Search

Diagnostic du cancer de la prostate, PSA

Antigène spécifique de la prostate (PSA, PSA) - une protéine est un polypeptide qui augmente dans le corps humain en réponse à l’apparition de cellules malignes (cancer) de la prostate.

PSA total (PSA-total)

Ce marqueur tumoral a ouvert ses portes en 1987. Il permet un diagnostic précoce du cancer de la prostate. Dans la plupart des cas, pour le cancer de la prostate présumé, le PSA est prescrit.

Si nécessaire, clarifiez le diagnostic, rarement, mais peut être affecté à l'analyse du PSA libre. Il peut clarifier la situation si le médecin a des doutes sur la nomination d'une biopsie, mais uniquement si le taux total de PSA est légèrement dépassé.

Pour le diagnostic principal ou pour suivre l’état après le traitement, le nombre de PSA totaux est suffisant. Dans les premiers stades du cancer de la prostate (1, 2 degrés dans la plupart des cas peuvent être guéris.

La trahison du cancer de la prostate, d’une part, est l’absence de symptômes au début de la maladie, d’autre part, la détection précoce du cancer de la prostate en Allemagne peut être complètement guérie.

  • Et si le PSA est normal? Surveiller annuellement.
  • Quelles actions entreprendre si la valeur de PSA dépasse la plage normale? Appelez un urologue ou appelez-nous.

Diagnostic préventif du cancer de la prostate avec PSA

Étant donné que les symptômes du cancer de la prostate ou de l'adénome aux premiers stades ne se manifestent pas - la conduite du diagnostic prophylactique est sans aucun doute pertinente. La méthode la plus simple et la plus éprouvée consiste à déterminer le PSA total. Ainsi, en contrôlant le niveau d'antigène spécifique de la prostate chez les hommes après 45 ans (la probabilité de développer un cancer de la prostate est très faible selon les scientifiques allemands), le cancer de la prostate peut être détecté à un stade précoce et guéri avec succès. Sur cette base, tous les hommes allemands d'un âge spécifique en Allemagne effectuent gratuitement chaque année une analyse PSA sur l'oncologie de la prostate (cancer, adénocarcinome).

La valeur du diagnostic de PSA réside dans sa simplicité et sa signification:

  • Le coût de l'analyse pour PSA est faible.
  • Recevoir les résultats est possible dans les 1-2 jours. La valeur de cette étude est très significative.

PSA total pour le cancer de la prostate

Norm PSA. Les valeurs de PSA normales sont inférieures à 4 ng par ml. Cependant, il existe des gradations d'âge de la norme - plus l'homme est âgé, plus la norme maximale est élevée. Par exemple, à l'âge d'un patient de plus de 70 ans, le taux peut dépasser 6 ng par ml.

Le taux de PSA, avec le diagnostic déjà confirmé du cancer de la prostate, peut également servir de critère pronostique pour guérir le cancer de la prostate. C'est à dire Sur la base du PSA, vous pouvez construire une prédiction du succès du traitement du cancer de la prostate.

PSA excédentaire. La valeur de PSA de 4 à 10 ng / ml n'a pas encore établi de diagnostic définitif, mais indique seulement un cancer de la prostate suspecté. Dans ce cas, un diagnostic supplémentaire est établi. Si la valeur de PSA se situe dans ces limites, il est probable que le traitement du cancer sera couronné de succès.

Pas toujours, une augmentation du PSA total indique un cancer de la prostate. Il existe de nombreux cas où l'augmentation dite «physiologique» (temporaire) du PSA se produit (par exemple, après un massage de la prostate, un rapport sexuel, un cycle prolongé). En outre, le taux d'antigène spécifique de la prostate augmente avec les processus inflammatoires de la prostate (prostatite) ou avec une hypertrophie bénigne de la prostate (adénome). Dans le cancer de la prostate, les taux de PSA dépassent systématiquement les valeurs normales.

Critères supplémentaires d'évaluation du PSA. Afin de diagnostiquer le cancer de la prostate aux stades initiaux, une méthode plus précise a été développée pour augmenter la sensibilité du test PSA:

  1. Le niveau de PSA (sa production) par unité de volume de la prostate.
  2. Le rapport des fractions PSA (libres + liées) - si la proportion de PSA libre est inférieure à 15%, il s'agit d'un signe très dangereux.
  3. Le taux de croissance de PSA. Depuis le développement du cancer de la prostate, la croissance de l'antigène s'accélère lorsqu'elle est mesurée à intervalles réguliers (par exemple, une étude annuelle) - l'indicateur de croissance accrue sert également de critère pour le diagnostic du cancer de la prostate.

Autres méthodes de diagnostic du cancer de la prostate

Lorsque le niveau est plusieurs fois supérieur à la normale, une mesure supplémentaire de son niveau n'est plus nécessaire et d'autres méthodes de diagnostic détaillé du cancer sont nommées:

Palpation

Une des méthodes les plus anciennes pour diagnostiquer le cancer de la prostate. La palpation de la prostate par le rectum (rectal) permet au médecin de déterminer au toucher même la présence d'une petite tumeur (environ 0,2 ml). Cependant, il n’est pas toujours possible de sentir la tumeur, qui dépend de son emplacement. Lorsqu'une tumeur est détectée, le patient doit faire l'objet d'une enquête plus approfondie, car il est nécessaire de déterminer: la tumeur est un adénome ou un cancer de la prostate. Pour cette biopsie est prescrite.

Échographie - Échographie

L’une des méthodes de diagnostic du cancer de la prostate les plus abordables n’est toutefois pas fiable. Les cellules modifiées de la prostate (tumeur) ont d'autres propriétés échogènes (sinon, elles reflètent les ultrasons, c'est-à-dire qu'elles ont une densité différente).

Sur la base de l'échographie, l'appareil à ultrasons doit construire une image visuelle de la tumeur de la prostate. Cependant, les zones de la prostate qui ne sont pas toujours cancéreuses sont hypoéchogènes. Par conséquent, l'échographie n'est qu'une méthode supplémentaire.

Histoscan

Il s'agit d'une méthode d'échographie relativement nouvelle, qui permet non seulement de voir à l'écran les contours de la prostate modifiée et le point sombre de la tumeur, mais également les contours nets de la tumeur, même aux stades les plus précoces. Et vous permet également de construire, sur la base des données, un modèle 3D d'une tumeur. Gistoskanirovaniye peut être réalisée que par un dispositif spécial - histoscan.

Le principe d’action de cette prostate de diagnostic repose sur le fait que le cancer modifie tellement les cellules de la glande qu’elles réfléchissent les ondes ultrasonores différemment, contrairement aux cellules normales, c.-à-d. ont des caractéristiques acoustiques différentes. Les images à balayage histologique peuvent être utilisées comme une carte détaillée pour une biopsie ciblée.

Biopsie de la prostate

La méthode de biopsie de la prostate vous permet d’obtenir le tissu de la tumeur de la prostate elle-même, de l’examiner en laboratoire. En étudiant la biopsie (tissu de prostate obtenu), on peut tirer une conclusion sur la nature de la tumeur, le type de cancer, le stade et l'étendue du carcinome de la prostate.

Quels que soient les résultats du diagnostic pour le traitement du cancer de la prostate, une biopsie vous sera prescrite avant l'opération à la clinique pour confirmer ou clarifier le diagnostic. Il y a eu des cas où le cancer de la prostate n'a pas été confirmé mais une autre maladie ne nécessitant pas de prostatectomie a été détectée.

PET / CT avec choline

La choline radiopharmaceutique, étant un agent de contraste, s'accumule dans les cellules malignes, qui constituent le cancer et les métastases. Par conséquent, dans le diagnostic du cancer de la prostate, en particulier des stades courants, la tomographie TEP / TDM avec la choline est particulièrement utile: la choline s’accumulant dans les cellules cancéreuses met en évidence l’ensemble de la tumeur et les métastases. L'image en cours de diagnostic est affichée sur un moniteur PET / CT (tomographe à émission de positons, avec fonction de tomodensitométrie).

