique sera sélectionné en fonction de l'agent pathogène à l'origine de l'infection. Pour la détermination d'un microorganisme ou d'un virus, la méthode PCR est utilisée.

Les symptômes et le traitement de la cystite dépendent des maladies concomitantes. Par exemple, lorsqu'une des maladies urogénitales, telles que la prostatite, l'adénome, la pyélonéphrite et d'autres pathologies, survient chez l'homme, elles doivent être éliminées. Après tout, ils deviennent souvent la principale cause de cystite.

La réalisation de blocages de novocaïne et le lavage de la vessie sont également des méthodes thérapeutiques en urologie, qui permettent de se débarrasser rapidement de la maladie. Les lavages sont effectués à l'aide d'agents antiseptiques.

Physiothérapie Lorsque la période aiguë de la maladie est surmontée, il est possible de suivre des méthodes de traitement physiothérapeutiques. La thérapie physique aide à soulager l'inflammation et à accélérer la récupération. Pour le traitement de la cystite masculine utilisée boue, échographie, UHF, électrophorèse, thérapie au laser magnétique.

Sanatoriums. Le traitement en spa est un excellent moyen de lutter contre la récurrence de la maladie au cours de sa rémission. On trouve des sanatoriums spécialisés dans les territoires de Stavropol et de Krasnodar, par exemple.

L'auteur de l'article: Candidat en sciences médicales Alexey Kalyuzhny, urologue

Comment guérir la cystite chez l'homme

La cystite chez les hommes est extrêmement rare, ce «privilège» va principalement aux femmes. La maladie subit moins d'un pour cent d'une forte moitié de l'humanité âgée de plus de quarante ans. En règle générale, la cystite ne survient pas à cause d'une infection directe de la vessie, mais en comprimant le liquide urinaire et stagnant qu'elle contient. En conséquence, la couche de polysaccharide la plus mince est perturbée, offrant une protection aux parois de la vessie.

Afin de prévenir le passage de la maladie au stade chronique, il est nécessaire de savoir comment traiter la cystite chez l'homme afin d'éliminer complètement l'infection du système génito-urinaire. Un traitement approprié de la maladie - la clé pour préserver la santé des hommes.

Dans le traitement de la cystite, les hommes ont plusieurs principes que les patients doivent suivre. Sans cela, la thérapie sera à moitié corsée, incomplète, ce qui signifie la menace de l'émergence d'une nouvelle maladie. Pour un traitement efficace de la cystite, il est nécessaire de respecter toutes les recommandations médicales, de respecter les règles diététiques en cas de cystite, de prendre des préparations pharmaceutiques anti-inflammatoires et des médicaments à base de plantes. Si nécessaire, montre la physiothérapie, en visitant les stations.

Médicaments antibactériens dans le traitement de la pathologie

Afin d'éliminer les microorganismes pathogènes qui ont provoqué une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie, des médicaments antibactériens de divers groupes sont prescrits aux hommes. Les antibiotiques pénicillines et les céphalosporines se sont généralisés dans le traitement de la cystite. Ces derniers ont un spectre d'action plus large et sont donc utilisés dans le traitement des cas complexes de cystite.

La catégorie des fluoroquinolones est également activement prescrite par les médecins, les médicaments de ce groupe ayant donné d’excellents résultats dans le traitement de la pathologie. Un des médicaments les plus populaires est le Nevigramon, la Norfloxacine, la Moxifloxacine, la Nolitsine.

Nolitsin est un excellent outil pour le traitement de la cystite dans le contexte des maladies sexuellement transmissibles. Le médicament a un effet néfaste sur les gonocoques, la chlamydia et les ureaplasma, ainsi que sur les microorganismes pathogènes responsables de la cystite chez l’homme.

Les médicaments antibactériens - un outil puissant dans la lutte contre la cystite

Les médecins recommandent aux patients de prendre les médicaments Urosulfan et Sulfadimethoxin dans le groupe des sulfamides, qui présente également une excellente performance dans le traitement de la pathologie bactérienne. Ces médicaments ne coûtent pas cher, mais ils ont un effet positif significatif dans le traitement de la cystite - les symptômes de la maladie disparaissent rapidement.

