Search

Une femme peut-elle avoir la prostate d'un homme?

L'inflammation de la prostate est l'un des diagnostics les plus courants chez les hommes. La plupart d'entre eux n'attachent pas d'importance particulière aux symptômes alarmants qui accompagnent la prostatite. En conséquence, leur état de santé se dégrade considérablement. Les femmes sont plus responsables à ce sujet. Par conséquent, ils souhaitent souvent savoir si la prostatite est contagieuse.

La prostatite féminine existe-t-elle?

Les médecins ont répété à maintes reprises que la prostatite est une maladie purement masculine. Tout cela parce qu'il affecte la prostate. Et elle dans le corps féminin n'existe pas. Cependant, au lieu de la prostate, ils ont le fer de Skine. On peut le trouver à l'arrière de l'urètre. Le secret mis en évidence par cette partie du corps est très similaire en composition au fluide produit par la prostate.

Les experts qui ont étudié la structure du système génito-urinaire féminin soutiennent que le secret de la glande de Skene n’est pas important. Et elle-même en tant que superflu peut au cours de l'évolution disparaître complètement. Mais tant que le fer est présent dans le corps, il risque de contracter des maladies infectieuses. Le plus souvent, dans de tels cas, les médecins diagnostiquent la skinite chez les patients, analogue de la prostatite.

Le danger de la prostatite pour les femmes

Les femmes posent sciemment des questions pour savoir si la prostatite est transmise sexuellement. Cette peur est bien fondée. La maladie dans la plupart des cas est causée par des agents infectieux. Des microorganismes pathogènes durant l'intimité peuvent atteindre les organes génitaux du partenaire. C'est dans de telles circonstances que l'infection se produit.

Au cours d'une intimité, une femme peut être infectée.

De plus, la question de savoir s'il est possible de contracter la prostatite chez un homme est souvent posée par des médecins inquiets qui ont appris l'existence d'un tel diagnostic. Le spécialiste leur fera comprendre que l'inflammation de la prostate ne peut pas être transmise au partenaire sous la forme dans laquelle elle est présente dans le corps de l'homme. Mais la pathologie provoque facilement l’apparition d’autres maladies qui, de temps en temps, dérangent les femmes qui négligent leur propre santé.

Les médecins associent généralement la prostatite à la cystite. En effet, les deux maladies peuvent provoquer le développement l'une de l'autre en cas d'infection d'un homme par une femme et inversement. Ils prennent la forme d'un processus inflammatoire qui se produit dans les organes du système urogénital.

Les femmes qui ont eu des rapports sexuels avec un homme souffrant de prostatite risquent de souffrir de telles maladies:

  • Salpingite (inflammation des trompes de Fallope);
  • Ovarite (inflammation des ovaires);
  • Annexite (inflammation dans les appendices).

Peu de gens décident de donner une garantie absolue que la maladie infectieuse dont souffrent les hommes est directement liée à la cystite féminine et à d'autres maladies similaires. Beaucoup sont convaincus qu'il ne peut pas être transmis sexuellement. Cette caractéristique est célèbre pour les maladies vénériennes, qui provoquent souvent de graves processus inflammatoires dans les organes. C'est parce que la plupart d'entre eux sont de nature bactérienne.

Dans quels cas la prostatite est contagieuse.

L'inflammation de la prostate est infectieuse pour la femme si elle est causée par des agents pathogènes vénériens:

  • Staphylocoque. Cet agent pathogène a une caractéristique intéressante. Il peut facilement être présent dans le corps humain en grande quantité pendant longtemps. Les bactéries pathogènes commencent à se multiplier même à ce moment, alors que le système immunitaire est en bon état et capable de lutter contre la maladie. Si, pendant une longue période, il n’ya pas de traitement pour la prostatite bactérienne, les microorganismes pathogènes attaqueront le système de défense de l’organisme;
  • Chlamydia. Ils provoquent la chlamydia - une des maladies les plus dangereuses pouvant être transmises lors de la proximité avec le porteur de l'agent pathogène.

Le risque de transmission d'une pathologie, qui se traduit par une inflammation de la prostate, ne se produit que si elle est de nature bactérienne. Il convient de prêter attention à un moment de plus. Les adultes, mais aussi les petits enfants, sont infectés par le staphylocoque. Ils héritent d'une telle maladie.

Les enfants sont également sensibles aux infections à staphylocoques!

La nécessité d'un traitement commun

La prostatite transmise peut être un problème grave pour les deux partenaires. Même avec la guérison complète de l'inflammation de la prostate, l'homme court le risque de faire face à nouveau à la maladie. Cela peut arriver à condition que la femme avec laquelle il entretient une relation étroite présente des foyers d'infection dans les organes de l'appareil reproducteur. Pour prévenir une rechute, il est nécessaire de procéder à un traitement des articulations.

En plus du traitement traditionnel, de nombreux urologues recommandent aux patients d'avoir une vie sexuelle régulière afin d'éviter les processus stagnants dans les organes pelviens et la rétention de liquides biologiques qui doivent quitter le corps de l'homme. Pour que les relations sexuelles soient sans danger pour les deux partenaires, ils doivent toujours utiliser des contraceptifs fiables. Dans ce cas, il convient d'utiliser des préservatifs.

Les femmes devraient se rendre au bureau d'un gynécologue et être examinées pour détecter la présence de maladies infectieuses du système génito-urinaire. Dans le cas de la détection de l'agent pathogène, il est très important de prendre des mesures pour sa destruction.

Après le traitement complet, un homme et une femme doivent être réexaminés par un médecin. Exige également un test de contrôle. Sur la base de leurs résultats, un spécialiste saura si les agents pathogènes transmis au cours de l’intimité sont éliminés ou non dans le corps des patients. Si les cultures sont propres, les partenaires seront autorisés à avoir des relations sexuelles sans utiliser de préservatifs.

Même si une femme n'observe pas les symptômes de maladies en elle-même, elle devrait quand même être examinée par un médecin. Ce n'est qu'ainsi qu'elle pourra savoir avec certitude si elle a été infectée lors d'un rapport sexuel avec un homme chez qui on a diagnostiqué une prostatite ou si elle a réussi à éviter l'infection.

Si une femme ne présente aucun symptôme d'infection, vous devriez quand même vous faire examiner par un médecin.

Prévention de l'infection du système urinaire par des maladies infectieuses

Il existe des mesures préventives qui aident à prévenir ou à réduire le risque de développer des maladies du système urogénital. Ils se reflètent dans un certain nombre de règles:

  1. Il est nécessaire de surveiller l'hygiène des organes génitaux;
  2. Il n'est pas souhaitable d'avoir des relations sexuelles avec un partenaire inconnu sans utiliser de contraception protectrice. Les préservatifs aideront à protéger à la fois l'homme et la femme, non seulement de la grossesse, mais aussi de l'infection par des agents pathogènes des maladies vénériennes;
  3. Vous devez faire attention à l'état de votre système immunitaire. S'il est trop faible, il n'est pas en mesure de commencer la lutte contre les microorganismes pathogènes à temps, ce qui peut nuire grandement à la santé des hommes et des femmes;
  4. Il devrait maintenir une communication intime avec un seul partenaire. Le sexe sans discernement est la principale raison du développement de problèmes graves liés à la santé du système reproducteur.

