Search

Impuissance psychologique comment aider un homme

L'impuissance, qui peut également être connue du lecteur comme définition du dysfonctionnement sexuel, peut évoluer dans le contexte de divers facteurs. Selon les caractéristiques de leurs effets, l'impuissance peut être organique ou psychologique. Aujourd'hui, nous allons nous concentrer sur ce qu'est l'impuissance et sur la façon de traiter l'impuissance psychologique, cette dernière se produisant le plus souvent chez les patients.

Causes communes d'impuissance

Et bien que notre article se concentre sur le traitement de ce trouble, il est extrêmement important d’en examiner les caractéristiques principales et en particulier les raisons, car c’est sur la base de leur spécificité que le traitement ultérieur est choisi.

En elle-même, l'impuissance détermine l'incapacité d'un homme à réaliser une érection et son maintien ultérieur dans un état dans lequel il devient possible d'accomplir des rapports sexuels complets et harmonieux. Dans environ 40% des cas, ce trouble survient chez les hommes âgés de 35 à 40 ans. La plupart d'entre eux considèrent le problème de l'impuissance comme quelque chose de honteux, car aller consulter un médecin est soit reporté, soit complètement ignoré, ce qui, en fait, ne résout pas le problème.

Nous avons déjà souligné que l'impuissance peut être de deux types et que, dans notre présent article, nous ne nous concentrions que sur l'une des options, il semble que les explications et les spécificités d'une autre forme organique d'impuissance ne seront pas superflues.

En tant que facteurs provoquant le développement de l'impuissance organique, il est d'usage de considérer les raisons suivantes:

  • diabète sucré;
  • blessure au pénis;
  • manque de circulation sanguine artérielle (en particulier, violations impliquées, dans lesquelles il y a un impact direct sur le mécanisme érectile et ses vaisseaux);
  • certains types de blessures à la colonne vertébrale, des blessures;
  • stress, dépression;
  • l'utilisation de certains médicaments qui affectent le système nerveux et la région en particulier;
  • interventions chirurgicales dans la région pelvienne.

Ainsi, les raisons indiquées devraient être distinguées dans un plan quelque peu différent, c'est-à-dire en définissant pour elles une généralisation appropriée en fonction du type d'impact. Ainsi, les causes d'impuissance peuvent être vasculaires, endocriniennes, neurologiques, locales et médicamenteuses. Tout cela détermine la lésion organique contre laquelle se développe l'impuissance. Nous nous intéressons également aux troubles neuropsychiatriques, qui, nous l'avons déjà noté, appartiennent à une autre catégorie qui détermine la nature de l'impuissance.

Causes de l'impuissance psychologique

Les troubles psychologiques qui provoquent un trouble de l'érection peuvent survenir de manière inattendue. De telles violations peuvent être dictées en particulier par l'état psycho-émotionnel particulier de l'homme.

Le désir sexuel, tout d’abord, se forme dans le cerveau, agissant à la suite de certains fantasmes, souvenirs ou images visuelles. Ensuite, les impulsions sont transmises à la moelle épinière, puis aux nerfs et aux nœuds de l'organe sexuel lui-même. Sur la base de cette explication, vous pouvez voir qu'un changement dans le pénis (c'est-à-dire son augmentation) n'est pas uniquement le résultat de sa stimulation tactile.

Très souvent, la cause de l'impuissance psychologique réside dans l'apparition de la peur de la défaite. Cette crainte est provoquée par tel ou tel effet précédemment exercé sur les activités nerveuses supérieures, ce qui suscite non seulement le sentiment d’un certain doute de soi, mais aussi la peur de l’incapacité possible de l’homme à satisfaire sa partenaire. Sur cette base, un foyer dominant se forme dans le cortex cérébral, en raison duquel des impulsions nerveuses pathologiques sont envoyées aux centres d'approvisionnement en sang et d'innervation du pénis. En conséquence, les mécanismes sont à leur tour sujets à violation, en raison du fonctionnement duquel, en fait, une érection est fournie.

De plus, le comportement du partenaire peut être la cause étiologique de la forme psychologique d'impuissance que nous envisageons. Les particularités de son impact dans ce cas peuvent consister en ce que la femme prononce des paroles offensantes adressées à l'homme à propos de cette sphère, en établissant des parallèles de la comparaison, au sein de laquelle les épisodes passés de sa vie sexuelle sont exprimés, etc.

L'absence de sexualité en tant que telle sur une longue période est une autre raison non moins importante qui provoque le développement de l'impuissance psychologique. De rares contacts irréguliers peuvent également être inclus ici. Dans les deux cas, en l’absence d’activité sexuelle, le premier épisode de rapports sexuels peut être quelque peu inadéquat. Cela implique une excitation psycho-émotionnelle excessive associée à une stagnation de la région pelvienne, entraînant la durée ultérieure des rapports sexuels en quelques secondes seulement.