PSMA-PET / CT

Une des méthodes les plus récentes pour le diagnostic du cancer de la prostate. Une protéine spécifique PSMA (antigène spécifique de la prostate) se forme à la surface de la prostate. En utilisant la capacité des molécules de ligand à se lier à cette protéine particulière, une méthode de diagnostic est apparue: les ligands sont mélangés à la substance faiblement radioactive gallium-68.

Une fois dans le corps du patient atteint d'un cancer de la prostate, les molécules de ligand ne «collent» qu'aux cellules cancéreuses de la prostate, et le gallium-68 mélangé à ces cellules sert de marqueur car il «brille» sur le moniteur PET-CT. L'image de la tumeur et des métastases est traitée en mode 3D. La méthode est similaire en termes de fonction diagnostique à la méthode PET-CT avec la choline, mais la dépasse considérablement en précision.

La méthode d'imagerie par résonance magnétique est utilisée dans le diagnostic du cancer de la prostate, déjà fréquent, avec métastases. L'IRM du bassin permet au médecin de voir les foyers métastatiques (propagation de la tumeur à d'autres organes) avec une grande précision et dans différents plans et de diagnostiquer le stade du processus oncologique.

Dans chaque cas, avec une augmentation du PSA, il y a suspicion de cancer de la prostate. Vous devez donc consulter immédiatement un urologue pour décider d'un diagnostic supplémentaire ou de la prévention du cancer de la prostate. C'est l'avis des médecins-urologues-oncologues en Allemagne.

Résultat de diagnostic

À la suite de l’examen des patients suspects d’un cancer de la prostate, un rapport médical doit être établi sur la base de plusieurs classifications du cancer de la prostate:

  • le degré de malignité de la tumeur détectée (échelle de Glisson);
  • sur la prévalence du cancer (classification du cancer TNM);
  • sur l'origine de la tumeur (classification morphologique).

Ce n’est qu’en s’appuyant sur les données de recherche complètes et l’opinion d’un expert que l’oncologue-urologue peut procéder au traitement du patient.

Les médecins de tous les pays développés, réalisant l’importance inestimable du diagnostic précoce du cancer de la prostate, exhortent tous les hommes à prendre soin de leur santé et à subir, tous les 45 ans, un examen urologique prophylactique avec l’aide du PSA.

Pour le diagnostic du cancer de la prostate, analyse PSA en Allemagne, contactez:
Centre de la prostate Dortmund

Beurhausstraße 40
44137 Dortmund

Téléphone en Allemagne:
+49 (152) 267-32-570

en Russie:
+7 926 649 68 77

Email:
Cette adresse email est protégée contre les robots collecteurs de mails. Vous devez activer Javascript pour la voir.

Diagnostic et traitement du cancer de la prostate en Allemagne

Nous avons un régime de traitement

  • 1. Enregistrement de l'application sur le site ou par téléphone
  • 2. Préparation d'une proposition médicale dans les 12 heures
  • 3. Prise de décision et nomination du traitement
  • 4. Obtention du visa et arrivée en Allemagne, Dortmund
  • 5. Chirurgie et rééducation
  • 6. Départ et retour à la maison

Rak-Prostaty.ru - Site d'information sur le traitement du cancer de la prostate en Allemagne
© 2018, Tous droits réservés. Impressum
Politique de confidentialité

Pour le fonctionnement normal du site, nous utilisons des cookies, collectons des informations sur l'adresse IP et l'emplacement des visiteurs. Si vous n'êtes pas d'accord avec cela, vous devriez cesser d'utiliser le site.

Taux de PSA dans le cancer de la prostate: valeurs normales pendant le traitement

Le cancer de la prostate est l’un des cancers les plus graves, les plus dangereux et les plus courants de la population masculine.

Selon les statistiques, on enregistre chaque année dans le monde plus de quatre cent mille cas de développement de cette maladie. Dans certains pays, il occupe la deuxième place après l'oncologie du poumon et de l'IG.

À cet égard, il est très important de faire attention au diagnostic en temps opportun: examen, méthodes instrumentales, échographie et tests de laboratoire, y compris le PSA.

Quel est cet indicateur?

Dans l'organisme, le PSA (antigène spécifique de la prostate) est une protéine produite par les cellules du canal de la prostate. C'est un composant nécessaire de l'éjaculat qui, après l'éjaculation, remplit la fonction de liquéfaction du sperme, ce qui est important pour la fécondation de l'ovule.

En diagnostic de laboratoire, il joue un rôle particulier. La valeur de PSA dans le cancer de la prostate est l’un des tests les plus précis pour confirmer une maladie. Les technologies modernes permettent d'obtenir des marqueurs tumoraux du cancer de la prostate à partir de sérum et de les utiliser comme matériau de diagnostic du cancer de la prostate et de l'adénome.

L'analyse est particulièrement importante pour les hommes âgés de 40 à 45 ans. Les experts recommandent que cette catégorie de citoyens soit testée chaque année, car le risque de développer une tumeur augmente avec l’âge et ses stades initiaux sont souvent asymptomatiques. Selon les statistiques, plus de 50% des hommes découvrent le développement de l'oncologie par hasard, lors de diagnostics préventifs.

Quand l'analyse est-elle assignée?

Le spécialiste peut assigner une analyse dans les cas suivants:

  1. Si vous soupçonnez une tumeur après un examen des doigts, une échographie et d’autres méthodes d’examen de la prostate.
  2. En diagnostic prophylactique, recommandé pour les hommes âgés de 41 à 45 ans.
  3. Lorsqu'un patient se plaint de l'apparition de symptômes spécifiques caractéristiques des maladies de la prostate:
    1. Mictions fréquentes (surtout la nuit).
    2. Douleur dans l'aine.
    3. Miction, etc.
  4. Si un cancer a été diagnostiqué chez un patient, une analyse sera nécessaire pour observer la réaction du corps aux tactiques de traitement choisies.

Ainsi, une diminution de cet indicateur indiquera une amélioration de l'état du patient et de l'efficacité de la technique thérapeutique choisie.

Comment se préparer au diagnostic?

Lors de l'attribution d'une analyse, il est important de savoir qu'une préparation incorrecte peut affecter la précision des résultats:

  1. Trois jours avant l'examen, le patient doit s'abstenir de masser la prostate.
  2. Pendant 6 jours, il est recommandé de s’abstenir de la procédure de TRUS.
  3. Pendant 2 jours, il est nécessaire d’exclure les rapports sexuels (éjaculation).
  4. Si une biopsie est prescrite à un patient, celle-ci doit être effectuée 6 à 7 jours avant la prise du matériel.
  5. Si le patient a subi une résection trans-rectale de la prostate, des résultats fiables ne peuvent être obtenus qu’après 6 mois. Un traumatisme augmente considérablement le niveau de protéines dans le sang.
  6. Le patient doit avertir le médecin de tous les médicaments pris. Le médecin peut annuler certains médicaments 1 à 3 jours avant le test afin d'obtenir des résultats précis.
  7. En règle générale, le matériel est pris le matin à jeun. Le patient est autorisé à boire uniquement de l'eau minérale ordinaire non gazeuse. Si l'heure de la livraison est le soir, le repas doit être abandonné 4 à 6 heures avant l'arrivée à la clinique.
  8. À la veille, il est également nécessaire d’éliminer les efforts physiques importants et de suivre un régime alimentaire léger, à l’exclusion des aliments frits, fumés, salés, des boissons sucrées alcoolisées et non sucrées.