Les mesures de prévention comprennent des visites régulières chez le médecin et un examen des maladies infectieuses des organes du système urogénital. Vous ne devriez pas reporter la visite à un spécialiste si vous constatez des maux même mineurs et une gêne dans le bas de l'abdomen. Grâce au respect de la santé, de nombreuses personnes parviennent à commencer le traitement de la maladie à un stade précoce.

Les hommes qui n'ont pas la chance d'avoir une prostatite doivent non seulement surveiller leur état de santé, mais également veiller à la santé de leur partenaire sexuel. Plus la pathologie est identifiée et soignée rapidement, plus le risque d'infection de la femme et l'apparition de complications qui affectent négativement la force de l'homme sont faibles.

Jusqu'au 10 août, l'Institut d'urologie et le ministère de la Santé mènent le programme «Russie sans prostatite». Dans le cadre duquel le médicament Predstanol est disponible à un prix réduit de 99 roubles., à tous les habitants de la ville et de la région!

La prostatite est-elle contagieuse et sexuellement transmissible?

Avec une maladie appelée «prostatite», une femme ne peut pas être malade pour la simple raison qu'elle ne possède pas cet organe. En d'autres termes, sous la forme dans laquelle l'homme est malade, la maladie ne peut pas être transmise au partenaire sexuel. Mais dans le corps de la femme, il y a la glande de Skine, située à l'arrière de l'urètre. Bien que son rôle dans le fonctionnement du corps ne soit pas élevé (contrairement au rôle de la prostate chez les hommes), il met en évidence, selon des experts, un secret dont la composition est très proche de celle du suc de la glande masculine.

Comme la prostate, elle peut souffrir d’agents infectieux. La maladie de cette glande est appelée skinite et est considérée comme un analogue de la maladie masculine dans la version féminine.

Types de prostatite, modes de transmission

La pathologie de la prostate existe sous deux formes. C'est infectieux et non infectieux. La première forme de la maladie est causée par des bactéries, des virus et les microorganismes les plus simples. La seconde concerne les changements liés au vieillissement dans le corps masculin. Type infectieux de la maladie a plusieurs variétés, selon le type de microorganismes qui a causé son apparition:

  • Virale.
  • Fongique.
  • Gonorrheal.
  • Tuberculose et autres.

Forme infectieuse contagieuse de la maladie. Les agents pathogènes des processus inflammatoires sont transmis par contact sexuel. Une infection par une bactérie pathogène est possible dans le sang pour des blessures, des coupures.

Ce qui est dangereux pour une femme partenaire de la prostatite infectieuse

Avoir une intimité dans la région des organes génitaux de la partenaire, les champignons, la chlamydia, les pseudomonas et les bacilles intestinaux, les trichomonas, les ureaplases et autres sont une source de maladie pour les femmes. Sur le fond de l'infection peut développer les maladies suivantes:

Le contact sexuel avec un partenaire, un patient atteint de prostatite infectieuse menace une femme et d'autres problèmes. Les microorganismes pathogènes d'un homme, tombant dans le corps d'un partenaire, sont capables d'infecter ses organes. Le danger de ceci pour une femme est comme suit:

  • La survenue du processus inflammatoire dans le vagin, les trompes de Fallope, les ovaires, les appendices (salpingite, ovarite, annexite)
  • Le développement des maladies sexuellement transmissibles.
  • Le risque d'effets négatifs sur le fœtus pendant la grossesse.
  • Les processus inflammatoires dans les organes génitaux entraînent souvent la stérilité.

Le risque pour une femme de contracter une maladie inflammatoire se produit si la pathologie de la prostate de celle choisie est de nature bactérienne. L'un des types d'agents pathogènes est la bactérie staphylocoque. Une longue période de présence dans un corps sain, ils apparaissent lorsque le système immunitaire est affaibli. Les staphylocoques touchent les adultes et les enfants. Et aussi peut être hérité. Par conséquent, les adultes doivent être attentifs à leur santé et à un traitement rapide.

La chlamydia est également causée par des microorganismes pathogènes. Les agents responsables dans ce cas sont la chlamydia.

Puis-je attraper une prostatite chez une femme?

Pour un partenaire sexuel, une femme peut devenir une source de micro-organismes responsables de l'état douloureux de la glande masculine, mais pas de la maladie elle-même. En plus de la prostate, les bactéries capturent les tissus vulnérables voisins de l'urètre et de la vessie. Cela conduit à des problèmes de miction.

Les maladies vénériennes de l'élu peuvent provoquer le développement de la maladie. Ceux-ci incluent la syphilis, la gonorrhée, la trichomonase. Les champignons et les streptocoques provoquant la maladie sont présents dans le vagin de la femme pendant le développement du processus inflammatoire. Une forme infectieuse d'une maladie masculine se développe après un contact sexuel avec un membre du sexe faible, porteur d'une maladie vénérienne.

Assez souvent, prostatite et cystite sont associées. Les deux maladies appartiennent au système urogénital et peuvent provoquer le développement l'une de l'autre. Les hommes et les femmes peuvent devenir une source d'infection.

Comment éviter l'infection

Afin de minimiser le risque de tomber malade, une femme devrait:

  1. Utiliser des contraceptifs sous forme de préservatifs, de crèmes et de pommades (les comprimés ne serviront à rien). Ils remplissent non seulement les fonctions de prévention de l'apparition d'une grossesse non désirée, mais protègent également contre les infections et les agents pathogènes des maladies inflammatoires et vénériennes de pénétrer dans l'organisme.
  2. Attention à votre santé. Une immunité affaiblie permet à la maladie de capturer rapidement le corps humain, lui causant des dommages. Dans le même temps, une forte immunité est capable de faire face à des envahisseurs extraterrestres. En bref, les agents pathogènes ne survivent pas dans un corps sain et fort.
  3. Minimisez les rapports sexuels occasionnels, suivez les règles d'hygiène intimes.
  4. Lorsqu'un partenaire sexuel a le moindre soupçon de prostatite (trouble de la puissance, douleur pendant la miction, inconfort et démangeaisons à l'aine), envoyez-le immédiatement à l'urologue et surveillez l'application de ses recommandations.

Si les deux partenaires sont malades

En identifiant la nature transmise de la prostatite, une condition importante pour une guérison complète est le passage conjoint de procédures médicales. Sinon, une rechute et une réinfection chez un partenaire ayant un foyer d'infection est possible.

Au cours de la thérapie traditionnelle, les médecins recommandent de poursuivre une vie sexuelle régulière. Cela aide à surmonter la stagnation dans les organes pelviens. Les préservatifs doivent être utilisés. Après l'élimination des agents pathogènes du corps d'un homme et d'une femme (des cultures propres l'indiqueront), l'utilisation de préservatifs cessera d'être obligatoire.

La prostatite est transmise

Pour prévenir les complications, il est important de comprendre: la prostatite est-elle transmise à une femme et comment éviter l'infection?