Le groupe des nitrofuranes dans le traitement de la cystite est représenté par le Furagin et le Furazolidone, mais en raison de la diminution de l'activité de ces médicaments, les médecins le prescrivent comme traitement préventif après le traitement d'une période aiguë de la maladie. En cas de cystite d'origine tuberculeuse, des médicaments antituberculeux spécifiques, à savoir la rifampicine ou le tubazid, sont utilisés.

Les médicaments antibactériens, si nécessaire, peuvent être combinés les uns avec les autres. Habituellement, les médecins tiennent compte de la désignation de plusieurs moyens d’effets toxiques sur le foie et la muqueuse de la vessie. Si des médicaments affectent le tube digestif, ils peuvent être remplacés par des injections.

Un traitement antibiotique typique dure entre sept et dix jours. Pendant ce temps, les médicaments peuvent éliminer la microflore pathologique, puis un traitement d'entretien est prescrit pendant un certain temps pour éliminer les effets négatifs des médicaments antibactériens sur le corps. Dans certains cas, la cystite doit être traitée non seulement avec des antibiotiques, mais également avec des médicaments antifongiques, ainsi qu'avec les moyens permettant de normaliser la microflore dans le tractus gastro-intestinal.

Monural - le médicament le plus efficace contre la cystite

Séparément, je voudrais mentionner le médicament Monural. Cet outil vous permet de traiter rapidement et rapidement la cystite chez l’homme. Pour cette fonctionnalité, Monural a acquis une popularité méritée parmi les médecins et les patients.

Le médicament est très pratique à prendre lorsqu'il est traité à la maison - un paquet est dilué dans la quantité d'eau requise et les patients reçoivent la solution obtenue par voie orale. Le principal ingrédient actif du médicament est la fosfomycine, qui a un excellent effet antibactérien. La substance médicamenteuse du médicament peut affecter la synthèse de la paroi cellulaire de la bactérie. Suppression de la première étape de ce processus et de toutes les transformations ultérieures.

Monural est actif contre un certain nombre de bactéries à Gram positif et négatif. Monural est prescrit pour le traitement de la cystite aiguë, de la récurrence de la maladie, de la cystite postopératoire, de l'urétrite, ainsi que comme traitement prophylactique avant la chirurgie des organes du système génito-urinaire.

Grâce à la fosfomycine, la plupart des patients ne disposent que d’un seul sac pour éliminer la microflore pathologique. C’est la raison pour laquelle Monural est libéré dans des boîtes en un ou deux emballages - c’est suffisant pour faire face aux symptômes d’une terrible cystite. Le deuxième paquet de Monural est la nécessité de boire pour les hommes plus âgés, ainsi que pour ceux qui ont une cystite se manifestant sous une forme récurrente sévère. Le médicament peut être prescrit à presque tous les hommes, les contre-indications sont minimes - âge jusqu’à cinq ans et maladie rénale grave, insuffisance rénale.

Médicaments liés

La cystite masculine est une maladie douloureuse qui provoque une douleur importante en urinant. Par conséquent, des antalgiques et des antispasmodiques doivent être prescrits aux patients.

En tant que tels outils, les médecins recommandent l'utilisation de Drotaverinum, No-spa, Platyfillin. Pour le soulagement de la douleur, vous pouvez utiliser le Diclofenac ou le Nimésulide, des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Instillation de la vessie

S'il n'est pas possible de guérir la cystite en prenant simplement des médicaments antibactériens, les hommes sont lavés pour éliminer l'infection. Dans ce cas, cette méthode de traitement local peut avoir un effet plus important que la prise de comprimés.

Les étapes de l'instillation de la vessie

En pratique urologique, le lavage de la vessie et de l'urètre donne de bons résultats, ce que prouve l'expérience du traitement de la cystite chez l'homme. Avant la procédure, un homme est soumis à des tests standard - cystoscopie et biopsie - qui permettent de préciser le diagnostic et de sélectionner les médicaments les plus efficaces pour l'instillation.

Après avoir reçu tous les résultats du test et clarifié le diagnostic, l’urologue effectue la procédure. L'ouverture de l'urètre est traitée avec un antibiotique spécial, après quoi un cathéter à médicament est inséré dans l'urètre. Au cours de la procédure, pas plus de 90 ml de substance médicamenteuse sont injectés dans la vessie.