Date d'exécution, prix

La collecte de matériel ne diffère pas de la simple collecte de sang veineux, après quoi il est placé dans une éprouvette spécialement étiquetée et envoyé au laboratoire aux fins de recherche.

La date limite et le coût peuvent varier en fonction de la clinique ou du laboratoire sélectionné. En règle générale, le résultat est obtenu sous 2 à 4 jours ouvrables. Le coût d'un marqueur tumoral total de la prostate à Invitro est de 590 roubles + 199 pour la prise du matériel, dans le Gemotest - 515 roubles, dans On Clinics de 590 roubles.

Quelles sont les lectures normales?

Il est important que le patient sache que les taux augmentent avec l’âge.

Ceci est un processus physiologique normal qui n'indique pas de pathologie:

  • Chez les hommes de moins de cinquante ans, le PSA ne doit pas dépasser 2,5 ng / ml;
  • De 50 à 60 ans, le résultat est considéré comme ne dépassant pas 3,5 ng / ml;
  • De 60 à 70 ans, le résultat ne devrait pas dépasser 4,5 ng / ml;
  • Après soixante-dix ans, il peut atteindre 6,5 ans sans indiquer de pathologie.

Pour un résultat plus précis, les experts ont introduit le concept de densité.

Il est calculé à l'aide d'une formule spéciale divisant la valeur de l'antigène spécifique de la prostate par le volume de l'organe qui le produit. Si la densité ne dépasse pas 0,15 ng / mg par centimètre cube, elle est considérée comme normale.

Malgré les inquiétudes de nombreux patients, le dépassement de la norme PSA ne peut en aucun cas indiquer le développement d'une tumeur cancéreuse.

La raison en est peut-être:

PSA pour le cancer de la prostate

Comme déjà mentionné, tout écart par rapport à la norme peut indiquer le développement d’une pathologie grave (même sous sa forme préclinique).

Le taux de PSA pour le cancer de la prostate est la norme:

  1. Au stade précoce (latent) du développement d'une tumeur cancéreuse, le niveau d'antigène peut aller de 4 à 10 nanogrammes. Ce résultat est souvent appelé "zone grise". Pour confirmer ou exclure le diagnostic, le patient devra passer toute une série d'examens, car le PSA pour le cancer de la prostate peut être erroné et ne pas indiquer la présence de la maladie à un stade avancé de développement.
  2. Un stade avancé de développement sévère s’accompagne d’une augmentation de l’indicateur à 10 nanogrammes et plus. Si un patient trouve un taux aussi élevé, il est soumis à une biopsie avec histologie pour confirmation finale du diagnostic et analyse du matériel.
  3. En outre, dans le cancer de la prostate, le rapport de PSA sous forme liée et sous forme libre change, la quantité d'antigène libre diminue.
  4. Avec le diagnostic de contrôle et le suivi de l'état du patient, il est également important de comparer les résultats obtenus. Ainsi, une augmentation de 0,75 nanogramme au cours d'une année indiquera 100% du développement du cancer, même si le niveau d'antigène ne dépasse pas quatre nanogrammes.

Après traitement

Le taux de PSA après une chirurgie du cancer de la prostate avec une période de rééducation favorable commencera à diminuer.

Le PSA après élimination du cancer de la prostate est la norme: leur nombre peut atteindre 0,2 nanogramme dans le sang et même moins.

Ce qui est remarquable, dans les cliniques étrangères, les taux de la norme après chirurgie sont différents.

La valeur selon les normes des médecins européens ne devrait pas dépasser 0,7 nanogramme. Si le PSA est toujours élevé, la récurrence a commencé dans le corps.

Cette condition est très dangereuse et nécessite une surveillance constante et la désignation des mesures thérapeutiques appropriées.

Signe après curiethérapie

Le PSA après curiethérapie du cancer de la prostate ne commence pas à diminuer aussi rapidement qu'après une chirurgie radicale. PSA vous permet toutefois de vérifier l'efficacité des procédures. Si la valeur a diminué d'une unité, le risque de réapparition de la maladie au cours des cinq prochaines années ne sera pas élevé. Ne vous précipitez pas pour tirer des conclusions, car le niveau de PSA n'atteint sa valeur minimale que 2 à 3 ans après les procédures de radiation effectuées.

Dans le cancer de la prostate, le PSA est l’un des plus importants dans le diagnostic, le traitement et la prévention du cancer de la prostate. Il est particulièrement important de prêter attention à cela chez les hommes âgés de 45 à 50 ans. Le contrôle du contenu de PSA dans le sang peut empêcher le développement d'une pathologie grave, le détecter en temps voulu et prescrire le traitement approprié.

Diagnostic du cancer de la prostate - PSA et autres méthodes

Méthodes modernes de diagnostic du cancer de la prostate

Après l'examen initial effectué par un proctologue qui procède à un examen numérique de la prostate, en cas de suspicion de cancer de la prostate (PC), les méthodes de diagnostic suivantes sont prescrites (généralement pas toutes, mais seulement les plus nécessaires):

Pourquoi le PSA a-t-il besoin d'un diagnostic de PSA?

Au cours des 25 dernières années, l’antigène spécifique de la prostate (PSA) a clairement pris sa place dans une série d’études de routine sur la santé d’une forte moitié de l’humanité, en particulier pour le diagnostic du cancer de la prostate. Dans certains pays, un test sanguin annuel pour le PSA est devenu obligatoire pour les hommes âgés de 50 à 45 ans et même à partir de 40 ans.

La demande croissante de diagnostics PSA du cancer de la prostate relève de l'exploit des fabricants de produits pharmaceutiques pour la production en série de préparations de laboratoire spéciales (diagnostics) permettant une détermination précise du contenu en PSA, mais également de cassettes / bandelettes de test pour analyses semi-quantitatives rapides, qui peuvent également être utilisées à la maison conditions à établir - si le niveau critique du PSA général est dépassé.

ZONE NORMALE ET GRISE

Normalement, une petite quantité de PSA passe à travers la barrière physiologique entre les canaux de la prostate et ses vaisseaux sanguins - généralement pas plus de 2,5-4 ng / ml dans le sang; avec l'âge, il augmente légèrement avec l'augmentation du volume de la prostate. Cependant, avec diverses pathologies de la glande, ainsi qu'après des manipulations actives (massage, examen numérique, pour ne pas mentionner la ponction et des interventions chirurgicales plus étendues), et même, comme certains le croient, le niveau d'antigène dans le sang augmente après l'éjaculation.

Plus souvent, jusqu'à la «zone grise» (de la norme jusqu'à 10 ng / ml), mais parfois elle est beaucoup plus élevée, ce qui rend les médecins vigilants face au sérieux. Ici, nous devons nous rappeler deux points. Premièrement, pour le diagnostic, la teneur en PSA de fond et constante chez un patient donné est importante et non pas les pics temporaires induits par des influences externes. Par conséquent, le sang est prélevé pour analyse 1 à 2 semaines après les manipulations sur la prostate et, pendant cette période, le sujet ne doit pas déranger son «second cœur» pour rien. Le deuxième, fait encore plus important.

Une augmentation du niveau de base de l'antigène est causée par:

Cela est dû à diverses raisons: augmentation de la production de PSA par les cellules tumorales, hypertrophie de la glande, destruction de ses cellules normales lors d'une inflammation et sous la pression mécanique du tissu adénomateux en croissance ou accumulation dans la vessie.

Mais dans tous ces cas, l'excès du niveau d'antigène par rapport à la norme peut être approximativement le même. Un test positif pour le PSA, qui donne un résultat dans la «zone grise», n'est pas un signe certain de croissance maligne (au contraire, dans un certain nombre de formes initiales de cancer de la prostate, le diagnostic de l'antigène peut montrer des niveaux de PSA dans les limites de la normale). En termes simples, plus ici n’est pas une phrase, mais un signe moins n’est pas une indulgence. À propos de PSA plus.