La prostatite est une maladie masculine qui ne peut pas se produire chez les femmes. Mais si la pathologie se développe sur le fond d’une infection, elle est dangereuse pour le sexe faible. Par conséquent, la prostatite n'est pas transmise sexuellement, mais l'infection cause un certain nombre de problèmes.

Dans 90% des cas, une inflammation de l'urètre est observée en raison de maladies sexuellement transmissibles pouvant être transmises d'homme à femme.

Causes de prostatite infectieuse

Si l'inflammation de la prostate est causée par des bactéries et des microorganismes pathogènes, alors, lors d'une relation intime, l'infection affecte le corps de la femme. Par conséquent, ce n'est pas la prostatite qui est transmise, mais une source d'infection qui, avec une faible immunité, provoque de nombreuses déviations dans le corps de la femme.

La forme avancée de la maladie, qui se manifeste par des crises aiguës, est particulièrement dangereuse.

La maladie chronique se produit lorsque divers micro-organismes pénètrent dans l'organisme: Escherichia coli, Chlamydia, Trichomonas, infections fongiques. Cette maladie survient chez les hommes de 20 à 45 ans, cet âge est le plus actif dans le nombre de relations sexuelles.

Lorsque la vie intime est facile, le risque de contracter des maladies sexuellement transmissibles augmente. Mais seulement 10% des hommes sont diagnostiqués avec ce type de prostatite.

Les complications infectieuses surviennent pour les raisons suivantes:

  • système immunitaire affaibli;
  • situations stressantes constantes;
  • abus d'alcool;
  • hypothermie ou exercice excessif;
  • vie sédentaire;
  • substances narcotiques;
  • pénétration de l'infection dans la prostate pendant la chirurgie.

Pour reconnaître la maladie à un stade précoce, pour entreprendre un traitement en temps opportun, il est nécessaire de consulter un médecin et de subir un test de dépistage lorsque les symptômes suivants apparaissent:

  1. Faiblesse, malaise général.
  2. La température corporelle augmente.
  3. Voyages fréquents aux toilettes.
  4. Douleur en urinant.
  5. Problèmes d'érection, le désir sexuel disparaît.

La forme chronique de la pathologie peut survenir sans symptômes graves et entraîner de graves complications.

Au moment du traitement d'une maladie infectieuse, les experts recommandent de se protéger, cela évitera l'infection de leur partenaire.

Par conséquent, la fille ne peut pas être infectée par la prostatite, mais cette maladie peut provoquer une maladie infectieuse pouvant entraîner une infertilité et d'autres conséquences graves.

Qu'est-ce qui est dangereux pour une femme?

Beaucoup de femmes s'inquiètent de la question de savoir si elle peut ou non contracter la prostatite d'un partenaire.

Il est impossible de contracter une prostatite, le sexe faible n’a pas de prostate, contrairement aux hommes. Mais l'infection peut développer une pathologie dans le bassin, provoquant une inflammation de la vessie. De nombreux experts associent maladies de prostatite - cystite, ces deux maladies étant causées par une microflore pathogène entraînant une inflammation. La santé des hommes menace la maladie non traitée, se transformant en cystite, mais une femme ne peut pas tomber malade de cette maladie.

Sans traitement approprié, un homme développe une forme chronique de la maladie, qui se prête mal au traitement, puis le partenaire est porteur de l'infection, peut transmettre des bactéries pathogènes à son partenaire. Mais chez une fille saine et bien immunisée, les bactéries ne survivent pas, le corps combat l'infection elle-même.

Pour protéger votre corps contre les micro-organismes transmis, il est important d'utiliser des préservatifs pendant l'intimité. C’est le moyen le plus simple de protéger.

Lorsqu'une maladie est détectée, les deux partenaires doivent être examinés, testés et engagés conjointement dans un traitement. Ignorer le problème peut avoir des conséquences graves, voire la stérilité.

Un urologue expérimenté déterminera la cause de la maladie, prescrira un traitement efficace qui soulagera la maladie et améliorera la qualité des relations sexuelles.

De nombreux hommes s'inquiètent de la question: la prostatite est-elle contagieuse? La réponse à cette question sensible doit être recherchée sur la base des caractéristiques de la maladie elle-même et du mécanisme de son développement. L'inflammation de la prostate est un problème assez commun, donc tout le monde doit connaître les caractéristiques de cette pathologie.

Les réflexions sur le caractère infectieux de la prostatite inquiètent tous les patients qui ont déjà souffert de cette maladie.

Caractéristiques de la maladie

La prostatite est une maladie exclusivement masculine. Elle se caractérise par le développement d'un processus inflammatoire dans les tissus de la prostate, ce qui entraîne des sensations désagréables dans l'aine, une diminution de la fonction érectile, des problèmes de miction.

Pour savoir si la prostatite peut être infectée, il faut faire attention à la classification de la maladie. Il existe les types suivants de pathologistes:

  • prostatite infectieuse - les agents pathogènes vivants sont des micro-organismes;
  • non infectieux - il comprend l'âge, les formes stagnantes et calculeuses.

Les formes infectieuses de prostatite peuvent être causées par divers types de bactéries, virus et protozoaires.

Selon la logique, c'est le type infectieux qui peut être transmis à d'autres personnes. Dans le même temps, ses types se distinguent:

  • viral;
  • des champignons;
  • la chlamydia;
  • mycoplasme;
  • la gonorrhée;
  • Trichomonas;
  • tuberculose, etc.

Chaque forme de la maladie dépend du type de microorganisme qui a conduit à son développement.

La prostatite peut être associée à la gonorrhée et à la chlamydia - les maladies transmissibles sexuellement les plus courantes (MST).

Il existe des cas de prostatite mixte, lorsque deux types d'infections ou plus ont un impact.

Le mécanisme de l'occurrence de la pathologie

Plusieurs facteurs principaux provoquent le développement de la prostatite. Ceux-ci incluent

  • surpoids;
  • faible activité physique, mode de vie sédentaire;
  • sexe irrégulier ou promiscuité;
  • le stress;

Les situations de stress fréquentes augmentent le risque de développer la maladie.

  • les blessures;
  • hypothermie de l'aine;
  • d'autres maladies.

Sous l'influence de tels facteurs, le corps masculin s'affaiblit progressivement et son immunité diminue. En conséquence, il est beaucoup plus facile pour les infections et les virus d’entrer dans le corps d’un homme. Serait-ce une infection - complètement. Néanmoins, la probabilité d'un développement secondaire d'une pathologie dans le contexte d'une autre maladie infectieuse, par exemple la tuberculose, n'est pas exclue.

La prostatite, transmise d'un homme à un homme, n'est pratiquement pas un phénomène courant, car l'infection dans ce cas est principalement transmise sexuellement. Par conséquent, la source de l'infection est une femme.

Un homme peut être infecté par une femme avec des micro-organismes pouvant causer une prostatite, mais pas la maladie elle-même.

Après être entrées dans le corps, les bactéries se sont propagées dans les tissus voisins, les plus vulnérables. En plus de la prostate, la vessie et l'urètre peuvent être touchés, ce qui engendre de nombreux problèmes de miction.