De même, des rapports sexuels insuffisants peuvent impliquer une éjaculation sur la base de ces caractéristiques, qui se sont produites même avant l'insertion du pénis dans le vagin. Dans les deux cas, un tel «scénario» de rapports sexuels a un effet négatif sur la condition générale de l'homme. C'est pourquoi sa dépression sur cette base est seulement aggravée.

Les facteurs environnementaux ont également leur part d'influence, ce qui signifie notamment l'inadéquation des conditions existantes pour assurer des relations sexuelles normales. L'absence d'opportunités et de conditions de vie privée, la présence d'étrangers à proximité lors d'un contact sexuel, etc. peuvent être considérées comme des problèmes liés à cela. Tout cela peut également provoquer le développement d'une forme stable d'impuissance psychologique.

Il convient de noter que le dysfonctionnement érectile peut être déclenché par les stress déjà signalés (situations stressantes), qui en réalité n’ont aucun rapport avec sa vie sexuelle. Cependant, le stress devient la cause de la perte d'un certain contrôle sur la situation pendant les rapports sexuels, ce qui en soi peut être la cause du développement de l'impuissance psychologique. Les déviations qui en résultent dans le sexe deviennent extrêmement importantes, prenant un caractère pathologique. Pendant ce temps, en fait, l’absence d’érection est une réaction protectrice de la part de l’organisme lui-même, bien que le patient la perçoive au contraire comme une impuissance soudaine, qui ne fait qu’aggraver le tableau général de la situation stressante. Ceci, comme on peut le comprendre, détermine pour l’homme la formation d’une sorte de cercle vicieux, un certain nombre de déviations psychologiques, qui sont à la fois présentes dans le cadre de sa vie sexuelle et vont au-delà, se manifestant déjà dans la vie quotidienne.

Selon certaines caractéristiques, les causes de l'impuissance psychologique peuvent également être divisées en trois groupes:

  • Caractéristiques psychologiques d’une personne donnée: dans ce cas, les facteurs contribuant au développement de la dysfonction érectile peuvent être les suivants: faible estime de soi, diminution de la libido congénitale, fantasmes associés à des rapports sexuels inhabituels, traumatismes psychologiques passés (enfance, adolescence ou âge adulte), difficultés à déterminer leur propre orientation sexuelle.
  • Causes psychosociales. Les causes sexuelles réelles d'un homme peuvent être le résultat d'un faible niveau de sociabilité, de besoins homosexuels, de relations intra-familiales instables dans son enfance, d'une éducation asexuée stricte, de problèmes de partenaire, d'une dépression du désir sexuel, d'un manque d'expérience sexuelle en tant que tel.
  • Causes neuropsychiatriques. La dépression, la peur d’un échec possible et le stress, évoqués plus haut, relèvent de ce groupe de facteurs. En outre, vous pouvez également ajouter ici la pertinence de l’incompatibilité sexuelle spécifique des partenaires ou du dysfonctionnement sexuel chez le partenaire.

Comme nous l'avons déjà constaté, une érection dans ce trouble est soit réalisée avec difficulté, soit disparaît rapidement, soit est totalement absente. De préférence, un tel problème se pose dans le contexte de l’agitation excessive de l’homme, ce qui peut être associé à la peur de l’échec et à l’impossibilité de satisfaire le partenaire. Un point distinct est la survenue d'expériences sur la base d'une possible grossesse du partenaire ou d'une infection de la maladie, dont la transmission se produit par contact sexuel (une forme ou une autre de MST).

Traitement de l'impuissance psychologique

Tout d'abord, avant de passer à la question du traitement de l'impuissance psychologique, il est important de noter qu'un homme doit accepter sa propre condition et aborder de manière adéquate l'évaluation de la situation. Et si l’impuissance se fonde uniquement sur les aspects psychologiques de l’impact, il n’est pas seulement possible de remédier à la situation, mais, comme il est clair, c’est nécessaire! Pendant ce temps, ce type de désordre définit une sorte de cercle vicieux, car, comme vous avez pu le comprendre, il a été provoqué par le stress, stress renforcé par des expériences d'échec, qui ne font que renforcer la situation dans son ensemble et, finalement, littéralement des «coins». Compte tenu des raisons qui ont provoqué ce trouble, le traitement de l'impuissance psychologique devrait consister respectivement en une psychocorrection, c'est-à-dire en une psychothérapie.

Inutile de dire qu'avant de commencer le traitement, vous devez vous débarrasser de ces facteurs qui affectent négativement les érections. Cela implique également la normalisation du mode de vie associée à la normalisation du schéma thérapeutique lié à l'activité sexuelle. L’objectif principal de la méthode de psychothérapie, qui permet de résoudre les problèmes existant à ce niveau, est d’aider à surmonter la peur d’un homme d’éventuelles défaillances sexuelles. Pour plus d'efficacité et de compréhension de la situation sous différents angles, il est fortement recommandé de consulter un psychothérapeute avec un partenaire sexuel constant.