PET-CT avec de la choline et du PSMA: diagnostics avancés du cancer de la prostate

Méthode CT (Tomographie Calculée) pour obtenir rapidement des images de tout le corps. La PET (tomographie par émission de positrons) est une méthode de médecine nucléaire qui permet de visualiser le niveau de métabolisme dans les tissus à l'aide d'un marqueur radioactif.

PET-CT combine les deux méthodes et est réalisé sur des scanners modernes, dans lesquels les deux fonctions sont combinées. Ce n'est pas seulement un moyen efficace de visualiser une tumeur, mais également la possibilité de mesurer le niveau de métabolisme dans les tissus. En Allemagne, cet examen peut être effectué non seulement dans les grandes cliniques, mais également dans les petits centres de diagnostic radiologique.

Actuellement, dans le diagnostic de cancer de la prostate présumé, deux modifications de la méthode sont utilisées: avec la fluoroéthylcholine F18 et l'isotope de carbone C11. Le fluorodésoxyglucose est utilisé dans les études par PET-CT d'autres cancers. Il n’est pas utilisé dans le diagnostic des maladies de la prostate, car ces tumeurs se caractérisent par une croissance lente et le fluorodésoxyglucose n’est efficace que pour la détection des tumeurs à croissance rapide.

Choline

Par conséquent, pour diagnostiquer le cancer de la prostate, il était nécessaire de trouver de nouvelles substances, à savoir le 18F-choline et le 11C-choline. Vous pouvez souvent trouver le nom "choline", c'est pourquoi la méthode de recherche a été baptisée "PET-CT with choline".

Le principe d'action de ce diagnostic de cancer de la prostate est simple: la choline (un agent de contraste) est plus fortement absorbée par les cellules tumorales que les cellules saines. Par conséquent, lorsque les cellules cancéreuses de la prostate accumulent une grande quantité de produit de contraste, la totalité de la tumeur devient clairement visible sur la PET-CT (l'image est affichée sur l'écran du moniteur).

Cette méthode permet de diagnostiquer même les tumeurs cachées de la prostate. Par exemple, selon les résultats d'un examen rectal, d'une échographie et d'un taux de PSA élevé, il est possible de poser un diagnostic de cancer, mais la biopsie de la prostate ne confirme pas le diagnostic. C'est rarement le cas, cependant, les échantillons de biopsie peuvent tout simplement ne pas pénétrer dans le tissu contenant des cellules malignes. Dans ce cas, un diagnostic PET-CT avec de la choline dans 90% des cas peut révéler des tumeurs cachées. Ce diagnostic est principalement utilisé pour:

  • détection ou exclusion des récidives du cancer de la prostate (tumeurs locales et métastases) après le traitement;
  • diagnostic plus précis de la prévalence du processus tumoral, avec cancer déjà diagnostiqué de la prostate.

La TEP-TDM avec la choline peut être considérée comme une méthode de diagnostic avancé du carcinome de la prostate. Le contraste pour le patient n'est pas dangereux. La méthode elle-même n'est pas douloureuse, le patient n'apporte aucun sentiment désagréable. En savoir plus sur le PET-CT avec la choline.

Mais depuis la fin de l'année 2014 en Allemagne, une nouvelle méthode de diagnostic révolutionnaire à tous les stades du cancer de la prostate est de plus en plus répandue. Il s'agit d'une TEP-PET utilisant du PSMA, un antigène membranaire spécifique de la prostate. La prostate produit cet antigène spécifique (protéine), mais les cellules touchées par le cancer de la prostate "l'attirent" plusieurs fois plus que les cellules saines. Ainsi, avec l'aide de molécules spécialement conçues (ligand) attirant spécifiquement les cellules PSMA, une nouvelle méthode a été trouvée. Les ligands eux-mêmes ne brillent pas, ils sont donc combinés en solution avec un agent de contraste.

La visualisation d'une tumeur avec PSMA sur un moniteur PET-CT est obtenue de la manière la plus contrastée et fournit beaucoup d'informations au diagnostiqueur. La méthode n'est pas dangereuse pour le patient, aucun effet indésirable sur le corps n'a été identifié. PET-CT avec PSMA remplace de plus en plus la méthode de diagnostic par la choline, car elle est la plus simple, la plus sûre et la plus informative qui soit.

Biopsie de la prostate en cas de cancer suspect

Le diagnostic par biopsie implique l’étude en laboratoire de fragments de tissu de la prostate, obtenus à l’aide d’une aiguille spéciale sous contrôle ultrasonore. Pour les hommes, la mention des aiguilles qui pénètrent dans la prostate semble effrayante, cependant, la méthode est peu traumatique et légèrement douloureuse.

La procédure est effectuée à l'arrêt, mais ne nécessite pas beaucoup de temps. Le lendemain du diagnostic, le patient peut rentrer chez lui. Le cancer de la prostate ou son absence dans le tissu de la prostate résultant sera déjà détecté au laboratoire.

Une fois la recherche sur le matériel de biopsie effectuée dans le laboratoire de la clinique, un rapport histologique et cytologique est publié. Pour le diagnostic d'un cancer de la prostate présumé, la biopsie est l'une des méthodes les plus fiables. Avant l'opération, aucune autre méthode ne permet d'obtenir des fragments de la tumeur visée pour de telles études.

Afin de ne pas manquer les cellules cancéreuses, une biopsie ne prend pas 1 à 2 morceaux de tissu prostatique, mais 10 à 12. Cependant, les résultats de la biopsie peuvent être mitigés. Cela se produit lorsque les résultats de la recherche ne détectent pas de cellules malignes, mais que la biopsie (matériel de la prostate) contient des signes indirects d'oncologie - la possibilité d'une dégénérescence cellulaire en cellules malignes. Dans ce cas, une biopsie répétée est nécessaire, après un certain temps.

Une biopsie plus précise permet une recherche conjointe sur un appareil IRM. C'est-à-dire que la procédure de prélèvement d'échantillons de la prostate pour diagnostiquer un cancer se déroule sous le contrôle d'un imageur à résonance magnétique. Avant la procédure d'IRM, ils prennent des photos de la prostate, sur lesquelles sont marquées des zones suspectes. Dans ces zones et échantillons doivent être prélevés biopsie, qui est contrôlée au cours de la procédure. En savoir plus sur la biopsie de la prostate.

Histoscanning dans le diagnostic du cancer de la prostate

Une nouvelle méthode d'échographie de la prostate pour la détection précoce du cancer - histoscanning. L’appareil HistoScanning (Histoscan) vous permet de créer un affichage en trois dimensions de la zone étudiée. Le traitement numérique des données vous permet de poser un diagnostic clair et détaillé du cancer de la prostate.

L'évaluation des données est effectuée à l'aide d'un algorithme spécial breveté. La méthode est utilisée comme alternative à la biopsie de la prostate, si les indications sont relatives, ou comme auxiliaire, pour une orientation précise des sites de biopsie.

Principe de fonctionnement Le fonctionnement du dispositif pour l'histoscanning est basé sur l'analyse des caractéristiques acoustiques du tissu de la prostate. "Prozvanivaya" impulsions ultrasonores de la prostate, le dispositif peut distinguer les tissus sains de la tumeur des tissus cancéreux. Étant donné que la structure des tissus sains de la prostate et des tumeurs malignes est différente, ils ont également une «réponse» différente - le reflet du pouls de l'échographie.

Sur la base des recherches menées, Histoscan construit une carte virtuelle de la prostate et d'une tumeur (le cas échéant). La carte d'organes obtenue est un modèle 3D clair sur lequel l'appareil marque les zones affectées dans leur intégralité. C'est une méthode très détaillée pour diagnostiquer le cancer de la prostate.