Modes de transmission de la prostatite

Il est impossible de transmettre l'inflammation de la prostate par le sang, par les gouttelettes en suspension dans l'air, dans l'environnement domestique. Les bactéries peuvent pénétrer dans les tissus de la prostate à partir des zones voisines du corps, par la circulation sanguine en cas de blessure et d'infection de la plaie. La prostatite est-elle transmise sexuellement? Oui, mais dans des cas relativement rares. Plus précisément, il s’agit d’une inflammation, complication consécutive à l’ingestion d’une microflore pathogène ou d’un virus.

Conventionnellement, on peut dire que la prostatite est contagieuse en cas de transmission de maladies vénériennes.

Chacune de ces maladies peut déclencher le développement de la prostatite.

Celles-ci incluent la chlamydia, la gonorrhée, la trichomonase et des pathologies similaires. En conséquence, lors des rapports sexuels, il y a transmission de la chlamydia, des gonocoques ou des trichomonas d'un partenaire malade à un partenaire en bonne santé.

Est-il possible de contracter une prostatite chez une patiente atteinte d'une maladie vénérienne d'une femme? C'est l'une des causes les plus courantes de la forme infectieuse de cette maladie. Vous pouvez contracter une infection à staphylocoques et à streptocoques ou un champignon si un processus inflammatoire se développe dans le vagin de votre partenaire ou si elle présente une cystite. Dans des cas extrêmement rares, des bactéries pénètrent dans le corps masculin de l'extérieur, provoquant une maladie de la prostate.

L'infection peut toucher plusieurs personnes si les partenaires sont des prostituées sexuelles. Ainsi, une fille peut devenir porteuse de l'infection et infecter son homme après le contact avec un autre amoureux qui est malade de n'importe quelle forme de maladie.

La promiscuité dans les relations sexuelles augmente le risque de maladie

Prostatite et danger pour les femmes

Bien que l'inflammation de la prostate soit une maladie masculine, la question de savoir si une prostatite est transmise à une femme ne peut être résolue sans équivoque. Le fait est que les agents pathogènes de la maladie sont des bactéries et des virus pouvant être à l’origine de nombreuses autres maladies. En mettant l'accent sur ce fait, vous pouvez comprendre ce qui est dangereux pour la prostatite pour une femme. Les effets les plus fréquents de la transmission sont:

  • les bactéries pénètrent dans le vagin, ce qui peut déclencher le processus inflammatoire, surtout si la muqueuse est endommagée;
  • il existe un risque de transmission de maladies vénériennes avec toutes les conséquences qui en découlent;
  • pendant la grossesse, certains microorganismes peuvent nuire au développement du fœtus;

L'infertilité devient une complication fréquente des infections sexuellement transmissibles.

  • Le processus inflammatoire est une menace pour la fertilité d'une femme, car l'infertilité peut devenir une complication, et cela s'applique également au corps de l'homme.

Si le corps de la femme est susceptible aux attaques de micro-organismes pathogènes obtenus par contact sexuel, le système immunitaire peut y faire face, mais avec un état de santé affaibli, le risque de complications augmente.

Comment identifier le problème

Afin de prévenir le développement de prostatite et de complications à la base d'une lésion infectieuse chez les deux partenaires, il est important de reconnaître les symptômes de la pathologie à temps.

Signes fréquents de prostatite

Un homme infecté peut remarquer les signes suivants d’une maladie en développement:

  • malaise à l'aine;
  • des démangeaisons;
  • problèmes de miction (besoin fréquent, douleurs, dysurie);
  • troubles de la puissance;
  • douleur pendant les rapports sexuels.

Si la femme est porteuse de l'infection, les bactéries peuvent ne pas se manifester. Si le corps n'a pas réagi à des agents étrangers, il peut présenter des symptômes suspects sous la forme de démangeaisons et de douleurs, l'apparition de pertes vaginales anormales, une rougeur de la membrane muqueuse. L'image spécifique dépend du type d'infection.

Il ne faut pas oublier que même après un traitement réussi, il existe un risque de réinfection.

L'utilisation de préservatifs réduit le risque de contracter des MST et, par conséquent, l'apparition d'une prostatite.

C'est pourquoi il est important de renforcer votre immunité et lorsqu'une maladie est détectée, un traitement pour le débarrasser de la bactérie doit passer par les deux partenaires. La prostatite non complètement guérie peut se transformer en une forme chronique, dans laquelle l'infection peut se propager aux organes voisins (vessie, testicules, etc.).

Être capable de faire face à l'inflammation ne suffit pas. À titre préventif, il est recommandé de bouger plus, de bien manger et d’éliminer les mauvaises habitudes. Les contraceptifs barrières doivent être utilisés et non promiscueux.

Dans la vidéo, l'urologue parlera des principaux signes de maladies sexuellement transmissibles chez l'homme:

La prostatite est une maladie caractéristique uniquement chez l'homme. Les femmes ne souffrent pas de prostatite, ne serait-ce que parce qu'elles ne disposent pas des organes appropriés. Mais si nous parlons d'infections, à cause desquelles se produit une prostatite, les femmes doivent être prudentes, car plusieurs de ces infections constituent un danger pour leur santé.

Pourquoi et comment attraper une prostatite

Prostatite malade généralement en présence des facteurs suivants:

  1. Excès de poids.
  2. Manque d'activité physique élémentaire.
  3. Mode de vie sédentaire et travail associé à un siège permanent.
  4. Exposition au stress et à la dépression, nervosité fréquente.
  5. L'absence d'une composante sexuelle de la vie.
  6. Activité sexuelle excessive, rapports sexuels fréquents avec promiscuité.
  7. Blessures mécaniques des organes génitaux.
  8. Hypothermie de la région génitale externe.
  9. Utilisation de substances narcotiques.
  10. Consommation excessive d'alcool et de tabac.
  11. Parfois, une infection peut pénétrer dans la région des organes pelviens après une intervention chirurgicale.

Face à tous ces facteurs, le corps de l'homme s'affaiblit et l'infection y pénètre beaucoup plus facilement, car les défenses immunitaires ne lui résistent pas. Ne manquez pas la possibilité que la prostatite soit secondaire. Ce type de prostatite peut survenir dans le contexte d'une maladie existante (par exemple, la tuberculose). La prostatite secondaire menace les personnes qui ne subissent pas de traitement jusqu'au bout.
Après être entrées dans le corps, les bactéries se comportent très activement et se propagent rapidement dans les organes du système urogénital. Souffrir de la prostatite peut non seulement la prostate, mais aussi la vessie, l'urètre. Souvent, en plus de la douleur, il y aura également des problèmes pour aller aux toilettes de façon modeste.