Compte tenu de l'urgence de ce trouble de la névrose, la phase initiale du traitement est réduite à l'adoption de mesures appropriées pour son élimination ultérieure. Pour cela, des tranquillisants peuvent être nommés, avec l'aide desquels la possibilité de soulager la tension interne, la peur et l'anxiété est réalisée, agissant ainsi comme les principaux facteurs d'influence dans la résolution du problème de la dysfonction sexuelle chez l'homme. L'acceptation des drogues se fait en une seule commande, avant les rapports sexuels (quelques heures avant le début des rapports sexuels).

La dysfonction érectile peut également être le résultat d’une dépression pathologique ou endogène. Par conséquent, les anxiolytiques et les antidépresseurs peuvent également être prescrits comme méthode auxiliaire de thérapie générale pour éliminer le trouble en question. Il convient de noter que la forme psychogène de la dysfonction érectile détermine l'efficacité de l'exposition aux méthodes de tout type de traitement visant à restaurer l'érection. En outre, le traitement de l'impuissance psychologique peut inclure les mesures thérapeutiques suivantes: traitement avec l'utilisation de prostaglandines (injections); méthode de constricteur à vide avec fourniture de pression négative.

En ce qui concerne les situations dans lesquelles il est nécessaire de surmonter la barrière psychologique provoquant la dysfonction érectile de manière ponctuelle, les médicaments peuvent être utilisés, en raison de l'action, une augmentation de la puissance à court terme (connue des lecteurs Viagra, Levitra et autres médicaments) est fournie. Cela s'accompagne souvent d'une récupération instantanée de la fonction érectile. Parfois, un tel effet peut être provoqué par la prise de ce type de médicaments.

À la fin de notre article, nous notons que la restauration et la normalisation de l'activité sexuelle, ainsi que la restauration et la normalisation du statut psychologique du patient - tout cela est réalisé grâce à un traitement complet, qui doit inclure une psychothérapie. Ce n'est que dans ce cas que nous pouvons envisager la possibilité d'obtenir le résultat correspondant et son efficacité ultérieure.

Comment se débarrasser de l'impuissance psychologique?

L’impuissance psychologique est de loin la maladie la plus répandue chez les hommes. La maladie se développe en raison du syndrome d’attente anxieuse d’échec sexuel.

De nombreux facteurs peuvent déclencher une diminution de la fonction sexuelle. Par ailleurs, les athlètes professionnels qui utilisent des stéroïdes anabolisants souffrent de dysfonction érectile psychogène.

Traiter la pathologie de manière conservatrice. Le patient devra suivre un cours de rééducation avec un psychanalyste / sexologue pour utiliser certaines techniques permettant d'accroître la force de l'homme. Dans les cas extrêmes, les médicaments sont prescrits.

Causes de l'impuissance psychogène

Selon de nombreux sexothérapeutes, l'érection est davantage un processus psychologique qu'un processus anatomique. Et vraiment l'excitation commence par la tête. Sans la présence de traction sexuelle et de confiance en soi, il est peu probable qu'un homme maintienne une «montée».

Le terme attente anxieuse du syndrome d'échec sexuel est souvent utilisé en médecine. Plus souvent, les jeunes hommes de moins de 40 ans souffrent de ce syndrome. Les raisons du développement de STOSN sont énormes.

Ainsi, le dysfonctionnement sexuel psychogène peut être causé par:

  • Conditions dépressives prolongées.
  • Les échecs au travail et / ou dans la vie personnelle.
  • Expériences Souvent, le premier contact sexuel est accompagné d'une émotion forte de la part du gars. À la suite d’expériences, il est difficile pour un homme de se détendre et, par conséquent, d’ériger. La peur de l’insatisfaction à l’égard des femmes mène au fait que, au moment le plus crucial, l’érection échoue. En conséquence, le patient au niveau subconscient se considère impuissant et le pouvoir de suggestion personnelle est très important.
  • Se moquer de la maîtresse. Les "ratés" sont, peut-être, tous les membres du sexe fort. Si l'amant / la femme répond normalement et soutient le partenaire, tout ira bien. Mais le ridicule et le reproche auront certainement un effet néfaste sur le gars et provoqueront une impuissance psychogène.
  • Le stress. Lors de bouleversements émotionnels importants, les glandes surrénales produisent du cortisol (une hormone du stress). Le cortisol réduit le niveau d'hormones sexuelles mâles. Ceci explique la relation entre ED psychogène et stress.

Même une faible estime de soi peut provoquer l'impuissance sexuelle de la genèse psychogène. Selon les statistiques, la maladie est plus susceptible aux hommes qui ont une faible estime de soi.

Les stéroïdes anabolisants et l'ED psychogène

Ce n’est un secret pour personne que de nombreux athlètes professionnels, y compris les bodybuilders, utilisent des stéroïdes anabolisants. La composante principale des stéroïdes anabolisants est la testostérone, une hormone sexuelle masculine.