Cette méthode de diagnostic est importante car elle permet de détecter les structures malignes de la prostate à ses débuts (T1 - T2). Des cartes détaillées de l'histoscanning peuvent être utilisées pour une biopsie plus ciblée de la prostate.

L'analyse histologique est encore une méthode relativement nouvelle pour le diagnostic du cancer de la prostate et n'est pas largement utilisée, mais un tel examen est disponible dans des cliniques spécialisées en Allemagne.

ET DE NOUVEAU SUR PSA - Pourquoi CETTE METHODE DE DIAGNOSTIC est-elle si populaire?

La popularité actuelle du test PSA s’explique par la multiplication des pathologies de la prostate chez l’homme adulte, dont la part dans la population des pays développés augmente, et par la nécessité de différencier l’hyperplasie bénigne du cancer de la prostate. En plus du diagnostic de l'examen rectal numérique du pancréas et de son échographie transrectale, un test sanguin de recherche du PSA est inclus dans «l'étalon-or» pour la détection précoce du cancer; Les résultats de cette triade déterminent les indications de la biopsie de la prostate.

La surveillance de la dynamique de l'antigène dans le sang est également un moyen efficace de surveiller le succès du traitement du cancer de la prostate et le pronostic de cette pathologie (voir ci-dessous).

Nature mis sur le PSA - une protéine produite par les tissus de la prostate et à travers les canaux de ce dernier entrant dans l'urètre - un rôle complètement différent. La protéine est impliquée dans les rapports sexuels: en pénétrant dans le sperme éjecté (éjaculation), elle réduit sa viscosité et ensuite - l'acidité de l'environnement vaginal. Cela augmente l’activité des spermatozoïdes et leur probabilité d’exécution de la fonction.

APPROCHE DÉTAILLÉE DU DIAGNOSTIC

Pour augmenter la sensibilité du test au cancer de la prostate, ainsi que pour diagnostiquer les tumeurs agressives et à croissance lente au stade initial de développement, un certain nombre de critères supplémentaires ont été développés:

  1. La production de PSA par unité de volume de la prostate, qui compense l'augmentation de la quantité d'antigène dans le sang due à la croissance de la prostate liée à l'âge; la norme est une valeur ne dépassant pas 0,15 ng / ml / cm3.
  2. Le rapport des fractions PSA: la proportion d'antigène libre dans le PSA total (libre + associé à l'α-1-antichymotrypsine) est déterminée. Les cellules cancéreuses produisent une quantité accrue d'antigène spécifiquement lié, de sorte que le pourcentage de PSA libre inférieur à 15% constitue un symptôme alarmant.
  3. Indicateur du taux de croissance d’un niveau d’antigène avec des déterminations cohérentes (par exemple, annuelles) de son niveau. Le cancer de la prostate se caractérise par une augmentation plus rapide du contenu en PSA au fil du temps (ou une période plus courte du double de son montant) par rapport à la prostate en DG.

Bien sûr, avec une tumeur maligne déjà développée, lorsque le taux d’antigène dans le sang est dix fois supérieur à la norme, il n’est pas nécessaire de recourir à une telle complexité. Lorsque, dans l'analyse du PSA 20 ou, disons, de 50 ng / ml, même un patient sans formation médicale comprend que sa situation est sans importance. Les métastases primitives de la tumeur et de la prostate produisent activement du PSA, et son taux élevé dans le sang est en corrélation avec le stade de leur développement.

Le test PSA est réalisé non seulement dans le cadre du diagnostic, par exemple du cancer de la prostate, mais également après la fin du traitement. En suivant la dynamique du contenu en antigène après une chirurgie radicale pour le cancer de la prostate, une radiothérapie ou une hormonothérapie, il est possible d'évaluer l'efficacité du traitement du cancer de la prostate en réduisant les niveaux de PSA. Si le niveau d'antigène après l'intervention est tombé à près de zéro et que les produits PSA ne reprennent pas avec le temps, c'est un bon signe pour le patient qui peut espérer une longue période sans récurrence. Mais si le PSA est maintenu, malgré le traitement, à un niveau qui, avec le temps, a commencé à croître, c'est le signe d'une nouvelle progression du processus tumoral dont le pronostic est, hélas, défavorable.

PSA commun et gratuit

Comme nous l'avons dit plus haut, un diagnostic plus précis du cancer de la prostate et une analyse du rapport PSA libre au total sont effectuées. C'est-à-dire que deux fractions d'un antigène spécifique de la prostate sont comparées.

Pour commencer, une analyse est toujours effectuée sur le total de PSA. Et seulement alors - PSA gratuit, si le médecin a des doutes. L'analyse des fractions doit être réalisée à partir d'un prélèvement sanguin veineux. Avant de prendre une analyse de sang, le patient devra exécuter un certain nombre de prescriptions dans les 2 jours précédant le test prescrit:

  • s'abstenir de sexe;
  • Ne prenez pas de médicaments qui aident à augmenter ou diminuer le PSA (discutez-en avec votre médecin).

ESSAIS FINS

Revenons cependant à des cas beaucoup plus fréquents lorsque le test donne des résultats ambigus dans la «zone grise». De ce qui précède, il est clair qu’ils devraient être évalués (à la différence du test de grossesse rapide) par un spécialiste capable d’évaluer tous les facteurs en cause. Il sait qu'il existe des différences raciales dans la production de PSA, que les médicaments prescrits pour l'HBP (finastéride, etc.) réduisent le niveau naturel d'antigène. Pour un spécialiste, ce n’est pas un secret pour personne que les manipulations sur la vessie (cathétérisme, cystoscopie), sur le rectum et même l’ergométrie du vélo peuvent au contraire augmenter ce niveau. Tous ces facteurs doivent être pris en compte pour le diagnostic du cancer de la prostate par la méthode PSA.

Cependant, il n’est pas inutile de se rappeler celui qui a été envoyé pour l’analyse du PSA: le niveau déterminé d’antigène dépend non seulement de l’état de la prostate, mais également du type de préparation de laboratoire et du pays de production. Étant donné que les unités et même les dixièmes de PSA en ng / ml jouent un rôle important dans les diagnostics, vous devez effectuer des analyses répétées à l'aide des diagnostics de la même société, et non de ceux actuellement disponibles dans le même laboratoire. Cette exigence s'applique non seulement aux diagnostics de laboratoire pour la détermination quantitative de l'antigène dans le sang par dosage radioimmunologique, mais également aux ensembles "ménagers" pour les essais immunoenzymatiques semi-quantitatifs basés sur la méthode de la chromatographie sur couche mince (membrane).

PS

Il est évident que dans la médecine moderne, un arsenal assez large de méthodes de diagnostic s'est accumulé dans les cas présumés de cancer de la prostate. En règle générale, les méthodes d'examen numérique, l'échographie transrectale et le PSA sont obligatoires. En outre, la méthode est attribuée en fonction des résultats obtenus après l’étude initiale, de l’échographie et du taux de PSA du sujet.

Test PSA: pourquoi passer ce test sanguin et quelles sont ses valeurs standard?

Pour identifier les anomalies de la prostate, divers tests de laboratoire sont utilisés. Le cancer de la prostate est l’une des maladies les plus dangereuses et les plus difficiles à détecter.

Confirmer ou réfuter cette maladie permet l'analyse du PSA total, qui est effectué sur un échantillon d'un échantillon de sang prélevé.

L'article décrit ce qu'est cette méthode, à quelle fréquence et comment elle est réalisée, et ce que ses résultats montrent.

Caractéristiques du test PSA total

De nombreux patients sont intéressés par: l’analyse du PSA est fréquente, à quoi sert-elle et à quoi sert-elle?