En général, la furacilline en solution, le nitrate d'argent, l'acide borique avec un antibiotique et d'autres médicaments sont utilisés comme médicaments. Après la procédure, un homme ne doit pas uriner pendant au moins trois heures afin que les médicaments restent dans la vessie le plus longtemps possible.

Pendant l'intervention, les hommes ne ressentent généralement pas d'inconfort, mais une sensation de brûlure peut parfois se produire. Pour le traitement de la cystite, les médecins recommandent au moins cinq procédures d'instillation de la vessie.

Traitement chirurgical de la cystite

En cas de cystite avancée, la vessie subit de tels changements, après quoi il est impossible de guérir la maladie par des méthodes conservatrices. Il est nécessaire de traiter la cystite chez l'homme avec une méthode opératoire dans les cas suivants:

  • en cas de déformation du col de la vessie;
  • avec rétrécissement persistant de l'urètre;
  • en cas de sclérose cicatricielle.

Habituellement, la chirurgie est réalisée avec une chirurgie plastique de l'urètre.

La chirurgie de rééducation à long terme n'implique pas, dans la plupart des cas, que les patients puissent déjà quitter l'hôpital le troisième jour après l'intervention. Les points utilisés pendant l'opération sont auto-absorbés. Après cela, dans la période de contrôle, il est nécessaire de se présenter plusieurs fois pour une consultation avec un médecin.

Phytopréparations dans le traitement de la maladie

Dans certains cas, les médecins jugent approprié de compléter le traitement de la cystite par une phytopreparation. Ceci est justifié si les agents antibactériens présentent une dynamique positive dans le traitement de la pathologie et que les remèdes à base de plantes médicinales constitueront un stimulus supplémentaire pour éliminer l'inflammation et améliorer l'état de la paroi de la vessie.

Canephron est l’un des traitements les plus sûrs contre la cystite, car il est basé sur des ingrédients à base de plantes.

L'industrie pharmaceutique fabrique plusieurs types de produits à base d'ingrédients à base de plantes. C'est très pratique, car il n'est pas nécessaire de préparer longtemps et d'insister sur la décoction d'herbes - l'extrait d'une plante cicatrisante est enfermé dans une pilule qu'il est commode de prendre à la maison et au travail, sur la route. Parmi les médicaments d'origine végétale, les médecins recommandent Cyston, Monurel, Canephron, Fitolysin.

Vous pouvez également utiliser les feuilles de bouillon d’airelles, de prêle et de busserole. Et avec la camomille, la mélisse et les hommes au nez court, vous pouvez prendre des bains chauds sédentaires. Dans le bassin avec une décoction d'herbes, vous devez rester au moins vingt minutes. La durée de ce traitement est de 10 à 14 jours. Afin de prévenir la cystite, vous pouvez utiliser une teinture d’échinacée, de ginseng et d’aloès pour renforcer les défenses de votre corps.

Le traitement de la cystite chez les hommes doit être effectué rapidement et le plus tôt possible afin que la maladie ne devienne pas chronique. Dans le cas du traitement opportun de la forme aiguë de la pathologie, il est possible de recourir à des méthodes conservatrices, mais la forme prolongée de cystite peut inévitablement conduire le patient à la table d'opération.

Les symptômes de la cystite chez les hommes. Cystite: traitement (médicaments)

La cystite est une maladie du système urogénital qui se développe à la suite du processus inflammatoire dans la paroi de la vessie. Cette pathologie est assez fréquente chez les hommes. La maladie se caractérise par des manifestations désagréables qui violent le rythme de vie habituel. Pour éviter que la cystite ne se transforme en une forme chronique, il ne faut pas différer la visite chez le médecin dès l'apparition des premiers signes d'indisposition.

Formes de cystite chez les hommes

En médecine, il existe trois types de cystite:

  • cystite aiguë (apparaît dans les 2-3 heures);
  • cystite chronique (le patient ressent un inconfort constant);
  • forme récurrente de cystite (les symptômes réapparaissent après environ 2 semaines).

Symptômes typiques de la maladie

  • Mictions fréquentes (plusieurs fois par heure).
  • Envie constante d'uriner, l'urine étant excrétée par petites portions.
  • Douleur et sensation de brûlure pendant la miction (la douleur est déterminée dans la région de la vessie et de l'urètre, ainsi que dans le dos lombaire).
  • Mictions fréquentes en petites portions la nuit.
  • Urine opaque (trouble), peut être mélangé avec du sang.