Il est responsable de la puissance, de la qualité du sperme, du développement du système musculo-squelettique, de l'humeur et même des capacités mentales. Lors de l'utilisation de stéroïdes anabolisants, la production d'androgènes exogènes diminue ou cesse complètement.

Les comprimés et les injections à base de testostérone aident:

  1. Augmenter la force endurance.
  2. Prise de masse musculaire forcée.
  3. Accélère la récupération après des séances d’entraînement exténuantes.

Les gens ont la perception que l’utilisation de stéroïdes anabolisants entraîne nécessairement un dysfonctionnement sexuel. Bien sûr, c'est un mythe. Néanmoins, de nombreux athlètes professionnels y croient et, une fois le cours terminé à un niveau subconscient, ils se convainquent maintenant d'être impuissants.

En conséquence, la psychoimpuissance se développe. Nous nous dépêchons de rassurer toutes les personnes qui prennent des stéroïdes anabolisants. Lors de la conduite d'un traitement post-traitement compétent, il est possible de stabiliser la production de testostérone exogène afin de maintenir une libido et une puissance élevées.

Les inhibiteurs de la gonadotrophine et de l'aromatase sont utilisés pour la PCT. La durée du traitement après le cours devrait être de 2 à 4 semaines. La gonadotrophine est nécessaire au maintien du fonctionnement normal de l'axe des testicules hypothalamo-hypophysaires. Les inhibiteurs de l'aromatase empêchent la conversion de la testostérone en hormones sexuelles féminines.

Pour réduire les effets néfastes des stéroïdes sur le foie, il est possible de boire des préparations à base de bile et des complexes multivitaminés après la fin du traitement. Pour stimuler la production de testostérone exogène, vous pouvez prendre pendant le mois Tribulus.

En toute justice, nous notons que le traitement analphabète des stéroïdes peut en réalité causer une perturbation hormonale, une atrophie testiculaire, un dysfonctionnement sexuel et même un cancer. Mais si vous abordez le problème avec l'entière responsabilité et que vous consultez d'abord l'andrologue, les effets secondaires peuvent être facilement corrigés.

Les endocrinologues disent qu'avec une bonne construction, le risque d'impuissance et d'échec hormonal tend à être nul.

Réhabilitation psychologique

Surmonter l'impuissance de la genèse psychogène est tout à fait possible. Le traitement est conservateur. Premièrement, le patient devrait consulter un sexologue et / ou un psychanalyste.

Pour vaincre STOSN, il est préférable de procéder à une rééducation avec celui que vous avez choisi. Soutenir la maîtresse / épouse dans cette situation est essentiel. Aujourd'hui, les méthodes suivantes de traitement de la dysfonction érectile sont pratiquées:

  • Interdiction imaginaire Le patient pour 1-2 semaines le sexe est interdit. Toute activité sexuelle est limitée aux caresses et aux caresses. Quand un homme gagne en confiance, vous pouvez tenter d'avoir un rapport sexuel complet.
  • Reconnaissance Le patient devrait, en présence de son élu, confesser au sexologue ses problèmes de fonction sexuelle. Il se trouve que c’est la conscience du problème qui est la pierre d'achoppement de nombreux couples mariés. Des aveux sincères aident dans certains cas à revenir à une vie sexuelle à part entière.
  • Intention Un homme devrait s'instruire qu'il est maintenant 100% impuissant. La méthode d'intention est basée sur la loi familière de la physique "La force d'action est égale à la force de résistance". On pense que cette méthode non standard sera très efficace chez STOSN.

Si nécessaire, le patient peut consulter l'hypnothérapeute. Avec la psychoimpuissance, l'hypnose sera très efficace.

Préparations d'ED psychologique

Comment se débarrasser de l'impuissance psychologique, si le sexopathologiste n'a pas aidé? Dans ce cas, des antipsychotiques, des antidépresseurs ou des tranquillisants peuvent être attribués au patient.

Ces médicaments ont un effet sédatif, c’est-à-dire sédatif. Mais il y a un revers de la médaille. Absolument tous les sédatifs et les tranquillisants peuvent aggraver l’activité.

Vous pouvez vaincre la dysfonction érectile psychogène à l'aide de médicaments destinés à renforcer la force sexuelle. Les plus efficaces sont:

  1. Inhibiteurs de la PDE-5. Ces médicaments ne permettent pas d'arrêter le syndrome névrotique. Les inhibiteurs de la phosphodiesterase aident à augmenter le flux sanguin vers le pénis et, en conséquence, à stabiliser l'érection. Les médicaments de ce segment peuvent être pris pour le diabète et les troubles névrotiques. Les inconvénients de ces pilules pour la dysfonction érectile sont évidents - prix élevé, nombreuses contre-indications et effets secondaires, aucun effet prolongé.
  2. Médicaments homéopathiques. Le meilleur, bien sûr, est Impaza. La composition du médicament comprend un mélange homéopathique qui améliore le flux sanguin vers le pénis. Le médicament thérapeutique est sûr, peu coûteux et très efficace.
  3. Médicaments pour l'administration intracaverneuse. Ils sont utilisés dans des cas extrêmes. Des moyens sont introduits dans le corps caverneux du pénis, provoquant un écoulement de sang vers le pénis. Plus médicaments - effet presque 100%. Les inconvénients sont beaucoup plus importants - nombreuses contre-indications, mauvaise tolérance, difficulté d’auto-injection.
  4. Compléments alimentaires Ils peuvent être utilisés avec succès si le but du traitement est de vaincre STOSN. Selon les critiques, les meilleurs compléments alimentaires sont Lovelace, Yarsagumba, Parity, Maca péruvienne.