Un test sanguin pour le PSA est un test de laboratoire général qui est effectué pour déterminer la quantité d'antigène spécifique de la prostate (ou PSA abrégé).

C'est une protéine synthétisée dans l'organe mâle - la prostate.

Si le niveau de cette substance est élevé, cela signifie que la prostate ne fonctionne pas correctement. De plus, ce n'est pas nécessairement une tumeur cancéreuse. Il peut y avoir un processus inflammatoire commun - la prostatite. Dans tous les cas, une augmentation de la concentration indique qu'un homme doit subir un examen approfondi.

C'est pour quoi?

Le test de l'APS et ses résultats sont nécessaires à l'urologue pour déterminer les actions supplémentaires à prendre pour le diagnostic ou le traitement du patient. Au Centre européen de la prostate, cette analyse est incluse dans la liste des procédures standard.

Le test PSA est utilisé pour:

  • détection précoce du cancer de la prostate;
  • détection précoce des processus inflammatoires et de l'adénome de la prostate;
  • diagnostic opportun de la récurrence des tumeurs malignes de la prostate. Dans ce cas, l'analyse est effectuée après la chirurgie;
  • évaluer l'efficacité du traitement en oncologie;
  • prévention des maladies malignes et bénignes de la prostate.

Quelles conclusions peut-on tirer sur les résultats?

Le corps masculin est conçu pour que, avec l'âge, la prostate augmente de taille. Parallèlement à cela, le score de PSA augmente. Par conséquent, lorsque l'urologue étudie l'analyse, celle-ci prend en compte la catégorie d'âge du patient.

Les valeurs réglementaires en fonction de l'âge sont indiquées ci-dessous:

  • si un homme a moins de 40 ans, le résultat ne devrait normalement pas dépasser 1,4 ng / ml;
  • de 40 à 49 ans, l'absence de pathologie est mise en évidence par la valeur de 2,5 ng / ml;
  • les hommes âgés de 50 à 59 ans peuvent avoir confiance en leur santé si le PSA est de 3,5 ng / ml;
  • entre 60 et 69 ans, la norme est de 4,5 ng / ml;
  • entre 70 et 79 ans, le PSA dans le sang ne devrait pas dépasser 6,5 ng / ml.

En ce qui concerne l'oncologie, de nombreux médecins s'inquiètent ici si la valeur de PSA dans le sang d'un homme âgé de 45 à 55 ans est supérieure à 4 ng / ml. Mais il convient de noter qu'avec l'adénome bénin de la prostate, les résultats du test dépassent également souvent 4 ng / ml.

En diagnostic oncologique, le test PSA est utilisé comme marqueur tumoral. Le rapport entre le PSA libre et le total est exprimé en pourcentage. Si le PSA total est de 5,54 ng / ml et le libre de 0,98 ng / ml, le pourcentage de PSA libre est de 18. La norme est supérieure à 15%. Plus ce pourcentage est bas, plus le risque de cancer associé à un taux élevé de PSA est élevé. Par conséquent, si la valeur est inférieure à 10-15%, l'urologue est obligé de diriger le patient vers une échographie, une IRM, une TRUS et une biopsie. Après le retrait de la prostate et de tous les tissus affectés par les métastases, les résultats du test PSA montrent zéro. Mais cela ne signifie pas que vous pouvez vous calmer et ne plus effectuer l'analyse.

Au bout d'un moment, le médecin prescrit un nouveau test pour s'assurer que le cancer ne recommence pas à se développer. Si, dans une étude ultérieure, le taux de PSA augmente, cela donne le droit de suspecter la présence de tissus dans le corps affectés par le cancer.

Pour un diagnostic précis, les urologues sont attentifs non seulement au niveau de PSA, mais également aux autres paramètres de ce test. Par exemple:

  • le taux d'augmentation de PSA. Pour ce faire, une comparaison des analyses de sang effectuées à différents moments;
  • le rapport de PSA lié et libre.

Les écarts par rapport à la norme suggèrent qu'il existe une probabilité de cancer. Par conséquent, le médecin prescrit un certain nombre d'examens supplémentaires. Par exemple:

  • examen rectal;
  • IRM de la prostate;
  • TRUS.

Si les résultats de ces tests montrent des anomalies, l’urologue oriente le patient vers une biopsie de la prostate.

Qu'est-ce que le PSA indique dans le cancer de la prostate?

L'un des principaux indicateurs utilisés dans le diagnostic et la surveillance du cancer de la prostate est le taux de PSA dans le sang. La concentration, la structure et la dynamique de cette substance dans le sang permettent de déterminer le stade de la maladie, la rechute après traitement et la nécessité de poursuivre le traitement.

Le test PSA est une méthode unique pour détecter le cancer de la prostate à un stade où les symptômes externes n'apparaissent pas encore. Mais dans certains cas, si les recommandations de préparation ne sont pas suivies, cette méthode peut diagnostiquer faussement le cancer. Par conséquent, il est important d’exclure tous les facteurs qui faussent les résultats de l’étude.

Qu'est-ce que le PSA de la prostate?

Le PSA est une protéine que la prostate est responsable de la production. Sa fonction principale est de réduire la densité de l'éjaculat, ce qui a un effet positif sur l'activité du sperme. Le taux de PSA dans le sang est un marqueur tumoral du cancer de la prostate - le cancer le plus répandu chez les hommes âgés.

Formes d'antigènes de prostate: PSA libre et total

Dans la prostate, l’antigène se présente sous deux formes: libre et liée. Les différences entre eux - dans la nature de l'interaction avec d'autres protéines:

  • PSA free - n’interagit avec aucun d’entre eux; normalement, il ne représente que 10% du nombre total de PSA;
  • PSA lié - se combine avec d'autres protéines, les globulines.

L'analyse du PSA total détermine la concentration totale d'antigène dans le sang. Cette étude est essentielle.

Si les indicateurs de PSA total sont supérieurs à la normale, une étude supplémentaire est menée sur le niveau de protéines dans la fraction libre. L'analyse nécessite le même matériel biologique que celui utilisé lors de l'étude initiale.

Le taux d'antigène spécifique de la prostate

Le taux normal unifié de PSA dans le sang d'un homme en bonne santé est considéré comme pouvant aller jusqu'à 4,0 ng / ml (de 0,04 à 0,5 ng / ml dans la fraction libre et de 4,5 à 4,96 ng / ml dans la fraction libre, respectivement). ).

Cependant, il y a une clarification: la quantité d'antigène produite, qui est considérée comme la norme, dépend de l'âge du patient. Par conséquent, il existe une graduation de la norme du marqueur tumoral de la prostate par périodes de 10 ans:

  • Pour les hommes de moins de 50 ans, une concentration en protéines pouvant atteindre 2,5 ng / ml est considérée comme normale;
  • Jusqu'à 60 ans - 1 ng / ml plus haut (3,5 ng / ml);
  • Jusqu'à 70 - 0,5 à 1 ng / ml supplémentaires (dans la plage de 3,5 à 4,0 ng / ml);
  • Au-dessus de 70 - à partir de 4,0 ng / ml.

PSA pour le cancer de la prostate

Avec la formation de tumeurs malignes dans la prostate, la quantité d'antigène produite augmente. Sa concentration augmente à mesure que la tumeur grandit en proportion directe. Par conséquent, lorsque cet indicateur dépasse la norme, le médecin présume la formation d'un cancer dans la prostate du patient.

Niveaux de PSA dans le sang:

  • Au-dessus de 4, mais en dessous de 10 ng / ml - suspicion d'éducation dans la prostate. À l'aide d'études complémentaires, le médecin établit la malignité des cellules - il s'agit d'adénome ou de carcinome;
  • PSA compris entre 10 et 20 ng / ml - plus de 50% de probabilité de cancer de la prostate;
  • La concentration d'antigène supérieure à 40 ng / ml - le médecin suggère la présence de métastases dans d'autres tissus et organes.