Comment identifier le problème

Afin de ne pas infecter votre partenaire, il est important de reconnaître la maladie à temps et les symptômes suivants peuvent aider:

  1. Sensations désagréables dans l'aine.
  2. Démangeaisons de la vulve.
  3. Des problèmes pour aller aux toilettes de façon modeste, ainsi que des sensations douloureuses, des visites trop fréquentes aux toilettes.
  4. Violations de puissance et d'activité sexuelle.
  5. Douleur pendant les rapports sexuels

Quant à la femme, l'infection ne peut pas la toucher, mais si son système immunitaire est affaibli, la maladie se manifestera comme suit:

  1. Démangeaisons et douleurs dans le vagin.
  2. Écoulement étranger du vagin.
  3. Rougeur de la membrane muqueuse.
  4. Voyages fréquents aux toilettes.
  5. Douleur pendant la miction et les rapports sexuels.

Une prostatite infectieuse peut survenir lorsque le système immunitaire d'une personne est affaibli. Il est donc logique de la renforcer de toutes les manières. Cela aidera non seulement à protéger contre la prostatite, mais également contre d’autres maladies très différentes.

Que faire pour renforcer le système immunitaire et éviter l'infection

Vous devez commencer par utiliser les outils les plus simples et les plus abordables que chaque personne puisse utiliser:

  • Marcher par paliers calmes pendant au moins une demi-heure par jour, quel que soit le temps, peu importe le nombre de cas et la fatigue.
  • Mangez pleinement et régulièrement, au moins 5 fois par jour. Incluez dans votre alimentation les produits laitiers, ainsi que les légumes, les fruits et les baies, qui contiennent de grandes quantités de vitamine C.
  • Maintenez une température stable mais pas trop élevée dans votre espace de vie. Idéalement - 18-20 degrés Celsius.
  • Chaque jour, prenez une douche pour tempérer et améliorer la circulation sanguine.
  • Comprendre l'importance du sport. Pour ce faire, il n'est pas nécessaire de commencer à faire du sport de manière professionnelle et de s'inscrire dans une section ou un gymnase. Assez de famille pour marcher sur les skis, le patinage, les jeux en plein air ou le jogging dans le parc voisin.
  • Abandonnez complètement l'usage de l'alcool, ne fumez pas, ne prenez pas de drogue.
  • Le meilleur médicament pour renforcer le système immunitaire est la vitamine C. Les médecins conseillent de le prendre pour prévenir les maladies bactériennes et virales, tant chez l'adulte que chez l'enfant.
  • Pour maintenir votre santé est normale, il est très important d'observer l'équilibre de l'eau, car le corps humain perd jusqu'à 2,5 litres de liquide par jour. Le fluide corporel doit être reconstitué pour éviter la déshydratation et pour que le corps humain fonctionne littéralement comme une horloge. C'est-à-dire qu'un adulte doit boire chaque jour 2 à 2,5 litres de liquide. Il est souhaitable que l'eau soit minérale et enrichie au maximum en divers micro-éléments.
  • Pour maintenir votre immunité est normal, vous devez suivre les principes d'une bonne nutrition.

Quels produits nécessitent une attention particulière?

  • Poisson de mer gras. Il contient des acides gras capables de restaurer les forces de protection de tout l'organisme, affectant la structure cellulaire, éliminant les substances dangereuses, y compris les radicaux libres. C'est pourquoi vous devez inclure dans votre menu quotidien des variétés de poisson et de fruits de mer gras.
  • Ce n’est un secret pour personne que les fruits et légumes sont les fournisseurs de vitamines les plus fiables. Ils doivent donc constituer la base de la nutrition pour une personne en bonne santé. Une attention particulière doit être portée aux citrons et autres agrumes, car ils contiennent le maximum de vitamine C. On doit seulement s'assurer que cette prophylaxie ne provoquera pas de réaction allergique.
  • Les algues, telles que le varech et le wakame. Ils contiennent une grande quantité d'iode et de sélénium, ainsi que d'autres substances bénéfiques ayant un effet très positif sur le système immunitaire.
  • Les noix, les légumineuses et les champignons constituent une excellente source de protéines pour tout le corps. Cependant, avant de commencer à utiliser activement de tels produits pour l'alimentation, vous devez vous assurer qu'ils ne sont pas allergiques.

La teinture d'échinacée est un bon remède à base de plantes pouvant être utilisé comme stimulant immunitaire. Vous pouvez acheter des médicaments dans n'importe quelle pharmacie et les prendre conformément aux instructions.

En ce qui concerne les médicaments, Immunal est une bonne préparation pour renforcer l’immunité. Toutefois, vous ne devriez pas le prendre vous-même, il est préférable de consulter au préalable un médecin local.

Well contribue au renforcement de la décoction d'immunité des plantes séchées suivantes: marais séché, mélisse, racine de valériane, cônes de houblon, fleur de tilleul, origan, graines de coriandre, agripaume. Le remède doit être préparé dans une simple théière, il doit être perfusé assez longtemps, environ 2 à 3 heures. La décoction a de bonnes propriétés antivirales et antibactériennes. Il se boit de la même manière que le thé ordinaire, mais si son goût vous semble désagréable, vous pouvez ajouter une cuillerée de miel naturel au thé.

Comment se propage la prostatite

Il faut immédiatement dire que la voie de transmission de la prostatite à la maison est impossible. Cette maladie n'est pas transmise par les produits d'hygiène personnelle, les gouttelettes en suspension dans l'air et le sang. Les bactéries peuvent pénétrer dans la prostate si celle-ci est blessée, dans le sang et si les plaies ouvertes ne sont pas correctement hygiénisées.

La prostatite peut être transmise sexuellement.

Il y a une transmission sexuelle de l'infection, mais c'est assez rare. Cependant, la prostatite peut être sexuellement transmissible et une telle probabilité n'a pas besoin d'être annulée. Une fois que la microflore pathogène pénètre dans le sang, une inflammation se produit en réaction à celle-ci. La prostatite peut être appelée contagieuse lorsqu'elle est transmise avec une maladie vénérienne. Les maladies vénériennes qui provoquent la prostatite incluent la gonorrhée, la chlamydia, la trichomonase.

Une femme peut-elle infecter un homme souffrant de prostatite?

Un homme peut contracter une prostatite chez une femme atteinte d'une maladie vénérienne, qui est l'une des causes les plus fréquentes de la maladie. La maladie est possible même si une inflammation ou une cystite se développe dans le vagin d'un partenaire malade.

Mais surtout les hommes prudents et ceux qui ont déjà eu une prostatite, vous devez savoir si une femme peut infecter un homme avec une prostatite? Il arrive également qu'une femme infidèle envers son partenaire puisse devenir porteuse de l'infection de son amant et la transmettre ensuite à son homme. C'est-à-dire, être porteur de la prostatite.

Quel est le danger de la prostatite pour les filles

En règle générale, les femmes se préoccupent beaucoup plus de leur santé que les hommes, de sorte que le problème des infections génitales ne disparaît pas pour autant. Est-il possible de contracter la prostatite chez un homme, et la prostatite est-elle transmise à une femme? Les femmes doivent savoir, car cette question est pertinente et non dénuée de sens. Et puis, la prostatite est-elle contagieuse si vous avez des relations sexuelles avec un homme malade ou non?