Pour pouvoir guérir chez eux avec succès, les patients doivent également suivre un régime, bouger plus, s'abstenir de prendre des boissons alcoolisées et de fumer. Suivre des procédures physiothérapeutiques (acupuncture, thérapie par la boue, électrophorèse, etc.) ne fait pas de mal.

Sur la base de ce qui précède, on peut conclure que l’instabilité psycho-émotionnelle peut provoquer une diminution de la fonction sexuelle. Mais une approche compétente du traitement avec une probabilité de 100% aidera à se débarrasser de la psychoimpuissance une fois pour toutes.

Impuissance psychologique

Chaque année, les statistiques montrent toutes les grandes marques du nombre d'hommes, avec divers troubles de la sphère sexuelle. Le diagnostic de l'impuissance dans le devenir masculin a une forte influence, le sexe étant l'un des facteurs importants pour renforcer les relations familiales.

Considérant que la dysfonction érectile concerne non seulement le sexe fort, mais également le beau sexe, beaucoup se demandent comment aider un homme à surmonter le seuil de la vie appelé impuissance psychologique. La présence d'un problème au niveau du système de reproduction chez un homme est difficile à reconnaître, il a donc besoin d'une aide tierce et sensible. Les comprimés et les procédures physiques ne seront pas d'une grande aide, et une communication sincère et des relations de confiance persistantes entraînent souvent des effets positifs.

Caractéristiques spéciales

L'impuissance psychologique est un diagnostic courant, qui indique les capacités physiques d'une érection, mais une réticence psychologique à avoir des rapports sexuels. Généralement, la cause du phénomène est liée à certains traumatismes moraux, certains étant évidents, d'autres s'étendant sur toute la vie. L'état psycho-émotionnel rend impuissant l'homme, bien que ce ne soit pas le cas.

Les symptômes peuvent ne pas se manifester complètement et ne se produire que chez un individu.

Les statistiques officielles du pays indiquent l’enregistrement d’un état psychologique chez plus de 13% des hommes, ce qui ne permet pas l’excitation de l’organe sexuel. Ce chiffre est élevé et pourtant beaucoup d'hommes n'osaient même pas consulter un médecin.

Chaque homme peut souffrir d'impuissance psychologique de temps en temps, mais un événement ponctuel n'est pas considéré comme une pathologie. Lorsque la possibilité d'avoir un rapport sexuel est complètement absente - cela indique la maladie et le besoin de demander de l'aide.

La particularité de la forme psychologique de dysfonctionnement est le comportement imprévisible de l'organe sexuel. L'impuissance apparaît spontanément et passe également, bien que la durée de l'impuissance masculine puisse être retardée. La pathogénie du problème n'a pas encore été étudiée, car le système nerveux reste en grande partie un mystère. Ceci et la complexité principale de la maladie devront faire face sur le plan psychologique.

Les symptômes

L’impuissance psychologique présente des caractéristiques permettant de déterminer non seulement la présence d’un dysfonctionnement, mais également le risque élevé de survenue de ce dysfonctionnement. La présence de la maladie est indiquée par l'apparition d'une érection pendant le sommeil. Lorsque la personne ne contrôle pas le processus, l'excitation du pénis est instable et, lors des rapports sexuels, elle peut disparaître plusieurs fois.

Il existe différents cas de changements psychologiques. Certains hommes deviennent complètement impuissants, même pendant un certain temps, d'autres n'éprouvent d'érection qu'avec sa femme et certains au contraire. Signes d'impuissance psychologique:

  • L'éjaculation prématurée, dans certaines situations, il ne se produit pas du tout;
  • Il est difficile pour un homme d'atteindre l'orgasme.
  • Attraction émoussée;
  • Le désir sexuel disparaît.

Tous ces facteurs indiquent des troubles de la fonction érectile, vous devriez donc consulter un spécialiste pour le diagnostic et le traitement.

Espèces

Classiquement, les problèmes psychologiques peuvent être divisés en plusieurs catégories principales. Chaque personne répond individuellement aux commentaires et aux stress. Par exemple, pour un homme, l’insatisfaction de son partenaire deviendra un stimulus, tandis que pour un autre, elle deviendra déprimée.