Symptômes de la cystite aiguë

  • Mictions fréquentes.
  • Les symptômes de la cystite chez les hommes peuvent se manifester par une légère augmentation de la température corporelle, mais dans certains cas, si le processus inflammatoire est passé dans les reins, il se produit un refroidissement et la température atteint 39-40 ° C.
  • La douleur peut également être ressentie dans le périnée, dans l'anus et les organes génitaux.
  • L'urine est trouble, elle contient des leucocytes, des bactéries et un épaississement des cellules de la membrane de la vessie.

Si des signes de cystite apparaissent et disparaissent soudainement, cela ne signifie pas pour autant que la maladie est passée d'elle-même, mais plutôt que la maladie est devenue chronique. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes de la cystite apparaissent, consultez un médecin.

Cystite chronique - symptômes

  • En règle générale, la cystite chronique est une conséquence d'une autre maladie présente dans le système urogénital (pathologie de la vessie, des voies urinaires, des reins ou des organes génitaux).
  • Les symptômes de la cystite chronique ressemblent aux signes caractéristiques de la forme aiguë de la maladie, mais ils ne sont pas prononcés.

Les difficultés auxquelles le patient peut faire face s'il développe une cystite chronique: les symptômes peuvent être effacés, ce qui rend difficile l'établissement d'un diagnostic et la prescription d'un traitement.

Qu'est-ce qui peut causer une cystite?

La forme et les symptômes de la cystite chez l'homme dépendent du type de bactérie qui contribue au développement de cette maladie.

  • Micro-organismes de la microflore opportuniste de l'intestin (E. coli, Klebsiella, entérocoques, proteus, entérobactéries, staphylocoques).
  • Bactéries responsables de maladies génitales (chlamydia, trichomonas, mycoplasmes, ureaplasmas, herpès type 2, champignons du genre Candida).
  • Les infections nosocomiales - cystite peuvent se produire après la chirurgie ou la pose du cathéter (staphylocoque, streptocoque, salmonelle, esherehii, Proteus, Klebsiella, iersenii, Morganella, Pseudomonas aeruginosa, gerperovirus, varicelle, herpès zoster, le cytomégalovirus, l'adénovirus, paramyxovirus).

Voies d'infection par la cystite

  • Chemin ascendant - l'urètre (voie d'infection la plus courante).
  • Chemin descendant - les agents pathogènes pénètrent dans la vessie par les reins.
  • Voie lymphogène - l’infection se produit à partir des organes pelviens adjacents. Ce mode d'infection est typique pour les femmes. Cela est dû à la particularité de la structure anatomique.
  • Voie hématogène - L’infection se produit par le sang (les bactéries sont transportées par la circulation sanguine dans tout le corps et pénètrent ainsi dans la vessie).
  • Le chemin direct - L’infection peut se produire lors de l’ouverture d’ulcères dans les organes voisins.

Causes non infectieuses de la cystite

  • Anomalies du système immunitaire.
  • Divers troubles hormonaux.
  • Dysfonctionnements du système nerveux (entraînant une fibrose de la vessie). C'est la forme la plus grave de cystite.
  • Une réaction allergique qui peut se manifester sous la forme d'une cystite.
  • La radiothérapie a été réalisée dans la région pubienne ou dans le bas de l'abdomen.
  • Des brûlures dans les parois de la vessie peuvent survenir en raison de l'introduction de divers produits chimiques dans sa cavité.

Causes infectieuses de la cystite

La cystite chez les hommes survient souvent à cause de l'urine stagnante dans la vessie avec:

  • maladies tumorales;
  • urolithiase;
  • diverticule de la vessie;
  • pénétration de corps étrangers;
  • adénome de la prostate.

Les symptômes de la cystite chez les hommes peuvent se produire en raison de la présence de processus inflammatoires dans le système urogénital:

  • avec urétrite (inflammation des parois de l'urètre);
  • avec orchite (inflammation des testicules);
  • vésiculite (inflammation des vésicules séminales);
  • avec prostatite (inflammation de la prostate);
  • pyélonéphrite (maladie du rein).