Étapes du cancer de la prostate et des taux de PSA

Avec le développement du processus oncologique et le passage à différentes étapes, la concentration en antigène dans le sang change. Par conséquent, selon les résultats d'un test sanguin, vous pouvez pré-définir le stade de la tumeur présumée.

  • Étape 1 La tumeur est de petite taille, dans la glande. Il n'y a pas de symptômes cliniques, les indications de PSA pour le cancer de la prostate au stade 1 légèrement plus élevé que la normale. Ainsi, chez les patients de moins de 40 ans, 2 ng / ml est considéré comme la norme, tandis que dans le cancer de la prostate au stade 1, la concentration en antigène atteint 6 à 8 ng / ml. Pour le stade précoce, la valeur de l'antigène ne dépasse pas 10 ng / ml.
  • Étape 2 Le néoplasme grossit mais reste dans la prostate. Il y a une gêne ou une douleur lorsque vous urinez et pendant les rapports sexuels. La concentration en antigène spécifique de la prostate augmente en moyenne de 10 à 20 ng / ml.
  • Étape 3 Une tumeur maligne se développe au-delà de l'enveloppe de la prostate. Des métastases dans les tissus et les organes rapprochés sont possibles. La concentration de PSA est généralement en dehors de la plage de 20 ng / ml.
  • Étape 4. Cancer de la prostate avec métastases dans les ganglions lymphatiques distants. Valeurs de PSA dans le cancer de la prostate stade 4 - supérieur à 40,0 ng / ml.

Comment le niveau de PSA dans le traitement du cancer de la prostate

Le PSA est mesuré non seulement au stade du diagnostic du cancer de la prostate, mais également pour détecter une rechute. Par conséquent, quel que soit le traitement prescrit au patient (chirurgie, radiothérapie ou chimiothérapie), une fois son traitement terminé, un deuxième test sanguin est effectué pour déterminer la concentration en antigène.

Antigène spécifique de la prostate après résection de la prostate

Le taux de PSA après retrait du cancer de la prostate est déterminé en fonction de la nature de l'opération: une résection radicale ou partielle de la prostate a été réalisée.

  • Avec l'élimination complète de l'organe et des tissus affectés par la tumeur, le taux d'antigène chute à 0,2 ng / ml. Parfois, avec le temps, sa concentration augmente progressivement. Cela se produit lorsqu'il reste des cellules malignes dans l'organisme et qu'un cancer peut récidiver.
  • Lorsque seulement une partie de la prostate touchée par une tumeur est retirée, le niveau du marqueur tumoral de la prostate dans des circonstances favorables devrait être normalisé en quelques mois. Si cela ne se produit pas, des procédures de diagnostic supplémentaires sont prescrites au patient et le traitement se poursuit.

Des études répétées pour déterminer le niveau de PSA ne peuvent pas être effectuées immédiatement après la chirurgie. Vous devez attendre au moins un mois, sinon avec une probabilité élevée l’analyse indiquera une valeur anormalement élevée. Cela est dû au processus inflammatoire provoqué par la chirurgie dans le corps. Dans ce cas, les résultats de l'analyse sont considérés comme faux et doivent être répétés.

PSA après chimiothérapie et radiothérapie du cancer de la prostate

L'irradiation et les médicaments, contrairement à la chirurgie radicale, ne tuent qu'une partie des cellules de la glande. Parce que la prostate continuera à produire l'antigène. Afin de tirer des conclusions sur le succès du traitement ou l'apparition d'une récidive du cancer, une période plus longue est nécessaire après la chirurgie. Dans certains cas, une diminution progressive de la concentration en protéines dure jusqu'à 2 ans. Par conséquent, après avoir subi une chimiothérapie et une radiothérapie, le patient doit rechercher à plusieurs reprises un antigène spécifique de la prostate tous les 3 mois.

Que signifie un résultat faussement positif pour PSA?

L’augmentation du taux de protéines après l’opération ne peut être considérée comme une preuve indiscutable d’une rechute de la maladie.

Un certain nombre de facteurs faussent le test PSA après le retrait de la tumeur. Ceux-ci comprennent:

  • Rapport sexuel ou masturbation avec libération ultérieure de sperme au moins 2 jours avant l’étude;
  • Biopsie de la prostate, échographie et autres procédures de diagnostic relatives au système urogénital au cours des 7 jours précédant le test de PSA;
  • Massages, exercice excessif, balade à cheval ou à vélo pendant plusieurs jours avant analyse.

Sous l'influence des facteurs ci-dessus, le niveau d'antigène spécifique de la prostate peut augmenter et un test de cancer de la prostate donnera un résultat positif. Dans de tels cas, il est défini comme un faux et le patient est prescrit une nouvelle étude.

Que savoir de plus sur le PSA et le cancer de la prostate

En pratique médicale, le nombre de cas de cancer de la prostate détectés chez des patients présentant des taux de PSA normaux, voire même réduits, a augmenté. Cela signifie que le diagnostic d'un processus oncologique montre les résultats les plus fiables uniquement avec une approche intégrée. Un test sanguin pour le PSA n'est pas le seul moyen efficace de détecter le cancer de la prostate. Parallèlement à l’étude, il est important d’effectuer un certain nombre d’autres procédures de diagnostic: examen de la palpation, échographie transrectale, scanner et IRM. Il est également important de noter que le diagnostic ne doit pas être basé sur un seul test sanguin de PSA. Pour une détection correcte de la maladie, il convient de surveiller la concentration d'antigène sur une longue période.

Pour réduire le risque de développer un processus oncologique dans la cavité de la prostate, vous devez suivre ces mesures préventives:

  1. Dors suffisamment de temps. Pendant le sommeil, le corps produit une hormone qui réduit le risque de développer des tumeurs malignes.
  2. Adhérer à une nutrition adéquate. Pour que le corps fonctionne correctement et prévienne les maladies, il est important d’obtenir une quantité suffisante de micro et macro-éléments bénéfiques, en particulier à partir d’aliments végétaux.
  3. Être physiquement actif, avoir une vie sexuelle régulière. La circulation active du liquide séminal, du sang et l'absence de processus stagnants créent un microclimat favorable dans lequel les cellules pathologiques ne peuvent pas se multiplier.
  4. Si possible, minimisez la pénétration de substances cancérogènes dans le corps. Ces substances sont la fumée de tabac, l'air pollué par des produits industriels, les arômes concentrés et les additifs aromatiques.
  5. Passer régulièrement un examen préventif complet. Le cancer de la prostate fait référence aux tumeurs qui se développent lentement. Par conséquent, il existe une forte probabilité de détecter une tumeur maligne à un stade précoce, lorsque l'efficacité du traitement est la plus grande.

Quel est le taux de PSA pour le cancer de la prostate?

Le cancer de la prostate est présent chez tous les huitièmes représentants du sexe fort, qui a dépassé la barre des 50 ans, et 10% de ces cas sont mortels. Détecter le stade précoce de la maladie permet d'étudier la composition du sang pour les marqueurs tumoraux. L'analyse du PSA pour le cancer de la prostate est l'une des méthodes les plus fiables pour diagnostiquer une tumeur dans le but de son élimination rapide.

Cancer de la prostate et PSA

Un carcinome malin (tumeur) de la prostate est dû à des troubles hormonaux. Le coupable d’un déséquilibre est considéré comme la principale hormone masculine, la testostérone: sa quantité dans le cancer de la prostate augmente considérablement. Le niveau de PSA est un indicateur caractéristique permettant de détecter une maladie.