La répartition dans les causes est réalisée en 3 groupes:

  1. Composante psychologique. Il y a beaucoup de facteurs ici, peut-être un homme veut-il un sexe exotique, mais il a peur de l'admettre, se considère indigne d'une fille, ne peut pas déterminer son orientation.
  2. Aspect social. La raison en est l’éducation, la pression de la société ou d’une personne influente, le manque d’expérience sexuelle, les traumatismes liés aux conflits parentaux ou au divorce.
  3. Dysfonctionnement neurogène. Présence à long terme d'une personne dans un état de stress, nervosité, dépression, sentiment de peur, colère, etc. conduit à un dysfonctionnement du système reproducteur chez les hommes.

Raisons

L'impuissance psychologique a de nombreuses causes, elles résident toutes dans des traumatismes psychologiques. Compte tenu de la complexité de la structure du système nerveux et du cerveau, l'effet de la drogue n'a qu'un effet auxiliaire, la tâche principale étant d'éliminer la barrière émotionnelle. Le plus souvent, l'impuissance psychologique est causée par des conflits familiaux ou au travail, le médecin entame l'analyse de la maladie à partir de ces domaines:

  • Dépression prolongée Il n’est pas surprenant que l’impuissance survienne, car l’apathie chez un homme concerne tout, y compris le beau sexe. En raison de la perte de confiance en soi ou du manque de dévouement, la vie sexuelle est perdue;
  • Sexe Promiscuous. Des conséquences graves s'observent chez les hommes susceptibles de changer fréquemment de partenaire sexuel. L’intérêt d’un homme pour une femme naît du développement des hormones et du sperme et, compte tenu des changements fréquents de partenaires, l’intérêt n’a pas le temps de récupérer. Les scientifiques ont constaté que des relations harmonieuses peuvent se développer avec une seule personne, cela vaut pour les plans psychologiques et sexuels;
  • Utilisation d'un contraceptif. Le préservatif chez certains hommes inhibe l'éveil, de sorte qu'une érection passe rapidement;
  • Traumatisme sexuel. Dans l'enfance, les gens sont soumis à l'influence de tout stress. Parfois, un traumatisme psychologique peut durer dès l'enfance. Causes de la mauvaise perception du sexe à l'abus sexuel;
  • Échec dans l'acte creux. Si un homme ne peut pas remplir sa fonction, une blessure peut survenir, ce qui empêchera pendant une longue période toute agitation. Les souvenirs d'échec peuvent accompagner une personne pendant une longue période et rester en suspens pendant une longue période;
  • Phobie Compte tenu du nombre de maladies sexuellement transmissibles et de la fréquence des reportages dans les médias, une barrière psychologique est créée avant les rapports sexuels. Une personne évite l'intimité parce qu'elle a peur d'être infectée.
  • Peur de la grossesse. La peur excessive de la grossesse peut conduire à un dysfonctionnement sexuel;
  • Abstinence prolongée. Cela crée non seulement une pression psychologique, mais aussi un stress physique. Surtout le problème est aggravé après plusieurs tentatives infructueuses. Le problème provoque des troubles nerveux de la nervosité et de l'irritabilité à l'impuissance;
  • L'utilisation de substances nocives. L'alcool, la nicotine, les drogues - toutes ces substances affectent l'activité cérébrale. Ce n'est pas seulement un traumatisme psychologique, mais aussi la pathologie du système nerveux;
  • Problèmes d'estime de soi. Une faible estime de soi crée un sentiment de supériorité du partenaire, d'où l'homme se sent mal à l'aise, et une estime de soi gonflée crée l'impression que le partenaire est indigne. Les deux manifestations sont extrêmement nocives et peuvent conduire à l'impuissance;
  • Manque d'intérêt de la part des femmes. Quand une fille ne montre aucun signe d'intérêt, l'homme est très offensé. La personne sentira qu'elle n'est pas nécessaire ou pas assez bonne;
  • La critique. Les signes évidents d’impuissance imminente sont des reproches au lit. Une femme supprime ainsi la libido et la relation d'un homme.

L’impuissance psychologique peut se développer à la suite d’un des facteurs énumérés, mais la cause en est souvent à plusieurs endroits à la fois. Même un petit scandale ou une petite querelle peut devenir un déclencheur. Pour détecter un problème, une conversation confidentielle est nécessaire, ce qui ne peut pas toujours se produire entre les conjoints.

Traitement

Avant de vous débarrasser de l'impuissance psychologique, vous devez soigner l'état émotionnel d'une personne. L'activité ne reviendra que lorsque tous les stimuli auront été supprimés et les désaccords résolus. Le psychothérapeute fournit un traitement complet à un homme, car il n’est pas facile de surmonter les peurs, le stress et les infractions.

Pour déterminer comment traiter un patient, il est nécessaire d'obtenir le témoignage le plus complet et le plus véridique, qu'un homme ne possède souvent pas. Dans ce cas, aidez à assouplir les procédures, le calme et la paix. Cette condition contribue à la détection correcte des problèmes et parfois à l’élimination des blessures.