La prostatite est dangereuse pour les femmes, car dans le cas d'un système immunitaire affaibli, elle peut se transformer en cystite, une maladie très dangereuse qui causera beaucoup d'inquiétudes et de problèmes à une femme dans le futur. Oui, et un homme ne se sentira pas très bien s'il provoque la maladie chez son partenaire par ses actes négligents et s'il transfère la prostatite d'homme à femme.

En soi, le contact avec un homme souffrant de prostatite ne peut pas causer de cystite. La cystite est causée par une bactérie qui longe le tractus urogénital d'une femme. En d'autres termes, le même groupe de bactéries provoque la cystite et la prostatite. Par conséquent, un homme et une femme doivent être traités approximativement de la même manière. Une femme devient sensible au début de la cystite lorsqu'elle a été malade au moins une fois ou, dans ce cas, a cette maladie, mais sous une forme faible et sous-traitée.

Une femme peut-elle avoir une prostatite?

La maladie n'est pas transmise aux femmes dans tous les cas. La prostatite est dangereuse pour le beau sexe si elle est causée par un champignon ou un virus. Ce sont ces bactéries qui déclenchent l'apparition de la cystite. En outre, une femme est susceptible de contracter une cystite dans les cas suivants:

  • Entrée dans le sexe promiscuous.
  • Mode de vie sédentaire et sédentaire, rejet de l'activité physique élémentaire.
  • Marcher pendant la saison froide sans collants chauds supplémentaires, nager dans des eaux froides.
  • Intoxication alimentaire et toxique.

Afin de vous protéger de divers problèmes de santé, vous devez utiliser un préservatif, en particulier dans les cas où il n’ya pas de partenaire sexuel régulier. Seule cette chose aide à éliminer la prostatite et les infections qui se transmettent lors d'un contact sexuel. N'oubliez pas que même si un homme présente une forme bénigne de la maladie, il peut toujours donner des problèmes de santé à son partenaire pour le restant de ses jours. Elle peut développer une inflammation des appendices et, du point de vue de ses symptômes et de ses conséquences, la maladie ressemble beaucoup à une prostatite. Par conséquent, au moment du traitement, il est préférable d’abandonner les anciens contraceptifs au profit du préservatif et de ne pas exposer votre partenaire au danger.

Il n’est pas nécessaire d’abandonner complètement la composante intime de la vie, car même chez un patient prostatique, il ne faut y laisser aucune stagnation. L'essentiel - se protéger correctement au moment du traitement.

Prévenir la survenue d'une prostatite chez l'homme

Afin de ne pas blesser la prostatite vous-même et de ne pas mettre votre partenaire en danger, vous devez suivre les règles suivantes pour la prévention de cette maladie:

  1. Tout homme en bonne santé devrait être physiquement actif, aller dans un gymnase ou dans un gymnase. Si le travail est associé à une position assise permanente au même endroit, vous devez prendre de courtes pauses pour marcher, cela aidera le sang à ne pas stagner dans le bassin. En général, essayez autant que possible, marchez, refusez par les transports en commun et privés, et s’il est impossible de le faire, faites deux arrêts plus tôt et parcourez cette distance pour vous rendre au travail à pied. La même chose s'applique aux ascenseurs. Cela ne fait pas de mal à un homme de marcher sur deux ou trois étages.
  2. Le sexe joue un rôle important dans la vie d'un homme et la santé de sa prostate en dépend de la manière la plus directe. Cependant, ce conseil ne doit pas être pris à la lettre. Une vie sexuelle aveugle augmente le risque d'infections sexuellement transmissibles. Indirectement, ici peut être attribuée, et la prostatite. En outre, diverses perversions sexuelles, retardant ou arrêtant délibérément les contacts sexuels, ont également des effets négatifs sur la santé de la prostate. L'option la plus optimale pour la santé des hommes est de trouver un partenaire permanent, dans la loyauté duquel l'homme sera sûr, de lui être fidèle et de mener une vie sexuelle mesurée, qui aura des relations sexuelles environ 3 à 4 fois par semaine.
  3. Certains aliments ont un effet positif sur l’état de la prostate. Ceux-ci incluent des variétés de poisson et de viande à faible teneur en matière grasse, des céréales, des produits laitiers à faible teneur en matière grasse, des fruits et légumes frais et séchés, des fruits de mer, des produits apicoles, des jus de fruits frais, des compotes et de l'eau minérale.
  4. Si possible, essayez d’abandonner les mauvaises habitudes, les boissons gazeuses, les aliments lourds, les viennoiseries, l’ail et les oignons.
  5. Assurez-vous qu'il ne fait pas froid, que l'aine n'est jamais surfondue. En hiver, portez un deuxième pantalon, en été, ne nagez pas par temps froid et dans des eaux froides, évitez les courants d'air, ne vous asseyez pas sur des surfaces de pierre ou de béton.
  6. Une bonne prophylaxie de la prostatite est un état émotionnel stable, le rejet du stress et des expériences insensées, un travail à part entière et le même repos, un sommeil suffisant dans le temps. Tous ces facteurs n'auront qu'une incidence positive sur la santé du patient.
  7. Afin de ne pas traiter longtemps et douloureusement la prostatite et de ne pas prendre toute une montagne de pilules, il vous suffira de prendre une douche de contraste tous les jours ou tous les deux jours. Cela active les processus de circulation sanguine, élimine la stagnation dans les organes pelviens, améliore le système immunitaire.

  • Les graines de citrouille ont un effet bénéfique sur la santé des hommes. Il est donc nécessaire de manger 20 à 30 graines, crues ou séchées, chaque jour une demi-heure avant les repas. Vous ne devriez pas refuser une telle prophylaxie, d'autant plus que les graines de citrouille sont très savoureuses.
  • Passer régulièrement des examens à des fins de prévention chez l'urologue. N'attendez pas une variété de symptômes, mais allez simplement chez le médecin pour vous assurer que tout est en ordre. Si le patient a déjà eu une prostatite et en est guéri, cela ne signifie pas que la maladie a définitivement libéré le patient. La maladie peut revenir avec n'importe quelle négligence. Aller chez le médecin aura tous les 3 mois.
  • La prévention de la prostatite est une condition importante pour maintenir la santé des hommes dans la norme pendant de nombreuses années. Il est nécessaire de reconsidérer votre mode de vie et de réfléchir aux facteurs qui sont dans un cas particulier à risque. Peut-être que le patient n’a pas de relations sexuelles du tout ou le fait trop régulièrement? Ou mener une vie sédentaire? Des boissons et des fumées? Dans tous les cas, vous devez comprendre que chaque personne crée sa propre santé.

    Prévention de la cystite chez les femmes

    Pour qu'une femme ne contracte pas la cystite d'un homme malade tout en ayant des rapports sexuels avec elle, elle devra également suivre certaines recommandations concernant sa santé.