L'apparition de la cystite est facilitée par diverses anomalies du système urogénital (diverses contractions empêchant l'écoulement de l'urine):

  • phimosis (rétrécissement du prépuce chez les garçons);
  • obstruction intravésicale (l'obstruction sousvésicale de l'appareil urinaire est une anomalie congénitale).

Les maladies ci-dessus augmentent considérablement le risque de développer une cystite, mais cela ne signifie pas que tous les hommes souffrant de certains problèmes de santé en souffrent. Le risque d'apparition de la maladie augmente en présence de certains facteurs concomitants.

Facteurs prédisposants

  • L'hypothermie
  • L'hypodynamie.
  • Rapports sexuels non protégés.
  • Porter des sous-vêtements serrés.
  • Violation de l'hygiène personnelle.
  • Vidange incomplète de la vessie due à un adénome de la prostate et à une prostatite.
  • Carence en vitamine.
  • La présence de maladies chroniques d'autres organes.
  • L'apparition d'une cystite peut être le résultat de manipulations médicales (cathétérisme, urétrocystoscopie).
  • La présence de corps étrangers dans la vessie (calculs, cystostum, endoprothèses dans les uretères).

Comment guérir la cystite, pour déterminer la cause exacte de la maladie aidera le médecin. En raison de facteurs mal établis provoquant une pathologie, l'auto-traitement de ce problème peut entraîner des complications graves et le développement d'une cystite chronique.

Traitement conservateur de la cystite

Le traitement de la cystite dépend directement de la forme de la maladie et de la cause de son apparition. Souvent, le traitement de la maladie est effectué à l'aide de médicaments antibactériens. Le choix de l'un ou l'autre groupe d'antibiotiques dépend du type d'agent pathogène. Fondamentalement, les comprimés pour la cystite ont un large spectre d’action, c’est-à-dire qu’ils combattent divers types de microorganismes nuisibles. Par conséquent, des médicaments peuvent être prescrits pour obtenir les résultats des tests. Lorsque l'agent causal de la maladie est établi avec précision, les agents antibactériens sont pris à la maison, conformément au mode d'emploi ou à la prescription d'un médecin. Les médicaments suivants peuvent être utilisés pour le traitement:

  • "Lévofloxacine".
  • "Nevigremon".
  • "Ciprofloxacine".
  • Palin
  • "Nolitsin" ou son analogue "Norbaktin".
  • "Furadonin".
  • "Monural".
  • Augmentin ou Amoxiclav.
  • "Furagin".
  • "Rulid".
  • "Nitroxoline".
  • "Furazolidone".

Le traitement thérapeutique des médicaments antibactériens dure en moyenne 7 à 10 jours (parfois 2 à 4 semaines). L'exception est le médicament "Monural" - il doit être pris une fois par dose de 3 grammes.

Mais, malgré l'efficacité des médicaments antibactériens, ils causent de graves dommages à l'organisme et entraînent des effets secondaires:

  • dans le système cardiovasculaire;
  • dans le système génito-urinaire;
  • dans le système nerveux central (faiblesse, somnolence, maux de tête fréquents, vision floue);
  • dans le tube digestif (diarrhée ou constipation, nausée, douleur et ballonnements dans l'abdomen, gastrite, dysbactériose, etc.);
  • réactions allergiques;
  • violation de la formation de sang.

Cystite: traitement

Les préparations à base de plantes peuvent, dans certains cas, guérir la cystite. Ces produits contenant des extraits de plantes sont les plus sûrs et réduisent considérablement le risque d'effets secondaires. Mais dans la plupart des cas, les préparations à base de plantes sont prescrites en association avec un traitement antibactérien. Ceux-ci sont tels que:

  • "Feuilles d’airelles et camomille";
  • Canephron est le remède à base de plantes le plus efficace contre la cystite;
  • "Monurel";
  • "Cyston";
  • "Fitolizin".

Les symptômes douloureux de la cystite chez l'homme sont éliminés à l'aide d'anesthésiques non stéroïdiens et d'antispasmodiques, tels que:

En plus des médicaments pour la cystite, des procédures thérapeutiques supplémentaires peuvent être indiquées:

  • physiothérapie (UHF, iontophorèse, inductothermie);
  • plateaux sessiles avec des herbes médicinales: sauge, camomille, calendula;
  • herbes diurétiques;
  • douche vésicale avec solutions antiseptiques;
  • traitement chirurgical.