Le traitement de l'impuissance psychologique dépend en grande partie du désir de la personne elle-même de tout recommencer.

Parfois, il faut du temps pour former une nouvelle relation. Cela dépend de la femme pour avoir l'air bien soigné - un regard agréable, une odeur, des sous-vêtements érotiques, une compréhension mutuelle aidera à multiplier l'efficacité du traitement. Aide fortement le patient et la compréhension de l'attitude du conjoint à l'égard de la maladie. Tous les patients ne peuvent pas être guéris de l’impuissance à la maison, même avec une compréhension mutuelle, car certains médicaments deviennent une panacée.

Des médicaments

Une approche psychologique aidera à accélérer le processus de récupération, mais il est parfois impossible de se passer de drogue, par exemple en cas de névrose. Les sédatifs qui supprimeront artificiellement le stress psychologique aideront à calmer le petit ami ou le mari. Les moyens permettent d'éliminer la peur, l'irritabilité et la nervosité, qui constituent le principal problème de la maladie.

Le plus souvent, les inhibiteurs de PDE-5 sont utilisés dans le traitement de l'impuissance psychologique, ils sont pertinents lorsqu'il y a des problèmes vasculaires.

En raison de la forte circulation sanguine, l'organe sexuel est excité. Le Viagra fonctionne de la même manière, mais brièvement. Sans consultation avec le médecin, il est préférable de ne pas prendre de médicaments afin de ne pas provoquer d’effets secondaires.

Méthodes alternatives

À condition que les médicaments n’aient pas l’effet souhaité, la consultation d’un psychothérapeute est également utilisée pour normaliser le corps. La communication avec un spécialiste vous permet d'identifier de nombreux problèmes graves, dont certains peuvent durer depuis l'enfance.

  • Injections intracaverneuses;
  • L'utilisation de fonds pour la puissance;
  • Méthode de constricteur à vide.

La crainte du fiasco au lit est une cause fréquente d’impuissance psychologique. Pour l’éliminer, il est utile de discuter du problème, la présence d’un conjoint étant recommandée pour un rétablissement plus rapide. Il est possible de mener des consultations à la maison, au bureau ou dans la rue si cela aide à accélérer le rétablissement d'un homme.

L'impuissance due à l'état psychologique n'est pas considérée comme une phrase, un homme peut récupérer assez rapidement. Il y a aussi des cas difficiles quand la raison est assez profonde, alors il faut être patient, mais le rétablissement est quand même possible.

Comment guérir l'impuissance psychologique

Impuissance psychologique (dysfonction érectile, impuissance, faiblesse sexuelle) - incapacité d'un homme à avoir une érection lors d'un rapport sexuel. Il n'est pas associé à des maladies de nature physique, l'essence même du problème des troubles mentaux. La différence caractéristique de la nature émotionnelle impuissance - le patient n'a pas de problèmes d'érection spontanée la nuit et le jour.

Causes de l'impuissance psychogène

Une érection est associée au travail du système nerveux. Les neurotransmetteurs tels que l'adrénaline, l'ocytocine et l'acétylcholine sont responsables du succès des rapports sexuels. Par conséquent, tout trouble psychologique peut conduire à un échec dans la sphère sexuelle. Ceux-ci comprennent:

  1. Doute de soi, dépression, apathie, sentiment d'embarras et de honte devant l'intimité.
  2. Stress régulier, irritation, fatigue.
  3. Traumatismes psychologiques de nature sexuelle dus à des rapports sexuels infructueux, au viol, à l’éducation ascétique.
  1. La promiscuité sexuelle, le changement fréquent de partenaires entraîne une perte d’intérêt pour le sexe féminin. La psychoimpuissance peut survenir dans le cas contraire - lors de rapports sexuels rares.
  2. Compréhension insuffisante entre les partenaires, incompatibilité psychologique, conflits.
  3. Obstacles psychologiques, craintes du patient: douleur, peur de la grossesse du partenaire, peur de contracter des MST;
  4. Utilisation fréquente de rapports sexuels interrompus.

La maladie se complique de symptômes psychosomatiques si des antécédents de diabète, de surpoids ou de mauvaises habitudes sont présents.

Les symptômes

Signes d'impuissance émotionnelle:

  • L'absence complète ou la faible manifestation de l'érection pendant l'intimité (érection spontanée et matinale);
  • Au contraire, l'éjaculation retardée (quand elle ne se produit pas longtemps);
  • Douleur abdominale associée;
  • Libido réduite (désir sexuel);
  • Éjaculation précoce

Vous ne devriez pas faire un autodiagnostic basé sur un ou deux actes sexuels ayant échoué. Si vous êtes bloqué et que vous échouez constamment, cela se reproduira.

Le trouble n'est pas lié à l'âge. La dysfonction érectile psychologique peut survenir comme chez les garçons, sous l’influence d’une mauvaise éducation ou d’autres facteurs, et chez les patients à l’âge mûr.