    • Essayez de rendre la nourriture aussi naturelle et équilibrée que possible. Privilégiez les fruits et légumes frais, les glucides complexes, les aliments protéinés. Et de la restauration rapide, sucré, farine, gras et autres aliments lourds vaut mieux abandonner pour de bon. Si cela n'est pas possible, réduisez au minimum l'utilisation d'aliments nocifs.
    • Dormez au moins 8 heures par jour, réglez le sommeil et le repos.
    • Exclure la possibilité d'une hypothermie dans l'ensemble du corps et des organes génitaux féminins en particulier. En hiver, portez des collants très chauds et des robes avec des jupes en tissu épais, ne vous baignez pas lorsque l’eau n’est pas assez chaude pour cela, ne vous asseyez pas sur des surfaces froides, ne restez pas au courant d'air, ne restez pas au froid pendant longtemps.
    • Débarrassez-vous une fois pour toutes des mauvaises habitudes (tabagisme, alcoolisme, drogues, même les poumons).
    • Ne tolérez pas lorsque vous avez besoin de toilettes dans un petit bâtiment, pour faire face aux besoins naturels en temps opportun.
    • Essayez de choisir des sous-vêtements uniquement à partir de tissus naturels, car dans les sous-vêtements synthétiques, les organes sexuels ne respirent tout simplement pas. Autrement dit, la préférence devrait être donnée au lin en coton et en lin.
    • Laver et changer de vêtements tous les jours, observer une hygiène personnelle intime. Cela est particulièrement vrai de la période où une femme a ses règles.
    • Lors des rapports sexuels, avec un patient de sexe masculin souffrant de prostatite, utilisez des préservatifs.
    • Menez une vie physiquement active, pratiquez un sport qui fera appel, ne menez pas une vie sédentaire, trouvez le temps de marcher à l'air frais.
    • Au moins une fois tous les six mois, consultez un gynécologue pour un bilan de santé afin de vous assurer que tout est en ordre pour la santé de la femme. Si le patient a déjà souffert de cystite, toutes les règles de la prophylaxie doivent être observées plus attentivement et vous devez consulter un médecin environ une fois tous les 3 mois.

    Conclusion

    Lorsque l'infection de prostatite pénètre dans le corps de la femme, elle commence à développer un processus inflammatoire. Ceci suggère qu'une maladie purement masculine - la prostatite - peut affecter négativement le corps de la femme. Il n’ya aucune possibilité de développer une prostatite chez les femmes, mais elles peuvent avoir d’autres maladies du système génito-urinaire. Ce sont des inflammations des trompes de Fallope, des ovaires et des ligaments. En d'autres termes, cette maladie peut être appelée inflammation de l'utérus.

    Ainsi, la prostatite est une maladie qui peut être transmise de personne à personne, et la prostatite est transmise par suite de rapports sexuels par promiscuité. Les femmes ne souffrent pas de prostatite et, semble-t-il, il ne les menace pas, mais la maladie masculine - la prostatite et surtout la maladie féminine - la cystite - a la même nature si un homme atteint de prostatite a des relations sexuelles avec une femme, qui était auparavant la cystite ou au moment de la vie l'immunité est simplement affaiblie, alors la bactérie fera son travail et la femme commencera également à avoir des problèmes de santé.

    La loyauté envers votre partenaire joue un rôle important dans ce dossier, puisqu'un homme peut contracter la prostatite d'une femme infidèle, qui est porteur de l'infection d'un partenaire sexuel précédent.

    La prostatite est un problème purement masculin dans lequel se produit une inflammation de la prostate (glande prostatique). Par conséquent, elle n’est dangereuse que pour le sexe fort et, en ce qui concerne les infections, à la suite desquelles une inflammation peut se développer, elles se transmettent sexuellement d’un homme à une femme.

    Qu'est-ce qu'une prostatite dangereuse pour les femmes?

    La prostatite est-elle transmise à une femme?

    Certaines filles ont probablement posé des questions: «la prostatite est-elle transmise aux femmes?», «Quel est le danger de cette maladie?».

    Bien entendu, la prostatite elle-même ne peut pas toucher les femmes, car il s’agit d’une maladie de la prostate, qui ne concerne que les hommes. Toutefois, si la maladie est infectieuse, elle peut être dangereuse pour les femmes.

    Actuellement, les maladies de la prostate causées par des infections transmises lors de rapports sexuels occupent une place importante dans la structure des maladies infectieuses et ont tendance à se développer davantage.

    Chez les hommes sexuellement actifs, cette maladie apparaît dans de nombreux cas en raison d’une complication d’inflammation de l’urètre (urètre).

    Dans 92 à 93% des cas, l'inflammation de l'urètre est de nature vénérienne et, par conséquent, les causes les plus fréquentes sont les infections sexuellement transmissibles, dangereuses pour les femmes. Ils sont principalement transférés de l'urètre, du rectum, de la vessie, par les vaisseaux lymphatiques et sanguins du pelvis et dans la prostate.

    Facteurs infectieux

    Les chlamydia, trichomonas, bactéries pathogènes, champignons, ureaplasma, mycoplasmes, E. coli, etc. peuvent être des facteurs de développement infectieux.

    La forme la plus courante est la maladie chronique à chlamydia. Ses caractéristiques importantes sont qu’il ne provoque pratiquement aucun symptôme et que les complications sont fréquentes.

    La forme trichomonas survient chez 15 à 35% des patients. Il présente également un symptôme chronique et bénin. Des spécialistes qualifiés sont certains que, en cas d'infection mixte, d'autres bactéries pathogènes, telles que la chlamydia, le gonocoque, la gardnerella, l'urée-plasma, etc., peuvent persister à l'intérieur de Trichomonas.

    Outre le type hdamydia et trichomonas, il existe également des formes fongiques chroniques dans l'herpès génital et l'urétrite herpétique, etc.

    Ces formes, dans de nombreux cas, résultent de complications d'inflammation de l'urètre. Cependant, cela ne signifie pas que leurs agents pathogènes sont les mêmes bactéries qui sont devenues à l'origine des causes d'uréthrite.

    Le développement de cette maladie dans l'inflammation de l'urètre est principalement dû à une infection secondaire de la prostate par des bactéries ordinaires.

    Modifié en raison de l'exposition à une infection, le fer peut être infecté par des bactéries opportunistes, telles que les staphylocoques. Tous les agents pathogènes d'inflammations sexuellement transmissibles (chlamydia, trichomonas, gonocoques, etc.) ont la propriété de faciliter l'infection secondaire de la prostate.

    En l'absence de traitement spécial et correct, la maladie causée par ces infections progressera suffisamment rapidement et constituera de ce fait un grave danger pour la santé de l'homme.

    La prostatite est-elle transmise sexuellement?

    D'après ce qui précède, on peut en conclure que tout type de maladie n'est pas transmissible sexuellement. Mais la prostatite, d'origine vénérienne, peut facilement devenir une source de maladie génitale.

    De plus, même après une guérison complète due à l'absence d'immunité contre divers agents pathogènes sexuellement transmissibles, un homme peut être infecté à nouveau. Pour éviter une réinfection et pour ne pas infecter un partenaire, il n'est pas nécessaire de refuser une relation sexuelle, il suffit de prendre certaines précautions (utilisez un préservatif) lors d'un rapport sexuel.

    Êtes-vous d'accord avec l'article ou pensez-vous que ce n'est pas correct? Notez et commentez!

    Existe-t-il un risque d'infection chez un patient atteint de prostatite?