PSA / PSA - L'antigène spécifique de la prostate est une enzyme spéciale qui fait partie de la sécrétion (du suc) de la prostate. La fonction principale du PSA est de diluer le liquide séminal. Une petite quantité d'antigène pénètre dans le sang avec le suc de la prostate. Dans les études de laboratoire, il est utilisé comme marqueur spécifique d'un tissu, c'est-à-dire qu'un taux de PSA élevé n'indique pas nécessairement un cancer de la prostate - cet indicateur peut également signaler d'autres maladies du système génito-urinaire.

Quand prescrit-on un test de PSA?

1. Détection de symptômes de processus pathologiques dans la prostate (mictions fréquentes et difficiles, douleurs à l'aine et aux organes génitaux, gouttes de sang dans l'urine ou le sperme, etc.)

2. Diagnostic primaire pour suspicion d'oncologie.

3. Surveiller l'évolution de la maladie dans le cadre d'une observation dynamique

4. Évaluation de l'efficacité des méthodes thérapeutiques (prostatectomie, radiothérapie, traitement médicamenteux, etc.)

5. Examen prophylactique chez les hommes d'âge mûr et âgé.

Valeurs PSA normales

Avec l'âge, la taille de la prostate augmente naturellement, de même que la concentration d'antigène spécifique de la prostate dans le sang.

Même une légère augmentation du PSA est une raison pour subir un examen urologique.

Déviations de la norme

Si la valeur de PSA ne dépasse pas 20,0 ng / ml, le patient se trouve dans la zone dite grise: il peut ne pas y avoir de tumeur maligne, mais les processus pathologiques du corps sont déjà en cours d'exécution. Dans ce cas, des mesures de diagnostic supplémentaires sont nécessaires, lesquelles indiqueront la raison des modifications apportées pour que les mesures de secours soient prises rapidement.

● Les taux de PSA les plus probables pour le cancer de la prostate commencent à 20,0 ng / ml.

● À des niveaux d'antigène supérieurs à 50,0 ng / ml, des lésions métastatiques se retrouvent dans deux des trois sujets examinés.

● Une valeur supérieure à 100,0 ng / ml indique une distribution de presque 100% des métastases dans le corps.

Afin de clarifier la présence de l'oncologie, une biopsie de la prostate est réalisée, ce qui donne un tableau clinique complet de la maladie et vous permet de développer un schéma thérapeutique adéquat.

Clarifier la recherche sur le cancer de la prostate suspecté

Bien qu'un score PSA accru puisse indiquer le développement d'une tumeur maligne, ce marqueur n'est pas exclusivement spécifique. Pour des diagnostics plus précis, des index supplémentaires sont calculés.

Détermination du niveau de PSA libre

Dans la circulation systémique, l’antigène spécifique de la prostate est présent en deux variantes:

1. fPSA, ou la forme libre, c'est-à-dire non liée aux protéines sériques (environ 1/5 du PSA total);

2. La cPSA, ou la forme liée est liée aux glycoprotéines (a-1-antichymotrypsine et a-2-macroglobuline).

La valeur totale des deux formulaires est le PSA total (son niveau et est déterminé par analyse). Si le marqueur se trouve sur le bord supérieur de la «zone grise» (10 à 20 ng / ml), il est conseillé de rechercher le niveau de la fraction libre.

Quel que soit le stade du cancer de la prostate, les cellules tumorales produisent une quantité accrue d'antigène spécifiquement lié; par conséquent, une diminution du taux de fPSA constitue un signal d'alarme. L'adénome de la prostate, au contraire, est caractérisé par une croissance de forme libre.

De plus, comme critère supplémentaire, le rapport entre la fraction libre et le PSA total est déterminé: si la valeur est inférieure à 0,15 ng / ml, il y a lieu de suspecter une oncologie.

Le taux de variation du PSA total

Les taux de PSA dans le cancer de la prostate augmentent plus rapidement. Normalement, la croissance de l’antigène ne doit pas dépasser 0,75 ng / ml par an.

Densité de PSA

Le rapport entre le PSA total et la taille de la prostate vous permet de préciser la nature de la maladie. Une valeur inférieure à 0,15 ng / ml par mètre cube de prostate indique une tumeur bénigne. Les taux élevés indiquent le cancer.

Qu'est-ce qui peut affecter la précision de l'analyse?

Il est important de comprendre que les taux élevés de PSA et d'oncologie ne vont pas toujours de pair. Le résultat de l'étude est influencé par un certain nombre de facteurs.

* Si vous prenez des médicaments (en particulier des inhibiteurs de la 5-AP utilisés dans le traitement de l'adénome de la prostate), assurez-vous d'informer votre médecin, car certains d'entre eux affectent directement les résultats de l'analyse.

Une augmentation significative du taux de PSA dans le sang peut être associée à des pathologies telles que:

● prostatite sous forme aiguë ou chronique;

● ischémie (anémie de la prostate provoquée par une altération de la circulation sanguine dans les vaisseaux);

● crise cardiaque (nécrose tissulaire provoquée par un spasme).

Règles de préparation des tests sanguins pour le PSA

1. Quelques jours avant la procédure, vous devez adapter votre régime alimentaire. Sous interdiction stricte - plats gras, salés et épicés, boissons alcoolisées. Il est souhaitable de limiter la consommation de viande. Les médecins recommandent d'inclure plus de légumes dans le régime alimentaire (frais, bouillis ou cuits à la vapeur), de soupes maigres, de bouillons, de céréales.

2. Au moins 2 jours avant le test, vous ne devez pas exposer le corps à des efforts physiques, être nerveux, avoir des relations sexuelles ou se masturber.

3. Le sang étant pris à jeun, le dernier repas doit être pris entre 8 et 12 heures avant l'intervention. Autorisé à boire de l'eau ordinaire en toute quantité.

4. Il est interdit de fumer pendant une heure ou deux avant le test.

Questions populaires et leurs réponses

- Quelles sont les valeurs exactes de PSA pour le cancer de la prostate?

Les indicateurs quantitatifs d'antigène, indiquant l'oncologie, sont conditionnels. Tous les experts s'accordent pour dire que les concentrations de PSA supérieures ou égales à 30 ng / ml indiquent clairement la présence d'une tumeur maligne, mais que, dans le cas du cancer de la prostate, des valeurs plus faibles sont observées.

- Comment se déroule le test PSA et combien de temps faut-il pour obtenir les résultats?

Pour l’étude, prélevez du sang d’une veine dans la région du coude. Le délai de préparation de l'analyse est de 1 à 2 jours ouvrables.

- Est-il possible de prévenir le cancer de la prostate avec l'aide de PSA?

Un test PSA vous permet de diagnostiquer des modifications pathologiques de la prostate, qui pourraient à l’avenir entraîner la formation d’un carcinome. Pour cela, les médecins recommandent à tous les hommes après 45 ans de subir un examen de laboratoire tous les 6 mois.

- Dans quels cas, après un test PSA, une biopsie est-elle nécessaire?

La biopsie obligatoire de la prostate est prescrite aux patients présentant un taux d'antigène de 10,0 ng / ml, ainsi que la détection des phoques lors d'un examen des doigts.

- A quelle fréquence faut-il effectuer un test de PSA?

Une formule sanguine complète pour le cancer doit être prise tous les 3 mois. Après un traitement radical - dans 8-12 semaines. (La fréquence des recherches dépend des résultats du test initial)

- Comment réduire le taux de PSA dans le sang?

Tout d'abord, il est nécessaire de trouver et d'éliminer la cause de l'augmentation de l'antigène. En fonction de la nature de la pathologie, le médecin choisit individuellement le schéma thérapeutique optimal.

Le cancer de la prostate, détecté à un stade précoce, est curable dans 100% des cas! C'est pourquoi les hommes à risque (âgés de plus de 45 ans, accablés d'une faible hérédité et de maladies évolutives du système urogénital) devraient mesurer régulièrement les niveaux de PSA.