Il est nécessaire de sonner l'alarme avec l'absence constante d'érection (dans ce cas, l'impuissance peut être de nature physique plutôt que psychologique), en présence de maladies concomitantes.

L’impuissance psychogène peut être une conséquence de maladies du système génito-urinaire: prostatite, orchite, vésiculite, tumeurs cancéreuses.

Diagnostic et qui contacter

Les diagnostics incluent les visites chez des médecins de spécialités restreintes afin d’exclure d’autres maladies: cœur (cardiologue), pathologies des organes génitaux (urologue, andrologue), glandes surrénales, pancréas et thyroïde (endocrinologue).

Pour exclure l'impuissance organique, le patient doit contacter un andrologue. C’est lui qui effectuera les procédures de diagnostic nécessaires et choisira un schéma thérapeutique. Si la nature de l'impuissance est émotionnelle, un thérapeute ou un sexothérapeute se chargera du traitement (plus d'informations dans un nouvel article).

Principes de traitement

Les principes de traitement sont basés sur la cause de l'impuissance.

Traitement médicamenteux

Tableau 1. Médicaments pour le traitement de l'impuissance

En cas de faiblesse sexuelle, un effet placebo est possible lorsque le patient prend un médicament neutre et recouvre sa capacité d'érection.

Lorsque l'impuissance psychologique ne doit pas être pris seul, les antidépresseurs, les sédatifs. Les médicaments inhibent le travail des terminaisons nerveuses, diminuent l'activité du système reproducteur du patient.

Psychothérapie et psychocorrection

Pour le traitement de l'impuissance psychologique par la méthode de la psychothérapie, on utilise directement le patient et ses deux partenaires.

Tableau 2. Les étapes de la psychothérapie

Pendant les séances de psychothérapie, le contact entre le psychothérapeute et le patient est important. Faire confiance à un spécialiste augmente les chances de guérison.

Remèdes populaires

Dans le traitement de l'impuissance psychogène, il est recommandé de modifier le régime alimentaire, y compris les noix, le miel, les graines de citrouille, les œufs durs, les carottes (il est permis de presser le jus).

Tableau 3. Recettes populaires pour aider le traitement principal de l'impuissance

Les décoctions d'herbes faites maison doivent être conservées dans un endroit frais, évitez les rayons directs du soleil.

En cas d’effets secondaires (sensibilité individuelle, réactions allergiques, éruptions cutanées, diarrhée), l’utilisation de plantes médicinales cesse. Lorsque vous partagez un médicament, consultez votre médecin à propos du traitement par les remèdes populaires.

Lorsque l'impuissance psychologique est recommandé bain de gingembre. Pour cela 3 c. l racine hachée versez 1 litre d’eau et amenez à ébullition. La solution résultante est ajoutée au bain.

Méthodes alternatives

Des méthodes alternatives de traitement de l'impuissance sont mises en œuvre simultanément à la psychothérapie et à la psychocorrection.

  1. Les exercices sportifs aident à surmonter la dépression, l'apathie et à augmenter la confiance en soi. Ils empêchent les processus stagnants dans le bassin, abaissent le niveau d'adrénaline. L'état général s'améliore, il y a une production accrue d'endorphines, ce qui réduit le risque d'impuissance. La formation sportive développe le dévouement, la discipline. Les victoires dans les compétitions augmentent l'estime de soi;
  2. Le yoga aide à se concentrer sur la respiration, la relaxation, la tension émotionnelle.
  1. Qigong - exercices de respiration chinois. Impact sur certains points du corps responsables de la fonction érectile;
  2. L'acupuncture est une méthode chinoise de traitement basée sur les effets des aiguilles, ajustant le "déséquilibre" du corps.

Prévention

Pour éviter la faiblesse sexuelle, vous devez:

  • Améliorer la situation psychologique à la maison, obtenir le soutien de la femme qu'il aime. L'impuissance psychogène n'est pas un problème physique, mais émotionnel. Si le partenaire traite la panne temporaire avec compréhension, les chances d'y faire face augmenteront;
  • Donnez au corps un exercice modéré. Ils assureront le flux sanguin vers les organes génitaux;
  • Sommeil complet et repos du patient;
  • Nutrition rationnelle, rejet des aliments frits et salés, restauration rapide. Le menu devrait inclure des produits contenant du sélénium, du phosphore, du zinc et de la vitamine C;
  • Abandonnez les mauvaises habitudes. L'alcoolisme, la toxicomanie, le tabagisme mènent à l'impuissance et à la stérilité;
  • Vie sexuelle régulière avec un partenaire;
  • Refus de relations sexuelles imprudentes;
  • Hygiène personnelle.

Conclusion

L'impuissance psychogène (émotionnelle) est un phénomène temporaire et répond bien au traitement en médecine moderne. La thérapie des problèmes psychologiques est encore davantage le travail d’un psychothérapeute ou d’un sexologue. Les médicaments sont prescrits strictement individuellement et uniquement par le médecin compétent (généralement un andrologue).