Dans certains cas, une immunothérapie et des médicaments immunomodulateurs sont prescrits. Ils sont utilisés pour activer le système immunitaire afin de lutter contre les bactéries pathogènes.

Pendant la période de traitement, il est recommandé d’adhérer au repos au lit, à l’alimentation et de s’abstenir de rapports sexuels. Le traitement n'est interrompu que sur prescription d'un médecin en fonction des résultats des tests nécessaires pour la transmission au patient à la fin du traitement.

Bonne nutrition

Le régime alimentaire pour la cystite est un élément important du traitement, il contribue également à améliorer le bien-être du patient lors de l’exacerbation d’une cystite chronique et lors de l’apparition de sa forme aiguë. La règle de base d'un tel système alimentaire: le matin, il est recommandé de manger des aliments «difficiles» à digérer, et l'après-midi, le menu doit être composé de plats légers et diététiques.

Régime alimentaire avec cystite aiguë

Le régime alimentaire pour les cystites aiguës a une règle générale: les aliments qui irritent les parois de la vessie sont complètement exclus du régime: aliments au vinaigre, aliments fumés, épicés et salés et divers assaisonnements. Il est également nécessaire de limiter la consommation de produits potentiellement dangereux:

  • soda, bonbons;
  • produits à base de farine de qualité supérieure, pommes de terre;
  • thé fort et café.

Il est strictement interdit de prendre de l'alcool!

Pendant l’exacerbation de la cystite, il est recommandé de boire du jus de canneberge. Il est conseillé de manger des fruits (en particulier de la pastèque), des légumes, des produits laitiers, des jus de légumes. Il est également recommandé de boire beaucoup.

Nourriture pour la cystite chronique

Pendant la rémission, il n'y a généralement pas de restrictions alimentaires strictes. Mais il reste certaines recommandations à suivre:

  • limiter la consommation d'aliments gras et glucidiques;
  • se concentrer sur les produits à base de lait fermenté;
  • consommer du pain de grains entiers, des céréales non emballées, des légumes et des fruits;
  • Les soupes de légumes, les jus de fruits frais, le poulet et la viande maigre sont utiles pour la cystite;
  • de la ration alimentaire quotidienne excluent les produits qui entraînent une irritation des parois de la vessie (viandes fumées, boissons alcoolisées, aliments en conserve, assaisonnements, sauces chaudes).

Diagnostic de la cystite

En règle générale, le traitement de la cystite est prescrit après l'examen du patient, ce qui comprend:

  • analyse d'urine pour l'ensemencement;
  • palpation du scrotum et de la prostate, étude des organes génitaux;
  • tests pour les infections sexuellement transmissibles;
  • Échographie des reins, de la prostate et de la vessie.

Mesures préventives

Malgré le fait que les médicaments pour le traitement de la cystite combattent rapidement et efficacement la maladie, il est préférable de la prévenir que de la traiter. La prévention empêchera non seulement le développement de la cystite, mais améliorera également la santé en général. Que comprennent les mesures proactives? Ce sera utile:

  • Élimination du stress, manque de sommeil, hypothermie.
  • Manger des légumes, des fruits.
  • Rejet des produits épicés, gras et fumés.
  • Buvez au moins 2 litres de liquide par jour.
  • Vidange systématique et complète de la vessie.
  • Prévenir l'hypothermie.
  • Observez l'hygiène personnelle.
  • Il est déconseillé de porter des sous-vêtements bien ajustés.
  • Diagnostic et traitement opportuns d'autres maladies du système génito-urinaire.
  • Une fois par an, consulter un urologue pour un examen de routine.

Des complications

Il est important de comprendre que la cystite est une maladie grave qui, en cas de traitement tardif, peut entraîner de graves problèmes de santé et, dans certains cas, des processus irréversibles.

  • La cystite aiguë deviendra chronique.
  • Une réduction du volume de la vessie peut survenir.
  • Violation de la sexualité.
  • Le processus inflammatoire peut aller aux reins (pyélonéphrite), à ​​l'urètre (urétrite), aux tissus entourant la vessie.

Pour éviter des conséquences graves, il est nécessaire de consulter un médecin et de respecter scrupuleusement tous ses rendez-vous.