    De nombreux hommes s'inquiètent de la question: la prostatite est-elle contagieuse? La réponse à cette question sensible doit être recherchée sur la base des caractéristiques de la maladie elle-même et du mécanisme de son développement. L'inflammation de la prostate est un problème assez commun, donc tout le monde doit connaître les caractéristiques de cette pathologie.

    Caractéristiques de la maladie

    La prostatite est une maladie exclusivement masculine. Elle se caractérise par le développement d'un processus inflammatoire dans les tissus de la prostate, ce qui entraîne des sensations désagréables dans l'aine, une diminution de la fonction érectile, des problèmes de miction.

    Pour savoir si la prostatite peut être infectée, il faut faire attention à la classification de la maladie. Il existe les types suivants de pathologistes:

    • prostatite infectieuse - les agents pathogènes vivants sont des micro-organismes;
    • non infectieux - il comprend l'âge, les formes stagnantes et calculeuses.

    Selon la logique, c'est le type infectieux qui peut être transmis à d'autres personnes. Dans le même temps, ses types se distinguent:

    • viral;
    • des champignons;
    • la chlamydia;
    • mycoplasme;
    • la gonorrhée;
    • Trichomonas;
    • tuberculose, etc.

    Chaque forme de la maladie dépend du type de microorganisme qui a conduit à son développement.

    Il existe des cas de prostatite mixte, lorsque deux types d'infections ou plus ont un impact.

    Le mécanisme de l'occurrence de la pathologie

    Plusieurs facteurs principaux provoquent le développement de la prostatite. Ceux-ci incluent

    • surpoids;
    • faible activité physique, mode de vie sédentaire;
    • sexe irrégulier ou promiscuité;
    • le stress;
    • les blessures;
    • hypothermie de l'aine;
    • d'autres maladies.

    Sous l'influence de tels facteurs, le corps masculin s'affaiblit progressivement et son immunité diminue. En conséquence, il est beaucoup plus facile pour les infections et les virus d’entrer dans le corps d’un homme. Serait-ce une infection - complètement. Néanmoins, la probabilité d'un développement secondaire d'une pathologie dans le contexte d'une autre maladie infectieuse, par exemple la tuberculose, n'est pas exclue.

    La prostatite, transmise d'un homme à un homme, n'est pratiquement pas un phénomène courant, car l'infection dans ce cas est principalement transmise sexuellement. Par conséquent, la source de l'infection est une femme.

    Après être entrées dans le corps, les bactéries se sont propagées dans les tissus voisins, les plus vulnérables. En plus de la prostate, la vessie et l'urètre peuvent être touchés, ce qui engendre de nombreux problèmes de miction.

    Modes de transmission de la prostatite

    Il est impossible de transmettre l'inflammation de la prostate par le sang, par les gouttelettes en suspension dans l'air, dans l'environnement domestique. Les bactéries peuvent pénétrer dans les tissus de la prostate à partir des zones voisines du corps, par la circulation sanguine en cas de blessure et d'infection de la plaie. La prostatite est-elle transmise sexuellement? Oui, mais dans des cas relativement rares. Plus précisément, il s’agit d’une inflammation, complication consécutive à l’ingestion d’une microflore pathogène ou d’un virus.

    Conventionnellement, on peut dire que la prostatite est contagieuse en cas de transmission de maladies vénériennes.

    Celles-ci incluent la chlamydia, la gonorrhée, la trichomonase et des pathologies similaires. En conséquence, lors des rapports sexuels, il y a transmission de la chlamydia, des gonocoques ou des trichomonas d'un partenaire malade à un partenaire en bonne santé.

    Est-il possible de contracter une prostatite chez une patiente atteinte d'une maladie vénérienne d'une femme? C'est l'une des causes les plus courantes de la forme infectieuse de cette maladie. Vous pouvez contracter une infection à staphylocoques et à streptocoques ou un champignon si un processus inflammatoire se développe dans le vagin de votre partenaire ou si elle présente une cystite. Dans des cas extrêmement rares, des bactéries pénètrent dans le corps masculin de l'extérieur, provoquant une maladie de la prostate.

    L'infection peut toucher plusieurs personnes si les partenaires sont des prostituées sexuelles. Ainsi, une fille peut devenir porteuse de l'infection et infecter son homme après le contact avec un autre amoureux qui est malade de n'importe quelle forme de maladie.

    Prostatite et danger pour les femmes

    Bien que l'inflammation de la prostate soit une maladie masculine, la question de savoir si une prostatite est transmise à une femme ne peut être résolue sans équivoque. Le fait est que les agents pathogènes de la maladie sont des bactéries et des virus pouvant être à l’origine de nombreuses autres maladies. En mettant l'accent sur ce fait, vous pouvez comprendre ce qui est dangereux pour la prostatite pour une femme. Les effets les plus fréquents de la transmission sont:

    • les bactéries pénètrent dans le vagin, ce qui peut déclencher le processus inflammatoire, surtout si la muqueuse est endommagée;
    • il existe un risque de transmission de maladies vénériennes avec toutes les conséquences qui en découlent;
    • pendant la grossesse, certains microorganismes peuvent nuire au développement du fœtus;
    • Le processus inflammatoire est une menace pour la fertilité d'une femme, car l'infertilité peut devenir une complication, et cela s'applique également au corps de l'homme.

    Si le corps de la femme est susceptible aux attaques de micro-organismes pathogènes obtenus par contact sexuel, le système immunitaire peut y faire face, mais avec un état de santé affaibli, le risque de complications augmente.

    Comment identifier le problème

    Afin de prévenir le développement de prostatite et de complications à la base d'une lésion infectieuse chez les deux partenaires, il est important de reconnaître les symptômes de la pathologie à temps.

    Un homme infecté peut remarquer les signes suivants d’une maladie en développement:

    • malaise à l'aine;
    • des démangeaisons;
    • problèmes de miction (besoin fréquent, douleurs, dysurie);
    • troubles de la puissance;
    • douleur pendant les rapports sexuels.

    Si la femme est porteuse de l'infection, les bactéries peuvent ne pas se manifester. Si le corps n'a pas réagi à des agents étrangers, il peut présenter des symptômes suspects sous la forme de démangeaisons et de douleurs, l'apparition de pertes vaginales anormales, une rougeur de la membrane muqueuse. L'image spécifique dépend du type d'infection.

    Il ne faut pas oublier que même après un traitement réussi, il existe un risque de réinfection.

    C'est pourquoi il est important de renforcer votre immunité et lorsqu'une maladie est détectée, un traitement pour le débarrasser de la bactérie doit passer par les deux partenaires. La prostatite non complètement guérie peut se transformer en une forme chronique, dans laquelle l'infection peut se propager aux organes voisins (vessie, testicules, etc.).

    Être capable de faire face à l'inflammation ne suffit pas. À titre préventif, il est recommandé de bouger plus, de bien manger et d’éliminer les mauvaises habitudes. Les contraceptifs barrières doivent être utilisés et non promiscueux.

    Dans la vidéo, l'urologue parlera des principaux signes de maladies sexuellement transmissibles chez l'homme: